La descendance de Thomas Hayot et Jeanne Boucher (1607-)

 

La descendance de Thomas Hayot et Jeanne Boucher (1607-)

Famille-Arbour.com vous présente la descendance de Thomas Hayot et Jeanne Boucher (1607-) Partie Np;1

Du début des registres à nos jours, le 16 novembre 2009

Le premier ancêtre connu de la famille Thomas Hayot est originaire de Soligny-la-Trappe, dans l’actuel département de l’Orne, France où naquit, en l’an 1609, Thomas Thomas Hayot. Sa descendance est cognatique et se présente par ordre de primogéniture. Elle s’étend sur trois générations dans laquelle on dénombre 200 personnages répartis en 98 hommes et 103 femmes. Aucun enfant n’est né avant le mariage et pas un n’a été conçu avant les noces de ses parents. Les jours les plus propices aux naissances étaient le mercredi, le dimanche et le mardi. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent le lundi, le dimanche et le mercredi. Les mariages quant à eux étaient célébrés les samedi, lundi et mardi, et les décès les plus nombreux survenaient le mercredi, le dimanche et le samedi. Les mois les plus propices aux naissances étaient septembre, décembre et avril. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent en avril, en décembre et en septembre, et les décès les plus nombreux survenaient en janvier, en mars et en novembre. Les unions ne présentent aucune endogamie professionnelle. On ne compte aucune union entre cousins. Les familles alliées, les professions et les lieux des THOMAS HAYOT sont reportés dans l’index.

 

0 – Thomas Hayot [1], fermier chez les Jésuites de Québec, né à Soligny-la-Trappe (Orne (Basse-Normandie)), Basse Normandie vers 1609 [2]. À environ vingt ans, il se maria le dimanche 15 juillet 1629 à Mortagne-au-Perche (Orne (Basse-Normandie)), Basse Normandie [3] [4] avec Jeanne Boucher, née vers 1607 à Mortagne-au-Perche (Orne (Basse-Normandie)), Basse Normandie [5] [6]. De là naquirent cinq enfants, Geneviève-Jeanne, Rodolfe, Jean, Adrien et Anne Ayotte qui suivent [7]

 

I – Geneviève-Jeanne Hayot [8], fille de Thomas Hayot (°~1609), fermier chez les Jésuites de Québec, et de Jeanne Boucher (°~1607), née à Mortagne-au-Perche (Orne (Basse-Normandie)), Basse Normandie le mardi 30 novembre 1632, elle fut baptisée à Mortagne-au-Perche (Orne (Basse-Normandie)), Église de Saint-Jean Mortagne-au-Perche le même jour [9], décédée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 1er mars 1651, elle fut inhumée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Cimetière Notre-Dame de Québec le même jour, à l’âge de dix-neuf ans. À environ dix-huit ans, elle se maria vers 1650 à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Claude Bouchard, sergent, né vers 1612 à Montigny-Lengrain (ra), Picardie, décédé avant le vendredi 24 novembre 1679 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC [10] [11]. Leur alliance dura près de un an. Sa postérité n’est pas connue.

 

II – Rodolfe Hayot, fils de Thomas Hayot (°~1609), fermier chez les Jésuites de Québec, et de Jeanne Boucher (°~1607), né à Mortagne-au-Perche (Orne (Basse-Normandie)) le mercredi 14 juin 1634.

 

III – Jean Hayot, fils de Thomas Hayot (°~1609), fermier chez les Jésuites de Québec, et de Jeanne Boucher (°~1607), né en 1635. À dix-huit ans, il se maria le lundi 17 novembre 1653 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louise Pelletier, née le jeudi 10 mai 1640 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le jeudi 9 novembre 1713, à l’âge de soixante-treize ans [12]. Naquirent de cette femme huit enfants, Louise, Magdeleine, Angélique, Thérèse, Etienne, Marie-Françoise, Jean-Baptiste et Louis-Joseph qui suivent

 

1°  – Louise Hayot, fille de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), née à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 1er mai 1664, elle fut baptisée le même jour en la même localité, décédée à Champlain (Mauricie (Québec)) le mardi 26 mars 1720, à l’âge de cinquante-six ans. À vingt-trois ans, elle se maria le vendredi 10 janvier 1687 à Sorel (Montérégie (Québec)), Église de Sorel avec Daniel Normandin. Elle eut de cet homme Jean-François Normandin qui suit

 

A – Jean-François Normandin, fils de Daniel Normandin, et de Louise Hayot (1664-1720), né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 27 juin 1691.

 

2°  – Magdeleine Hayot, fille de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), née à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 14 février 1666. À quinze ans, elle se maria le jeudi 17 juillet 1681 à Sorel (Montérégie (Québec)) avec Michel Robert, décédé en 1682 à Sorel (Montérégie (Québec)). Sa postérité n’est pas connue. À dix-sept ans, et après environ un an de veuvage, Magdeleine se maria une deuxième fois en 1683 à Sorel (Montérégie (Québec)) avec Charles Duval, décédé en 1683 à Sorel (Montérégie (Québec)). Descendance non connue. À vingt-neuf ans, et après environ douze ans de veuvage, Magdeleine se maria en troisièmes et dernières noces en 1695 à Sainte-Foy (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Jacques L’Archevêque. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

3°  – Angélique Hayot, religieuse, fille de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), née à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 10 juin 1668.

 

4°  – Thérèse Hayot, fille de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), mise au monde à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 4 janvier 1671, y décédée le mercredi 24 septembre 1732, à l’âge de soixante et un ans. À trente-quatre ans, elle se maria le mardi 13 janvier 1705 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) avec Baptiste L’Archevêque. On ne lui connaît pas de descendance.

 

5°  – Etienne Hayot, fils de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 24 février 1673 [13], il fut baptisé à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Église Notre-Dame de Québec le lundi 27 février suivant, décédé à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 23 juillet 1758, il fut enterré le lendemain au même lieu, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans. À vingt-neuf ans, il se maria le vendredi 20 janvier 1702 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Anne-Félicité Bonhomme. Ils ont eu Étienne qui suit

 

A – Étienne Hayot, fils d’Etienne Hayot (1673-1758), et d’Anne-Félicité Bonhomme, né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 2 février 1702.

 

6°  – Marie-Françoise Hayot, fille de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), venue au monde à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 9 décembre 1674, lendemain de la fête de la Conception. C’est là qu’elle décéda le dimanche 18 mars 1703, et elle fut inhumée le même jour, à l’âge de vingt-neuf ans. À vingt-huit ans, elle se maria le lundi 6 février 1702 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) avec Claude Garnier. Pas de postérité connue.

 

7°  – Jean-Baptiste Hayot, fils de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), né à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 4 janvier 1677, il fut porté au baptême à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Église Notre-Dame de Québec le lundi 11 janvier suivant, décédé à Kamouraska (Bas-Saint-Laurent (Québec)) le samedi 20 octobre 1714, il fut inhumé à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Cimetière de Rivière-Ouelle le surlendemain, à l’âge de trente-sept ans. À dix-huit ans, il se maria le lundi 7 février 1695 à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Rivière-Ouelle avec Sainte Grondin. Ils eurent six enfants, François, Zacharie, Guillaume, Alexis, Pierre et Geneviève qui suivent. À trente-quatre ans, Jean-Baptiste se maria une deuxième fois le lundi 16 février 1711 à Lachine (Montréal (Québec)) avec Marie-Charlotte Badel. Il ne semble pas avoir eu de postérité. À trente-quatre ans, Jean-Baptiste se maria en troisièmes et dernières noces le dimanche 11 octobre 1711 à Champlain (Mauricie (Québec)), Église Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain avec Catherine St-Amant. Il en a eu Joseph qui suit

 

A – François Hayot, fils de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Sainte Grondin, né à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)) le mardi 8 mai 1696.

 

B – Zacharie Hayot, fils de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Sainte Grondin. Il se maria le lundi 17 novembre 1727 à Kamouraska (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Kamouraska avec Marie-Joseph Levasseur. On ne lui connaît pas de descendance.

 

C – Guillaume Hayot, fille de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Sainte Grondin, née à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)) le dimanche 13 avril 1698, elle fut reçue au baptême à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Rivière-Ouelle le même jour.

 

D – Alexis Hayot, fils de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Sainte Grondin, né à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)) le mercredi 31 mars 1700, il fut baptisé à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Rivière-Ouelle le même jour.

 

E – Pierre Hayot, fils de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Sainte Grondin, né à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)). Il se maria le jeudi 25 février 1734 à Kamouraska (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Kamouraska avec Marie Hudon. Sa postérité n’est pas connue.

 

F – Geneviève Hayot, fille de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Sainte Grondin, née à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)) le dimanche 3 avril 1707, elle fut portée sur les fonts baptismaux à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Rivière-Ouelle le même jour. À trente-six ans, elle se maria le lundi 2 septembre 1743 à Kamouraska (Bas-Saint-Laurent (Québec)), Église de Kamouraska avec Basile Normandin. Sans postérité connue. Geneviève se maria une seconde fois avec Joseph Boucher, décédé en 1742. De là naquit Geneviève Boucher qui suit

 

a – Geneviève Boucher, fille de Joseph Boucher (†1742), et de Geneviève Hayot (°1707), née vers 1729. À environ dix-neuf ans, elle se maria le dimanche 28 janvier 1748 à Kamouraska ((Québec)) avec Barthelemi Lajoie, né le vendredi 16 avril 1728 à Kamouraska ((Québec)) [14]. Naquit de cette femme Zacharie Lajoie qui suit

 

(1)  – Zacharie Lajoie, fils de Barthelemi Lajoie (°1728), et de Geneviève Boucher (°~1729). Il se maria le lundi 23 août 1773 à Kamouraska ((Québec)) avec Marie-Anne Ouellet. Il eut de sa conjointe Marie-Louise qui suit

 

~1~  – Marie-Louise Lajoie, fille de Zacharie Lajoie, et de Marie-Anne Ouellet. Elle se maria le lundi 18 août 1817 à Kamouraska ((Québec)) avec Jean Bérubé. Naquit de cette femme Joseph Bérubé qui suit

 

[1]  – Joseph Bérubé, fils de Jean Bérubé, et de Marie-Louise Lajoie. Il se maria le mardi 2 mai 1848 à Sainte-Luce (Bas-Saint-Laurent (Québec)) avec Christine Deschesnes. Il eut de cette femme quatre enfants, Caroline, Marie, Marie-Odile et Sévérine qui suivent. Joseph se maria une deuxième fois le lundi 8 avril 1872 à Sainte-Angèle-de-Mérici (Bas-Saint-Laurent (Québec)) avec Philomène Vaillancourt. Ils eurent deux enfants, Joseph et Joseph qui suivent. Joseph se maria en troisièmes et dernières noces le mardi 22 février 1887 à St-Moise ((Québec)) avec Éleonore Blanchet. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

)1(  – Caroline Bérubé, fille de Joseph Bérubé, et de Christine Deschesnes.

 

)2(  – Marie Bérubé, fille de Joseph Bérubé, et de Christine Deschesnes.

 

)3(  – Marie-Odile Bérubé, fille de Joseph Bérubé, et de Christine Deschesnes.

 

)4(  – Sévérine Bérubé, fille de Joseph Bérubé, et de Christine Deschesnes, née à Sainte-Luce (Bas-Saint-Laurent (Québec)) le vendredi 4 mars 1864. Elle se maria avec Joseph Malo, né le vendredi 16 mars 1855, décédé en 1929 à Field, à l’âge de soixante-quatorze ans [15]. De cette femme naquit Rober Malo qui suit

 

_1_  – Rober Malo, fils de Joseph Malo (1855-1929), et de Sévérine Bérubé (°1864), né à Chapleau ((Ontario)) le jeudi 19 mai 1898, décédé à Ottawa ((Ontario)) le lundi 30 décembre 1974, à l’âge de soixante-seize ans. À vingt-trois ans, il se maria le mardi 15 novembre 1921 à Sainte-Anne (Iroquois Falls (Ontario)) avec Adrienne Bélanger, née le jeudi 8 juin 1899 à Sudbury ((Ontario)), décédée le mardi 18 janvier 1994 à Ottawa ((Ontario)), à l’âge de quatre-vingt-quinze ans [16]. Son décès survint après cinquante-trois ans de mariage. Il eut de celle-ci Robert qui suit

 

]1[  – Robert Malo, fils de Rober Malo (1898-1974), et d’Adrienne Bélanger (1899-1994). Il se maria le jeudi 7 février 1952 à Ottawa ((Ontario)) avec Patricia Hurley. Naquit de cette femme Marie qui suit

 

>i – Marie Malo, fille de Robert Malo, et de Patricia Hurley, née à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 28 avril 1959. À trente-huit ans, elle se maria le vendredi 11 avril 1997 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Benoît Melançon, professeur Titulaire, né le samedi 20 septembre 1958 à Verdun (Montréal (Québec)) [17]. Elle en a eu deux enfants, Theo Malo-Melançon et Charlie Malo-Melançon qui suivent

 

<i – Theo Malo-Melançon, fils de Benoît Melançon (°1958), professeur Titulaire, et de Marie Malo (°1959), né dans le département de le mercredi 3 décembre 1997.

 

<ii – Charlie Malo-Melançon, fils de Benoît Melançon (°1958), professeur Titulaire, et de Marie Malo (°1959), né dans le département de le mercredi 18 décembre 2002.

 

)5(  – Joseph Bérubé, fils de Joseph Bérubé, et de Philomène Vaillancourt.

 

)6(  – Joseph Bérubé, fils de Joseph Bérubé, et de Philomène Vaillancourt.

 

G – Joseph Hayot, fils de Jean-Baptiste Hayot (1677-1714), et de Catherine St-Amant, mis au monde à Champlain (Mauricie (Québec)) le samedi 13 août 1712, il fut baptisé à Champlain (Mauricie (Québec)), Église-de-Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain le même jour. À trente et un ans, il se maria le samedi 16 novembre 1743 à Champlain (Mauricie (Québec)), Église-de-Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain avec Josephte Beauford. Il eut de celle-ci Alexis qui suit

 

a – Alexis Hayot, fils de Joseph Hayot (°1712), et de Josephte Beauford. Il se maria le lundi 26 novembre 1787 à Saint-Cuthbert (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Cuthbert avec Charlotte Brulé-Aubé. Il eut de cette femme Alexis-Aubin Ayotte qui suit

 

(1)  – Alexis-Aubin Ayotte, fils d’Alexis Hayot, et de Charlotte Brulé-Aubé. Il se maria le mardi 17 janvier 1815 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Élizabeth avec Josephte Ducharme. Il en a eu Narcisse qui suit

 

~1~  – Narcisse Ayotte, fils d’Alexis-Aubin Ayotte, et de Josephte Ducharme. Il se maria le mardi 30 juin 1846 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Élizabeth avec Nathalie Beaulieu-Hudon. De là naquit Alexis qui suit

 

[1]  – Alexis Ayotte, fils de Narcisse Ayotte, et de Nathalie Beaulieu-Hudon, né vers 1870, mort à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 27 avril 1951, il fut inhumé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le lundi 30 avril suivant. À environ vingt-cinq ans, il se maria le lundi 11 février 1895 à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Mélanie avec Mélanie Lépine. Il eut de cette femme onze enfants, Louis, Arthur, Marie-Louise, Wilfrid, Henri, Lionel, Albert, Hector, Marie-Ange, Lucien et Jeanne-D’Arc qui suivent

 

)1(  – Louis Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 15 août 1899, il fut porté au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour, décédé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 18 mai 1983, il fut inhumé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le samedi 21 mai suivant, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Il se maria avec Aurore Asselin. De cette femme naquit Corona qui suit

 

_1_  – Corona Ayotte, fille de Louis Ayotte (1899-1983), et d’Aurore Asselin. Elle se maria le samedi 3 juillet 1943 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Marcel Beaulieu, né le dimanche 11 avril 1920 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)), décédé le lundi 23 juin 1975 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), à l’âge de cinquante-cinq ans. Ils ont eu douze enfants, Roger Beaulieu, Fleurette Beaulieu, Laurette Beaulieu, Claudette Beaulieu, Jean-Noël Beaulieu, Marie Beaulieu, Bernadette Beaulieu, Cécile Beaulieu, Mariette Beaulieu, Monique Beaulieu, Denis Beaulieu et France Beaulieu qui suivent

 

]1[  – Roger Beaulieu, fils de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 18 juin 1944. À vingt-six ans, il se maria le samedi 27 juin 1970 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Élizabeth avec Colette Coutu. Il en eut trois enfants, Jacinthe, Élise et Christian qui suivent

 

>i – Jacinthe Beaulieu, fille de Roger Beaulieu (°1944), et de Colette Coutu, née à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) le mardi 6 avril 1971. Elle se maria avec Serge Blais. Elle en eut trois enfants, Cassandra Blais, Emmanuelle Blais et Yoan Blais qui suivent

 

<i – Cassandra Blais, fille de Serge Blais, et de Jacinthe Beaulieu (°1971), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 11 août 1993.

 

<ii – Emmanuelle Blais, fille de Serge Blais, et de Jacinthe Beaulieu (°1971), née à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) le mardi 7 novembre 1995.

 

<iii – Yoan Blais, fils de Serge Blais, et de Jacinthe Beaulieu (°1971), né à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) le mercredi 19 février 1997.

 

>ii – Élise Beaulieu, fille de Roger Beaulieu (°1944), et de Colette Coutu, née à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) le lundi 6 août 1973.

 

>iii – Christian Beaulieu, fils de Roger Beaulieu (°1944), et de Colette Coutu, né à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) le mercredi 16 avril 1975.

 

]2[  – Fleurette Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, mise au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 28 octobre 1945. À vingt et un ans, elle se maria le samedi 28 mai 1966 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Florimond Lépine. Ils eurent deux enfants, Sonia Lépine et Stéphane Lépine qui suivent

 

>i – Sonia Lépine, fille de Florimond Lépine, et de Fleurette Beaulieu (°1945), née à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)) le samedi 19 août 1967. Elle se maria avec Yvon Vincent. Elle en eut deux enfants, Karolane Vincent et Chloé Vincent qui suivent

 

<i – Karolane Vincent, fille d’Yvon Vincent, et de Sonia Lépine (°1967), née à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)) le samedi 18 janvier 1992.

 

<ii – Chloé Vincent, fils d’Yvon Vincent, et de Sonia Lépine (°1967), né à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)) le mardi 16 février 1993.

 

>ii – Stéphane Lépine, fils de Florimond Lépine, et de Fleurette Beaulieu (°1945), né à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)) le jeudi 1er juin 1972.

 

]3[  – Laurette Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 15 octobre 1946. C’est là qu’elle décéda le samedi 23 novembre 1946 [18], et elle fut inhumée le samedi 23 novembre 1946, dans sa première année.

 

]4[  – Claudette Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, mise au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 15 octobre 1946. C’est là qu’elle décéda le jeudi 5 décembre 1946, et elle fut inhumée le même jour, dans sa première année.

 

]5[  – Jean-Noël Beaulieu, fils de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 17 décembre 1947. À vingt ans, il se maria le samedi 6 mai 1967 à Saint-Thomas (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Thomas avec Gisèle Garceau. Il en a eu deux enfants, Pierre et Joseph qui suivent

 

>i – Pierre Beaulieu, fils de Jean-Noël Beaulieu (°1947), et de Gisèle Garceau, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 31 août 1969.

 

>ii – Joseph Beaulieu, fils de Jean-Noël Beaulieu (°1947), et de Gisèle Garceau, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 31 août 1969. C’est là qu’il décéda le jeudi 4 septembre 1969, et il fut inhumé le même jour, dans sa première année.

 

]6[  – Marie Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née et morte à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 13 mars 1949, elle fut inhumée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le même jour, sans voir le jour.

 

]7[  – Bernadette Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née le jeudi 1er juin 1950. À vingt et un ans, elle se maria le samedi 5 juin 1971 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Germain Arbour, né le dimanche 27 mai 1951 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) [19]. Ils eurent deux enfants, Josée Arbour et Mylaine Arbour qui suivent

 

>i – Josée Arbour, fille de Germain Arbour (°1951), et de Bernadette Beaulieu (°1950), née à Anjou (Montréal (Québec)) le mardi 14 août 1973. Elle se maria avec Stéphane Loyer. De là naquirent quatre enfants, Olivier Arbour-Loyer, Olivier Loyer, Daphnée Arbour-Loyer et Guillaume Arbour-Loyer qui suivent

 

<i – Olivier Arbour-Loyer, fils de Stéphane Loyer, et de Josée Arbour (°1973), né à Saint-Hubert (Montérégie (Québec)) le lundi 18 décembre 1995.

 

<ii – Olivier Loyer, fils de Stéphane Loyer, et de Josée Arbour (°1973), venu au monde le lundi 18 décembre 1995.

 

<iii – Daphnée Arbour-Loyer, fille de Stéphane Loyer, et de Josée Arbour (°1973), née à Longueil (Montérégie (Québec)) le jeudi 7 août 1997.

 

<iv – Guillaume Arbour-Loyer, fils de Stéphane Loyer, et de Josée Arbour (°1973), né à Longueil (Montérégie (Québec)) le mardi 15 décembre 1998.

 

>ii – Mylaine Arbour, fille de Germain Arbour (°1951), et de Bernadette Beaulieu (°1950), venue au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 1er janvier 1975, premier jour de l’année. À vingt et un ans, elle se maria le samedi 8 juin 1996 à Sainte-Marcelline-de-Kildare (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Marcelline-de-Kildare avec Martin Ayotte. Elle en a eu deux enfants, Marie-Lou Ayotte et Virginie Ayotte qui suivent

 

<i – Marie-Lou Ayotte, fille de Martin Ayotte, et de Mylaine Arbour (°1975), née à Sainte-Agathe-des-Monts (Laurentides (Québec)) le dimanche 3 novembre 1996, elle fut baptisée à Sainte-Marcelline-de-Kildare (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Marcelline-de-Kildare.

 

<ii – Virginie Ayotte, fille de Martin Ayotte, et de Mylaine Arbour (°1975), née à Longueil (Montérégie (Québec)) le lundi 8 décembre 1997, elle fut baptisée à Sainte-Marcelline-de-Kildare (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Marcelline-de-Kildare.

 

]8[  – Cécile Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 11 septembre 1951. À vingt ans, elle se maria le samedi 11 septembre 1971 [20] à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Gilbert St-Louis, décédé le dimanche 16 juin 1974. Elle eut de cet homme deux enfants, Chantal St-Louis et Annie St-Louis qui suivent. À vingt-quatre ans, et après environ un an de veuvage, Cécile se maria une seconde fois le samedi 8 novembre 1975 à Princeville (Centre-du-Québec (Québec)), Église de Princeville avec Richard St-Louis. Elle eut de cet homme Véronique St-Louis qui suit

 

>i – Véronique St-Louis, fille de Richard St-Louis, et de Cécile Beaulieu (°1951), née à Princeville (Centre-du-Québec (Québec)) le mercredi 15 décembre 1976.

 

>ii – Chantal St-Louis, fille de Gilbert St-Louis (†1974), et de Cécile Beaulieu (°1951), née à Saint-Jacques (Lanaudière (Québec)) le lundi 8 novembre 1971, morte le samedi 11 décembre 1999, à l’âge de vingt-huit ans. À vingt-quatre ans, elle se maria le samedi 3 juin 1995 à Princeville (Centre-du-Québec (Québec)), Église de Princeville avec Dany Côté. Elle en eut deux enfants, Jérémie Côté et Léonie Côté qui suivent

 

<i – Jérémie Côté, fils de Dany Côté, et de Chantal St-Louis (1971-1999), né à Princeville (Centre-du-Québec (Québec)) le lundi 14 octobre 1996.

 

<ii – Léonie Côté, fille de Dany Côté, et de Chantal St-Louis (1971-1999), née à Saint-Valère (Centre-du-Québec (Québec)) le mercredi 6 mai 1998.

 

>iii – Annie St-Louis, fille de Gilbert St-Louis (†1974), et de Cécile Beaulieu (°1951), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 21 septembre 1974. Elle se maria avec Denis Déry. Elle en eut deux enfants, Cynthia Déry et Marika Déry qui suivent

 

<i – Cynthia Déry, fille de Denis Déry, et d’Annie St-Louis (°1974), née à Princeville (Centre-du-Québec (Québec)) le lundi 15 septembre 1997.

 

<ii – Marika Déry, fille de Denis Déry, et d’Annie St-Louis (°1974), née à Saint-Valère (Centre-du-Québec (Québec)) le jeudi 12 novembre 1998.

 

]9[  – Mariette Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 24 août 1952. À vingt-neuf ans, elle se maria le samedi 12 septembre 1981 à Montréal (Montréal (Québec)), Église de Sainte-Louise de Mérillac avec Serge Boisjoli. Elle en eut deux enfants, Philippe Boisjoli et Marie-France Boisjoli qui suivent

 

>i – Philippe Boisjoli, fils de Serge Boisjoli, et de Mariette Beaulieu (°1952), né à Mont-Laurier (Laurentides (Québec)) le mercredi 26 mai 1982.

 

>ii – Marie-France Boisjoli, fille de Serge Boisjoli, et de Mariette Beaulieu (°1952), née à Mont-Laurier (Laurentides (Québec)) le mercredi 27 novembre 1985.

 

]10[  – Monique Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 5 août 1953.

 

]11[  – Denis Beaulieu, fils de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, mis au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 5 janvier 1955. À vingt-trois ans, il se maria le samedi 6 mai 1978 à Montréal (Montréal (Québec)), Église Sainte-Claire avec Céline Lessard. Naquirent de cette femme trois enfants, Marc-André, Valérie et Dominic qui suivent

 

>i – Marc-André Beaulieu, fils de Denis Beaulieu (°1955), et de Céline Lessard, né à Ville le Gardeur (Lanaudière (Québec)) le mardi 29 juin 1982.

 

>ii – Valérie Beaulieu, fille de Denis Beaulieu (°1955), et de Céline Lessard, née à Ville le Gardeur (Lanaudière (Québec)) le vendredi 9 septembre 1983.

 

>iii – Dominic Beaulieu, fils de Denis Beaulieu (°1955), et de Céline Lessard, né à Ville le Gardeur (Lanaudière (Québec)) le jeudi 29 septembre 1988 [21].

 

]12[  – France Beaulieu, fille de Marcel Beaulieu (1920-1975), et de Corona Ayotte, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), CHRDL Joliette le vendredi 13 septembre 1968 [22], elle fut portée au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix.

 

)2(  – Arthur Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 13 août 1901, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix un jour plus tard.

 

)3(  – Marie-Louise Ayotte, fille d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 9 avril 1903, elle fut baptisée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour.

 

)4(  – Wilfrid Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 11 mai 1906, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour, mort à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 1er septembre 1908, à l’âge de deux ans.

 

)5(  – Henri Ayotte [23], fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 16 septembre 1907, il fut porté sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix un jour plus tard, mort à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 29 juillet 1979, il fut inhumé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le mercredi 1er août suivant, à l’âge de soixante-douze ans. À vingt-huit ans, il se maria le jeudi 27 juin 1935 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez avec Madeleine Arbour, née le dimanche 28 mars 1915 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédée le mardi 4 mars 1997 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette, à l’âge de quatre-vingt-deux ans [24] [25]. Son décès survint après quarante-quatre ans de mariage. Il eut de celle-ci quatorze enfants, Bernard, Marthe-Aline, Alphonse, Claire, Laurent, Émilien, Alice, Lise, Robertyne, Henriette, Réal, Bertrand, Yvon et Berthe qui suivent

 

_1_  – Bernard Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 26 avril 1936. À vingt et un ans, il se maria le samedi 1er juin 1957 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) avec Doris Héroux, née le jeudi 30 avril 1936 [26]. Il en eut six enfants, Denis, Alain, André, François, Sylvain et Anonyme qui suivent

 

]1[  – Denis Ayotte, fils de Bernard Ayotte (°1936), et de Doris Héroux (°1936), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 24 mars 1958 [27]. À vingt ans, il se maria le samedi 25 novembre 1978 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) avec Line Martel. Il en a eu deux enfants, Marie-Hélène et Julie qui suivent

 

>i – Marie-Hélène Ayotte, fille de Denis Ayotte (°1958), et de Line Martel, née le vendredi 12 octobre 1979.

 

>ii – Julie Ayotte, fille de Denis Ayotte (°1958), et de Line Martel, née le vendredi 20 août 1982.

 

]2[  – Alain Ayotte, fils de Bernard Ayotte (°1936), et de Doris Héroux (°1936), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 14 février 1959, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix un jour plus tard. Il se maria avec Carole Beaupré. De là naquit Carole-Anne qui suit. À vingt-deux ans, Alain se maria une seconde fois le samedi 2 mai 1981 à Laval (Laval (Québec)) avec Nicole Labelle. Naquirent de cette femme trois enfants, Frédéric, Jean-François et Valérie qui suivent

 

>i – Carole-Anne Ayotte, fille d’Alain Ayotte (°1959), et de Carole Beaupré, née le lundi 26 septembre 1994.

 

>ii – Frédéric Ayotte, fils d’Alain Ayotte (°1959), et de Nicole Labelle, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 17 décembre 1982.

 

>iii – Jean-François Ayotte, fils d’Alain Ayotte (°1959), et de Nicole Labelle, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 25 janvier 1985.

 

>iv – Valérie Ayotte, fille d’Alain Ayotte (°1959), et de Nicole Labelle, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 23 mars 1988.

 

]3[  – André Ayotte, fils de Bernard Ayotte (°1936), et de Doris Héroux (°1936), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 5 juin 1960, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le lendemain. Il se maria avec Lorraine Beaupré. Il en a eu Marc-André qui suit. À vingt ans, André se maria une seconde fois le samedi 26 avril 1980 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) avec Céline Léveillé. Ils eurent Daniel qui suit

 

>i – Marc-André Ayotte, fils d’André Ayotte (°1960), et de Lorraine Beaupré, venu au monde le mercredi 18 septembre 1985.

 

>ii – Daniel Ayotte, fils d’André Ayotte (°1960), et de Céline Léveillé, né le jeudi 17 août 1978 [28].

 

]4[  – François Ayotte, fils de Bernard Ayotte (°1936), et de Doris Héroux (°1936), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 3 septembre 1962. À vingt-quatre ans, il se maria le samedi 28 juin 1986 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Johanne Charland. Il eut de cette femme trois enfants, Stéphanie, Francis et Justin qui suivent

 

>i – Stéphanie Ayotte, fille de François Ayotte (°1962), et de Johanne Charland, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 10 septembre 1987.

 

>ii – Francis Ayotte, fils de François Ayotte (°1962), et de Johanne Charland, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 28 avril 1989.

 

>iii – Justin Ayotte, fils de François Ayotte (°1962), et de Johanne Charland, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 29 juin 1994.

 

]5[  – Sylvain Ayotte, fils de Bernard Ayotte (°1936), et de Doris Héroux (°1936), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 23 mars 1964. À environ vingt-trois ans, il se maria vers 1987 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Hélène Laporte, née le vendredi 18 août 1967 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) [29]. Ils ont eu deux enfants, Geneviève et Geneviève qui suivent

 

>i – Geneviève Ayotte, fille de Sylvain Ayotte (°1964), et d’Hélène Laporte (°1967), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 15 mars 1989.

 

>ii – Geneviève Ayotte, fille de Sylvain Ayotte (°1964), et d’Hélène Laporte (°1967), mise au monde le mercredi 15 mars 1989.

 

]6[  – Anonyme Ayotte, fille de Bernard Ayotte (°1936), et de Doris Héroux (°1936), née et décédée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 2 octobre 1971, elle fut inhumée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le même jour, sans voir le jour.

 

_2_  – Marthe-Aline Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 11 décembre 1937. À vingt et un ans, elle se maria le samedi 21 juin 1958 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Bernard Gravel, né le jeudi 25 septembre 1930, décédé en janvier 2002, à l’âge de soixante-douze ans [30]. Naquirent de cette femme trois enfants, Gaétan Gravel, Diane Gravel et Richard Gravel qui suivent

 

]1[  – Gaétan Gravel, fils de Bernard Gravel (1930-2002), et de Marthe-Aline Ayotte (°1937), né le dimanche 5 avril 1959. Il se maria avec Colombe Evanko. Naquirent de cette femme deux enfants, Francis et Sébastien qui suivent

 

>i – Francis Gravel, fils de Gaétan Gravel (°1959), et de Colombe Evanko, né le vendredi 15 juillet 1988.

 

>ii – Sébastien Gravel, fils de Gaétan Gravel (°1959), et de Colombe Evanko, né le samedi 2 janvier 1993.

 

]2[  – Diane Gravel, fille de Bernard Gravel (1930-2002), et de Marthe-Aline Ayotte (°1937), née le lundi 25 mai 1964. Elle se maria avec Mario Lavallée. Ils ont eu deux enfants, Nathalie Lavallée et Amélie Lavallée qui suivent

 

>i – Nathalie Lavallée, fille de Mario Lavallée, et de Diane Gravel (°1964), née le mardi 13 décembre 1988.

 

>ii – Amélie Lavallée, fille de Mario Lavallée, et de Diane Gravel (°1964), née le jeudi 10 novembre 1994 [31].

 

]3[  – Richard Gravel, fils de Bernard Gravel (1930-2002), et de Marthe-Aline Ayotte (°1937), mis au monde le jeudi 5 août 1965. Il se maria avec Nancy Clément. Sans descendance connue.

 

_3_  – Alphonse Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 23 octobre 1939, il fut tenu sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix dès le lendemain. Il se maria avec Agathe Bell, née le lundi 25 novembre 1935 [32]. On ne lui connaît pas de postérité. À vingt ans, Alphonse se maria une seconde fois le samedi 1er août 1959 à St-Esprit ((Québec)) avec Gisèle Pelletier. Il eut de cette femme quatre enfants, Ghislaine, Ginette, Liliane et Réjean qui suivent

 

]1[  – Ghislaine Ayotte, fille d’Alphonse Ayotte (°1939), et de Gisèle Pelletier, née le dimanche 22 mai 1960 [33].

 

]2[  – Ginette Ayotte, fille d’Alphonse Ayotte (°1939), et de Gisèle Pelletier, née le samedi 17 février 1962.

 

]3[  – Liliane Ayotte, fille d’Alphonse Ayotte (°1939), et de Gisèle Pelletier, née le samedi 11 juillet 1964.

 

]4[  – Réjean Ayotte, fils d’Alphonse Ayotte (°1939), et de Gisèle Pelletier, venu au monde le vendredi 10 septembre 1965.

 

_4_  – Claire Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), venue au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 8 septembre 1940. À vingt ans, elle se maria le samedi 2 juillet 1960 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Émilien Savignac, né le samedi 10 juin 1939 [34]. Naquirent de cette femme trois enfants, Richard Savignac, Christiane Savignac et Hélène Savignac qui suivent

 

]1[  – Richard Savignac, fils d’Émilien Savignac (°1939), et de Claire Ayotte (°1940), né le vendredi 7 juillet 1961, mort le mercredi 11 octobre 1961, dans sa première année.

 

]2[  – Christiane Savignac, fille d’Émilien Savignac (°1939), et de Claire Ayotte (°1940), née le mercredi 7 novembre 1962.

 

]3[  – Hélène Savignac, fille d’Émilien Savignac (°1939), et de Claire Ayotte (°1940), née le dimanche 14 février 1971.

 

_5_  – Laurent Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 11 septembre 1941, il fut porté sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix dès le lendemain. À vingt et un ans, il se maria le samedi 19 mai 1962 [35] à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) avec Claudette Généreux, née le vendredi 9 janvier 1942 [36]. Naquirent de cette femme trois enfants, Martine, Brigitte et Sonia qui suivent

 

]1[  – Martine Ayotte, fille de Laurent Ayotte (°1941), et de Claudette Généreux (°1942), mise au monde le samedi 27 avril 1963. Elle se maria avec Jean Goulet. Ils ont eu Émilie Goulet qui suit

 

>i – Émilie Goulet, fille de Jean Goulet, et de Martine Ayotte (°1963), née le mardi 1er novembre 1994, jour de la Toussaint.

 

]2[  – Brigitte Ayotte, fille de Laurent Ayotte (°1941), et de Claudette Généreux (°1942), née le samedi 17 avril 1965. Elle se maria avec Robert Breault. Elle eut de celui-ci deux enfants, Nicolas Breault et Clovis Breault qui suivent

 

>i – Nicolas Breault, fils de Robert Breault, et de Brigitte Ayotte (°1965), né le lundi 11 mai 1987 [37].

 

>ii – Clovis Breault, fils de Robert Breault, et de Brigitte Ayotte (°1965), né le lundi 8 mai 1989.

 

]3[  – Sonia Ayotte, fille de Laurent Ayotte (°1941), et de Claudette Généreux (°1942), née le jeudi 11 mars 1971.

 

_6_  – Émilien Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 4 janvier 1943. À vingt et un ans, il se maria le samedi 4 juillet 1964 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) avec Cécile Savignac, née le dimanche 29 août 1943 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) [38]. Il en eut trois enfants, Sylvie, Daniel et Mélanie qui suivent

 

]1[  – Sylvie Ayotte, fille d’Émilien Ayotte (°1943), et de Cécile Savignac (°1943), née le samedi 18 septembre 1965.

 

]2[  – Daniel Ayotte, fils d’Émilien Ayotte (°1943), et de Cécile Savignac (°1943), né le mardi 9 février 1971.

 

]3[  – Mélanie Ayotte, fille d’Émilien Ayotte (°1943), et de Cécile Savignac (°1943), née le jeudi 13 janvier 1977.

 

_7_  – Alice Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), mise au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 13 février 1944. À vingt ans, elle se maria le samedi 13 juin 1964 avec Rosaire Brien, né le dimanche 27 août 1939, décédé le lundi 11 février 2002, à l’âge de soixante-trois ans [39]. De là naquirent trois enfants, Marielle Brien, Sylvain Brien et Rosanne Brien qui suivent

 

]1[  – Marielle Brien, fille de Rosaire Brien (1939-2002), et d’Alice Ayotte (°1944), née le vendredi 9 juillet 1965. Elle se maria avec Michel Ouellet.. Ils eurent deux enfants, Myriam Ouellet. et Benjamin Ouellet. qui suivent. Marielle se maria une seconde fois avec Pierre-Paul Jetté. Elle eut pour enfant Geneviève Jetté qui suit

 

>i – Myriam Ouellet. , fille de Michel Ouellet., et de Marielle Brien (°1965), née le vendredi 19 octobre 1990, morte le mercredi 9 janvier 2008, à l’âge de dix-huit ans.

 

>ii – Benjamin Ouellet. , fils de Michel Ouellet., et de Marielle Brien (°1965), né le mardi 12 mai 1992.

 

>iii – Geneviève Jetté, fille de Pierre-Paul Jetté, et de Marielle Brien (°1965), née le samedi 26 avril 1986 [40], mère de Louka Jetté qui suit

 

<i – Louka Jetté, fils de Geneviève Jetté (°1986), né le dimanche 21 septembre 2008.

 

]2[  – Sylvain Brien, fils de Rosaire Brien (1939-2002), et d’Alice Ayotte (°1944), né le vendredi 25 novembre 1966.

 

]3[  – Rosanne Brien, fille de Rosaire Brien (1939-2002), et d’Alice Ayotte (°1944), mise au monde le samedi 21 février 1970. Elle se maria avec Normand Desrosiers. Ils ont eu Keven Desrosiers qui suit

 

>i – Keven Desrosiers, fils de Normand Desrosiers, et de Rosanne Brien (°1970), né le dimanche 1er septembre 1991.

 

_8_  – Lise Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 29 janvier 1945. À vingt ans, elle se maria le samedi 31 juillet 1965 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Simon Héroux, né le mercredi 9 février 1944 [41]. Elle en eut deux enfants, Mario Héroux et Chantal Héroux qui suivent

 

]1[  – Mario Héroux, fils de Simon Héroux (°1944), et de Lise Ayotte (°1945), né le lundi 10 avril 1967. Il se maria avec Marise Bellemarre. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

]2[  – Chantal Héroux, fille de Simon Héroux (°1944), et de Lise Ayotte (°1945), née le jeudi 13 août 1970.

 

_9_  – Robertyne Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 1er mai 1946. À vingt et un ans, elle se maria le samedi 22 juillet 1967 avec Maurice Beaudry, né le samedi 8 septembre 1945 [42]. Ils eurent quatre enfants, Guylaine Beaudry, Nathalie Beaudry, Éric Beaudry et David Beaudry qui suivent

 

]1[  – Guylaine Beaudry, fille de Maurice Beaudry (°1945), et de Robertyne Ayotte (°1946), née le mardi 28 janvier 1969. Elle se maria avec Robert Lavallée. Naquirent de cette femme deux enfants, Philippe Lavallée et Marie Lavallée qui suivent

 

>i – Philippe Lavallée, fils de Robert Lavallée, et de Guylaine Beaudry (°1969), né le mercredi 4 juillet 1990.

 

>ii – Marie Lavallée, fille de Robert Lavallée, et de Guylaine Beaudry (°1969), née le mercredi 28 juillet 1993.

 

]2[  – Nathalie Beaudry, fille de Maurice Beaudry (°1945), et de Robertyne Ayotte (°1946), née le mercredi 22 avril 1970.

 

]3[  – Éric Beaudry, fils de Maurice Beaudry (°1945), et de Robertyne Ayotte (°1946), né le mardi 6 juillet 1971.

 

]4[  – David Beaudry, fils de Maurice Beaudry (°1945), et de Robertyne Ayotte (°1946), né le dimanche 1er avril 1979.

 

_10_  – Henriette Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 14 avril 1947 [43]. À vingt ans, elle se maria le lundi 22 mai 1967 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Jean-Maurice Gadoury, né le lundi 24 mai 1943 [44]. Elle eut de son conjoint deux enfants, Carl Gadoury et Linda Gadoury qui suivent

 

]1[  – Carl Gadoury, fils de Jean-Maurice Gadoury (°1943), et d’Henriette Ayotte (°1947), né le samedi 22 février 1969. Il se maria avec Carole Élément. Ils ont eu Katrine qui suit

 

>i – Katrine Gadoury, fille de Carl Gadoury (°1969), et de Carole Élément, née le lundi 13 décembre 1993.

 

]2[  – Linda Gadoury, fille de Jean-Maurice Gadoury (°1943), et d’Henriette Ayotte (°1947), née le jeudi 18 mars 1971.

 

_11_  – Réal Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), venu au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 17 mars 1948 [45], il fut porté sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le mercredi 17 mars 1948, mort le dimanche 30 mai 2004, à l’âge de cinquante-six ans. À vingt et un ans, il se maria le samedi 31 mai 1969 [46] à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) avec Lisette Plouffe. Naquirent de cette femme trois enfants, Nelson, Vicky et Maxime qui suivent. À trente-cinq ans, Réal se maria une seconde fois le samedi 14 mai 1983 avec Marie Leblanc, née le mardi 24 octobre 1950 [47]. Sa postérité n’est pas connue.

 

]1[  – Nelson Ayotte, fils de Réal Ayotte (1948-2004), et de Lisette Plouffe, né le lundi 20 juillet 1970.

 

]2[  – Vicky Ayotte, fille de Réal Ayotte (1948-2004), et de Lisette Plouffe, née le mardi 19 décembre 1972.

 

]3[  – Maxime Ayotte, fils de Réal Ayotte (1948-2004), et de Lisette Plouffe, venu au monde le lundi 26 janvier 1976.

 

_12_  – Bertrand Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 10 décembre 1950, il fut porté au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix dès le jour suivant, décédé le mercredi 25 janvier 2006, à l’âge de cinquante-six ans. À vingt ans, il se maria le samedi 27 juin 1970 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) avec Paulette Généreux, née le jeudi 10 février 1949 [48]. Naquirent de cette femme trois enfants, Dany, Steve et Mathieu qui suivent

 

]1[  – Dany Ayotte, fille de Bertrand Ayotte (1950-2006), et de Paulette Généreux (°1949), venue au monde le jeudi 3 décembre 1970. Elle se maria avec Stéphane Préville. Ils eurent Jessica Préville qui suit

 

>i – Jessica Préville, fille de Stéphane Préville, et de Dany Ayotte (°1970), née le mercredi 24 août 1994.

 

]2[  – Steve Ayotte, fils de Bertrand Ayotte (1950-2006), et de Paulette Généreux (°1949), né le mercredi 10 avril 1974.

 

]3[  – Mathieu Ayotte, fils de Bertrand Ayotte (1950-2006), et de Paulette Généreux (°1949), né le mercredi 31 mai 1978.

 

_13_  – Yvon Ayotte, fils d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 22 décembre 1952, il fut porté au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour. À vingt ans, il se maria le samedi 5 août 1972 avec Léa Bisaillon, née le dimanche 16 mars 1952 [49]. De là naquirent deux enfants, Caroline et Stéphanie qui suivent

 

]1[  – Caroline Ayotte, fille d’Yvon Ayotte (°1952), et de Léa Bisaillon (°1952), née le mercredi 12 décembre 1973.

 

]2[  – Stéphanie Ayotte, fille d’Yvon Ayotte (°1952), et de Léa Bisaillon (°1952), née le samedi 26 mars 1977.

 

_14_  – Berthe Ayotte, fille d’Henri Ayotte (1907-1979), et de Madeleine Arbour (1915-1997), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 19 octobre 1954. À vingt ans, elle se maria le samedi 21 décembre 1974 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Luc Dufresne. Elle n’eut point de postérité. À trente et un ans, Berthe se maria une seconde fois le vendredi 19 juillet 1985 avec Alain Roberge, né le jeudi 19 juillet 1945 [50]. Elle eut de cet homme deux enfants, Katrine Roberge et Alexandre Roberge qui suivent

 

]1[  – Katrine Roberge, fille d’Alain Roberge (°1945), et de Berthe Ayotte (°1954), née le lundi 14 février 1983.

 

]2[  – Alexandre Roberge, fils d’Alain Roberge (°1945), et de Berthe Ayotte (°1954), né le vendredi 7 septembre 1984.

 

)6(  – Lionel Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 10 juillet 1910, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour.

 

)7(  – Albert Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, venu au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 16 janvier 1912, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix un jour plus tard.

 

)8(  – Hector Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 6 janvier 1914, il fut tenu sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour, décédé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 28 janvier 1975, à l’âge de soixante et un ans. À vingt-deux ans, il se maria le mercredi 22 avril 1936 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Aurore Loyer, née en mai 1901 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), y décédée le dimanche 15 janvier 1978, à l’âge de soixante-dix-sept ans [51]. Son décès survint après trente-neuf ans de mariage. Il eut de sa conjointe cinq enfants, Marie, Jean-Guy, Donat, Gaston et Gilles qui suivent

 

_1_  – Marie Ayotte, fille d’Hector Ayotte (1914-1975), et d’Aurore Loyer (1901-1978), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 6 février 1937.

 

_2_  – Jean-Guy Ayotte, fils d’Hector Ayotte (1914-1975), et d’Aurore Loyer (1901-1978), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 9 avril 1938, il fut porté sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour.

 

_3_  – Donat Ayotte, fils d’Hector Ayotte (1914-1975), et d’Aurore Loyer (1901-1978), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 22 juillet 1939, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le jour d’après.

 

_4_  – Gaston Ayotte, fils d’Hector Ayotte (1914-1975), et d’Aurore Loyer (1901-1978), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 24 novembre 1940.

 

_5_  – Gilles Ayotte, fils d’Hector Ayotte (1914-1975), et d’Aurore Loyer (1901-1978), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 10 mai 1942, il fut baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix dès le jour suivant.

 

)9(  – Marie-Ange Ayotte, fille d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 2 avril 1915, elle fut tenue sur les fonts baptismaux à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le même jour.

 

)10(  – Lucien Ayotte, fils d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, mis au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 16 septembre 1916, il fut reçu au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix deux jours plus tard. À vingt-huit ans, il se maria le samedi 1er juillet 1944 [52] à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Égliose de Sainte-Béatrix avec Marie-Ange Beaulieu, fille d’Adélard Beaulieu (1900-1976), et d’Irène Arbour (1903-1986). Il en a eu trois enfants, Germaine, Fleurette et Gisèle qui suivent

 

_1_  – Fleurette Ayotte, fille de Lucien Ayotte (°1916), et de Marie-Ange Beaulieu. Elle se maria le samedi 4 mai 1968 avec André Chevrette. Elle eut de son conjoint trois enfants, François Chevrette, Sylvain Chevrette et France Chevrette qui suivent

 

]1[  – François Chevrette, fils d’André Chevrette, et de Fleurette Ayotte, né à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le mardi 4 mars 1969. Il se maria avec Marie-Pierre Lafond. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

]2[  – Sylvain Chevrette, fils d’André Chevrette, et de Fleurette Ayotte, né à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le mercredi 29 mars 1972. À vingt-deux ans, il se maria le samedi 16 juillet 1994 à Notre-Dame-de-Lourdes (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame-de-Lourdes avec Chantal Pronovost. Pas de postérité pour ce couple.

 

]3[  – France Chevrette, fille d’André Chevrette, et de Fleurette Ayotte, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le jeudi 7 octobre 1976.

 

_2_  – Gisèle Ayotte, fille de Lucien Ayotte (°1916), et de Marie-Ange Beaulieu. Elle se maria le samedi 6 juin 1970 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Yvon Généreux. Elle n’eut point de postérité.

 

_3_  – Germaine Ayotte, fille de Lucien Ayotte (°1916), et de Marie-Ange Beaulieu, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 8 décembre 1945, elle fut baptisée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix dès le lendemain [53]. À vingt et un ans, elle se maria le samedi 6 août 1966 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix [54] avec Denis Versailles, né le samedi 9 mars 1946 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) [55], fils de Bertrand Versailles (°1924), cultivateur et Journalier. Elle eut de cet homme deux enfants, Isabelle Versailles et Mario Versailles qui suivent

 

]1[  – Isabelle Versailles, fille de Denis Versailles (°1946), et de Germaine Ayotte (°1945), née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le lundi 6 octobre 1969. À vingt-trois ans, elle se maria le samedi 22 août 1992 à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame des Prairies avec Yvan Caron. Ils eurent trois enfants, Alexandra Caron, Nicolas Caron et Laury Caron qui suivent

 

>i – Alexandra Caron, fille d’Yvan Caron, et d’Isabelle Versailles (°1969), mise au monde à Montréal (Montréal (Québec)), Hôpital Notre-Dame le mardi 4 octobre 1994 [56].

 

>ii – Nicolas Caron, fils d’Yvan Caron, et d’Isabelle Versailles (°1969), mis au monde à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le mercredi 12 novembre 1997.

 

>iii – Laury Caron, fille d’Yvan Caron, et d’Isabelle Versailles (°1969), née à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le samedi 1er janvier 2000, premier jour de l’année.

 

]2[  – Mario Versailles, fils de Denis Versailles (°1946), et de Germaine Ayotte (°1945), né à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le mercredi 25 août 1971. À vingt-huit ans, il se maria le samedi 4 septembre 1999 à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame des Prairies avec Carole Dugas. Il eut de celle-ci deux enfants, Shelby et Shanyng qui suivent

 

>i – Shelby Versailles, fille de Mario Versailles (°1971), et de Carole Dugas, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette le samedi 26 septembre 1998.

 

>ii – Shanyng Versailles, fille de Mario Versailles (°1971), et de Carole Dugas, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette le mardi 24 décembre 2002, veille de Noël.

 

)11(  – Jeanne-D’Arc Ayotte, fille d’Alexis Ayotte (~1870-1951), et de Mélanie Lépine, mise au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 2 mars 1921, elle fut baptisée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le lendemain. À vingt-sept ans, elle se maria le samedi 24 juillet 1948 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Église Saint-Jean-Baptiste avec Jean-Paul Beaulieu, né le mardi 6 décembre 1927 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) [57], fils d’Adélard Beaulieu (1900-1976), et d’Irène Arbour (1903-1986). On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

8°  – Louis-Joseph Hayot, fils de Jean Hayot (°1635), et de Louise Pelletier (1640-1713), né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le mardi 12 décembre 1679, il fut tenu sur les fonts baptismaux à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Neuville un jour plus tard, décédé à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 17 janvier 1703, il fut enterré à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), Cimetière de Neuville le même jour, à l’âge de vingt-quatre ans.

 

IV – Adrien Hayot, fils de Thomas Hayot (°~1609), fermier chez les Jésuites de Québec, et de Jeanne Boucher (°~1607), né à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le samedi 30 octobre 1638. À vingt-trois ans, il se maria le jeudi 24 novembre 1661 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine Guyon, née le vendredi 23 août 1647 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), décédée vers 1680 à Beaupré (Capitale-Nationale (Québec)) [58]. Sans descendance connue.

 

V – Anne Ayotte, dite Dit  HAYOT, fille de Thomas Hayot (°~1609), fermier chez les Jésuites de Québec, et de Jeanne Boucher (°~1607), née à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 26 juillet 1640, elle fut baptisée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Église Notre-Dame de Québec le même jour, décédée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Hôpital Hôtel-Dieu de Québec le samedi 27 novembre 1694, elle fut inhumée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Cimetière Notre-Dame de Québec le même jour, à l’âge de cinquante-quatre ans. À douze ans, elle se maria le lundi 28 octobre 1652 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), Église Notre-Dame de Québec avec Etienne Denevers, né vers 1627 dans le département de, décédé vers le mercredi 7 décembre 1678, veille de la fête de la Conception à Lotbinière (Can), QC [59] [60]. Leur union dura vingt-six ans. Elle n’eut point de postérité. À trente-huit ans, et après environ un an de veuvage, Anne se maria une seconde fois le mercredi 7 décembre 1678, veille de la fête de la Conception à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)) avec Léonard Debord, soldat de la Compagnie de Monteuil au Régiment de Carignan, né en 1637 à Argenton (Lot-et-Garonne (Aquitaine)) [61]. On ne lui connaît pas de descendance.

 

©º°¨¨°º©

 


[1] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Fermier des Jésuites à Beauport.

 

IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1638<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> HAYOT, Thomas   (fiche 242027).

[2] Fichier origine Marcel Fournier.

[3]  id.

[4] St-Jean.

[5] Il est à noter qu’elle avait 2 ans de plus que lui.

[6] NAISSANCE-BIRTH: St-Jean.

[7] , comme toutes les Balances, était un être raffiné qui appréciait avant tout la conciliation et l’harmonisation. Toutefois, ses plateaux tanguaient souvent d’un côté plus que de l’autre et il devait être rare qu’ils s’équilibrâssent totalement. Comme tous les natifs de ce signe, il était pragmatique et savait faire abstraction de ses sentiments pour révéler ses excellentes stratégies, en contrôlant parfaitement ses émotions. Cependant,  devait être une personne repliée sur elle-même qui faisait parfois preuve d’une certaine froideur. Profondément choquée par la violence,  n’en restait pas moins une personne gaie et toujours de bonne humeur. Son besoin de conciliation l’inclinait à la négociation et atteignait toujours ses objectifs avec charme, élégance, et visiblement sans effort. Son talent était d’être sans cesse du côté du plus fort.

[8] NAISSANCE-BIRTH: St-Jean.

[9] Fichier origine Marcel Fournier.

[10] Curieusement, il avait 20 ans de plus qu’elle.

[11] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Sergent Claude Bouchard, le petit Claude. Réf: <a href= »http://lesoleil.cyberpresse.ca/journal/2003/07/06/les_grandes_familles/04169_les_bouchard_descendent_du_meilleur_comme_du_pire.php »>Les grandes familles : les Bouchard</a>.

[12] Ils avaient une légère différence d’âge.

[13] Date historique (24 février 1673 : retrait du droit de remontrance).

[14] Il avait un an de plus qu’elle.

[15] Il avait 9 ans de plus qu’elle.

[16] Ils avaient une légère différence d’âge.

[17] Il avait un an de plus qu’elle.

[18] Date historique (23 novembre 1946 : bombardements français sur Haïfong).

[19] Elle était légèrement plus âgée que son conjoint.

[20] Date historique (11 septembre 1971 : Nikita Khrouchtchev meurt à 77 ans).

[21] Date historique (29 septembre 1988 : terribles inondations au Bangladesh).

[22] Date historique (13 septembre 1968 : l’Albanie quitte le pacte de Varsovie).

[23] Son nom figure dans un acte de Germain Arbour.

[24] Ils avaient une légère différence d’âge.

[25] Divorcé de Firmin Mondor en juillet 1992.

[26] Ils avaient une légère différence d’âge.

[27] Date historique (24 mars 1958 : Elvis sous les drapeaux).

[28] Date historique (17 août 1978 : traversée de l’Atlantique en ballon).

[29] Ils avaient une légère différence d’âge.

[30] Il avait 7 ans de plus qu’elle.

[31] Date historique (10 novembre 1994 : l’Irak reconnaît le Koweït).

[32] Il est à noter qu’elle avait 4 ans de plus que lui.

[33] Date historique (22 mai 1960 : tsunami du Chili au Japon).

[34] Il avait un an de plus qu’elle.

[35] Date historique (19 mai 1962 : Marilyn, « Happy Birthday Mister President »).

[36] Ils avaient une légère différence d’âge.

[37] Date historique (11 mai 1987 : Klaus Barbie devant les tribunaux).

[38] Ils avaient une légère différence d’âge.

[39] Il avait 5 ans de plus qu’elle.

[40] Date historique (26 avril 1986 : l’accident de Tchernobyl).

[41] Il avait un an de plus qu’elle.

[42]  id.

[43] Date historique (14 avril 1947 : De Gaulle crée le RPF).

[44] Il avait 4 ans de plus qu’elle.

[45] Date historique (17 mars 1948 : signature du Traité de Bruxelles).

[46] Date historique (31 mai 1969 : premier tour des élections présidentielles).

[47] Ils avaient une légère différence d’âge.

[48] Elle avait une année de plus que lui.

[49] Ils avaient une légère différence d’âge.

[50] Il avait 9 ans de plus qu’elle.

[51] Curieusement, elle avait 13 ans de plus que son conjoint.

[52] Date historique (1er juillet 1944 : conférence de Bretton Woods).

[53] Au baptême de Germaine fut témoin Irène Arbour, proche parente ; Adélard Beaulieu, proche parent.

[54] En présence de Bertrand Versailles, proche parent ; Lucien Ayotte, proche parent.

[55] Elle était légèrement plus âgée que son conjoint.

[56] Date historique (4 octobre 1994 : course folle pour Florence Rey et Audry Maupin).

[57] Elle était légèrement plus âgée que son conjoint.

[58] Ils avaient une légère différence d’âge.

[59] Il est à noter qu’il avait 13 ans de plus qu’elle.

[60] BIRTH: Espinay, Champagne, France, France.

[61] Il avait 3 ans de plus qu’elle.

By René Arbour

Management certificate of Credit Card (New York - 1983-84) Bac Administration , Security for the people (Minesota 11984)