La descendance par branche de Jehan Boucher Partie 2 (1589)

La descendance par branche de Jehan Boucher Partie 2 (1589)

Sous-branche issue des HOUDE

 

V – Madeleine BOUCHER, fille de Marin BOUCHER (1589-1671), maçon, et de Perrine MALLET (1606-1687), née à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 4 août 1641. Ne vivait plus le 28 octobre 1709. À quatorze ans, elle s’est mariée le mardi 12 janvier 1655 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis HOUDE, né le samedi 1er juillet 1617 à Manou (ra), Centre, décédé le lundi 28 octobre 1709 à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quatre-vingt-douze ans, d’où :

 

1° Jean HOUDE [1], fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 14 mars 1659, décédé à Lévis (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC en mars 1701, inhumé le mardi 29 mars 1701 au même lieu, à l’âge de quarante-deux ans. À dix-neuf ans, il s’est marié le mardi 23 août 1678 à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Anne ROULEAU, née le jeudi 27 avril 1662 à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée en 1703, à l’âge de quarante et un ans. Son décès survint après vingt-trois ans de mariage. Naquit de cette femme :

 

a) Gabriel HOUDE, fils de Jean HOUDE (1659-1701), et d’Anne ROULEAU (1662-1703). Né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 13 mars 1692 [2], décédé à Baie-du-Febvre (Centre-du-Québec (Québec)), QC le mercredi 27 février 1765, à l’âge de soixante-treize ans, marié le lundi 23 juillet 1742 à Baie-du-Febvre (Centre-du-Québec (Québec)), QC avec Marie-Jeanne LEFEBVRE. On ne lui connaît pas de descendance.

 

2° Louis-Marie HOUDE, dit Dit DESROCHERS, fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 28 septembre 1662, veille de la Saint-Michel, mort à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC en 1724, à l’âge de soixante-deux ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le samedi 24 novembre 1685 à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Marie LEMAY-POUDRIER, née en 1663. Pas de postérité connue. À trente-cinq ans, Louis-Marie s’est marié une seconde fois le dimanche 19 mai 1697 à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Ursule BISSON, née en 1681. Descendance non connue.

 

3° Gervais HOUDE, fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 23 décembre 1664, décédé à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC en mars 1716, inhumé le lundi 2 mars 1716 au même endroit, à l’âge de cinquante-deux ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le jeudi 24 novembre 1689 à Cap-Santé (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Anne-Catherine DENEVERS, née en 1672, décédée en 1744, à l’âge de soixante-douze ans. Son décès survint après vingt-sept ans de mariage. Il eut pour enfant :

 

a) Marie-Geneviève HOUDE, fille de Gervais HOUDE (1664-1716), et d’Anne-Catherine DENEVERS (1672-1744), née en 1701, mariée le dimanche 22 octobre 1724 à Lotbinière (Can), QC, après avoir passé un contrat, le dimanche 22 octobre 1724, à Laneuville (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Paul MARTEL, né le mercredi 18 octobre 1702 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

4° Jacques HOUDE, dit Dit DESRUISSEAUX, fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 24 mars 1667, décédé à St-Antoine-de-Tilly (Can), QC en mars 1748, inhumé le jeudi 14 mars 1748 en la même localité, à l’âge de quatre-vingt-un ans. À dix-neuf ans, il s’est marié le dimanche 6 octobre 1686 à Lotbinière (Can), QC, après avoir conclu un contrat, le dimanche 6 octobre 1686, à Rageot [3] avec Marie-Louise BAUDET, née le dimanche 13 septembre 1671 à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée le dimanche 1er juin 1755 à St-Antoine-de-Tilly (Can), QC, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Son décès survint après soixante-deux ans de mariage. Pas de postérité pour ce couple.

 

5° Marie HOUDE, fille de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), née à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 6 août 1669. À seize ans, elle s’est mariée le mercredi 17 octobre 1685 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Isaac GARNIER, né le mardi 27 novembre 1663 à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

6° Claude HOUDE, fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 11 juillet 1671, décédé à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC le lundi 12 janvier 1728, à l’âge de cinquante-sept ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 1er juin 1695 à Lotbinière (Can), QC avec Marie-Madeleine LEMAY-POUDRIER, née vers 1675 à Aston Junction ((Québec)), décédée le samedi 8 décembre 1742, jour de la fête de la Conception à St-Antoine-de-Tilly (Can), QC. Son décès survint après trente-trois ans de mariage. Il eut de sa conjointe :

 

a) Jean-Baptiste HOUDE, fils de Claude HOUDE (1671-1728), et de Marie-Madeleine LEMAY-POUDRIER (~1675-1742). Né à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC le jeudi 25 juillet 1709 [4], décédé à St-Antoine-de-Tilly (Can), QC le mardi 2 décembre 1749, à l’âge de quarante ans, marié le lundi 12 janvier 1728 à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Thérèse-Françoise RICHER-LAFLÈCHE, née le mardi 5 mai 1676 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

7° Marie-Louise HOUDE, fille de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), née en 1673. À dix-huit ans, elle s’est mariée le samedi 26 mai 1691 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charles LEMAY-POUDRIER, né vers 1860. Sans descendance connue.

 

8° Joseph HOUDE. Qui suit en VI.

 

9° Simon HOUDE, fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 16 mai 1680, mort à Aston Junction ((Québec)) le mardi 21 avril 1716, à l’âge de trente-six ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le vendredi 23 novembre 1703 à Lévis (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC [5] avec Marie FRÉCHETTE, née le jeudi 5 septembre 1686 à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans descendance connue.

 

10° Etienne HOUDE [6], fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 4 avril 1682, décédé à Lotbinière (Can), QC en août 1750, enterré le jeudi 27 août 1750 au même lieu, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 16 avril 1708 à Lotbinière (Can), QC [7] avec Elisabeth Ursule BOISVERT-DENEVERS, née vers 1690 à Lotbinière (Can), QC. Descendance non connue.

 

VI – Joseph HOUDE, fils de Louis HOUDE (1617-1709), et de Madeleine BOUCHER (1641-<1709), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)) le samedi 25 juin 1678, lendemain de la Saint-Jean-Baptiste, décédé à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)) le dimanche 27 juillet 1749, à l’âge de soixante et onze ans. À dix-neuf ans, il s’est marié le lundi 5 août 1697 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louise Angelique GARNIER, née le mercredi 14 octobre 1676 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), décédée à Lotbiniere ((Québec)), d’où :

 

VII – Françoise HOUDE, fille de Joseph HOUDE (1678-1749), et de Louise Angelique GARNIER (°1676), venue au monde à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le vendredi 1er octobre 1700, jour de la Saint-Rémy, décédée à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)) le mercredi 9 mars 1774, à l’âge de soixante-quatorze ans. À seize ans, elle s’est mariée le lundi 10 août 1716 à Laneuville (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Louis HAMEL, né le dimanche 12 octobre 1692 à Cap-Santé (Capitale-Nationale (Québec)), décédé le mardi 5 mai 1767 à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), à l’âge de soixante-quinze ans, d’où :

 

1° Marie Francoise HAMEL, fille de Louis HAMEL (1692-1767), et de Françoise HOUDE (1700-1774), née à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)) le dimanche 29 août 1728, décédée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 20 juillet 1772, à l’âge de quarante-quatre ans.

 

2° Antoine HAMEL. Qui suit en VIII.

 

VIII – Antoine HAMEL, fils de Louis HAMEL (1692-1767), et de Françoise HOUDE (1700-1774), né à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)) en 1730. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 19 juillet 1756 à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Angelique DUMONT, née le mercredi 28 mars 1736 à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), d’où :

 

1° Pierre HAMEL. Qui suit en IX.

 

2° Jean Louis HAMEL, fils d’Antoine HAMEL (°1730), et d’Angelique DUMONT (°1736), né à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)) le vendredi 1er avril 1757, décédé dans la même localité le jeudi 31 août 1758, dans sa première année.

 

IX – Pierre HAMEL, fils d’Antoine HAMEL (°1730), et d’Angelique DUMONT (°1736), décédé à Sainte-Croix (Chaudière-Appalaches (Québec)), marié le dimanche 22 février 1789 à Bécancour (Centre-du-Québec (Québec)) avec Madeleine CHAMPOUX, née en 1770 à Bécancour (Centre-du-Québec (Québec)), décédée le jeudi 23 mai 1861 à Nicolet (Centre-du-Québec (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-onze ans, d’où :

 

X – Alexis HAMEL, fils de Pierre HAMEL, et de Madeleine CHAMPOUX (1770-1861), marié le mardi 22 novembre 1831 à Gentilly (Centre-du-Québec (Québec)) avec Solange CARPENTIER, d’où :

 

XI – Joseph HAMEL, fils d’Alexis HAMEL, et de Solange CARPENTIER, marié le lundi 27 août 1860 à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) avec Eleonar Adam dit LABRANCHE, d’où :

 

XII – Louis-Philippe HAMEL, fils de Joseph HAMEL, et d’Eleonar Adam dit LABRANCHE, marié le lundi 17 novembre 1902 à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) avec Alma CADORETTE, d’où :

 

1° Charles-Édouard HAMEL, fils de Louis-Philippe HAMEL, et d’Alma CADORETTE, né le dimanche 16 août 1903, décédé à Montréal (Montréal (Québec)) le dimanche 4 avril 1943, à l’âge de quarante ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le dimanche 9 mai 1926 avec Aurore RICHARD, née le mardi 21 mars 1899 [8] à Saint-Tite (Mauricie (Québec)), décédée le samedi 23 juillet 1977 à Montréal (Montréal (Québec)), à l’âge de soixante-dix-huit ans. Son décès survint après dix-sept ans de mariage. Pas de postérité pour ce couple.

 

2° Henri-Paul HAMEL, fils de Louis-Philippe HAMEL, et d’Alma CADORETTE, né à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) le lundi 11 juillet 1904, mort à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 13 avril 1971, à l’âge de soixante-sept ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mercredi 16 février 1927 à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) avec Andréenne RICHARD, née le vendredi 30 novembre 1906 à Saint-Tite (Mauricie (Québec)). Il en eut :

 

a) Pauline HAMEL, fille d’Henri-Paul HAMEL (1904-1971), et d’Andréenne RICHARD (°1906), née à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) le mardi 24 janvier 1928, mariée le lundi 6 juillet 1959 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Simon MIGNER, né le mardi 28 octobre 1924, dont :

 

aa) François MIGNER, fils de Simon MIGNER (°1924), et de Pauline HAMEL (°1928), né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 22 septembre 1960.

 

ab) Michel MIGNER, fils de Simon MIGNER (°1924), et de Pauline HAMEL (°1928), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mercredi 21 février 1962.

 

ac) Paul MIGNER, fils de Simon MIGNER (°1924), et de Pauline HAMEL (°1928), né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 23 janvier 1964.

 

ad) Laurent MIGNER, fils de Simon MIGNER (°1924), et de Pauline HAMEL (°1928), né à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 5 septembre 1966.

 

b) Thérèse HAMEL, fille d’Henri-Paul HAMEL (1904-1971), et d’Andréenne RICHARD (°1906), née à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) le lundi 4 mars 1929, mariée le samedi 2 juin 1956 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Gaston CHAPUT, né le lundi 26 janvier 1931, décédé le dimanche 5 septembre 1982, à l’âge de cinquante et un ans, dont :

 

ba) Diane CHAPUT, fille de Gaston CHAPUT (1931-1982), et de Thérèse HAMEL (°1929), née à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 1er mars 1957.

 

bb) Michelle Carole CHAPUT, fille de Gaston CHAPUT (1931-1982), et de Thérèse HAMEL (°1929), née à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 30 janvier 1959, unie le samedi 12 juillet 1980 avec Réal DARAÎCHE, né le samedi 4 juillet 1959. On ne lui connaît pas de postérité.

 

Sous-branche issue des GAUDIN

 

V – Marie BOUCHER, fille de Marin BOUCHER (1589-1671), maçon, et de Perrine MALLET (1606-1687), née à Sainte-Anne-de-Beaupré (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 11 avril 1644. À douze ans, elle s’est mariée le lundi 6 novembre 1656 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) avec Charles GAUDIN, né à Saint-Laurent-de-Beauminil (Normandie), décédé L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 18 janvier 1712, d’où :

 

1° Marie GODIN. Qui suit en VI.

 

2° Marguerite GODIN. Auteur de la sous-branche issue des TARDIF.

 

3° Ursule GODIN. Auteur de la sous-branche issue des QUENTIN.

 

4° Charles GODIN, fils de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), né à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 15 novembre 1668, mort à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 12 mai 1743, à l’âge de soixante-quinze ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 17 octobre 1689 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine PERRON [9]. De celle-ci naquirent :

 

a) Angélique GODIN, fille de Charles GODIN (1668-1743), et de Madeleine PERRON, mariée le lundi 21 juillet 1721 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre PAPILLON. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

b) Catherine GODIN, fille de Charles GODIN (1668-1743), et de Madeleine PERRON, mariée le lundi 3 février 1738 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Baptiste LÉVEILLÉE, né le samedi 8 janvier 1707 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

c) Guillaume GODIN, fils de Charles GODIN (1668-1743), et de Madeleine PERRON, marié le dimanche 14 novembre 1734 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marthe GODIN, fille d’Alexis GODIN (1680-1764), et de Madeleine JACOB (°1685). Pas de postérité connue.

 

d) Jacques GODIN, fils de Charles GODIN (1668-1743), et de Madeleine PERRON, marié le lundi 20 avril 1722 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charlotte AUGER. On ne lui connaît pas de postérité.

 

e) Madeleine GODIN, fille de Charles GODIN (1668-1743), et de Madeleine PERRON, mariée le mercredi 4 février 1722 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Ignace PLEAU. Elle n’eut point de postérité.

 

5° Geneviève GAUDIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née vers 1669. À environ vingt ans, elle s’est mariée le lundi 17 octobre 1689 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François GARIÉPY. De celle-ci naquirent :

 

a) Charles GARIÉPY, fils de François GARIÉPY, et de Geneviève GAUDIN (°~1669), marié le lundi 13 janvier 1721 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Catherine LEFEBVRE, fille d’Anne-Félicité BONHOMME, dont :

 

aa) Françoise GARIÉPY, fille de Charles GARIÉPY, et de Catherine LEFEBVRE, venue au monde à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Mauricie (Québec)), QC le mercredi 12 novembre 1727, lendemain de la Saint-Martin d’hiver, unie le lundi 8 février 1751 à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Mauricie (Québec)), QC avec François-de-Sales TRÉPANIER, né le lundi 30 juillet 1725 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le mardi 16 janvier 1753 à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de vingt-huit ans. Pas de postérité pour ce couple.

 

b) Louis GARIÉPY, fils de François GARIÉPY, et de Geneviève GAUDIN (°~1669), marié le samedi 14 juin 1721 à Deschambault-Grondines (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Josèphe HAMELIN. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

c) Marie-Anne GARIÉPY, fille de François GARIÉPY, et de Geneviève GAUDIN (°~1669), née le mardi 31 août 1700, mariée le lundi 22 octobre 1725 à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Mauricie (Québec)), QC avec François HARDY. On ne lui connaît pas de postérité.

 

d) Madeleine GARIÉPY, fille de François GARIÉPY, et de Geneviève GAUDIN (°~1669), née le samedi 6 septembre 1704, mariée le lundi 3 février 1721 à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Mauricie (Québec)), QC avec Laurent HAMELIN, né vers 1696. Elle n’eut point de postérité.

 

6° Anne GAUDIN, dite Dit GODIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 25 décembre 1670, jour de Noël, décédée dans la même localité le mardi 17 novembre 1705, à l’âge de trente-cinq ans. À vingt-huit ans, elle s’est mariée le lundi 10 novembre 1698, veille de la Saint-Martin d’hiver L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean PERRON, né le mercredi 10 août 1672 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le samedi 22 mai 1745 à Deschambault-Grondines (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-treize ans. Son décès survint après sept ans de mariage. De celle-ci naquirent :

 

a) Gaspard PERRON, fils de Jean PERRON (1672-1745), et d’Anne GAUDIN (1670-1705), marié le jeudi 2 janvier 1727 à Deschambault-Grondines (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Dorothée DELUGRÉ. On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Jean-Baptiste PERRON, fils de Jean PERRON (1672-1745), et d’Anne GAUDIN (1670-1705), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 10 avril 1700, mort à Deschambault-Grondines (Capitale-Nationale (Québec)), QC vers 1772, marié le lundi 30 octobre 1724 à Deschambault-Grondines (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève ABEL-BENOÎT, née en 1704 à Deschambault-Grondines (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le mercredi 14 novembre 1770, à l’âge de soixante-six ans. Leur union dura quarante-six ans. Sa postérité n’est pas connue.

 

7° Catherine GAUDIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 23 avril 1672, décédée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 18 février 1724, à l’âge de cinquante-deux ans. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le lundi 22 février 1694 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre DUMESNIL. Elle eut de son conjoint :

 

a) Barbe DUMESNIL, fille de Pierre DUMESNIL, et de Catherine GAUDIN (1672-1724), mariée le lundi 9 juillet 1731 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean L’ESPAGNOL, né le lundi 6 juin 1695 à Agen (Lot-et-Garonne (Aquitaine)), Aquitaine. Elle n’eut point de postérité.

 

8° Madeleine GAUDIN. Auteur de la sous-branche issue des DESNOUX-LÉVEILLÉE.

 

9° Angélique GODIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 24 juin 1677, jour de la Saint-Jean-Baptiste, décédée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 13 février 1718, à l’âge de quarante et un ans. À vingt et un ans, elle s’est mariée le lundi 12 mai 1698 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jacques AMELOT. Ils ont eu :

 

a) Angélique AMELOT, fille de Jacques AMELOT, et d’Angélique GODIN (1677-1718), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 13 juillet 1701, décédée en mars 1737, enterrée le mardi 5 mars 1737, à l’âge de trente-six ans, mariée le lundi 3 février 1721 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir passé un contrat, le mercredi 29 janvier 1721, à Notaire Louet (Pére) avec André MARCOUX, né le dimanche 22 septembre 1686 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le jeudi 27 janvier 1757, à l’âge de soixante et onze ans. Son décès survint après seize ans de mariage, dont :

 

aa) André MARCOUX, fils d’André MARCOUX (1686-1757), et d’Angélique AMELOT (1701-1737), né à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 26 mars 1722, uni le lundi 11 novembre 1748, jour de la Saint-Martin d’hiver à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Louise VALLÉE-LAVALLÉE, née le vendredi 25 novembre 1718 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne lui connaît pas de postérité.

 

ab) Angélique MARCOUX, fille d’André MARCOUX (1686-1757), et d’Angélique AMELOT (1701-1737), née à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 20 avril 1724, unie le lundi 15 mai 1752 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Alexandre VALLÉE-LAVALLÉE, né le lundi 30 décembre 1726 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

ac) Catherine MARCOUX, fille d’André MARCOUX (1686-1757), et d’Angélique AMELOT (1701-1737), unie le lundi 19 janvier 1750 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Nicolas PARENT. Descendance non connue.

 

b) Clothilde AMELOT, fille de Jacques AMELOT, et d’Angélique GODIN (1677-1718), mariée le lundi 8 mai 1719 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Guillaume COTÉ, né le vendredi 7 novembre 1681 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le mardi 2 mars 1745, à l’âge de soixante-quatre ans. Sans postérité connue.

 

c) Madeleine AMELOT, fille de Jacques AMELOT, et d’Angélique GODIN (1677-1718), mariée le mardi 3 février 1728 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charles LABERGE, né le mercredi 12 août 1699 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé en novembre 1759, à l’âge de soixante ans. Sans postérité connue.

 

10° Charles GAUDIN. Auteur de la sous-branche issue des PERRON.

 

11° Jean-François GAUDIN, fils de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 30 janvier 1679. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 8 juin 1705 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève LEFRANÇOIS, née le samedi 24 juin 1684, jour de la Saint-Jean-Baptiste L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC. De là naquirent :

 

a) Cécile GAUDIN, fille de Jean-François GAUDIN (°1679), et de Geneviève LEFRANÇOIS (°1684), mariée avec Charles CHANDONNET. On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Geneviève GAUDIN, fille de Jean-François GAUDIN (°1679), et de Geneviève LEFRANÇOIS (°1684), mariée le lundi 21 novembre 1729 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre MORISSET. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

c) Marie GAUDIN, fille de Jean-François GAUDIN (°1679), et de Geneviève LEFRANÇOIS (°1684), mariée le lundi 19 janvier 1739 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Nicolas MATTE, né le samedi 10 septembre 1707 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans postérité connue.

 

12° Alexis GODIN, fils de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 4 avril 1680, décédé à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 31 mars 1764, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mercredi 1er décembre 1706 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine JACOB, née le jeudi 25 octobre 1685 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Ils eurent :

 

a) Madeleine GAUDIN, fille d’Alexis GODIN (1680-1764), et de Madeleine JACOB (°1685), mariée le lundi 1er février 1740 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Michel FRÉNETTE. Sans postérité connue.

 

b) Rose GODIN, fille d’Alexis GODIN (1680-1764), et de Madeleine JACOB (°1685), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 4 octobre 1707, mariée le lundi 24 novembre 1727 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Nicolas MATTE, né le dimanche 10 août 1704 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Descendance non connue.

 

c) Marthe GODIN, fille d’Alexis GODIN (1680-1764), et de Madeleine JACOB (°1685), mariée le dimanche 14 novembre 1734 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Guillaume GODIN, fils de Charles GODIN (1668-1743), et de Madeleine PERRON. Pas de postérité connue.

 

d) Marie-Anne GODIN, fille d’Alexis GODIN (1680-1764), et de Madeleine JACOB (°1685), née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 2 mars 1712, mariée le lundi 16 novembre 1739 avec Michel-Ambroise DUSSAULT, né le dimanche 26 juin 1707 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

13° Marie-Louise GAUDIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 31 janvier 1682, morte à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 8 décembre 1752, jour de la fête de la Conception, inhumée le lendemain au même endroit, à l’âge de soixante-dix ans [10]. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le lundi 27 juillet 1705 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charles VÉZINA, né le jeudi 25 janvier 1685 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé en août 1755 à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), Les Écureuils, à l’âge de soixante-dix ans. Son décès survint après quarante-sept ans de mariage. Ils ont eu :

 

a) Alexandre VÉZINA, fils de Charles VÉZINA (1685-1755), et de Marie-Louise GAUDIN (1682-1752), marié avec Madeleine DUSSAULT, dont :

 

aa) Marie-Madeleine VÉZINA, fille d’Alexandre VÉZINA, et de Madeleine DUSSAULT, unie le lundi 16 janvier 1775 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) avec François-Xavier PROULT. On ne lui connaît pas de descendance.

 

Alexandre s’est marié une seconde fois le lundi 3 février 1749 à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine DUSSAULT. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

b) Charles-François VÉZINA, fils de Charles VÉZINA (1685-1755), et de Marie-Louise GAUDIN (1682-1752), né le mardi 20 avril 1706, marié le lundi 26 mai 1732 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Neuville avec Marie-Jeanne AIDE-CRÉQUY. On ne lui connaît pas de descendance.

 

c) François VÉZINA, fils de Charles VÉZINA (1685-1755), et de Marie-Louise GAUDIN (1682-1752), marié le vendredi 20 janvier 1736 à Batiscan (Mauricie (Québec)), QC avec Marie-Anne ROUILLARD. Pas de postérité connue.

 

d) Louis VÉZINA, fils de Charles VÉZINA (1685-1755), et de Marie-Louise GAUDIN (1682-1752), marié le lundi 18 janvier 1740 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Anne FAUCHER, dont :

 

da) Marie-Anne VÉZINA, fille de Louis VÉZINA, et de Marie-Anne FAUCHER, unie avec Alexandre PROU. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

e) Nicolas VÉZINA, fils de Charles VÉZINA (1685-1755), et de Marie-Louise GAUDIN (1682-1752), mis au monde et baptisé le jeudi 1er décembre 1707, marié le mardi 8 novembre 1740 à Champlain (Mauricie (Québec)), Église de Champlain [11] avec Josèphe RIVARD-LANOUETTE, née en 1718. Sans postérité connue.

 

14° Françoise GAUDIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 10 avril 1685. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 17 novembre 1704 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Martin PAGÉ-QUERCY. Elle en a eu :

 

a) Alexandre PAGÉ-QUERCY, fils de Martin PAGÉ-QUERCY, et de Françoise GAUDIN (°1685), né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 5 janvier 1728, marié le lundi 26 avril 1751 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angélique PROULX, née en 1731. Sa postérité n’est pas connue.

 

b) Angélique PAGÉ-QUERCY, fille de Martin PAGÉ-QUERCY, et de Françoise GAUDIN (°1685), mariée le mardi 27 novembre 1742 à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Antoine GERMAIN, né le mardi 24 septembre 1720 à Cap-Santé (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sa postérité n’est pas connue.

 

c) Geneviève PAGÉ-QUERCY, fille de Martin PAGÉ-QUERCY, et de Françoise GAUDIN (°1685), mariée le lundi 8 août 1735 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-François RICHARD. Pas de postérité pour ce couple.

 

d) Marie-Anne PAGÉ-QUERCY, fille de Martin PAGÉ-QUERCY, et de Françoise GAUDIN (°1685), mariée le mardi 30 janvier 1748 à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François RICHARD. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

15° Charlotte GODIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), mariée le mercredi 3 novembre 1717 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Vincent GUILLOT, né en novembre 1670 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le dimanche 23 avril 1730, à l’âge de soixante ans. Naquirent de celle-ci :

 

a) André GUILLOT, fils de Vincent GUILLOT (1670-1730), et de Charlotte GODIN. GUILLET, marié le lundi 24 mai 1751 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louise LAMOTHE. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

b) Jeanne GUILLOT, fille de Vincent GUILLOT (1670-1730), et de Charlotte GODIN, mariée le dimanche 3 mai 1739 à Beauport (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Baptiste DUBEAU. Sa postérité n’est pas connue.

 

16° Antoine GAUDIN, fils de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 2 septembre 1688, décédé à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 6 janvier 1731, à l’âge de quarante-trois ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le lundi 18 janvier 1712 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Catherine JACOB, née le mercredi 21 avril 1688. Il en a eu :

 

a) Charles GAUDIN, fils d’Antoine GAUDIN (1688-1731), et de Catherine JACOB (°1688), marié le lundi 27 janvier 1755 à Donnacona (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angélique TRÉPANIER. Descendance non connue.

 

b) Angélique GODIN, fille d’Antoine GAUDIN (1688-1731), et de Catherine JACOB (°1688), mariée le lundi 21 novembre 1740 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Augustin FAUCHER. Elle n’eut point de postérité.

 

c) Antoine GODIN, fils d’Antoine GAUDIN (1688-1731), et de Catherine JACOB (°1688), marié le lundi 25 janvier 1740 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Thérèse DUSSAULT-TOUPIN. On ne lui connaît pas de postérité.

 

VI – Marie GODIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 27 avril 1662, portée au baptême le surlendemain au même endroit, décédée à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC en octobre 1733, inhumée le vendredi 16 octobre 1733 au même endroit, à l’âge de soixante et onze ans. À vingt ans, elle s’est mariée le lundi 7 septembre 1682, veille de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir passé un contrat, le mardi 7 avril 1682, à Notaire Vachon avec Louis GOULET, né le mercredi 27 août 1653 à Sillery (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le samedi 28 août 1683 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de trente ans <voir postérité ci-après>. À vingt-cinq ans, et après environ quatre ans de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le mercredi 8 octobre 1687 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir établi un contrat, le dimanche 5 octobre 1687, à Jacob E. avec Pierre DENIS, né le lundi 10 avril 1662 à Layrac (ra), Aquitaine, décédé le jeudi 18 septembre 1727 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-cinq ans. Elle eut de ces unions :

 

Du premier lit :

1° Louis GOULET, fils de Louis GOULET (1653-1683), et de Marie GODIN (1662-1733), marié le lundi 21 novembre 1712 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Thérèse ROUSSIN. Il en a eu :

 

a) Charles GOULET, fils de Louis GOULET, et de Thérèse ROUSSIN, marié le lundi 9 octobre 1747 à St-Joseph-de-Beauce (Can), QC avec Marie GAGNÉ. On ne lui connaît pas de postérité.

 

b) Louis GOULET, fils de Louis GOULET, et de Thérèse ROUSSIN, marié le lundi 22 février 1740 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Elisabeth HUOT. Sa postérité n’est pas connue.

 

Du deuxième lit :

2° Jacques LAPIERRE-DENIS, dit dit DENIS, fils de Pierre DENIS (1662-1727), et de Marie GODIN (1662-1733), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 12 septembre 1688. À trente-sept ans, il s’est marié le lundi 22 octobre 1725 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Véronique MATHIEU. On ne lui connaît pas de postérité.

 

3° Anne DENIS, fille de Pierre DENIS (1662-1727), et de Marie GODIN (1662-1733), mariée le lundi 31 janvier 1724 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean POULIOT. De celle-ci naquit :

 

a) Madeleine POULIOT, fille de Jean POULIOT, et d’Anne DENIS, mariée le mardi 10 janvier 1758 à Lévis (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Jean-Baptiste ELIE-BRETON. On ne lui connaît pas de descendance.

 

4° Marie DENIS, dite dit LAPIERRE, fille de Pierre DENIS (1662-1727), et de Marie GODIN (1662-1733). Née et tenue sur les fonts baptismaux le mardi 23 mai 1690 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC [12], décédée dans la même localité le mercredi 27 mai 1722, à l’âge de trente-deux ans. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le lundi 27 novembre 1713 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean BAILLARGEON, né le mardi 4 juin 1686 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé en février 1762, à l’âge de soixante-seize ans. Son décès survint après neuf ans de mariage. De celle-ci naquit :

 

a) Geneviève BAILLARGEON, fille de Jean BAILLARGEON (1686-1762), et de Marie DENIS (1690-1722), née en 1720, mariée le dimanche 21 février 1745 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Nicolas LEFRANÇOIS, né le lundi 16 décembre 1709 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le mardi 17 avril 1764, à l’âge de cinquante-cinq ans, dont :

 

aa) Geneviève LEFRANÇOIS, fille de Nicolas LEFRANÇOIS (1709-1764), et de Geneviève BAILLARGEON (°1720), unie le lundi 4 août 1766 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Henri ROUSSEAU. On ne lui connaît pas de postérité.

 

ab) Nicolas LEFRANÇOIS, fils de Nicolas LEFRANÇOIS (1709-1764), et de Geneviève BAILLARGEON (°1720), né à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 11 juin 1746, décédé dans la même localité le lundi 7 septembre 1767, veille de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge, à l’âge de vingt et un ans, uni le mardi 4 novembre 1766 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite GAGNON. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

5° Joseph LAPIERRE-DENIS, fils de Pierre DENIS (1662-1727), et de Marie GODIN (1662-1733), né à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC en juin 1692, reçu au baptême le samedi 7 juin 1692 au même lieu, mort à St-Michel (Can), QC en février 1760, inhumé le lundi 11 février 1760 au même endroit, à l’âge de soixante-huit ans. À trente ans, il s’est marié le vendredi 9 octobre 1722 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Marie-Jeanne CLÉMENT-LABONTÉ. Il eut de sa conjointe :

 

a) Madeleine LAPIERRE-DENIS, fille de Joseph LAPIERRE-DENIS (1692-1760), et de Marie-Jeanne CLÉMENT-LABONTÉ, née à St-Michel (Can), QC le vendredi 7 septembre 1725, veille de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge, mariée le lundi 22 avril 1743 à St-Michel (Can), QC avec François DALLAIRE, né le mercredi 8 décembre 1717, jour de la fête de la Conception à St-Vallier (Can), QC, fils d’Alexandre ALLAIRE (1684-1758). Elle n’eut point de postérité.

 

6° Charles DENIS, fils de Pierre DENIS (1662-1727), et de Marie GODIN (1662-1733), né à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC en avril 1694, présenté au baptême le mardi 13 avril 1694 au même lieu, décédé à St-Vallier (Can), QC le mercredi 2 avril 1783, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 20 novembre 1719 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine PICHET, née le lundi 19 décembre 1701 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée en août 1765 à St-Vallier (Can), QC, à l’âge de soixante-quatre ans. Leur union dura quarante-six ans. Pas de postérité pour ce couple.

 

Sous-branche issue des TARDIF

 

VI – Marguerite GODIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 9 mars 1664. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le lundi 28 avril 1687 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Guillaume TARDIF, né le vendredi 22 octobre 1655 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé en 1730 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-quinze ans, d’où :

 

1° Charles TARDIF. Qui suit en VII.

 

2° Angélique TARDIF, fille de Guillaume TARDIF (1655-1730), et de Marguerite GODIN (°1664), mariée le lundi 27 août 1714 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis TRUDEL. Ils ont eu :

 

a) Ignace TRUDEL, fils de Louis TRUDEL, et d’Angélique TARDIF, marié avec Françoise TINON, née en janvier 1704 à Saint-Augustin-de-Desmaures (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

b) Louis TRUDEL, fils de Louis TRUDEL, et d’Angélique TARDIF, marié le lundi 31 janvier 1746 L’Ancienne-Lorette (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Anne BOIVIN. Sans postérité connue.

 

3° Marguerite TARDIF. Auteur de la sous-branche issue des GIRARD.

 

4° Barbe TARDIF, fille de Guillaume TARDIF (1655-1730), et de Marguerite GODIN (°1664), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 22 janvier 1701, décédée à St-Augustin-de-Desmaures (Can), QC en mai 1753, inhumée le samedi 19 mai 1753 en la même localité, à l’âge de cinquante-deux ans. À vingt-quatre ans, elle s’est mariée le mercredi 10 janvier 1725 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Nicolas TRUDEL, né le vendredi 3 janvier 1698 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé en mai 1753 à St-Augustin-de-Desmaures (Can), QC, à l’âge de cinquante-cinq ans. Leur union dura vingt-huit ans. Elle eut de celui-ci :

 

a) Angélique TRUDEL, fille de Nicolas TRUDEL (1698-1753), et de Barbe TARDIF (1701-1753), mariée le lundi 27 octobre 1749 à St-Augustin-de-Desmaures (Can), QC avec Louis JOBIN. Pas de postérité connue.

 

b) Nicolas TRUDEL, fils de Nicolas TRUDEL (1698-1753), et de Barbe TARDIF (1701-1753), né à St-Augustin-de-Desmaures (Can), QC le dimanche 8 mai 1729, marié le lundi 7 février 1752 [13] avec Thérèse MEUNIER. Il n’eut point de postérité.

 

c) Pélagie TRUDEL, fille de Nicolas TRUDEL (1698-1753), et de Barbe TARDIF (1701-1753), mariée le lundi 19 février 1753 à St-Augustin-de-Desmaures (Can), QC avec Pierre OUVRARD. Elle n’eut point de postérité.

 

5° Claire TARDIF, fille de Guillaume TARDIF (1655-1730), et de Marguerite GODIN (°1664), née en 1703 [14]. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le mardi 6 avril 1728 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC [15] avec Nicolas TRUDEL, né le jeudi 2 octobre 1704, lendemain de la Saint-Rémy L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC. De celle-ci naquirent :

 

a) Nicolas-François TRUDEL, fils de Nicolas TRUDEL (°1704), et de Claire TARDIF (°1703), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC en septembre 1730, baptisé le mardi 5 septembre 1730 [16], décédé dans la même localité le jeudi 3 juin 1790, à l’âge de soixante ans, marié le lundi 19 novembre 1753 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite FAFARD. Sans postérité connue.

 

b) Marguerite TRUDEL, fille de Nicolas TRUDEL (°1704), et de Claire TARDIF (°1703), mariée le lundi 7 février 1746 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charles TOUCHETTE. Sa postérité n’est pas connue.

 

c) Geneviève TRUDEL, fille de Nicolas TRUDEL (°1704), et de Claire TARDIF (°1703), née en juillet 1734, baptisée le jeudi 22 juillet 1734 [17], mariée le lundi 31 janvier 1757 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC [18] avec Jean-Baptiste VÉZINA, né en juillet 1720 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le jeudi 6 novembre 1806, à l’âge de quatre-vingt-six ans. On ne lui connaît pas de postérité.

 

6° Pierre TARDIF, fils de Guillaume TARDIF (1655-1730), et de Marguerite GODIN (°1664), marié le lundi 16 novembre 1722 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève BLOUIN. De celle-ci naquirent :

 

a) Louise TARDIF, fille de Pierre TARDIF, et de Geneviève BLOUIN, mariée le lundi 9 février 1750 avec Antoine NADEAU. Pas de postérité pour ce couple.

 

b) Pierre-Jean TARDIF, fils de Pierre TARDIF, et de Geneviève BLOUIN, marié le lundi 24 janvier 1763 à Lévis (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Geneviève GUAY. Il n’eut point de postérité.

 

VII – Charles TARDIF [19], fils de Guillaume TARDIF (1655-1730), et de Marguerite GODIN (°1664), né et présenté au baptême le vendredi 4 juin 1688 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé à Kamouraska (Can), QC le mercredi 6 avril 1740, inhumé au même endroit, à l’âge de cinquante-deux ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le lundi 17 février 1716 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC [20] avec Geneviève ROY-DESJARDINS, née le samedi 23 novembre 1697 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

1° Charles TARDIF, fils de Charles TARDIF (1688-1740), et de Geneviève ROY-DESJARDINS (°1697), marié le mardi 7 novembre 1752 à Kamouraska (Can), QC avec Anne OUELLET. On ne lui connaît pas de postérité.

 

2° Marie-Geneviève TARDIF. Qui suit en VIII.

 

3° Jeanne TARDIF, fille de Charles TARDIF (1688-1740), et de Geneviève ROY-DESJARDINS (°1697), mariée en 1750 avec Barthélémi OUELLET. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

4° Marie-Anne TARDIF, fille de Charles TARDIF (1688-1740), et de Geneviève ROY-DESJARDINS (°1697).

 

5° Etienne TARDIF, fils de Charles TARDIF (1688-1740), et de Geneviève ROY-DESJARDINS (°1697), né à Kamouraska (Can), QC le mardi 20 janvier 1739, décédé le jeudi 28 février 1811et inhumé le samedi 2 mars 1811 dans la même localité, à l’âge de soixante-douze ans. À dix-neuf ans, il s’est marié le lundi 16 janvier 1758 à Kamouraska (Can), QC avec Rosalie AYOTTE, décédée le mardi 17 mai 1763. Leur union dura cinq ans. Pas de postérité connue. À vingt-cinq ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 6 février 1764 à Kamouraska (Can), QC avec Catherine NADEAU, née le dimanche 9 novembre 1732 à Kamouraska (Can), QC, y décédée le mardi 29 décembre 1829, à l’âge de quatre-vingt-dix-sept ans. Son décès survint après quarante-sept ans de mariage. Pas de postérité connue.

 

6° Marie-Josephte TARDIF, fille de Charles TARDIF (1688-1740), et de Geneviève ROY-DESJARDINS (°1697), mariée le lundi 24 juillet 1747 à Kamouraska (Can), QC avec Jean-Baptiste OUELLET, né vers 1725. On ne lui connaît pas de postérité.

 

VIII – Marie-Geneviève TARDIF, fille de Charles TARDIF (1688-1740), et de Geneviève ROY-DESJARDINS (°1697), née à Charlesbourg (Capitale-Nationale (Québec)), QC vers 1718, décédée vers 1801. À environ dix-sept ans, elle s’est mariée le lundi 10 janvier 1735 à Kamouraska ((Québec)) avec Jean-Baptiste OUELLET <voir postérité ci-après>. À environ dix-sept ans, Marie-Geneviève s’est mariée une seconde fois le lundi 10 janvier 1735 à Kamouraska (Can), QC avec Jean-Baptiste OUELLET, né le dimanche 4 mars 1703 à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), QC. Elle eut de ces unions :

 

Du premier lit :

IX – Marie-Anne OUELLET, fille de Jean-Baptiste OUELLET, et de Marie-Geneviève TARDIF (~1718-~1801), mariée le lundi 23 août 1773 à Kamouraska ((Québec)) avec Zacharie LAJOIE, fils de Barthelemi Normandin LAJOIE (°1728), et de Geneviève BOUCHER (°~1729), d’où :

 

1° Marie-Louise LAJOIE. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MICHAUD.

 

Sous-branche issue des GIRARD

 

VII – Marguerite TARDIF, fille de Guillaume TARDIF (1655-1730), et de Marguerite GODIN (°1664), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 24 juin 1691, jour de la Saint-Jean-Baptiste, morte aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 4 mars 1760, à l’âge de soixante-neuf ans. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le lundi 16 avril 1714 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre-Louis GIRARD, né le lundi 10 juin 1686 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le mardi 30 mai 1769 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quatre-vingt-trois ans, d’où :

 

1° Pierre-Louis GIRARD. Qui suit en VIII.

 

2° Scholastique GIRARD. Auteur de la sous-branche issue des GAGNON.

 

3° Nicolas GIRARD. Auteur de la sous-branche issue des DESBIENS.

 

4° Jérôme GIRARD. Auteur de la sous-branche issue des TREMBLAY.

 

5° Marguerite GIRARD. Auteur de la sous-branche issue des GAGNON.

 

6° Augustin GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1686-1769), et de Marguerite TARDIF (1691-1760), né vers 1734. À environ vingt ans, il s’est marié le lundi 7 janvier 1754 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Procule LAVOIE, née le mercredi 9 février 1735 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il en eut :

 

a) Jean-Baptiste GIRARD, fils d’Augustin GIRARD (°~1734), et de Marie-Procule LAVOIE (°1735), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 3 avril 1757, décédé dans la même localité le lundi 10 mai 1847, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, marié le lundi 26 octobre 1778 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine MARTEL, née le samedi 10 mars 1759 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le mercredi 26 juin 1833, à l’âge de soixante-quatorze ans. Leur union dura cinquante-cinq ans, dont :

 

aa) Angélique GIRARD, fille de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), unie le mardi 4 novembre 1817 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre BOUCHARD. Pas de postérité connue.

 

ab) Marie-Madeleine GIRARD, fille de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 1er janvier 1780, premier jour de l’année [21], décédée dans la même localité le mardi 13 mars 1804, à l’âge de vingt-quatre ans, unie le mardi 30 septembre 1800 [22] aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Michel TREMBLAY, né le samedi 22 octobre 1774 à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Elle n’eut point de postérité.

 

ac) Luce GIRARD, dite Gudule, fille de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC en 1782.

 

ad) Marcel GIRARD, fils de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 7 août 1786 [23] [24], décédé dans la même localité le vendredi 21 décembre 1821, à l’âge de trente-cinq ans, uni le mardi 12 janvier 1808 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le jeudi 7 janvier 1808, à Notaire Lévesque avec Julienne TREMBLAY, née le samedi 30 mai 1789 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le mercredi 9 juin 1824, à l’âge de trente-cinq ans. Son décès survint après treize ans de mariage. Sans descendance connue.

 

ae) Emérentienne GIRARD, fille de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), née vers 1789, unie le mardi 1er août 1809 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Isidore LÉVESQUE, né le lundi 9 avril 1781 à La Pocatière (Can), QC, décédé le samedi 26 novembre 1853 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-douze ans. Pas de postérité connue.

 

af) Emmanuel GIRARD, fils de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), né vers 1790, uni le mardi 30 juillet 1811 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Thècle AUDET-LAPOINTE, née le mercredi 18 avril 1792 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

ag) Marie-Désirée GIRARD, fille de Jean-Baptiste GIRARD (1757-1847), et de Madeleine MARTEL (1759-1833), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 26 septembre 1797, unie le dimanche 25 novembre 1810 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Claude TREMBLAY, né vers 1788, fils d’Etienne TREMBLAY (1733-1808), et de Charlotte DELAGE (°1746). On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Augustin GIRARD, fils d’Augustin GIRARD (°~1734), et de Marie-Procule LAVOIE (°1735), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 15 août 1765, jour de l’Assomption, marié le mardi 15 novembre 1791 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Josephte BOIVIN. Pas de postérité connue.

 

À environ trente-sept ans, Augustin s’est marié une seconde fois le lundi 14 octobre 1771 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève GUAY, née le jeudi 17 septembre 1744 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il eut de celle-ci :

 

a) Alexis GIRARD, fils d’Augustin GIRARD (°~1734), et de Geneviève GUAY (°1744), marié le mardi 20 octobre 1801 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Josephte TREMBLAY, née en janvier 1782. Sa postérité n’est pas connue.

 

b) Henri GIRARD, fils d’Augustin GIRARD (°~1734), et de Geneviève GUAY (°1744), né le jeudi 4 janvier 1776, décédé aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 24 février 1843, à l’âge de soixante-sept ans, marié le lundi 28 juillet 1794 [25] aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Anne AUDET-LAPOINTE, née le jeudi 29 août 1771 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée le vendredi 6 juillet 1827 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de cinquante-six ans. Leur union dura trente-trois ans. Descendance non connue.

 

c) Juste GIRARD, fille d’Augustin GIRARD (°~1734), et de Geneviève GUAY (°1744), née le dimanche 12 mai 1782, mariée le mardi 25 mai 1819 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François JEAN. Sans postérité connue.

 

d) Théotiste GIRARD, fille d’Augustin GIRARD (°~1734), et de Geneviève GUAY (°1744).

 

VIII – Pierre-Louis GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1686-1769), et de Marguerite TARDIF (1691-1760), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 26 août 1718, mort dès 1801. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 9 février 1739 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir établi un contrat, le samedi 7 février 1739, à Jacob Fils avec Marie-Anne VÉZINA, née le samedi 14 mars 1716 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée le mercredi 7 janvier 1801 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans, d’où :

 

1° Pierre-Louis GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 13 juin 1740, décédé dans la même localité le dimanche 18 juillet 1824, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 28 février 1764 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Emérentienne BOUCHARD, née le mercredi 1er septembre 1745 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il en a eu :

 

a) Félicité GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1740-1824), et d’Emérentienne BOUCHARD (°1745), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 11 octobre 1774, morte dès le 24 juin 1800, mariée le jeudi 8 février 1798 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph GAGNON, né le vendredi 27 octobre 1775 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le jeudi 13 décembre 1804, à l’âge de vingt-neuf ans. Leur union dura deux ans, au plus. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

b) Agnès GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1740-1824), et d’Emérentienne BOUCHARD (°1745), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 22 août 1776, mariée le mardi 5 avril 1796 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Etienne GAGNÉ, dont :

 

ba) Etienne GAGNÉ, fils d’Etienne GAGNÉ, et d’Agnès GIRARD (°1776), uni le lundi 15 novembre 1824 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Rosalie GAGNON. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

bb) Eugène GAGNÉ, fils d’Etienne GAGNÉ, et d’Agnès GIRARD (°1776), uni le mardi 4 septembre 1827 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charlotte GONTHIER, née vers 1790. Sans postérité connue.

 

À cinquante-huit ans, Pierre-Louis s’est marié une seconde fois le mardi 27 novembre 1798 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève GAGNÉ, née le mardi 26 novembre 1748 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il n’eut point de postérité.

 

2° Marie-Anne-Victoire GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 21 août 1741, décédée à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 16 mai 1779, à l’âge de trente-huit ans. À seize ans, elle s’est mariée le mercredi 12 janvier 1757 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis-Marie TREMBLAY, né le mardi 3 mars 1733 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé avant avril 1800. Son décès survint après vingt-deux ans de mariage. De là naquirent :

 

a) Louis-Isaac TREMBLAY, fils de Louis-Marie TREMBLAY (1733-<1800), et de Marie-Anne-Victoire GIRARD (1741-1779), né et tenu sur les fonts baptismaux le samedi 7 juin 1760 [26], marié le dimanche 8 juillet 1787 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite BOUCHARD. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

b) Michel TREMBLAY, fils de Louis-Marie TREMBLAY (1733-<1800), et de Marie-Anne-Victoire GIRARD (1741-1779), né en juin 1772, baptisé le dimanche 28 juin 1772 [27], marié le mardi 4 juin 1793 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Ursule GAGNON. On ne lui connaît pas de descendance.

 

3° Jérôme-Isaac GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), né et présenté au baptême le mercredi 31 octobre 1742 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, mort L’Acadie (Montérégie (Québec)), QC le mardi 9 janvier 1821, à l’âge de soixante-dix-neuf ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le lundi 12 novembre 1770, lendemain de la Saint-Martin d’hiver avec Madeleine BOUCHARD. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

4° Marguerite-Agathe GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 28 juin 1744. À vingt ans, elle s’est mariée le mardi 31 janvier 1764 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Michel LAVOIE, né le vendredi 29 mars 1737 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle eut de son conjoint :

 

a) Michel-Frédéric LAVOIE, fils de Michel LAVOIE (°1737), et de Marguerite-Agathe GIRARD (°1744), né à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC vers 1770, marié le lundi 27 janvier 1794 [28] à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Josephte TREMBLAY, née le samedi 3 décembre 1774 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC, dont :

 

aa) Françoise LAVOIE, fille de Michel-Frédéric LAVOIE (°~1770), et de Josephte TREMBLAY (°1774), unie le mardi 17 février 1846 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Roger GAGNON. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

À trente-sept ans, Marguerite-Agathe s’est mariée une seconde fois le lundi 1er octobre 1781, jour de la Saint-Rémy à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Michel RACINE. Sa postérité n’est pas connue.

 

5° Cécile-Victoire GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 14 février 1749. À vingt et un ans, elle s’est mariée le lundi 29 octobre 1770 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Antoine FILLION, né le samedi 9 août 1749 à St-Joachim (Can), QC. On ne lui connaît pas de postérité.

 

6° Louis-Marie GIRARD. Qui suit en IX.

 

7° Félicité GIRARD. Auteur de la sous-branche issue des TREMBLAY.

 

8° François GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 19 juin 1754. À vingt-deux ans, il s’est marié le jeudi 18 avril 1776 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Madeleine TREMBLAY, née le dimanche 13 novembre 1757 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée le vendredi 2 mars 1804 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quarante-sept ans. De celle-ci naquit :

 

a) Prosper GIRARD, fils de François GIRARD (°1754), et de Marie-Madeleine TREMBLAY (1757-1804), né vers 1788, marié le mardi 10 janvier 1815 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angélique TREMBLAY, née le mercredi 4 mars 1789 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

9° Fortunée GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), née vers 1757. À environ vingt ans, elle s’est mariée le lundi 1er septembre 1777 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec André FILLION. Pas de postérité connue.

 

10° Félicité GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 14 juillet 1759. À vingt-huit ans, elle s’est mariée le mardi 16 janvier 1787 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean GAUTHIER, né le mardi 30 août 1763 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. De là naquirent :

 

a) Félicité GAUTHIER, fille de Jean GAUTHIER (°1763), et de Félicité GIRARD (°1759), mariée le mardi 28 janvier 1823 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Bénoni MALTAIS, né le lundi 20 août 1792 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le mercredi 2 janvier 1867, à l’âge de soixante-quinze ans. On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Marie-Anne GAUTHIER, fille de Jean GAUTHIER (°1763), et de Félicité GIRARD (°1759), mariée le mardi 8 septembre 1812 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre TREMBLAY. Sa postérité n’est pas connue.

 

11° Marie-Josephte GIRARD. Auteur de la sous-branche issue des FORTIN.

 

IX – Louis-Marie GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 14 mai 1750, décédé dans la même localité le dimanche 15 février 1795, à l’âge de quarante-cinq ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 6 novembre 1775 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Josephte TREMBLAY, née le lundi 18 mars 1754 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

1° Dorothée GIRARD, fille de Louis-Marie GIRARD (1750-1795), et de Marie-Josephte TREMBLAY (°1754), mariée le mardi 16 juin 1795 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph GAGNÉ. Elle en a eu :

 

a) Marie GAGNÉ, fille de Joseph GAGNÉ, et de Dorothée GIRARD, née en 1796, mariée le mardi 9 janvier 1821 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Gervais THERRIEN, né le samedi 15 septembre 1781 à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Sans postérité connue.

 

b) Laurent GAGNÉ [29], fils de Joseph GAGNÉ, et de Dorothée GIRARD, marié le lundi 5 mars 1821 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine BOIVIN, fille de Louis BOIVIN (°1772). Il n’eut point de postérité.

 

c) Louis GAGNÉ, fils de Joseph GAGNÉ, et de Dorothée GIRARD, né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 12 août 1798, marié le mardi 15 avril 1823 à Charlesbourg (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie AUCLAIR. On ne lui connaît pas de descendance.

 

d) Jean-Baptiste GAGNÉ [30], fils de Joseph GAGNÉ, et de Dorothée GIRARD, né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC en janvier 1807, porté au baptême le vendredi 2 janvier 1807 au même endroit, décédé à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), QC en août 1877, enterré le mardi 14 août 1877 en la même localité, à l’âge de soixante-dix ans, marié le lundi 17 mai 1841 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Mathilde BOUCHARD, née le mardi 24 août 1819 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

e) Marie-Anne GAGNÉ, fille de Joseph GAGNÉ, et de Dorothée GIRARD, mariée le mardi 9 novembre 1824 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Isidore TREMBLAY. Sans postérité connue.

 

2° Antoine GIRARD, fils de Louis-Marie GIRARD (1750-1795), et de Marie-Josephte TREMBLAY (°1754), marié le mercredi 26 janvier 1814 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Christine GAGNON, fille d’Alexis GAGNON (1757-1838), et d’Elisabeth TREMBLAY (°1767). Il en eut :

 

a) Euphrosine GIRARD, fille d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 23 décembre 1814, mariée le lundi 31 janvier 1842 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Éliphée BOUCHARD. Pas de postérité connue.

 

b) Octave GIRARD, fils d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, né en 1816, marié le mardi 12 janvier 1841 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Rose SAVARD. Pas de postérité connue.

 

c) Marie GIRARD, fille d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, mariée le mardi 23 juin 1840 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Stanislas TREMBLAY, dont :

 

ca) Napoléon TREMBLAY, fils de Stanislas TREMBLAY, et de Marie GIRARD, uni le mardi 7 février 1871 à St-Irénée (Can), QC avec Flavie BELLEY. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

d) Isaïe GIRARD, fils d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, né en 1821, marié le lundi 3 février 1845 à St-Irénée (Can), QC, après avoir passé un contrat, le samedi 1er février 1845, à Notaire Lévesque avec Angèle POTVIN. Sa postérité n’est pas connue.

 

Sous-branche issue des TREMBLAY

 

IX – Félicité GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), née le lundi 3 avril 1752, morte à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 18 octobre 1791, à l’âge de trente-neuf ans. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le mercredi 12 octobre 1774 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC [31] avec Honoré-Sauveur TREMBLAY, né le mardi 4 avril 1752 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le vendredi 3 mai 1793, à l’âge de quarante et un ans, d’où :

 

1° François-Sauveur TREMBLAY. Qui suit en X.

 

2° Moïse TREMBLAY, fils d’Honoré-Sauveur TREMBLAY (1752-1793), et de Félicité GIRARD (1752-1791), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 25 mars 1781. À vingt-deux ans, il s’est marié le mardi 22 novembre 1803 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie LAVOIE, née le mercredi 14 mai 1788 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

3° Théophilie TREMBLAY, fille d’Honoré-Sauveur TREMBLAY (1752-1793), et de Félicité GIRARD (1752-1791), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 11 avril 1785. À quarante-deux ans, elle s’est mariée le mardi 20 février 1827 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François-Xavier ST-GELAIS, né le jeudi 10 février 1774 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sa postérité n’est pas connue. Théophilie s’est mariée une seconde fois avec Joseph POTVIN, né le mercredi 28 mars 1781 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans postérité connue.

 

4° Barthélémi TREMBLAY, fils d’Honoré-Sauveur TREMBLAY (1752-1793), et de Félicité GIRARD (1752-1791), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 1er janvier 1790, premier jour de l’année. À vingt-deux ans, il s’est marié le mardi 4 février 1812 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Rosalie BOLDUC, née le samedi 1er janvier 1785, premier jour de l’année à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

X – François-Sauveur TREMBLAY, fils d’Honoré-Sauveur TREMBLAY (1752-1793), et de Félicité GIRARD (1752-1791), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC en octobre 1775, porté sur les fonts baptismaux le samedi 28 octobre 1775 [32]. À vingt ans, il s’est marié le mardi 28 juillet 1795 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Josephte DALLAIRE, née vers 1762 à Île aux Coudres ((Québec)), QC, fille de François DALLAIRE (1734->1769), et de Marie-Anne DELAGE (1732-1809) [33], d’où :

 

1° Christine TREMBLAY. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des DELAGE.

 

2° Rosalie TREMBLAY. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des DELAGE.

 

Sous-branche issue des FORTIN

 

IX – Marie-Josephte GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1718-<1801), et de Marie-Anne VÉZINA (1716-1801), mariée le dimanche 10 janvier 1762 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis-François FORTIN, né le mercredi 12 octobre 1735 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le jeudi 26 juin 1777 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quarante-deux ans, d’où :

 

1° Charlotte FORTIN. Qui suit en X.

 

2° Marie-Josephte FORTIN, fille de Louis-François FORTIN (1735-1777), et de Marie-Josephte GIRARD, mariée le vendredi 6 mars 1789 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Etienne SIMARD, né le lundi 31 octobre 1740 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité pour ce couple.

 

X – Charlotte FORTIN, fille de Louis-François FORTIN (1735-1777), et de Marie-Josephte GIRARD, née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 31 mars 1777. À treize ans, elle s’est mariée le mercredi 3 novembre 1790 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Elzéar GAGNÉ, né le dimanche 2 mai 1762 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

XI – Clothilde GAGNÉ, fille d’Elzéar GAGNÉ (°1762), et de Charlotte FORTIN (°1777), mariée le mardi 23 novembre 1813 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Roch BOIES, d’où :

 

1° Charles BOIES, fils de Roch BOIES, et de Clothilde GAGNÉ, marié le mardi 3 novembre 1840 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Alexandrine-Catherine BOUCHARD. De là naquirent :

 

a) Delphine BOIES, fille de Charles BOIES, et d’Alexandrine-Catherine BOUCHARD, mariée le lundi 12 septembre 1904 à Dolbeau-Mistassini (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [34] avec Henri-Honoré IMBEAULT, né vers le mercredi 15 juin 1870. Elle n’eut point de postérité.

 

b) Malvina BOIES [35], fille de Charles BOIES, et d’Alexandrine-Catherine BOUCHARD, née vers le dimanche 3 avril 1881, mariée le lundi 25 mai 1896 à Dolbeau-Mistassini (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [36] avec Ernest VILLENEUVE, né le mardi 6 juin 1876 à Roberval (Can), QC. On ne lui connaît pas de descendance.

 

Sous-branche issue des GAGNON

 

VIII – Scholastique GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1686-1769), et de Marguerite TARDIF (1691-1760), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 6 août 1720. À dix-sept ans, elle s’est mariée le lundi 22 avril 1737 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre GAGNON, né le mercredi 4 juin 1710 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le mardi 27 décembre 1757 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quarante-sept ans, d’où :

 

1° Agathe GAGNON, fille de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 8 avril 1738. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 24 janvier 1757 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François LAVOIE, né le vendredi 7 octobre 1729 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Naquirent de celle-ci :

 

a) Michel-René LAVOIE, fils de François LAVOIE (°1729), et d’Agathe GAGNON (°1738), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 26 janvier 1758, décédé dans la même localité le dimanche 11 octobre 1835, à l’âge de soixante-dix-sept ans, marié le lundi 16 novembre 1778 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève GAGNÉ, née le samedi 18 septembre 1756 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

Michel-René s’est marié une seconde fois le mardi 31 janvier 1797 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie GAGNÉ, née le jeudi 4 mai 1769 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

b) Isidore LAVOIE, fils de François LAVOIE (°1729), et d’Agathe GAGNON (°1738), marié le mardi 13 janvier 1807 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Anne CORNEAU. Il n’eut point de postérité.

 

c) Suzanne LAVOIE, fille de François LAVOIE (°1729), et d’Agathe GAGNON (°1738), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 5 novembre 1759, baptisée le dimanche 16 décembre 1759 au même lieu, mariée avant le lundi 29 août 1785 avec François COULOMBE, né le dimanche 29 novembre 1761 à Saint-Laurent-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sa postérité n’est pas connue.

 

d) François-Jérôme LAVOIE, fils de François LAVOIE (°1729), et d’Agathe GAGNON (°1738), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 14 mai 1763, marié le jeudi 6 juillet 1786 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Catherine TREMBLAY, née le mardi 14 février 1764 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée en juillet 1816, à l’âge de cinquante-deux ans, dont :

 

da) Charles LAVOIE, fils de François-Jérôme LAVOIE (°1763), et de Marie-Catherine TREMBLAY (1764-1816), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 15 novembre 1788, uni le lundi 26 octobre 1812 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite BOUCHARD. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

2° Jean-Baptiste-Denis GAGNON, fils de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 21 janvier 1743. À vingt-sept ans, il s’est marié le vendredi 3 août 1770 à Rivière-Ouelle (Bas-Saint-Laurent (Québec)), QC avec Louise BOUCHER. On ne lui connaît pas de descendance.

 

3° Scholastique GAGNON, fille de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 15 janvier 1745, morte dès 1819. À vingt et un ans, elle s’est mariée le lundi 24 novembre 1766 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC [37] avec Pierre TREMBLAY, né le dimanche 12 février 1736 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le samedi 8 août 1789 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de cinquante-trois ans. Leur union dura vingt-trois ans. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant. À quarante-huit ans, et après environ quatre ans de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le mardi 15 octobre 1793 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec André THIBAULT, né le lundi 30 septembre 1743, lendemain de la Saint-Michel à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

4° Julie GAGNON, fille de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), mariée le lundi 27 novembre 1775 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis-Marie GAGNÉ, né le dimanche 22 octobre 1752 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans postérité connue.

 

5° Louis-Antoine GAGNON, fils de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 30 décembre 1746. C’est là qu’il décéda en avril 1781, et qu’il fut inhumé le mardi 3 avril 1781, à l’âge de trente-cinq ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 12 août 1771 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Julie GUAY. Naquit de cette femme :

 

a) Gervais GAGNON, fils de Louis-Antoine GAGNON (1746-1781), et de Julie GUAY, marié le mardi 8 août 1797 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève TREMBLAY, née vers 1777, dont :

 

aa) Louis GAGNON, fils de Gervais GAGNON, et de Geneviève TREMBLAY (°~1777), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 25 juin 1798, uni le lundi 2 février 1818 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite ST-GELAIS. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

ab) Thomas-Étienne GAGNON, fils de Gervais GAGNON, et de Geneviève TREMBLAY (°~1777), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 25 octobre 1799, uni le mardi 24 février 1824 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Anselme GIRARD, née le lundi 23 mars 1807 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sa postérité n’est pas connue.

 

ac) Agnès GAGNON, fille de Gervais GAGNON, et de Geneviève TREMBLAY (°~1777), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 2 février 1807, unie le mardi 11 janvier 1831 à St-Urbain (Can), QC avec Didace GIRARD, né le mardi 24 septembre 1805 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans postérité connue.

 

6° Marie-Anne GAGNON, fille de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), mariée le jeudi 21 novembre 1771 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis-Basile-Bruno TREMBLAY, né en octobre 1747 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. De là naquirent :

 

a) Scholastique TREMBLAY, fille de Louis-Basile-Bruno TREMBLAY (°1747), et de Marie-Anne GAGNON, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 8 mai 1774, mariée le mardi 11 novembre 1794 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph-Marie GAGNON, né le lundi 3 juin 1771 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, dont :

 

aa) Marie-Anne GAGNON, fille de Joseph-Marie GAGNON (°1771), et de Scholastique TREMBLAY (°1774), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 1er septembre 1795, unie le jeudi 25 novembre 1813 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Alexis BOILY, né le jeudi 11 décembre 1783 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue. Marie-Anne s’est unie une seconde fois le lundi 21 juin 1824 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Baptiste ST-GELAIS, né le mercredi 15 mai 1799 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

ab) Joseph GAGNON, fils de Joseph-Marie GAGNON (°1771), et de Scholastique TREMBLAY (°1774), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 30 janvier 1798, uni le mardi 18 novembre 1823 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Luce TREMBLAY, née le jeudi 14 octobre 1802 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

ac) Félicité GAGNON, fille de Joseph-Marie GAGNON (°1771), et de Scholastique TREMBLAY (°1774), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 31 décembre 1802, jour de la Saint-Sylvestre, unie le mardi 15 juillet 1823 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François TREMBLAY, né le jeudi 6 novembre 1800 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle n’eut point de postérité.

 

ad) François GAGNON, fils de Joseph-Marie GAGNON (°1771), et de Scholastique TREMBLAY (°1774), né vers 1805, uni le mardi 21 novembre 1826 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Henriette TREMBLAY, née le jeudi 23 août 1804 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne lui connaît pas de postérité.

 

ae) Scholastique GAGNON, fille de Joseph-Marie GAGNON (°1771), et de Scholastique TREMBLAY (°1774), unie le mardi 11 juillet 1826 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Barthélémi AUDET-LAPOINTE, né le mercredi 27 octobre 1802 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Marie-Blaise TREMBLAY, fille de Louis-Basile-Bruno TREMBLAY (°1747), et de Marie-Anne GAGNON, mariée le mercredi 10 octobre 1804 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Bénoni GONTHIER, né le lundi 29 mars 1784 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans descendance connue.

 

c) Victoire TREMBLAY, fille de Louis-Basile-Bruno TREMBLAY (°1747), et de Marie-Anne GAGNON, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 2 mai 1793, mariée le mardi 29 janvier 1811 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre-David GAUTHIER, né le vendredi 13 juillet 1787 à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

7° Luce GAGNON, fille de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 13 décembre 1748. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le lundi 11 novembre 1771, jour de la Saint-Martin d’hiver à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Antoine BOIVIN, né le dimanche 8 octobre 1741 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le lundi 21 juillet 1806, à l’âge de soixante-cinq ans. Descendance non connue.

 

8° Marie-Rose GAGNON, fille de Pierre GAGNON (1710-1757), et de Scholastique GIRARD (°1720), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC vers 1754. À environ vingt ans, elle s’est mariée le lundi 21 novembre 1774 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph POTVIN, né en 1748 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le jeudi 8 octobre 1807, à l’âge de cinquante-neuf ans. De celle-ci naquit :

 

a) Sauveur POTVIN, fils de Joseph POTVIN (1748-1807), et de Marie-Rose GAGNON (°~1754), marié le mardi 16 août 1803 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie GAGNÉ, dont :

 

aa) Théotiste POTVIN, fille de Sauveur POTVIN, et de Marie GAGNÉ, unie le mardi 14 octobre 1823 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis LAVOIE, né le vendredi 10 février 1797 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité pour ce couple.

 

Sous-branche issue des DESBIENS

 

VIII – Nicolas GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1686-1769), et de Marguerite TARDIF (1691-1760), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 8 novembre 1722, décédé dans la même localité le dimanche 25 novembre 1804 [38], à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le mercredi 4 novembre 1744 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Françoise DESBIENS, née le dimanche 2 février 1721 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

1° Marie-Anne GIRARD, fille de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 30 mai 1745. À dix-huit ans, elle s’est mariée le lundi 4 juillet 1763 à Île aux Coudres ((Québec)), QC avec François-Louis SAVARD, né le dimanche 31 mai 1733 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Ils ont eu :

 

a) Victoire SAVARD, fille de François-Louis SAVARD (°1733), et de Marie-Anne GIRARD (°1745), née vers 1765, mariée le samedi 10 septembre 1785 à Île aux Coudres ((Québec)), QC avec Joseph AMYOT-VILLENEUVE, né le dimanche 5 août 1753 à Île aux Coudres ((Québec)), QC, décédé le lundi 26 août 1799 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de quarante-six ans, dont :

 

aa) François AMYOT-VILLENEUVE, fils de Joseph AMYOT-VILLENEUVE (1753-1799), et de Victoire SAVARD (°~1765), uni le mardi 6 août 1811 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Rose GAGNON. Sans descendance connue.

 

2° Louis-Antoine GIRARD, fils de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), né le mardi 17 janvier 1747. À vingt-quatre ans, il s’est marié le samedi 6 juillet 1771 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir passé un contrat, le samedi 6 juillet 1771, à Notaire Sanguinet avec Marie-Anne BUREAU, née vers 1750. On ne lui connaît pas de descendance.

 

3° Nicolas-Godfroy GIRARD, fils de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 30 janvier 1749. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 4 juillet 1774 à St-Joachim (Can), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le dimanche 3 juillet 1774, à Notaire Néron avec Victoire FILLION, née le lundi 13 septembre 1751 à St-Joachim (Can), QC. Il en eut :

 

a) Agathe GIRARD, fille de Nicolas-Godfroy GIRARD (°1749), et de Victoire FILLION (°1751), mariée le mardi 19 février 1805 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Baptiste FORTIN, né le dimanche 20 février 1735 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

Agathe s’est mariée une seconde fois le mardi 6 juin 1809 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-François Louis GAGNÉ. On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Antoine GIRARD, fils de Nicolas-Godfroy GIRARD (°1749), et de Victoire FILLION (°1751), marié le lundi 21 janvier 1800 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angélique GAGNON, née le jeudi 15 avril 1784 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le jeudi 30 avril 1801, à l’âge de dix-sept ans, dont :

 

ba) Suzanne GIRARD, fille d’Antoine GIRARD, et d’Angélique GAGNON (1784-1801), unie le lundi 2 octobre 1826 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Eucher BOUCHARD. Pas de postérité connue.

 

À soixante-dix ans, Nicolas-Godfroy s’est marié une seconde fois le mardi 16 février 1819 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Louise TREMBLAY, née vers 1758. On ne lui connaît pas de descendance.

 

4° Marie-Julie GIRARD. Qui suit en IX.

 

5° Gertrude-Françoise GIRARD, fille de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 13 août 1753. À vingt et un ans, elle s’est mariée le lundi 7 février 1774 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François-Xavier SIMARD, né le mardi 18 mai 1745 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle eut de son conjoint :

 

a) Elisabeth SIMARD, fille de François-Xavier SIMARD (°1745), et de Gertrude-Françoise GIRARD (°1753), née vers 1806, mariée le mardi 14 novembre 1826 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Alexis GUAY, né vers 1805, dont :

 

aa) Aglaé GUAY [39], fille d’Alexis GUAY (°~1805), et d’Elisabeth SIMARD (°~1806), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC en septembre 1837, présentée au baptême le mercredi 6 septembre 1837 en la même localité, unie le mardi 14 juillet 1857 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Israël MARTEL, né vers le dimanche 3 mai 1835, fils de François MARTEL (1805-<1881), et d’Alexandrine DUFOUR (<1846). Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

6° Marie-Josephte GIRARD, fille de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 11 décembre 1755. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le jeudi 1er octobre 1778, jour de la Saint-Rémy à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Chrysologue BRASSARD, né le samedi 4 décembre 1756 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Ils ont eu :

 

a) Joseph BRASSARD, fils de Chrysologue BRASSARD (°1756), et de Marie-Josephte GIRARD (°1755), né à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 10 février 1781, baptisé le dimanche 3 juin 1781 en la même localité, marié le mardi 6 octobre 1801 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève HARVEY, née en janvier 1781 à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

Joseph s’est marié une seconde fois le mardi 9 septembre 1817 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charlotte TREMBLAY. On ne lui connaît pas de descendance.

 

À trente-sept ans, Marie-Josephte s’est mariée une seconde fois le lundi 20 août 1792 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-François TREMBLAY, né en février 1768 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans postérité connue.

 

7° Agathe GIRARD, fille de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 26 décembre 1757, lendemain de Noël. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le mardi 9 février 1779 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Isaac SIMARD, né le mercredi 13 juillet 1757 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle eut pour enfant :

 

a) André SIMARD, fils d’Isaac SIMARD (°1757), et d’Agathe GIRARD (°1757), venu au monde à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 14 janvier 1802, mort à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC le lundi 8 mai 1848, inhumé le surlendemain au même lieu, à l’âge de quarante-six ans, marié le lundi 30 mai 1825 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marcelline GAGNON, née en 1804, décédée le dimanche 12 février 1837 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de trente-trois ans. Leur union dura douze ans. Pas de postérité pour ce couple.

 

8° François-Xavier GIRARD, fils de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 14 septembre 1760. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 21 janvier 1783 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le dimanche 20 octobre 1782, à Notaire Néron avec Modeste TREMBLAY, née le lundi 13 février 1764 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il eut de celle-ci :

 

a) Lambert GIRARD, fils de François-Xavier GIRARD (°1760), et de Modeste TREMBLAY (°1764), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 14 juin 1793, marié le mardi 23 novembre 1819 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Quirille ST-GELAIS, née le vendredi 14 août 1801 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité pour ce couple.

 

À trente-huit ans, François-Xavier s’est marié une seconde fois le mardi 16 janvier 1798 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir passé un contrat, le vendredi 12 janvier 1798, à Notaire Néron avec Rosalie BONNEAU. Sans postérité connue.

 

9° Nicolas-François GIRARD, fils de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 11 septembre 1764. À vingt-trois ans, il s’est marié le mercredi 1er août 1787 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Ursule-Sylvie DUFOUR, née le samedi 30 juillet 1763 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC. De là naquirent :

 

a) Godfroy GIRARD, fils de Nicolas-François GIRARD (°1764), et d’Ursule-Sylvie DUFOUR (°1763), marié le mardi 20 septembre 1814 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Constance DALLAIRE, née vers 1794, fille de Joseph-Marie DALLAIRE (1763-<1850), et de Madeleine SAVARD (1757-1795). Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

Godfroy s’est marié une deuxième fois.

 

b) Charlotte GIRARD, fille de Nicolas-François GIRARD (°1764), et d’Ursule-Sylvie DUFOUR (°1763), mariée le mardi 20 février 1816 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charles GAGNON, né le jeudi 12 juillet 1787 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, fils de Dominique GAGNON (1755-1841), et de Geneviève LAVOIE (°1759) [40]. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

À trente-quatre ans, Nicolas-François s’est marié une seconde fois le dimanche 6 mai 1798 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Procule MERCIER, née le mardi 3 novembre 1778 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

IX – Marie-Julie GIRARD, fille de Nicolas GIRARD (1722-1804), et de Françoise DESBIENS (°1721), née à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 3 juillet 1751. À dix-huit ans, elle s’est mariée le jeudi 17 août 1769 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre-Frédéric DUCHESNE, né le jeudi 25 octobre 1742 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

1° Pierre DUCHESNE, fils de Pierre-Frédéric DUCHESNE (°1742), et de Marie-Julie GIRARD (°1751), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 1er novembre 1770, jour de la Toussaint. À vingt-cinq ans, il s’est marié le samedi 20 juin 1795 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Euphrosine GAGNON, née le lundi 6 septembre 1779 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne connaît aucun enfant de ce couple. Il s’est allié avec une demoiselle dont on ignore le nom. Naquit de cette femme :

 

a) Marie DUCHESNE, fille de Pierre DUCHESNE (°1770), mariée le mercredi 15 juin 1831 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec François BOUCHARD, dont :

 

aa) Adèle BOUCHARD, fille de François BOUCHARD, et de Marie DUCHESNE, née vers 1837, unie le dimanche 19 mai 1850 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [41] avec Thomas-Louis LAFLEUR, né vers 1824. On ne lui connaît pas de postérité.

 

ab) Damase BOUCHARD, fils de François BOUCHARD, et de Marie DUCHESNE, uni le lundi 16 avril 1866 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [42] avec Célanire SERGERIE. On ne lui connaît pas de descendance.

 

ac) Onésime BOUCHARD, fils de François BOUCHARD, et de Marie DUCHESNE, uni le lundi 9 janvier 1871 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [43] avec Emilienne HAMEL. Sans postérité connue.

 

2° Josephte DUCHESNE, fille de Pierre-Frédéric DUCHESNE (°1742), et de Marie-Julie GIRARD (°1751), mariée le mardi 21 août 1798 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Raphaël GAGNÉ. Ils ont eu :

 

a) Magloire GAGNÉ, fils de Raphaël GAGNÉ, et de Josephte DUCHESNE, né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC en 1801, mort dès 08 1886, marié le mardi 21 janvier 1840 avec Marguerite GAGNON, née le mardi 3 juillet 1798 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée en août 1886 à St-Prime (Can), QC, à l’âge de quatre-vingt-huit ans. Leur union dura quarante-six ans. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

3° Damase DUCHESNE, dit dit LAPIERRE, fils de Pierre-Frédéric DUCHESNE (°1742), et de Marie-Julie GIRARD (°1751), né à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 5 juin 1772, baptisé à St-Urbain (Can), QC le dimanche 28 juin 1772, mort à St-Urbain (Can), QC le jeudi 8 décembre 1853, à l’âge de quatre-vingt-un ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 21 novembre 1797 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Agnès LAVOIE, née le lundi 6 janvier 1777, décédée avant 1801. Leur union dura quatre ans, au plus. Sa postérité n’est pas connue.

 

Sous-branche issue des TREMBLAY

 

VIII – Jérôme GIRARD, fils de Pierre-Louis GIRARD (1686-1769), et de Marguerite TARDIF (1691-1760), venu au monde à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 6 décembre 1724, décédé aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 13 octobre 1777, à l’âge de cinquante-trois ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 17 janvier 1747 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir établi un contrat, le lundi 16 janvier 1747, à Notaire Lavoie avec Catherine TREMBLAY, née le dimanche 30 janvier 1729 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

1° Marie-Anne-Victoire GIRARD. Qui suit en IX.

 

2° Agapit GIRARD, fils de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 25 janvier 1753. À trente-deux ans, il s’est marié le lundi 4 juillet 1785 à Kamouraska (Can), QC avec Marie-Rose MIGNEAULT, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

3° Elisabeth GIRARD, fille de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 10 septembre 1757. À vingt-quatre ans, elle s’est mariée le lundi 26 novembre 1781 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Paul PERRON, né le lundi 24 novembre 1760 à Île aux Coudres ((Québec)), QC, décédé le dimanche 13 mars 1825 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-cinq ans. De là naquirent :

 

a) Ursule PERRON, fille de Jean-Paul PERRON (1760-1825), et d’Elisabeth GIRARD (°1757), née vers 1785, mariée le mardi 12 février 1805 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre-Raymond TREMBLAY, né le vendredi 1er septembre 1780 à Île aux Coudres ((Québec)), QC, fils d’Etienne TREMBLAY (1733-1808), et de Charlotte DELAGE (°1746). Sans descendance connue.

 

Ursule s’est mariée une seconde fois le lundi 2 février 1818 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Damase GONTHIER, né en 1795 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Sans descendance connue.

 

b) Marguerite PERRON, fille de Jean-Paul PERRON (1760-1825), et d’Elisabeth GIRARD (°1757), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 16 novembre 1791, mariée le samedi 16 novembre 1811 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph-Marie TREMBLAY, né en octobre 1786 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le vendredi 13 octobre 1837 [44], à l’âge de cinquante et un ans, dont :

 

ba) Emilie-Eulalie TREMBLAY, fille de Joseph-Marie TREMBLAY (1786-1837), et de Marguerite PERRON (°1791), unie le lundi 25 juin 1866 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Jean BOUCHARD. Sa postérité n’est pas connue.

 

c) Hubert PERRON, fils de Jean-Paul PERRON (1760-1825), et d’Elisabeth GIRARD (°1757), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 13 août 1793, marié le mardi 23 novembre 1824 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Suzanne TREMBLAY, fille de Jean-Baptiste TREMBLAY (°1776), et de Marie-Anne AUDET-LAPOINTE. Il n’eut point de postérité.

 

d) Euphrosine PERRON, fille de Jean-Paul PERRON (1760-1825), et d’Elisabeth GIRARD (°1757), venue au monde vers 1814, mariée le mardi 1er juillet 1834 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis GAGNON, né le mercredi 27 novembre 1782 à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

4° Rosalie GIRARD, fille de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 27 mai 1759. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 5 octobre 1778 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre LABERGE, né le dimanche 27 juin 1751 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

5° Jérôme GIRARD, fils de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 6 décembre 1763, décédé le mercredi 18 février 1835, à l’âge de soixante-douze ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mardi 16 novembre 1784 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite TREMBLAY, née le samedi 25 février 1764 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le jeudi 15 juillet 1819, à l’âge de cinquante-cinq ans. Leur union dura trente-cinq ans. Il eut pour enfant :

 

a) Pierre GIRARD, fils de Jérôme GIRARD (1763-1835), et de Marguerite TREMBLAY (1764-1819), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 30 mai 1790, marié le mardi 26 avril 1814 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir conclu un contrat, le mercredi 20 avril 1814 [45], à Notaire Sasseville avec Suzanne DUFOUR. On ne lui connaît pas de descendance.

 

À cinquante-huit ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le mardi 27 février 1821 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Julie DESBIENS, née le mercredi 20 avril 1774 à Île aux Coudres ((Québec)), QC, décédée le mardi 25 octobre 1836 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de soixante-deux ans, fille de Louis-Marie DESBIENS (°1749). Son décès survint après quatorze ans de mariage. Sa postérité n’est pas connue.

 

6° René GIRARD, fils de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), né vers 1767. À environ vingt ans, il s’est marié le dimanche 28 octobre 1787 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite FOURNIER, née le dimanche 16 octobre 1763 à Montmagny (Chaudière-Appalache (Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

7° Dominique GIRARD, fils de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 16 mai 1773. À vingt et un ans, il s’est marié le mardi 25 novembre 1794 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Denise BOIVIN. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

IX – Marie-Anne-Victoire GIRARD, fille de Jérôme GIRARD (1724-1777), et de Catherine TREMBLAY (°1729), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 18 mars 1751. C’est là qu’elle fut inhumée le lundi 21 février 1774, son décès étant survenu le lundi 21 février 1774, à l’âge de vingt-trois ans [46]. À dix-sept ans, elle s’est mariée le jeudi 17 novembre 1768 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC [47] avec Etienne-François TREMBLAY, né le mercredi 19 février 1744 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

X – Julienne TREMBLAY, fille d’Etienne-François TREMBLAY (°1744), et de Marie-Anne-Victoire GIRARD (1751-1774), née en mars 1773, présentée au baptême le jeudi 11 mars 1773 [48]. À trente-neuf ans, elle s’est mariée le mercredi 22 avril 1812 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis GONTHIER, né le dimanche 8 février 1778 à Île aux Coudres ((Québec)), QC <voir postérité ci-après>. Elle s’est alliée avec un homme dont on ignore le nom. Elle eut de ces unions :

 

Du premier lit :

[Sans postérité]

 

Du deuxième lit :

1° Julien TREMBLAY, fils de Julienne TREMBLAY (°1773), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC en mars 1813. À dix-huit ans, il s’est marié le mardi 1er février 1831 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Rose MARTEL. De là naquirent :

 

a) Julien TREMBLAY, fils de Julien TREMBLAY (°1813), et de Rose MARTEL, né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC en novembre 1831, mort dès 04 1901, marié le mardi 10 janvier 1854 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Calixte BOIVIN, née vers le dimanche 1er mai 1836. Il n’eut point de postérité.

 

b) Marguerite TREMBLAY, fille de Julien TREMBLAY (°1813), et de Rose MARTEL, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC en janvier 1834, présentée au baptême le mardi 21 janvier 1834 en la même localité, mariée le mardi 6 février 1855 à Bagotville (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Thomas GOBEIL, né en 1833 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé le samedi 10 août 1901 à St-Fulgence (Can), QC, à l’âge de soixante-huit ans. Pas de postérité connue.

 

c) Elisabeth TREMBLAY [49], fille de Julien TREMBLAY (°1813), et de Rose MARTEL, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 3 septembre 1838, portée au baptême le lendemain au même lieu, mariée le lundi 9 janvier 1860 à Bagotville (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [50] avec Cléophe GOBEIL, né vers le dimanche 15 mars 1835. Sans descendance connue.

 

d) Émérique TREMBLAY, fille de Julien TREMBLAY (°1813), et de Rose MARTEL, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 12 janvier 1841, mariée le lundi 28 juillet 1862 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Joseph TREMBLAY, né vers 1825. Sans postérité connue.

 

e) Olympe TREMBLAY, fille de Julien TREMBLAY (°1813), et de Rose MARTEL, venue au monde vers le vendredi 22 septembre 1843, mariée avec Joseph DUBÉ. Sans postérité connue.

 

Sous-branche issue des GAGNON

 

VIII – Marguerite GIRARD, fille de Pierre-Louis GIRARD (1686-1769), et de Marguerite TARDIF (1691-1760), née vers 1730.

 

1° Dominique GAGNON, fils de Dominique GAGNON, et de Marguerite GIRARD (°~1730), venu au monde aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 3 mars 1755, décédé dans la même localité le lundi 29 novembre 1841, à l’âge de quatre-vingt-six ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 20 octobre 1778 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève LAVOIE, née le mardi 9 octobre 1759 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il eut de celle-ci :

 

a) Augustin GAGNON, fils de Dominique GAGNON (1755-1841), et de Geneviève LAVOIE (°1759), marié le mercredi 17 mai 1809 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Luce TREMBLAY. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

b) Charles GAGNON, fils de Dominique GAGNON (1755-1841), et de Geneviève LAVOIE (°1759), né à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 12 juillet 1787, marié le mardi 19 février 1811 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève BILODEAU, née le jeudi 12 juillet 1787 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédée le vendredi 23 décembre 1814, à l’âge de vingt-sept ans. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

Charles s’est marié une deuxième fois le mardi 20 février 1816 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Charlotte GIRARD, fille de Nicolas-François GIRARD (°1764), et d’Ursule-Sylvie DUFOUR (°1763). Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

Charles s’est marié en troisièmes et dernières noces le lundi 9 avril 1866 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Marie-Geneviève DESGAGNÉ, née le dimanche 25 novembre 1804 [51] à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

c) Dominique GAGNON, fils de Dominique GAGNON (1755-1841), et de Geneviève LAVOIE (°1759), marié le lundi 5 novembre 1804 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angèle COTÉ. Pas de postérité pour ce couple.

 

d) Madeleine GAGNON, fille de Dominique GAGNON (1755-1841), et de Geneviève LAVOIE (°1759), mariée le mardi 30 janvier 1821 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Baptiste SIMARD. Descendance non connue.

 

e) Marie GAGNON, fille de Dominique GAGNON (1755-1841), et de Geneviève LAVOIE (°1759), mariée le dimanche 20 août 1815 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph-Hélie NÉRON, né le lundi 26 novembre 1792 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

2° Alexis GAGNON. Qui suit en IX.

 

3° Agapit GAGNON, fils de Dominique GAGNON, et de Marguerite GIRARD (°~1730), né à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 11 octobre 1759, décédé dans la même localité le vendredi 3 décembre 1841, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 8 octobre 1782 à Île aux Coudres ((Québec)), QC avec Elisabeth MCNICOLL, née en 1763, décédée le vendredi 22 mai 1818 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, à l’âge de cinquante-cinq ans. Leur union dura trente-six ans. De celle-ci naquirent :

 

a) Magloire GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), né à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 30 décembre 1785, baptisé le dimanche 29 janvier 1786 au même lieu, décédé à Chicoutimi (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC le samedi 13 novembre 1858, à l’âge de soixante-treize ans, marié le mardi 19 septembre 1809 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, après avoir conclu un contrat, le lundi 18 septembre 1809, à Lévesque avec Marie-Ange DALLAIRE, née en 1793 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée le jeudi 22 décembre 1864 à Chicoutimi (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC, à l’âge de soixante et onze ans, fille de Joseph-Marie DALLAIRE (1763-<1850), et de Madeleine SAVARD (1757-1795). Son décès survint après quarante-neuf ans de mariage. Sans postérité connue.

 

b) Dominique GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), marié le mardi 8 janvier 1828 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Léocadie TALON. Sans postérité connue.

 

c) Elisabeth GAGNON, fille d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), née à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 13 juin 1788, mariée le lundi 30 janvier 1804 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Eloi GAGNÉ, né le samedi 15 septembre 1787 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Pas de postérité connue.

 

d) Jacob GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), marié le mardi 25 août 1812 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Modeste FORTIN, dont :

 

da) Thomas GAGNON, fils de Jacob GAGNON, et de Modeste FORTIN, uni le mardi 5 octobre 1858 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Léocadie COTÉ, fille de Judith BELLEY (°~1801). Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

e) Jean GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818).

 

f) Joseph GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), venu au monde le dimanche 23 février 1794, mort à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC le lundi 24 juin 1878, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans, marié le lundi 18 novembre 1816 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Luce GILBERT. Descendance non connue.

 

g) Madeleine GAGNON, fille d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), mariée le mardi 8 février 1820 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean DESBIENS. On ne lui connaît pas de descendance.

 

h) Abraham GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), né à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 15 novembre 1807, marié le mardi 12 février 1833 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine MURDOCK, née en 1818. Descendance non connue.

 

i) Pierre GAGNON, fils d’Agapit GAGNON (1759-1841), et d’Elisabeth MCNICOLL (1763-1818), marié le mardi 3 octobre 1826 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie BOIVIN. On ne lui connaît pas de postérité.

 

IX – Alexis GAGNON, fils de Dominique GAGNON, et de Marguerite GIRARD (°~1730), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 17 avril 1757, décédé dans la même localité le lundi 18 juin 1838, à l’âge de quatre-vingt-un ans. À vingt-neuf ans, il s’est marié le jeudi 8 juin 1786 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Elisabeth TREMBLAY, née en avril 1767 <voir postérité ci-après>. À quarante-six ans, Alexis s’est marié une seconde fois le mercredi 23 novembre 1803 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Elisabeth-Marie BOIVIN. Il eut de ces unions :

 

Du premier lit :

1° Ursule GAGNON, fille d’Alexis GAGNON (1757-1838), et d’Elisabeth TREMBLAY (°1767), mariée le mardi 2 août 1831 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Laurent AUDET-LAPOINTE, né le vendredi 5 novembre 1779 à Île aux Coudres ((Québec)), QC. Elle en eut :

 

a) Laurent AUDET-LAPOINTE, fils de Laurent AUDET-LAPOINTE (°1779), et d’Ursule GAGNON, marié le lundi 1er septembre 1862 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louise BELLEY. Pas de postérité pour ce couple.

 

b) Onésime AUDET-LAPOINTE, fils de Laurent AUDET-LAPOINTE (°1779), et d’Ursule GAGNON, né et porté sur les fonts baptismaux le jeudi 30 janvier 1834 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédé à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 15 avril 1864, inhumé le lundi 18 avril 1864 au même lieu, à l’âge de trente ans, marié le lundi 30 avril 1860 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angélique TREMBLAY. Sans postérité connue.

 

2° Marguerite GAGNON, fille d’Alexis GAGNON (1757-1838), et d’Elisabeth TREMBLAY (°1767), mariée le mardi 5 septembre 1809 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Augustin DUCHESNE. De là naquit :

 

a) François DUCHESNE, fils d’Augustin DUCHESNE, et de Marguerite GAGNON, marié le mardi 9 novembre 1847 à Rimouski (Can), QC [52] avec Séraphine PINEAU. On ne lui connaît pas de descendance.

 

3° Christine GAGNON, fille d’Alexis GAGNON (1757-1838), et d’Elisabeth TREMBLAY (°1767), mariée le mercredi 26 janvier 1814 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Antoine GIRARD, fils de Louis-Marie GIRARD (1750-1795), et de Marie-Josephte TREMBLAY (°1754). Elle en eut :

 

a) Euphrosine GIRARD, fille d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 23 décembre 1814, mariée le lundi 31 janvier 1842 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Éliphée BOUCHARD. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

b) Octave GIRARD, fils d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, né en 1816, marié le mardi 12 janvier 1841 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Rose SAVARD. Sans descendance connue.

 

c) Marie GIRARD, fille d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, mariée le mardi 23 juin 1840 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Stanislas TREMBLAY, dont :

 

ca) Napoléon TREMBLAY, fils de Stanislas TREMBLAY, et de Marie GIRARD, uni le mardi 7 février 1871 à St-Irénée (Can), QC avec Flavie BELLEY. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

d) Isaïe GIRARD, fils d’Antoine GIRARD, et de Christine GAGNON, né en 1821, marié le lundi 3 février 1845 à St-Irénée (Can), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le samedi 1er février 1845, à Notaire Lévesque avec Angèle POTVIN. Sa postérité n’est pas connue.

 

4° Grégoire GAGNON, fils d’Alexis GAGNON (1757-1838), et d’Elisabeth TREMBLAY (°1767), né et reçu au baptême le mardi 29 mai 1787 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. À vingt-six ans, il s’est marié le jeudi 7 janvier 1813 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Hélène ROCHEFORT, née vers 1793, décédée le mercredi 15 juin 1881 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il en a eu :

 

a) Joséphine GAGNON, fille de Grégoire GAGNON (°1787), et d’Hélène ROCHEFORT (~1793-1881), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 12 avril 1815, mariée le mardi 28 août 1832 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Augustin GRAVEL. Pas de postérité connue.

 

b) Dosithée GAGNON, fils de Grégoire GAGNON (°1787), et d’Hélène ROCHEFORT (~1793-1881), marié le lundi 8 janvier 1849 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)) avec Sophie FORTIN. On ne lui connaît pas de descendance.

 

c) Joseph GAGNON, fils de Grégoire GAGNON (°1787), et d’Hélène ROCHEFORT (~1793-1881), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le dimanche 28 septembre 1817, marié le mardi 12 août 1845 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Zoé GRAVEL. Sa postérité n’est pas connue.

 

d) Domithilde GAGNON, fille de Grégoire GAGNON (°1787), et d’Hélène ROCHEFORT (~1793-1881), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 24 novembre 1826, mariée le mardi 27 janvier 1846 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jovite BERGERON. Elle n’eut point de postérité.

 

e) Napoléon GAGNON, fils de Grégoire GAGNON (°1787), et d’Hélène ROCHEFORT (~1793-1881), marié le lundi 8 février 1864 L’Anse-Saint-Jean (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Monique DUFOUR. Sans postérité connue.

 

5° Marie-Anne GAGNON. Qui suit en X.

 

Du deuxième lit :

[Sans postérité]

 

X – Marie-Anne GAGNON, fille d’Alexis GAGNON (1757-1838), et d’Elisabeth TREMBLAY (°1767), mariée le mardi 24 mai 1814 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Eloi MORIN, né le lundi 5 janvier 1795 à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC, d’où :

 

1° Sophie MORIN, fille d’Eloi MORIN (°1795), et de Marie-Anne GAGNON, mariée le mardi 7 janvier 1845 à Chicoutimi (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Michel GUY. Naquirent de celle-ci :

 

a) Ludivine GUY, fille de Michel GUY, et de Sophie MORIN, mariée le mardi 25 janvier 1870 à Grande-Baie (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [53] avec Tobie GAGNON. Sans postérité connue.

 

b) Méridée GUY, fils de Michel GUY, et de Sophie MORIN, marié le vendredi 13 janvier 1888 à Sacré-Coeur (Can), QC avec Rose DALLAIRE, née vers 1871. Pas de postérité pour ce couple.

 

2° Eloi MORIN, fils d’Eloi MORIN (°1795), et de Marie-Anne GAGNON, marié le mardi 21 février 1843 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)) avec Athalie MALTAIS, fille de Pierre MALTAIS (°1788), et de Marie BELLEY (°1796) [54]. Il n’eut point de postérité.

 

3° Éloi MORIN. Qui suit en XI.

 

4° Flore MORIN, fille d’Eloi MORIN (°1795), et de Marie-Anne GAGNON, mariée le mardi 18 mai 1847 à Chicoutimi (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [55] avec Mélicé DUCHESNE. On ne lui connaît pas de descendance.

 

5° Marie-Anne MORIN [56], fille d’Eloi MORIN (°1795), et de Marie-Anne GAGNON, née vers 1817. Ne vivait plus en 04 1901. À environ vingt-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 16 février 1846 à Chicoutimi (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Ovide PAGÉ, né vers le vendredi 1er octobre 1824. Elle en eut :

 

a) Marie PAGÉ [57], fille d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), née vers décembre 1846, mariée le lundi 27 janvier 1862 à Chicoutimi (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [58] avec Cléophas GOUDREAULT, né vers mai 1841. Sans postérité connue.

 

b) Ephrem PAGÉ [59], fils d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), né vers le dimanche 15 octobre 1848.

 

c) Adèle PAGÉ [60], fille d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), née vers le mardi 10 août 1852, mariée le mardi 1er septembre 1868 à Laterrière (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Marc DUFOUR, né vers le samedi 26 avril 1845. Pas de postérité pour ce couple.

 

d) Théophile PAGÉ [61], fils d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), né vers le dimanche 16 octobre 1853, marié le mardi 15 octobre 1872 à Jonquière (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC [62] avec Georgiana BOIVIN, née vers le lundi 13 mars 1854. Sa postérité n’est pas connue.

 

e) Marguerite PAGÉ [63], fille d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), née vers 1856, mariée le mardi 26 août 1879 à Chambord (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Xavier BOIVIN, né vers 1860. Pas de postérité connue.

 

f) Napoléon PAGÉ [64], fils d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), né vers le samedi 15 juin 1861, décédé à St-Félicien (Can), QC le vendredi 29 décembre 1933, enterré le mardi 2 janvier 1934 au même endroit, marié le mardi 14 février 1882 à Métabetchouan–Lac-à-la-Croix (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Eloïse RATTÉ, née vers le mardi 15 mars 1864, décédée le jeudi 11 février 1926 à St-Félicien (Can), QC. Leur union dura quarante-quatre ans. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

Napoléon s’est marié une seconde fois le mercredi 22 décembre 1926 à St-Félicien (Can), QC avec Marie TREMBLAY. On ne lui connaît pas de postérité.

 

g) Georges PAGÉ [65], fils d’Ovide PAGÉ (°~1824), et de Marie-Anne MORIN (~1817-<1901), né vers 1869, mort dès 1895, marié le mardi 30 avril 1889 à Chambord (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC avec Emma SASSEVILLE, née vers le jeudi 7 mars 1872. On ne lui connaît pas de postérité.

 

XI – Éloi MORIN, fils d’Eloi MORIN (°1795), et de Marie-Anne GAGNON, marié le mardi 21 février 1843 à La Malbaie (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Athalie MALTAIS, fille de Pierre MALTAIS (°1788), et de Marie BELLEY (°1796) [66], d’où :

 

1° Marie MORIN. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MALTAIS.

 

2° Joseph MORIN. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MALTAIS.

 

Sous-branche issue des QUENTIN

 

VI – Ursule GODIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 9 juin 1667. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le vendredi 21 janvier 1689 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Denis QUENTIN, d’où :

 

1° Anne CANTIN, fille de Denis QUENTIN, et d’Ursule GODIN (°1667), mariée le mardi 26 janvier 1712 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Louis GOULET. De celle-ci naquit :

 

a) Marie-Anne GOULET, fille de Louis GOULET, et d’Anne CANTIN, née à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 11 janvier 1714, mariée le lundi 25 avril 1735 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Jean-Baptiste CRÉPEAU, né le lundi 13 mai 1709 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC, dont :

 

aa) François CRÉPEAU, fils de Jean-Baptiste CRÉPEAU (°1709), et de Marie-Anne GOULET (°1714), uni le samedi 4 novembre 1769 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Geneviève COTÉ, fille de Pierre-Philippe COTÉ (1703-1760), et de Marguerite-Angélique DELAGE (°1707). On ne lui connaît pas de postérité.

 

2° Guillaume CANTIN, fils de Denis QUENTIN, et d’Ursule GODIN (°1667), né et présenté au baptême le dimanche 25 novembre 1691 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 8 juin 1716 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine PARADIS, née le dimanche 4 juillet 1694 à Saint-Pierre (Capitale-Nationale (Québec)), QC. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

3° Louis CANTIN, fils de Denis QUENTIN, et d’Ursule GODIN (°1667), né L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 20 janvier 1694. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 6 novembre 1719 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Hélène GOULET, née le mercredi 10 mars 1700. Il n’eut point de postérité.

 

Sous-branche issue des DESNOUX-LÉVEILLÉE

 

VI – Madeleine GAUDIN, fille de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), née L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mercredi 11 octobre 1673. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le lundi 10 novembre 1698, veille de la Saint-Martin d’hiver L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec René DESNOUX-LÉVEILLÉE <voir postérité ci-après>. À trente-six ans, Madeleine s’est mariée une seconde fois le lundi 15 avril 1709 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre CHAUVET-LAGERNE. Elle eut de ces unions :

 

Du premier lit :

1° Marie-Anne DESNOUX. Qui suit en VII.

 

Du deuxième lit :

2° Geneviève CHAUVET, fille de Pierre CHAUVET-LAGERNE, et de Madeleine GAUDIN (°1673), mariée le dimanche 28 octobre 1742 à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)), QC avec Jean-Baptiste BLAIS. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

VII – Marie-Anne DESNOUX, fille de René DESNOUX-LÉVEILLÉE, et de Madeleine GAUDIN (°1673), mariée le mercredi 26 juillet 1730 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Pierre CLAVEAU, né vers 1700, d’où :

 

VIII – Jean-Baptiste CLAVEAU, dit Dit LAVAU, fils de Pierre CLAVEAU (°~1700), et de Marie-Anne DESNOUX, marié le lundi 26 septembre 1757 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marthe GONTHIER, née le mercredi 29 juillet 1739 à Île aux Coudres ((Québec)), QC <voir postérité ci-après>. Jean-Baptiste s’est marié une seconde fois le lundi 27 juillet 1778 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marguerite LAVOIE. Il eut de ces unions :

 

Du premier lit :

1° Françoise CLAVEAU, fille de Jean-Baptiste CLAVEAU, et de Marthe GONTHIER (°1739), mariée le mardi 2 octobre 1792 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Joseph-Michel MARTEL. On ne lui connaît pas de descendance.

 

2° Jean-Baptiste CLAVEAU, fils de Jean-Baptiste CLAVEAU, et de Marthe GONTHIER (°1739), né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le mardi 5 décembre 1758, baptisé le vendredi 8 décembre 1758, jour de la fête de la Conception au même endroit, décédé le mercredi 3 septembre 1828et inhumée le lendemain dans la même localité, à l’âge de soixante-dix ans. À trente et un ans, il s’est marié le lundi 23 novembre 1789 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Victoire BOUCHARD, née le mercredi 1er juillet 1761 à Baie-Saint-Paul (Capitale-Nationale (Québec)), QC. De celle-ci naquirent :

 

a) Marcel CLAVEAU, fils de Jean-Baptiste CLAVEAU (1758-1828), et de Victoire BOUCHARD (°1761), marié le mardi 18 août 1829 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Angèle LAVOIE. Il n’eut point de postérité.

 

b) Thècle CLAVEAU, fille de Jean-Baptiste CLAVEAU (1758-1828), et de Victoire BOUCHARD (°1761), née aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 30 décembre 1809. C’est là qu’elle décéda en août 1827, et qu’elle fut inhumée le jeudi 16 août 1827, à l’âge de dix-huit ans, mariée le mardi 28 novembre 1826 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Guillaume AUDET-LAPOINTE, né le mercredi 19 décembre 1804 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, y décédé le vendredi 23 avril 1886, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. Leur union dura un an. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

3° Joseph CLAVEAU, fils de Jean-Baptiste CLAVEAU, et de Marthe GONTHIER (°1739), marié le lundi 6 août 1792 à Île aux Coudres ((Québec)), QC avec Marie-Reine GAGNON, née à Petite-Rivière-Saint-François (Capitale-Nationale (Québec)), QC. Il n’eut point de postérité.

 

4° Thérèse CLAVEAU, fille de Jean-Baptiste CLAVEAU, et de Marthe GONTHIER (°1739), mariée le lundi 18 février 1800 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Isaac TREMBLAY. De celle-ci naquit :

 

a) Irénée TREMBLAY, fils d’Isaac TREMBLAY, et de Thérèse CLAVEAU, né aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC le lundi 7 mai 1804, décédé à Jonquière (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC le mardi 16 juillet 1872, à l’âge de soixante-huit ans, marié le mardi 3 novembre 1846 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie BOUCHARD, née le vendredi 30 octobre 1818 aux Éboulements (Capitale-Nationale (Québec)), QC, décédée le dimanche 13 octobre 1895 à Jonquière (Saguenay-Lac-Saint-Jean (Québec)), QC, à l’âge de soixante-dix-sept ans. Son décès survint après vingt-six ans de mariage. Pas de postérité pour ce couple.

 

Du deuxième lit :

[Sans postérité]

 

Sous-branche issue des PERRON

 

VI – Charles GAUDIN, fils de Charles GAUDIN (†1712), et de Marie BOUCHER (°1644), marié le lundi 17 octobre 1689 L’Ange-Gardien (Capitale-Nationale (Québec)) avec Madeleine PERRON [67], d’où :

 

1° Genevieve GAUDIN. Qui suit en VII.

 

VII – Genevieve GAUDIN, fille de Charles GAUDIN, et de Madeleine PERRON, née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) vers 1695. À environ vingt et un ans, elle s’est mariée le mardi 10 novembre 1716, veille de la Saint-Martin d’hiver à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) avec Joseph AUGERS, né le mercredi 17 novembre 1694 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), y décédé le mardi 10 avril 1759, à l’âge de soixante-cinq ans, d’où :

 

VIII – Marie-Josephte AUGERS, fille de Joseph AUGERS (1694-1759), et de Genevieve GAUDIN (°~1695), née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) vers 1736, décédée à Repentigny (Lanaudière (Québec)) en juin 1792. À environ dix-sept ans, elle s’est mariée le lundi 24 septembre 1753 à Neuville ((Québec)), Pointe-aux-Trembles avec Joseph Louis ARBOUR, cultivateur, né le jeudi 25 janvier 1714 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), décédé le mercredi 5 avril 1780 à Repentigny (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-six ans, d’où :

 

1° Louis-Joseph ARBOUR, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le vendredi 31 mai 1754.

 

2° Marie-Josette ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Née en 1755 [68], décédée à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 30 juillet 1760, à l’âge de cinq ans, mariée avec Joseph NORMAND, né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)), décédé en juillet 1786. Descendance non connue.

 

3° Jean ARBOUR, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), né en 1756, décédé à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) vers 1760.

 

4° Pierre ARBOUR. Qui suit en IX.

 

5° Marie-Joseph ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le samedi 14 mars 1761 [69], morte à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le dimanche 30 juillet 1780, à l’âge de dix-neuf ans.

 

6° Isabelle ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 8 juillet 1762 [70], décédée dans la même localité le jeudi 17 juin 1779, à l’âge de dix-sept ans.

 

7° Marie-Anne ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des FROMENT.

 

8° Jean-Baptiste ARBOUR, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Né à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 26 décembre 1765, lendemain de Noël [71], décédé à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 21 janvier 1850, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 21 novembre 1791 à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) avec Marie-Catherine Angélique DESMARAIS, née vers 1766 à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)), y décédée en 1831. Leur union dura quarante ans. Ils eurent :

 

a) Jean Baptiste ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le vendredi 8 juin 1792, décédé L’Assomption (Lanaudière (Québec)) en octobre 1867, à l’âge de soixante-quinze ans.

 

b) Marie Angélique ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le vendredi 20 septembre 1793, morte à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 17 décembre 1875, à l’âge de quatre-vingt-deux ans.

 

c) Marie Therese ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831). Née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le jeudi 25 septembre 1794 [72], décédée dans la même localité le mercredi 9 août 1815, à l’âge de vingt et un ans.

 

d) Marie Cécile ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831). Née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le mercredi 7 octobre 1795 [73], décédée dans la même localité le vendredi 5 juin 1835, à l’âge de quarante ans.

 

e) Anonyme ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831). Née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le lundi 20 mars 1797 [74], décédée dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

f) Francois ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le jeudi 15 mars 1798.

 

g) Marguerite ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le mercredi 23 janvier 1800, décédée dans la même localité le jeudi 24 avril 1884 [75], à l’âge de quatre-vingt-quatre ans.

 

h) Benoit ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le mardi 26 mai 1801.

 

i) Emilie ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831). Née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le vendredi 8 octobre 1802 [76], décédée dans la même localité le samedi 23 mars 1833, à l’âge de trente et un ans.

 

j) Anonyme ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831). Née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le lundi 29 septembre 1806 [77], décédée dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

k) Luce ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le jeudi 18 février 1808 [78], morte le samedi 26 février 1870, à l’âge de soixante-deux ans, mariée le lundi 27 novembre 1843 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Francois CORBEIL, né en février 1827 à Joliette (Lanaudière (Québec)), décédé le samedi 26 février 1870 à Trébry (Côtes-d’Armor (Bretagne)), à l’âge de quarante-trois ans. Leur union dura vingt-sept ans, dont :

 

ka) Francois Xavier CORBEIL, fils de Francois CORBEIL (1827-1870), et de Luce ARBOUR (1808-1870), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 12 novembre 1844, décédé dans la même localité le mardi 11 décembre 1906, à l’âge de soixante-deux ans.

 

kb) Antoine CORBEIL, fils de Francois CORBEIL (1827-1870), et de Luce ARBOUR (1808-1870), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 16 mars 1847.

 

kc) Marie Luce Alphonsine CORBEIL, fille de Francois CORBEIL (1827-1870), et de Luce ARBOUR (1808-1870), née à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 9 juin 1849 [79], décédée dans la même localité le lundi 1er août 1870, à l’âge de vingt et un ans.

 

kd) Joseph Theodule CORBEIL, fils de Francois CORBEIL (1827-1870), et de Luce ARBOUR (1808-1870), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 2 septembre 1851 [80], décédé dans la même localité le vendredi 5 septembre 1851, dans sa première année.

 

l) Joseph ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1765-1850), et de Marie-Catherine Angélique DESMARAIS (~1766-1831), né L’Assomption (Lanaudière (Québec)) le mercredi 8 février 1809, mort le samedi 25 janvier 1896, à l’âge de quatre-vingt-sept ans.

 

9° Suzanne ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 18 mars 1767 [81], décédée dans la même localité le dimanche 29 mars 1767, dans sa première année.

 

10° François ARBOUR, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Né aux Écureuils le vendredi 8 avril 1768 [82], mort et inhumé le samedi 12 août 1769 à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)), dans sa première année.

 

11° Marie-Hélène ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) vers 1770, décédée à Lavaltrie (Lanaudière (Québec)) le mardi 20 janvier 1852.

 

12° Marie-Reine ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le dimanche 26 janvier 1772. C’est là qu’elle décéda et qu’elle fut inhumée.

 

13° Laurent ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des BEAUDOIN.

 

14° François ARBOUR, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) vers 1776, décédé dans la même localité vers 1776.

 

15° Marie ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), née à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le samedi 12 septembre 1778, morte à Lavaltrie (Lanaudière (Québec)) le mercredi 29 avril 1846, à l’âge de soixante-huit ans.

 

IX – Pierre ARBOUR, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) en 1760. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 5 novembre 1787 à Verchères (Montérégie (Québec)) avec Thérèse BÉLAIR, née le samedi 30 septembre 1769, lendemain de la Saint-Michel à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)), d’où :

 

1° Joseph ARBOUR. Qui suit en X.

 

2° Sulpice ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (°1760), et de Thérèse BÉLAIR (°1769), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le lundi 16 janvier 1797, mort en octobre 1842, à l’âge de quarante-cinq ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mardi 25 janvier 1825 L’Assomption (Lanaudière (Québec)) avec Marie-Francoise LABRECQUE, née à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)). Naquirent de celle-ci :

 

a) Marie Josephine ARBOUR, fille de Sulpice ARBOUR (1797-1842), et de Marie-Francoise LABRECQUE, née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 19 novembre 1825, décédée dans la même localité le mercredi 29 avril 1846, à l’âge de vingt et un ans, mariée le mardi 1er février 1842 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Joseph RATEL, dont :

 

aa) Adolphe RATEL, fils de Joseph RATEL, et de Marie Josephine ARBOUR (1825-1846), uni le mardi 7 août 1866 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Joséphine COURTOIS, née le vendredi 9 février 1844 L’Assomption (Lanaudière (Québec)), décédée le vendredi 10 novembre 1916 à Saint-Charles-Borromée (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-douze ans. Pas de postérité pour ce couple.

 

b) Sulpice Edouard ARBOUR, fils de Sulpice ARBOUR (1797-1842), et de Marie-Francoise LABRECQUE, venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 29 juillet 1827, décédé dans la même localité le vendredi 9 septembre 1870, à l’âge de quarante-trois ans, marié le lundi 5 février 1849 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Esther TRUDEAU, née en 1827 à Joliette (Lanaudière (Québec)), y décédée en 1881, à l’âge de cinquante-quatre ans. Son décès survint après vingt et un ans de mariage, dont :

 

ba) Marie Esther ARBOUR, fille de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 27 novembre 1849.

 

bb) Edouard ARBOUR, fils de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 10 mars 1851 [83], décédé en mars 1875, à l’âge de vingt-quatre ans.

 

bc) Marie Louise ARBOUR, fille de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 25 octobre 1853 [84], décédée dans la même localité en 1889, à l’âge de trente-six ans.

 

bd) Francois Xavier Sulpice Marie ARBOUR, fils de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 3 mai 1859 [85].

 

be) Marie Caroline ARBOUR, fille de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 22 mars 1861.

 

bf) Charles Barthelemi ARBOUR, fils de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 14 février 1863 [86], décédé dans la même localité le mardi 30 août 1910, à l’âge de quarante-sept ans.

 

bg) Marie Charlotte ARBOUR, fille de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 23 juin 1867, décédée dans la même localité le mercredi 2 juin 1869, à l’âge de deux ans.

 

bh) Joseph Henri ARBOUR, fils de Sulpice Edouard ARBOUR (1827-1870), et d’Esther TRUDEAU (1827-1881), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 28 août 1869, décédé dans la même localité le samedi 6 mars 1875, à l’âge de six ans.

 

c) Eugenie ARBOUR, fille de Sulpice ARBOUR (1797-1842), et de Marie-Francoise LABRECQUE, née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 8 avril 1829, décédée dans la même localité le jeudi 17 juillet 1856, à l’âge de vingt-sept ans, mariée le lundi 1er février 1847 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Basile TRUDEAU, décédé en 1860. Son décès survint après neuf ans de mariage, dont :

 

ca) Basile TRUDEAU, fils de Basile TRUDEAU (†1860), et d’Eugenie ARBOUR (1829-1856), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) en 1847.

 

d) Marie Chalvoline Albina ARBOUR, fille de Sulpice ARBOUR (1797-1842), et de Marie-Francoise LABRECQUE, née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 27 octobre 1833, décédée dans la même localité en octobre 1858, à l’âge de vingt-cinq ans, mariée le mardi 26 novembre 1850 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Elie DESALLIERS, né en 1825 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), où il décéda, dont :

 

da) Josephine DESALLIERS, fille d’Elie DESALLIERS (°1825), et de Marie Chalvoline Albina ARBOUR (1833-1858), unie le mardi 18 octobre 1870 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) avec Gaston BOUCHER. Sans descendance connue.

 

e) Caroline ARBOUR, fille de Sulpice ARBOUR (1797-1842), et de Marie-Francoise LABRECQUE, née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le jeudi 18 juin 1835, décédée dans la même localité le mardi 31 décembre 1861, jour de la Saint-Sylvestre, à l’âge de vingt-six ans.

 

3° Alexandre ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des DUFAULT.

 

4° Jean-Baptiste ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des DORVAL.

 

5° Louis ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (°1760), et de Thérèse BÉLAIR (°1769), marié le mardi 16 septembre 1834 L’Assomption (Lanaudière (Québec)), Église Saint-Pierre du Portage avec Élisabeth BOURK. Il en a eu :

 

a) Joséphine ARBOUR, fille de Louis ARBOUR, et d’Élisabeth BOURK, mariée le mardi 22 octobre 1867 L’Assomption (Lanaudière (Québec)), Église Saint-Pierre du Portage avec Toussaint BERNARD. On ne lui connaît pas de postérité.

 

X – Joseph ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (°1760), et de Thérèse BÉLAIR (°1769), né L’Assomption (Lanaudière (Québec)) en 1790, décédé dans la même localité le dimanche 26 mai 1872, à l’âge de quatre-vingt-deux ans, marié avec Elizabeth LANGLOIS, née en 1795 L’Assomption (Lanaudière (Québec)), décédée en 1871 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), à l’âge de soixante-seize ans, d’où :

 

1° Joseph ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1790-1872), et d’Elizabeth LANGLOIS (1795-1871). Né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) en 1818 [87], décédé à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) en 1849, à l’âge de trente et un ans.

 

2° Olivier ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1790-1872), et d’Elizabeth LANGLOIS (1795-1871), né L’Assomption (Lanaudière (Québec)) le mercredi 28 novembre 1827, décédé dans la même localité en août 1908, à l’âge de quatre-vingt-un ans.

 

3° Justine ARBOUR. Qui suit en XI.

 

4° Moise ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1790-1872), et d’Elizabeth LANGLOIS (1795-1871), né L’Assomption (Lanaudière (Québec)) en janvier 1836, mort à Massachusetts en 1915, à l’âge de soixante-dix-neuf ans.

 

5° Elisabeth ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1790-1872), et d’Elizabeth LANGLOIS (1795-1871), née L’Assomption (Lanaudière (Québec)) le jeudi 3 octobre 1839, décédée dans la même localité le mercredi 29 juin 1927, à l’âge de quatre-vingt-huit ans.

 

XI – Justine ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1790-1872), et d’Elizabeth LANGLOIS (1795-1871), venue au monde L’Assomption (Lanaudière (Québec)) en 1828, décédée à Saint-Ligouri (Lanaudière (Québec)) le jeudi 19 octobre 1882, à l’âge de cinquante-quatre ans. À vingt-quatre ans, elle s’est mariée le jeudi 1er juillet 1852 à Sainte-Julienne (Lanaudière (Québec)) avec Gédéon ST ANDRÉ, cardeur, né en 1828 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), d’où :

 

1° Amanda ST ANDRÉ. Qui suit en XII.

 

2° Gédéon ST ANDRÉ, fils de Gédéon ST ANDRÉ (°1828), cardeur, et de Justine ARBOUR (1828-1882), né à Montcalm ((Québec)) en 1861.

 

3° Marie Albina ST ANDRÉ, fille de Gédéon ST ANDRÉ (°1828), cardeur, et de Justine ARBOUR (1828-1882), née à Montcalm ((Québec)) en 1866, morte en 1930, à l’âge de soixante-quatre ans.

 

XII – Amanda ST ANDRÉ, fille de Gédéon ST ANDRÉ (°1828), cardeur, et de Justine ARBOUR (1828-1882), mariée le mardi 30 juillet 1872 à St-Alphonse-de-Liguori ((Québec)) avec Louis BRISSON, d’où :

 

1° Antonio BRISSON. Qui suit en XIII.

 

2° Avila BRISSON, fils de Louis BRISSON, et d’Amanda ST ANDRÉ, né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)).

 

XIII – Antonio BRISSON, fils de Louis BRISSON, et d’Amanda ST ANDRÉ, né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le vendredi 15 mars 1889, y décédé. À trente ans, il s’est marié le mercredi 25 juin 1919 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) avec Clara GAUDET, née le jeudi 10 décembre 1896 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)), d’où :

 

1° Germain BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le lundi 12 avril 1920.

 

2° Marguerite BRISSON, fille d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), née à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le mercredi 21 décembre 1921.

 

3° Clement BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le vendredi 25 mai 1923.

 

4° Hubert BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le mardi 23 juin 1925.

 

5° Gildas BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le mercredi 10 août 1927.

 

6° Theobald BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le dimanche 9 décembre 1928.

 

7° Agathe BRISSON, fille d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), née à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le lundi 2 février 1931.

 

8° Camillien BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le dimanche 1er mai 1932.

 

9° Leonard BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le jeudi 6 juillet 1933.

 

10° Rémi BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le dimanche 26 janvier 1936. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 4 octobre 1958 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Jacques l’Achigan avec Madeleine MARSOLAIS, née le lundi 5 octobre 1936 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)). Il eut de sa conjointe :

 

a) Yvon BRISSON, technicien en ordinateur, fils de Rémi BRISSON (°1936), et de Madeleine MARSOLAIS (°1936), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le jeudi 24 mars 1960, marié le jeudi 10 avril 1986 à Repentigny (Lanaudière (Québec)) avec Elise MELANÇON, née le vendredi 15 janvier 1960 à Verdun (Montréal (Québec)), fille de Gilles MELANÇON (°1935), chef divisionnaire-adjoint, et de Denise BOURBONNAIS (°1935), secrétaire, dont :

 

aa) Maude BRISSON, fille d’Yvon BRISSON (°1960), technicien en ordinateur, et d’Elise MELANÇON (°1960), née à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le vendredi 19 février 1988.

 

b) Céline BRISSON, fille de Rémi BRISSON (°1936), et de Madeleine MARSOLAIS (°1936), née à Joliette (Lanaudière (Québec)), mariée avec René DALPÉ. On ne lui connaît pas de postérité.

 

Céline s’est mariée une seconde fois avec René DALPÉ. On ne lui connaît pas de postérité.

 

c) Alain BRISSON, fils de Rémi BRISSON (°1936), et de Madeleine MARSOLAIS (°1936), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 2 septembre 1963.

 

d) Patrice BRISSON, fils de Rémi BRISSON (°1936), et de Madeleine MARSOLAIS (°1936), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 28 octobre 1966.

 

11° Fernande BRISSON, fille d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), née à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le dimanche 13 juin 1937.

 

12° Paul BRISSON, fils d’Antonio BRISSON (°1889), et de Clara GAUDET (°1896), né à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) le jeudi 9 mars 1939.

 

Sous-branche issue des DUFAULT

 

X – Alexandre ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (°1760), et de Thérèse BÉLAIR (°1769), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le jeudi 19 mars 1801, décédé le jeudi 3 septembre 1863, à l’âge de soixante-deux ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mardi 8 janvier 1822 L’Assomption (Lanaudière (Québec)) avec Marie-Louise-Josephte DUFAULT, née vers 1805 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), d’où :

 

1° Narcisse ARBOUR. Qui suit en XI.

 

2° Louis ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des BEAUDRY.

 

XI – Narcisse ARBOUR, fils d’Alexandre ARBOUR (1801-1863), et de Marie-Louise-Josephte DUFAULT (°~1805), né à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le vendredi 1er novembre 1822, jour de la Toussaint, décédé à Montréal (Montréal (Québec)) le mercredi 23 mars 1904, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mardi 24 octobre 1843 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Henriette Jarry HENRICHON, née le lundi 27 janvier 1823, d’où :

 

1° Narcisse ARBOUR, fils de Narcisse ARBOUR (1822-1904), et d’Henriette Jarry HENRICHON (°1823), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le jeudi 22 août 1850, décédé dans la même localité le dimanche 2 novembre 1879, jour de la fête des morts, à l’âge de vingt-neuf ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le dimanche 7 avril 1872 à Manchester (Hillsborough (New Hampshire)) avec Julienne MARTIAL, née le mardi 16 avril 1850 à Saint-Gabriel-de-Brandon (Lanaudière (Québec)), décédée le mercredi 24 mai 1939 à Montréal (Montréal (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-neuf ans. Son décès survint après sept ans de mariage. De là naquit :

 

a) Alexandrina ARBOUR, fille de Narcisse ARBOUR (1850-1879), et de Julienne MARTIAL (1850-1939), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 1er mars 1876, morte à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 19 décembre 1955, à l’âge de soixante-dix-neuf ans, mariée le mardi 16 juillet 1895 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Philibert LEBROHON, né le samedi 29 août 1874 à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)), décédé le mardi 8 décembre 1931 à Montréal (Montréal (Québec)), à l’âge de cinquante-sept ans. Leur union dura trente-six ans, dont :

 

aa) Raoul LEBROHON, fils de Philibert LEBROHON (1874-1931), et d’Alexandrina ARBOUR (1876-1955), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 6 octobre 1903, décédé dans la même localité le lundi 27 mai 2002, à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans, uni le samedi 15 août 1925 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Noëlla MAJOR, née le lundi 22 décembre 1902 à St-Edmond de Coaticook, décédée le samedi 30 septembre 1995 à Ville d’Anjou (Montréal (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-treize ans. Leur union dura soixante-dix ans. On ne lui connaît pas de descendance.

 

2° Alexandre ARBOUR, fils de Narcisse ARBOUR (1822-1904), et d’Henriette Jarry HENRICHON (°1823), né à Joliette (Lanaudière (Québec)).

 

Sous-branche issue des BEAUDRY

 

XI – Louis ARBOUR, fils d’Alexandre ARBOUR (1801-1863), et de Marie-Louise-Josephte DUFAULT (°~1805), né à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le jeudi 3 janvier 1833. À dix-neuf ans, il s’est marié le mardi 27 avril 1852 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Élizabeth-Élise BEAUDRY, née vers 1830 à Joliette (Lanaudière (Québec)), d’où :

 

1° Pierre ARBOUR, fils de Louis ARBOUR (°1833), et d’Élizabeth-Élise BEAUDRY (°~1830), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) vers 1850, marié avec Rose PIGEON. Il eut de sa conjointe :

 

a) Louis ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (°~1850), et de Rose PIGEON, décédé le vendredi 14 juillet 1905, marié avec Angelina ALLAN, dont :

 

aa) Aimé ARBOUR, fils de Louis ARBOUR (†1905), et d’Angelina ALLAN, uni avec Florida ROBERTSON. Sans postérité connue.

 

ab) Louis ARBOUR, fils de Louis ARBOUR (†1905), et d’Angelina ALLAN.

 

2° Louis-Joseph-Thomas ARBOUR. Qui suit en XII.

 

XII – Louis-Joseph-Thomas ARBOUR, fils de Louis ARBOUR (°1833), et d’Élizabeth-Élise BEAUDRY (°~1830), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 21 février 1853, décédé à Montréal (Montréal (Québec)), Hochelaga en février 1915, à l’âge de soixante-deux ans. À dix-neuf ans, il s’est marié le lundi 12 août 1872 à Sault-au-Récollet (Montréal (Québec)), Église de La Visitation-de-La-Vierge-Marie avec Onésime-Major BEAUTRON, née vers 1852, d’où :

 

XIII – Louis ARBOUR, fils de Louis-Joseph-Thomas ARBOUR (1853-1915), et d’Onésime-Major BEAUTRON (°~1852), né à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 30 avril 1883, décédé dans la même localité le vendredi 2 février 1945 [88], à l’âge de soixante-deux ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le lundi 9 septembre 1907 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Aurore SICOTTE, née le mercredi 29 juillet 1885 à Valleyfield (Montérégie (Québec)), d’où :

 

1° Bernard ARBOUR, fils de Louis ARBOUR (1883-1945), et d’Aurore SICOTTE (°1885), marié le dimanche 9 septembre 1945 à Montréal (Montréal (Québec)), Égliose de Saint-Louis de France avec Rose RAVARY, née à Saint-Clet (Montérégie (Québec)). Ils eurent :

 

a) Louise ARBOUR, juge à la cour Suprème du Canada, fille de Bernard ARBOUR, et de Rose RAVARY, née à Montréal (Montréal (Québec)), Hôpital Sainte-Jeanne d’Arc, mariée avec Larry TAMAN, avocat. Sans descendance connue.

 

Sous-branche issue des DORVAL

 

X – Jean-Baptiste ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (°1760), et de Thérèse BÉLAIR (°1769), né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le samedi 15 mars 1806, mort à St-Emelie-de-L’Énergie ((Québec)) le dimanche 12 décembre 1886, à l’âge de quatre-vingts ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mardi 16 octobre 1827 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Marie-Émelie DORVAL, née le jeudi 2 août 1810 L’Assomption (Lanaudière (Québec)), décédée le dimanche 10 juin 1888 à St-Emelie-de-L’Énergie ((Québec)), à l’âge de soixante-dix-huit ans, d’où :

 

1° Marie-Émelie ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 15 mars 1828, décédée dans la même localité le vendredi 8 janvier 1904, à l’âge de soixante-seize ans.

 

2° Jean Baptiste ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 16 juin 1830, décédé dans la même localité le dimanche 3 février 1907, à l’âge de soixante-dix-sept ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 5 juillet 1852 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Adeline BEAUPARLANT, née le samedi 5 juillet 1834 à Lavaltrie (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 12 décembre 1892 à Joliette (Lanaudière (Québec)), à l’âge de cinquante-huit ans. Leur union dura quarante ans. Ils eurent :

 

a) Marie Louise ARBOUR, fille de Jean Baptiste ARBOUR (1830-1907), et d’Adeline BEAUPARLANT (1834-1892), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 11 juillet 1859, décédée dans la même localité le mardi 23 novembre 1915, à l’âge de cinquante-six ans, mariée le mardi 18 avril 1882 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Azarie RACETTE, né le samedi 17 octobre 1857 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)). Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

b) Verchères ARBOUR, fille de Jean Baptiste ARBOUR (1830-1907), et d’Adeline BEAUPARLANT (1834-1892), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 27 janvier 1867, décédée le dimanche 19 avril 1942, à l’âge de soixante-quinze ans, mariée le mardi 24 novembre 1885 à Joliette (Lanaudière (Québec)) avec Avila LÉPINE, né le samedi 10 octobre 1863 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)). Descendance non connue.

 

3° Louis ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 11 avril 1832, décédé à Waubaushene Simcoe ((Ontario)) le lundi 3 avril 1916, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans, marié avec Célanie ÉTHIER. Ils ont eu :

 

a) Georges ARBOUR, fils de Louis ARBOUR (1832-1916), et de Célanie ÉTHIER, marié en 1883 à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) avec Malvina PARENT. Sans descendance connue.

 

4° Pierre ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le jeudi 1er janvier 1835, premier jour de l’année, mort à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) le samedi 24 mars 1906, à l’âge de soixante et onze ans.

 

5° Alexis ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 17 juin 1837, décédé à Lavigne (Nipissing (Ontario)) le mardi 30 mars 1926, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans.

 

6° François-Xavier ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 7 juin 1839, décédé à Victoria Harbour Simcoe ((Ontario)) le samedi 27 avril 1929, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, marié avec Natalie DESMARAIS, née le mardi 11 avril 1843 à Joliette (Lanaudière (Québec)), décédée le mardi 13 juin 1922 à Victoria Harbour Simcoe ((Ontario)), à l’âge de soixante-dix-neuf ans. De celle-ci naquit :

 

a) Peter ARBOUR, fils de François-Xavier ARBOUR (1839-1929), et de Natalie DESMARAIS (1843-1922), né à Victoria Harbour Simcoe ((Ontario)), marié avec Philomène ST-AMAND, dont :

 

aa) Herbert Jean-Baptiste ARBOUR, fils de Peter ARBOUR, et de Philomène ST-AMAND, uni avec Jessie NAYLOR. Il ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

7° Rose Delima ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 25 juillet 1840, décédée à St-Emelie-de-Lenergie ((Québec)) le samedi 22 décembre 1906, à l’âge de soixante-six ans.

 

8° Joseph ARBOUR, cultivateur et Beto d’église ou Churchwarden, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 14 septembre 1841, présenté au baptême à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul le lendemain, décédé à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) le mercredi 6 novembre 1940, inhumé le surlendemain au même endroit, à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans, marié avec Virginie ARBOUR, née le samedi 14 mars 1846. De celle-ci naquirent :

 

a) Marie Jeanne ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1841-1940), cultivateur et Beto d’église ou Churchwarden, et de Virginie ARBOUR (°1846). On ignore le sexe de cet enfantNé le dimanche 11 mars 1888.

 

b) Louis-Napoléon ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1841-1940), cultivateur et Beto d’église ou Churchwarden, et de Virginie ARBOUR (°1846), décédé à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) en 1872.

 

c) Édouard-Henri ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1841-1940), cultivateur et Beto d’église ou Churchwarden, et de Virginie ARBOUR (°1846), décédé à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) en 1886.

 

9° Marie Zoe ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888). Née à Saint-Thomas (Lanaudière (Québec)) le lundi 24 octobre 1842 [89], décédée à Ontario en 1885, à l’âge de quarante-trois ans.

 

10° Charles ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 17 octobre 1843, décédé à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) le samedi 5 janvier 1929 [90], à l’âge de quatre-vingt-six ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 3 février 1868 à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)) avec Odile MORIN, née le mercredi 20 septembre 1848. Ils eurent :

 

a) Verchères ARBOUR, fille de Charles ARBOUR (1843-1929), et d’Odile MORIN, née le jeudi 28 février 1878, mariée le mardi 3 août 1909 à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) avec Télesphore THOUIN. On ne lui connaît pas de postérité.

 

b) Zéraphin ARBOUR, fils de Charles ARBOUR (1843-1929), et d’Odile MORIN, né le jeudi 4 septembre 1879, marié le mardi 12 septembre 1905 à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)) avec Régina-Marie-Élizabeth BEAUDOIN, née le jeudi 1er janvier 1885, premier jour de l’année à Sainte-Émilie-de-L’Énergie (Lanaudière (Québec)), décédée le mercredi 5 novembre 1975 à Sainte-Marcelline-de-Kildare (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-dix ans. Sans descendance connue.

 

c) Édouard ARBOUR, fils de Charles ARBOUR (1843-1929), et d’Odile MORIN, né le samedi 14 octobre 1882.

 

d) Joseph ARBOUR, fils de Charles ARBOUR (1843-1929), et d’Odile MORIN, né le mardi 24 mars 1885.

 

e) Marie- ARBOUR, fille de Charles ARBOUR (1843-1929), et d’Odile MORIN, née le mercredi 28 septembre 1887.

 

f) Georges ARBOUR, fils de Charles ARBOUR (1843-1929), et d’Odile MORIN, né le mardi 4 octobre 1892.

 

11° Magloire ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 30 mars 1845, décédé à Victoria Harbour Simcoe ((Ontario)) le dimanche 3 février 1924, à l’âge de soixante-dix-neuf ans.

 

12° Basile ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 17 mai 1846, décédé à Waubaushene Simcoe ((Ontario)) le mercredi 15 mai 1929, à l’âge de quatre-vingt-trois ans.

 

13° Rosalie ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 7 juillet 1847, décédée dans la même localité le mardi 8 mai 1928, à l’âge de quatre-vingt-un ans.

 

14° Alfred ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1806-1886), et de Marie-Émelie DORVAL (1810-1888). Né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 5 novembre 1851 [91], décédé dans la même localité le mardi 10 août 1852, dans sa première année.

 

Sous-branche issue des FROMENT

 

IX – Marie-Anne ARBOUR, fille de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Née à Neuville (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 29 juillet 1764 [92], décédée à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 21 janvier 1850, enterrée le surlendemain au même lieu, à l’âge de quatre-vingt-six ans. À dix-huit ans, elle s’est mariée le vendredi 17 mai 1782 à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) avec François FROMENT, d’où :

 

X – François FROMENT, fils de François FROMENT, et de Marie-Anne ARBOUR (1764-1850), marié le lundi 21 septembre 1812 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Josephte Rivard LORANGER, d’où :

 

XI – Odile FROMENT, fille de François FROMENT, et de Josephte Rivard LORANGER, née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le vendredi 2 août 1833. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le jeudi 11 mars 1858 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Henri ROUSSE, né le dimanche 2 novembre 1834, jour de la fête des morts à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)), décédé le dimanche 6 mai 1917 à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-trois ans, d’où :

 

1° Julie ROUSSE, fille d’Henri ROUSSE (1834-1917), et d’Odile FROMENT (°1833), née à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) en 1861, décédée le mercredi 21 juin 1865et inhumée le lendemain dans la même localité, à l’âge de quatre ans [93].

 

2° Marie ROUSSE, fille d’Henri ROUSSE (1834-1917), et d’Odile FROMENT (°1833), née à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) en 1862, décédée le dimanche 17 mai 1863et inhumée le surlendemain dans la même localité, dans sa première année [94].

 

3° Marie-Rose-Éva ROUSSE, fille d’Henri ROUSSE (1834-1917), et d’Odile FROMENT (°1833), morte à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) le dimanche 29 août 1897, inhumée le lendemain au même lieu [95].

 

4° Henri ROUSSE. Qui suit en XII.

 

XII – Henri ROUSSE [96], fils d’Henri ROUSSE (1834-1917), et d’Odile FROMENT (°1833), né le dimanche 24 décembre 1865, veille de Noël, décédé à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)) le samedi 18 février 1933, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le lundi 27 août 1888 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Marie Louisia GAUTHIER LANDREVILLE, d’où :

 

1° Ivonne ROUSSE, fille d’Henri ROUSSE (1865-1933), et de Marie Louisia GAUTHIER LANDREVILLE, née à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) en février 1893, décédée le mercredi 15 mars 1893et inhumée le surlendemain dans la même localité, dans sa première année.

 

2° Hervé ROUSSE, fils d’Henri ROUSSE (1865-1933), et de Marie Louisia GAUTHIER LANDREVILLE, né à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) en 1895, décédé le vendredi 24 avril 1896et inhumée le lendemain dans la même localité, dans sa première année [97].

 

3° Joseph Émilien ROUSSE, fils d’Henri ROUSSE (1865-1933), et de Marie Louisia GAUTHIER LANDREVILLE, né à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) en octobre 1900, décédé le dimanche 4 novembre 1900et inhumée le lendemain dans la même localité, dans sa première année [98].

 

4° René ROUSSE. Qui suit en XIII.

 

XIII – René ROUSSE, fils d’Henri ROUSSE (1865-1933), et de Marie Louisia GAUTHIER LANDREVILLE, né à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) le lundi 24 septembre 1906, mort le vendredi 16 août 1985, à l’âge de soixante-dix-neuf ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le mercredi 24 octobre 1928 à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)) avec Marie Rose FORGET, d’où :

 

XIV – Suzane ROUSSE, fille de René ROUSSE (1906-1985), et de Marie Rose FORGET, mariée avec Maurice VADNAIS, d’où :

 

1° Manon VADNAIS, fille de Maurice VADNAIS, et de Suzane ROUSSE, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), mariée avec Benoit GEORGE, né le jeudi 26 janvier 1961 à Montréal (Montréal (Québec)). Ils eurent :

 

a) Sébastien GEORGE, fils de Benoit GEORGE (°1961), et de Manon VADNAIS, né à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le lundi 24 juillet 1989.

 

Sous-branche issue des BEAUDOIN

 

IX – Laurent ARBOUR, cultivateur, fils de Joseph Louis ARBOUR (1714-1780), cultivateur, et de Marie-Josephte AUGERS (~1736-1792). Né à Saint-Sulpice (Lanaudière (Québec)) le samedi 7 août 1773 [99], décédé à Saint-Ligouri (Lanaudière (Québec)) le jeudi 9 juin 1859, à l’âge de quatre-vingt-six ans. À vingt-neuf ans, il s’est marié le mercredi 3 mars 1802 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN, née vers 1781 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)), décédée le vendredi 6 mai 1853 à Saint-Ligouri (Lanaudière (Québec)), d’où :

 

1° Joseph ARBOUR. Qui suit en X.

 

2° Jean-Baptiste ARBOUR, fils de Laurent ARBOUR (1773-1859), cultivateur, et de Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN (~1781-1853), né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le mardi 15 mars 1808, décédé le lundi 11 janvier 1864et inhumée le surlendemain dans la même localité, à l’âge de cinquante-six ans. À dix-huit ans, il s’est marié le mardi 24 janvier 1826 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Marguerite LAURIN, née le dimanche 25 mars 1804 à Joliette (Lanaudière (Québec)), décédée en janvier 1864 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante ans. Leur union dura trente-huit ans. De là naquirent :

 

a) Mathilde ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) en 1830, mariée le dimanche 3 avril 1859 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Toussaint PRUDHOMME, dont :

 

aa) Joseph Prud HOMME, fils de Toussaint PRUDHOMME, et de Mathilde ARBOUR (°1830), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) en 1860.

 

ab) Monique Prud HOMME, fille de Toussaint PRUDHOMME, et de Mathilde ARBOUR (°1830), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) en 1863.

 

b) André ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864), né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le mercredi 14 novembre 1832, décédé à Rolph Township (Ontario) le jeudi 28 janvier 1915, à l’âge de quatre-vingt-trois ans.

 

c) Marie ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) vers 1834.

 

d) Francois ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864), né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le dimanche 8 janvier 1837, mort en mars 1891, à l’âge de cinquante-quatre ans.

 

e) Henriette ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864). Née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le vendredi 25 janvier 1839 [100], décédée à Point Alexander (Ontario) le samedi 25 octobre 1913, à l’âge de soixante-quatorze ans.

 

f) Pierre ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864). Né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le jeudi 4 novembre 1841 [101], décédé à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 22 mai 1922, à l’âge de quatre-vingt-un ans, marié le lundi 6 août 1860 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) avec Eleonore Chebroux LATENDRESSE, née le vendredi 18 décembre 1846 à Joliette (Lanaudière (Québec)), y décédée en mai 1922, à l’âge de soixante-seize ans. Leur union dura soixante-deux ans, dont :

 

fa) Narcisse ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 21 juin 1861.

 

fb) Marie Delia ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 27 juin 1866, décédée dans la même localité le dimanche 20 juin 1937, à l’âge de soixante et onze ans.

 

fc) Marie Exilda ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le jeudi 27 mai 1869 [102], décédée dans la même localité le samedi 5 janvier 1878, à l’âge de neuf ans.

 

fd) Marie Celina ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 4 mai 1872 [103], décédée dans la même localité le vendredi 11 janvier 1878, à l’âge de six ans.

 

fe) Marie Amelie ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 28 février 1877 [104], décédée dans la même localité le dimanche 20 janvier 1878, dans sa première année.

 

ff) Marie Parmelie ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 16 août 1879, décédée dans la même localité le samedi 18 janvier 1941, à l’âge de soixante-deux ans.

 

fg) Joseph ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 16 août 1881, décédé dans la même localité le jeudi 17 décembre 1953, à l’âge de soixante-douze ans.

 

fh) Gaspard ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 14 octobre 1883, mort à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 17 décembre 1954, à l’âge de soixante et onze ans.

 

fi) Édouard ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 14 octobre 1884.

 

fj) Marie Celina ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 4 octobre 1885 [105], décédée dans la même localité le mardi 12 mai 1891, à l’âge de six ans.

 

fk) Marie Clara ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1841-1922), et d’Eleonore Chebroux LATENDRESSE (1846-1922), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 3 décembre 1887 [106] [107], décédée dans la même localité le samedi 2 juin 1894, à l’âge de sept ans.

 

g) Josephine ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) en 1842.

 

h) Urgel ARBOUR, fils de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864). Né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le mercredi 15 mai 1844 [108], décédé à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 6 mai 1903, à l’âge de cinquante-neuf ans.

 

i) Sophie ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) vers 1846, morte à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 19 septembre 1887.

 

j) Caroline ARBOUR, fille de Jean-Baptiste ARBOUR (1808-1864), et de Marguerite LAURIN (1804-1864). Née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le vendredi 20 octobre 1848 [109], décédée à Ontario en août 1891, à l’âge de quarante-trois ans.

 

3° Charlotte ARBOUR, fille de Laurent ARBOUR (1773-1859), cultivateur, et de Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN (~1781-1853), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) vers 1809, décédée à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) le vendredi 11 avril 1834.

 

4° Louise ARBOUR, fille de Laurent ARBOUR (1773-1859), cultivateur, et de Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN (~1781-1853), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le dimanche 16 février 1812.

 

5° Angélique ARBOUR, fille de Laurent ARBOUR (1773-1859), cultivateur, et de Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN (~1781-1853), née à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le mardi 8 février 1814 [110]. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le lundi 24 octobre 1836 à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Mélanie avec Jean-Baptiste RIVEST. On ne lui connaît pas de postérité.

 

6° Narcisse ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des MORIN.

 

X – Joseph ARBOUR, fils de Laurent ARBOUR (1773-1859), cultivateur, et de Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN (~1781-1853), né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le vendredi 29 août 1806, décédé à Saint-Ligouri (Lanaudière (Québec)) le jeudi 3 novembre 1864, à l’âge de cinquante-huit ans, marié avec Marguerite GIROUARD, décédée en 1837 <voir postérité ci-après>. À trente-quatre ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 3 février 1840 à Saint-Jacques de L’Achigan (Lanaudière (Québec)) avec Adéline TREMBLAY. Il eut de ces unions :

 

Du premier lit :

[Sans postérité]

 

Du deuxième lit :

1° Adelaide ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mercredi 11 septembre 1844, décédée à Southington Hartford ((Connecticut)) le jeudi 24 mai 1928, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans.

 

2° François-Xavier ARBOUR. Qui suit en XI.

 

3° Jules ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, né à St-Liguori ((Québec)) le samedi 26 février 1853.

 

4° Alexandre ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, venu au monde à St-Liguori ((Québec)) le mercredi 14 mars 1855, mort à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) en 1926, à l’âge de soixante et onze ans.

 

5° Marie Olive ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, née à St-Liguori ((Québec)) le lundi 12 octobre 1857, décédée à Montréal (Montréal (Québec)).

 

6° Marie Louise ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, née à Saint-Ligouri (Lanaudière (Québec)) le lundi 12 décembre 1859.

 

7° Joseph ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, né à St-Liguori ((Québec)) le dimanche 13 avril 1862.

 

XI – François-Xavier ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1806-1864), et d’Adéline TREMBLAY, né à Saint-Jacques (Lanaudière (Québec)) le mardi 22 septembre 1846, décédé à Montréal (Montréal (Québec)). À dix-huit ans, il s’est marié le mardi 9 août 1864 à Saint-Didace (Lanaudière (Québec)) avec Hermine TURGEON, née le mercredi 18 mai 1842, d’où :

 

1° Joseph-Gédéon ARBOUR. Qui suit en XII.

 

2° Arthur ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des DERY.

 

XII – Joseph-Gédéon ARBOUR    Recensement :

1901

Saint-Didace, cultivateur et Travailleur d’industrie, fils de François-Xavier ARBOUR (°1846), et d’Hermine TURGEON (°1842), né à Saint-Gabriel-de-Brandon (Lanaudière (Québec)) le jeudi 28 novembre 1872, tenu sur les fonts baptismaux à Saint-Didace (Lanaudière (Québec)) le lendemain, décédé à Saint-Hyacinthe (Montérégie (Québec)) le lundi 5 mars 1945, à l’âge de soixante-treize ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 20 novembre 1893 à Montréal (Montréal (Québec)), Église du Sacré-Coeur d’Hochelaga avec Emma MARTIN, née le jeudi 25 avril 1867, décédée en août 1959 à Magog (Estrie (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-douze ans, d’où :

 

1° Marie-Eugénie-Emma ARBOUR, fille de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), née à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 3 avril 1894. À vingt et un ans, elle s’est mariée le lundi 24 mai 1915 à Granby (Montérégie (Québec)), Église Notre-Dame avec Ovila HARDY, né le mercredi 9 décembre 1896, décédé le jeudi 23 août 1962 à Granby (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-six ans. Ils eurent :

 

a) Marie-Gabrielle HARDY, fille d’Ovila HARDY (1896-1962), et de Marie-Eugénie-Emma ARBOUR (°1894), mariée le vendredi 14 août 1936 à Milton (Montérégie (Québec)) avec Armand GAUDREAU. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

2° Adrien ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né le dimanche 18 août 1895.

 

3° Rosario ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né vers 1896.

 

4° Joseph-Adrien-Rolland ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) le lundi 12 septembre 1898.

 

5° Joseph-Adrien ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) le samedi 18 août 1900.

 

6° Joseph-Lucien ARBOUR. Qui suit en XIII.

 

7° Octavien ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) en 1904.

 

8° Marie-Émilia-Laura ARBOUR, fille de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 5 janvier 1905.

 

9° Marie-Blanche ARBOUR, fille de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), née à Granby (Montérégie (Québec)) le samedi 31 mars 1906.

 

10° Anonyme ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959). Né à Granby (Montérégie (Québec)) le mercredi 28 octobre 1908 [111], décédé dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

11° Joseph-Eugène-Léopold ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 4 novembre 1909.

 

12° Joseph-Gédéon-Claudio ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) le lundi 8 janvier 1912 [112].

 

13° Marie-Reine ARBOUR, fille de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), née à Granby (Montérégie (Québec)) le mardi 29 juillet 1913.

 

14° Joseph-Roméo ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) le vendredi 18 décembre 1914.

 

15° Anonyme ARBOUR, fille de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959). Née à Granby (Montérégie (Québec)) le vendredi 27 avril 1917 [113], décédée dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

XIII – Joseph-Lucien ARBOUR, fils de Joseph-Gédéon ARBOUR (1872-1945), cultivateur et Travailleur d’industrie, et d’Emma MARTIN (1867-1959), né à Granby (Montérégie (Québec)) en janvier 1902, décédé et inhumé en 1960 à Montréal (Montréal (Québec)), Cimetière Saint-François d’Assises, à l’âge de cinquante-huit ans, marié avec Irène DESORMEAUX, ménagère, née le jeudi 14 avril 1904, décédée le lundi 15 octobre 1973 à Greenfield Park (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-neuf ans, d’où :

 

1° Claudio ARBOUR, fils de Joseph-Lucien ARBOUR (1902-1960), et d’Irène DESORMEAUX (1904-1973), ménagère, né à Granby (Montérégie (Québec)) le mardi 5 novembre 1929, marié avec Réjeane CAZA, née le vendredi 16 février 1934 à Montréal (Montréal (Québec)). Ils eurent :

 

a) Danielle HARBOUR, fille de Claudio ARBOUR (°1929), et de Réjeane CAZA (°1934), mise au monde et présentée au baptême le mardi 30 novembre 1954 L’Épiphanie (Lanaudière (Québec)), mariée le mardi 17 décembre 1974 avec Philippe-Harry D’ANJOU, dont :

 

aa) Phillppe D’ANJOU, fils de Philippe-Harry D’ANJOU, et de Danielle HARBOUR (°1954), né le mardi 17 juin 1975.

 

ab) Emmanuelle D’ANJOU, fille de Philippe-Harry D’ANJOU, et de Danielle HARBOUR (°1954), née le jeudi 6 mars 1980 [114].

 

b) Jean-Pierre HARBOUR, fils de Claudio ARBOUR (°1929), et de Réjeane CAZA (°1934), né le vendredi 11 janvier 1957, marié avant 1995 [115] avec Chantal DORÉ, dont :

 

ba) Marie-Eve HARBOUR, fille de Jean-Pierre HARBOUR (°1957), et de Chantal DORÉ, née en 1980.

 

bb) Andréanne HARBOUR, fille de Jean-Pierre HARBOUR (°1957), et de Chantal DORÉ, née en 1983.

 

bc) Catherie HARBOUR, fille de Jean-Pierre HARBOUR (°1957), et de Chantal DORÉ, née en 1990.

 

2° Gisèle ARBOUR, fille de Joseph-Lucien ARBOUR (1902-1960), et d’Irène DESORMEAUX (1904-1973), ménagère.

 

3° Jean-Guy ARBOUR, fils de Joseph-Lucien ARBOUR (1902-1960), et d’Irène DESORMEAUX (1904-1973), ménagère.

 

4° Monique ARBOUR, fille de Joseph-Lucien ARBOUR (1902-1960), et d’Irène DESORMEAUX (1904-1973), ménagère.

 

5° Raymond ARBOUR, fils de Joseph-Lucien ARBOUR (1902-1960), et d’Irène DESORMEAUX (1904-1973), ménagère.

 

6° Solange ARBOUR, fille de Joseph-Lucien ARBOUR (1902-1960), et d’Irène DESORMEAUX (1904-1973), ménagère.

 

Sous-branche issue des DERY

 

XII – Arthur ARBOUR, fils de François-Xavier ARBOUR (°1846), et d’Hermine TURGEON (°1842), né le lundi 2 novembre 1874, jour de la fête des morts, décédé à Granby (Montérégie (Québec)) le samedi 1er septembre 1945, à l’âge de soixante et onze ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 23 novembre 1897 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Arzélia DERY, née le samedi 30 décembre 1876 à Aston Junction ((Québec)), décédée le vendredi 23 avril 1943 à Granby (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-sept ans, d’où :

 

1° Maurice Narcisse ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), né à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 25 août 1898, décédé à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 26 août 1969, à l’âge de soixante et onze ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 7 juillet 1919 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Mary CABANA. Pas de postérité connue.

 

2° Lea ARBOUR, fille d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 2 août 1900, décédée le lundi 31 janvier 1966 [116], à l’âge de soixante-six ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 3 novembre 1919 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Omer LACROIX, né en 1899, décédé en 1962, à l’âge de soixante-trois ans. Leur union dura quarante-trois ans. Descendance non connue.

 

3° Rosario ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), né à Granby (Montérégie (Québec)) en 1902, décédé à East Providence ((Rhode Island)) le mercredi 11 juillet 1956, à l’âge de cinquante-quatre ans. À trente-six ans, il s’est marié en 1938 dans le département de (Rhode Island) avec Cora Marie PILOTTE, née le jeudi 6 février 1902 à Fall River (Bristol (Massachusetts)), décédée le mercredi 13 février 1957 à Providence ((Rhode Island)), à l’âge de cinquante-cinq ans. Son décès survint après dix-huit ans de mariage. On ne lui connaît pas de descendance.

 

4° Simone ARBOUR, fille d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), née à Granby (Montérégie (Québec)) le dimanche 31 juillet 1904, décédée à Drummondville (Centre-du-Québec (Québec)) le lundi 19 juillet 1993, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 29 octobre 1923 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Willy POIRIER, né le vendredi 6 juin 1902, décédé le vendredi 20 février 1976 à Acton Vale (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-quatorze ans. Leur union dura cinquante-trois ans. Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

5° Edgar ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), né à Granby (Montérégie (Québec)) le vendredi 13 avril 1906, décédé dans la même localité vers le lundi 21 mai 1906.

 

6° Germaine ARBOUR, fille d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), née à Granby (Montérégie (Québec)) le dimanche 18 octobre 1908, décédée dans la même localité le dimanche 18 février 2001, à l’âge de quatre-vingt-treize ans.

 

7° Fernand ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), né à Granby (Montérégie (Québec)) le mardi 3 janvier 1911, décédé le samedi 14 septembre 1957, à l’âge de quarante-six ans.

 

8° Cécile ARBOUR, religieuse de Présentation de Marie, fille d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 4 avril 1912, décédée à Sherbrooke le mercredi 5 février 2003, à l’âge de quatre-vingt-onze ans.

 

9° Roger ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), né à Granby (Montérégie (Québec)) le lundi 6 juillet 1914, mort à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 16 octobre 1981, à l’âge de soixante-sept ans.

 

10° Georges Emile ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), né à Granby (Montérégie (Québec)) le mardi 25 avril 1916, mort à Cowansville (Montérégie (Québec)) le samedi 10 juin 1972, à l’âge de cinquante-six ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mardi 30 juin 1942 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Margaret OSSINGTON. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

11° Georgette ARBOUR, fille d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 9 janvier 1919, décédée le vendredi 31 décembre 2004, jour de la Saint-Sylvestre, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans, mariée avec Gérard FREDETTE. Sa postérité n’est pas connue.

 

12° Marcel ARBOUR, père de Sainte-Croix, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943). Né à Granby (Montérégie (Québec)) le lundi 21 février 1921 [117], décédé à Montréal (Montréal (Québec)), Hôpital Général Juif le mardi 5 février 2008, à l’âge de quatre-vingt-sept ans.

 

13° René ARBOUR. Qui suit en XIII.

 

XIII – René ARBOUR, fils d’Arthur ARBOUR (1874-1945), et d’Arzélia DERY (1876-1943). Né à Granby (Montérégie (Québec)) le samedi 12 janvier 1924 [118], décédé dans la même localité le dimanche 9 février 1992, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 2 février 1946 à Roxton Pond (Montérégie (Québec)) avec Cécile JANVIER, née le mercredi 26 septembre 1923 à Roxton Pond (Montérégie (Québec)), décédée le vendredi 22 décembre 2000 à Granby (Montérégie (Québec)), à l’âge de soixante-dix-sept ans, d’où :

 

1° Louise ARBOUR, fille de René ARBOUR (1924-1992), et de Cécile JANVIER (1923-2000), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 27 mars 1947. À vingt et un ans, elle s’est mariée le samedi 29 juin 1968 à Granby (Montérégie (Québec)), Paroisse Saint-Luc avec Jacques MARQUIS, né le jeudi 13 mai 1943 [119] à Saint-Louis-du-Ha! Ha! (Bas-Saint-Laurent (Québec)). Elle eut de son conjoint :

 

a) Patrick MARQUIS, fils de Jacques MARQUIS (°1943), et de Louise ARBOUR (°1947), venu au monde à Saint-Jean-sur-Richelieu (Montérégie (Québec)) le lundi 26 juillet 1971, marié  [120] avec Louise LEMAY, dont :

 

aa) Maxime MARQUIS, fils de Patrick MARQUIS (°1971), et de Louise LEMAY, né le vendredi 4 avril 2008.

 

b) Annie MARQUIS, fille de Jacques MARQUIS (°1943), et de Louise ARBOUR (°1947), née à Saint-Jean-sur-Richelieu (Montérégie (Québec)) le jeudi 21 février 1974, mariée avec Marc MELANSON, né le vendredi 2 février 1973 à Montréal (Montréal (Québec)), dont :

 

ba) William Emery MARQUIS, fils de Marc MELANSON (°1973), et d’Annie MARQUIS (°1974), né à Canmore ((Alberta)) le mercredi 1er septembre 2004.

 

2° Céline ARBOUR, fille de René ARBOUR (1924-1992), et de Cécile JANVIER (1923-2000), née à Granby (Montérégie (Québec)) le mercredi 19 octobre 1949, mariée  [121] avec André LABBÉ, né le jeudi 28 février 1935 à Black Lake (Estrie (Québec)). Elle ne semble pas avoir eu de postérité. Céline s’est mariée une seconde fois [122] avec Lucien MÉNARD, né le lundi 18 juin 1945 à Saint-Jean-sur-Richelieu (Montérégie (Québec)). Ils eurent :

 

a) Isabelle MÉNARD, fille de Lucien MÉNARD (°1945), et de Céline ARBOUR (°1949), née à Granby (Montérégie (Québec)) le lundi 6 avril 1970, mariée  [123] avec Érick ALLAIRE, né le mardi 17 décembre 1968 à Granby (Montérégie (Québec)), dont :

 

aa) Anthony ALLAIRE, fils d’Érick ALLAIRE (°1968), et d’Isabelle MÉNARD (°1970), né à Granby (Montérégie (Québec)) le dimanche 1er décembre 1996.

 

ab) Justin ALLAIRE, fils d’Érick ALLAIRE (°1968), et d’Isabelle MÉNARD (°1970), né à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 14 février 2002.

 

b) Dominic MÉNARD, fils de Lucien MÉNARD (°1945), et de Céline ARBOUR (°1949), né à Granby (Montérégie (Québec)) le mercredi 7 novembre 1973, marié  [124] avec Chantal WITTY, née le jeudi 7 septembre 1978 à Sainte-Christine (Montérégie (Québec)), dont :

 

ba) Caleb MÉNARD, fils de Dominic MÉNARD (°1973), et de Chantal WITTY (°1978), né à Granby (Montérégie (Québec)) le vendredi 17 février 2006.

 

Dominic s’est marié une seconde fois [125] avec Claudie DEXTRADEUR, née le vendredi 9 août 1974 à Granby (Montérégie (Québec)), dont :

 

ba) Yanka MÉNARD, fille de Dominic MÉNARD (°1973), et de Claudie DEXTRADEUR (°1974), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 24 novembre 1994.

 

bb) Alex MÉNARD, fils de Dominic MÉNARD (°1973), et de Claudie DEXTRADEUR (°1974), né à Granby (Montérégie (Québec)) le lundi 22 décembre 1997.

 

3° Lucie ARBOUR, fille de René ARBOUR (1924-1992), et de Cécile JANVIER (1923-2000), née à Granby (Montérégie (Québec)) le mardi 12 janvier 1954. À vingt et un ans, elle s’est mariée le samedi 13 septembre 1975 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Denis RAYMOND. Elle eut de son conjoint :

 

a) Marie-Hélène RAYMOND, fille de Denis RAYMOND, et de Lucie ARBOUR (°1954), née à Greenfield Park (Montérégie (Québec)) le lundi 31 janvier 1977 [126], mariée le mardi 2 avril 2002 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Jan Martijn HAMELINK, né le dimanche 12 janvier 1975 à Utrecht ((Pays Bas)), dont :

 

aa) Léonie HAMELINK, fille de Jan Martijn HAMELINK (°1975), et de Marie-Hélène RAYMOND (°1977), née à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 11 février 2005.

 

ab) Ludo HAMELINK, fils de Jan Martijn HAMELINK (°1975), et de Marie-Hélène RAYMOND (°1977), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 21 août 2007.

 

b) Émilie RAYMOND, fille de Denis RAYMOND, et de Lucie ARBOUR (°1954), née à Greenfield Park (Montérégie (Québec)) le lundi 24 décembre 1979, veille de Noël [127].

 

4° Renée ARBOUR, fille de René ARBOUR (1924-1992), et de Cécile JANVIER (1923-2000), née à Granby (Montérégie (Québec)) le mercredi 12 décembre 1956. À cinquante et un ans, elle s’est mariée le samedi 23 juin 2007 à Granby (Montérégie (Québec)) avec Hervé ÉVRARD, né le mardi 20 mars 1951 à Lommel (Limbourg (Flandre)). Elle en a eu :

 

a) Joanie ÉVRARD, fille d’Hervé ÉVRARD (°1951), et de Renée ARBOUR (°1956), née à Granby (Montérégie (Québec)) le mercredi 24 juillet 1991.

 

b) Amélie ÉVRARD [128], fille d’Hervé ÉVRARD (°1951), et de Renée ARBOUR (°1956), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 25 mars 1993.

 

c) Fanie ÉVRARD [129], fille d’Hervé ÉVRARD (°1951), et de Renée ARBOUR (°1956), née à Granby (Montérégie (Québec)) le jeudi 25 mars 1993.

 

Sous-branche issue des MORIN

 

X – Narcisse ARBOUR [130], cultivateur, fils de Laurent ARBOUR (1773-1859), cultivateur, et de Marie-Anne Charlotte BEAUDOIN (~1781-1853), né à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)) le samedi 6 juin 1818, présenté au baptême le surlendemain au même endroit [131], mort à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 30 août 1904, enterré le vendredi 2 septembre 1904 en la même localité, à l’âge de quatre-vingt-six ans [132]. À vingt-neuf ans, il s’est marié le mardi 9 février 1847 à Saint-Paul (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Paul avec Sophie MORIN, née le mercredi 9 avril 1817 à Joliette (Lanaudière (Québec)), décédée le samedi 15 octobre 1887 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-dix ans, d’où :

 

1° Sophie ARBOUR, fille de Narcisse ARBOUR (1818-1904), cultivateur, et de Sophie MORIN (1817-1887). Née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le jeudi 28 octobre 1847 [133], décédée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 19 septembre 1887, enterrée le jeudi 22 septembre 1887 au même lieu, à l’âge de quarante ans [134]. À vingt-quatre ans, elle s’est mariée le mardi 20 juin 1871 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Urgel LAFOREST, cultivateur et Journalier, né le jeudi 8 janvier 1846 à Prov ((Québec)), où il décéda. Ils ont eu :

 

a) Napoleon LAFOREST, fils d’Urgel LAFOREST (°1846), cultivateur et Journalier, et de Sophie ARBOUR (1847-1887), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 30 mars 1872, reçu au baptême le lendemain au même lieu [135].

 

b) Eugene LAFOREST [136], fils d’Urgel LAFOREST (°1846), cultivateur et Journalier, et de Sophie ARBOUR (1847-1887), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) en 1877, mort à Joliette (Lanaudière (Québec)) en 1891, à l’âge de quatorze ans.

 

c) Nazaire LAFOREST, fils d’Urgel LAFOREST (°1846), cultivateur et Journalier, et de Sophie ARBOUR (1847-1887), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 14 novembre 1879, baptisé le lendemain en la même localité, décédé le mercredi 7 janvier 1880et inhumée le lendemain dans la même localité, dans sa première année [137].

 

d) Gilbert LAFOREST, fils d’Urgel LAFOREST (°1846), cultivateur et Journalier, et de Sophie ARBOUR (1847-1887), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 14 novembre 1879, porté sur les fonts baptismaux le lendemain au même endroit [138].

 

e) Pierre LAFOREST, fils d’Urgel LAFOREST (°1846), cultivateur et Journalier, et de Sophie ARBOUR (1847-1887), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 27 décembre 1880, porté au baptême le jeudi 30 décembre 1880 en la même localité [139], décédé le mercredi 27 septembre 1882et inhumée le lendemain dans la même localité, à l’âge de deux ans [140].

 

f) M Beatrice LAFOREST, fille d’Urgel LAFOREST (°1846), cultivateur et Journalier, et de Sophie ARBOUR (1847-1887), née et tenue sur les fonts baptismaux le lundi 5 décembre 1881 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix [141], décédée le lundi 2 octobre 1882et inhumée le lendemain dans la même localité, dans sa première année [142].

 

2° Joséphine ARBOUR. Qui suit en XI.

 

3° Pierre ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des LAFOREST.

 

4° Joseph ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des MIRON.

 

XI – Joséphine ARBOUR, fille de Narcisse ARBOUR (1818-1904), cultivateur, et de Sophie MORIN (1817-1887). Née à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)) le jeudi 15 avril 1852, présentée au baptême à Saint-Ambroise-de-Kildare (Lanaudière (Québec)) le lendemain [143]. C’est là qu’elle fut inhumée le vendredi 19 octobre 1883, son décès étant survenu le mercredi 17 octobre 1883, à l’âge de trente et un ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 10 avril 1871 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Eugène VERSAILLES, né vers 1852 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), décédé le samedi 25 janvier 1930 à Joliette (Lanaudière (Québec)), d’où :

 

1° Joseph VERSAILLES. Qui suit en XII.

 

2° Gilbert VERSAILLES, fils d’Eugène VERSAILLES (~1852-1930), et de Joséphine ARBOUR (1852-1883), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 15 octobre 1874, porté sur les fonts baptismaux le lendemain en la même localité [144]. À vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 15 août 1899 à St Melanie ((Québec)) avec Arthemise PELLETIER, née le dimanche 28 avril 1878 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)). Sans descendance connue.

 

3° Marie-Louise VERSAILLES, fille d’Eugène VERSAILLES (~1852-1930), et de Joséphine ARBOUR (1852-1883), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) en 1874.

 

4° Télesphore VERSAILLES, fils d’Eugène VERSAILLES (~1852-1930), et de Joséphine ARBOUR (1852-1883), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) vers 1876, marié avec Marie JETTÉ. Ils eurent :

 

a) Antonio VERSAILLES, fils de Télesphore VERSAILLES (°~1876), et de Marie JETTÉ, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 12 avril 1886.

 

b) Jean-Baptiste VERSAILLES, fils de Télesphore VERSAILLES (°~1876), et de Marie JETTÉ, né et baptisé le dimanche 12 mai 1889 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix [145].

 

5° Andre VERSAILLES, fils d’Eugène VERSAILLES (~1852-1930), et de Joséphine ARBOUR (1852-1883), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) en 1879.

 

6° Sophie VERSAILLES, fille d’Eugène VERSAILLES (~1852-1930), et de Joséphine ARBOUR (1852-1883), née à Joliette (Lanaudière (Québec)) en mars 1881.

 

XII – Joseph VERSAILLES [146], fils d’Eugène VERSAILLES (~1852-1930), et de Joséphine ARBOUR (1852-1883), né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 5 avril 1872. À vingt et un ans, il s’est marié en 1893 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) avec Laettitia Sophie FLEURY, née le mercredi 6 janvier 1869 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), d’où :

 

1° Joseph VERSAILLES, fils de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), venu au monde en mars 1894, décédé en septembre 1993, à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mercredi 14 juillet 1920 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) [147] avec Marie ARBOUR, née le lundi 12 juillet 1897 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédée le dimanche 12 septembre 1993 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-seize ans, fille de Joseph ARBOUR (1856-1935), et d’Edwidge MIRON (1856-1943). Leur union dura soixante-treize ans. Sans descendance connue.

 

2° Éva VERSAILLES [148], fille de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), née en avril 1895 [149]. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le mercredi 14 juillet 1920 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix [150] avec Hector RIVEST, né le dimanche 8 mars 1896 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)). Elle ne semble pas avoir eu d’enfant.

 

3° Eugène VERSAILLES. Qui suit en XIII.

 

4° Albert VERSAILLES, fils de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), né en octobre 1900.

 

5° Alcide VERSAILLES, fils de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), né en juillet 1902, décédé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) en avril 1993, à l’âge de quatre-vingt-onze ans. À trente-deux ans, il s’est marié le mercredi 4 juillet 1934 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Léontine ARBOUR, née et décédée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), fille de Pierre ARBOUR (1879-1967), et de Marie Ida PELLERIN (†1967). Naquit de cette femme :

 

a) Denise VERSAILLES, fille d’Alcide VERSAILLES (1902-1993), et de Léontine ARBOUR, venue au monde à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le mercredi 21 août 1935, tenue sur les fonts baptismaux le lendemain au même endroit [151], mariée le jeudi 30 décembre 1954 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [152] avec Denis MARSOLAIS, fils de Gaspard MARSOLAIS. On ne lui connaît pas de postérité.

 

6° Elmeria VERSAILLES, fille de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), venue au monde en octobre 1904. À vingt-huit ans, elle s’est mariée le mercredi 1er juin 1932 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Léo CHEVALIER, né le samedi 12 octobre 1907, décédé le mercredi 11 juin 2008 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette, à l’âge de cent ans passés. Elle eut de celui-ci :

 

a) Rose-Aimée CHEVALIER, fille de Léo CHEVALIER (1907-2008), et d’Elmeria VERSAILLES (°1904).

 

b) Victor CHEVALIER, fils de Léo CHEVALIER (1907-2008), et d’Elmeria VERSAILLES (°1904), marié avec Pierrette HÉNEAULT, décédée à Joliette (Lanaudière (Québec)). Il n’eut point de postérité.

 

c) Jules CHEVALIER, fils de Léo CHEVALIER (1907-2008), et d’Elmeria VERSAILLES (°1904), marié avec Cécile DUBÉ. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

d) Julien CHEVALIER, fils de Léo CHEVALIER (1907-2008), et d’Elmeria VERSAILLES (°1904), marié avec Lise GARCEAU. Descendance non connue.

 

7° Paul-Émile VERSAILLES, fils de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), né en avril 1908, décédé en 1988, à l’âge de quatre-vingts ans. À trente-quatre ans, il s’est marié le samedi 17 octobre 1942 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec M. Anne Rose BÉLANGER. Il n’eut point de postérité.

 

8° Rosa VERSAILLES, fille de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869).

 

9° Blanche Cécilia VERSAILLES, fille de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 12 juillet 1910, présentée au baptême le lendemain au même endroit. À vingt et un ans, elle s’est mariée le mercredi 30 septembre 1931 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Armand BLOUIN. De celle-ci naquit :

 

a) Anonyme BLOUIN, fille d’Armand BLOUIN, et de Blanche Cécilia VERSAILLES (°1910), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 9 juin 1932, décédée le même jour et inhumée le lendemain dans la même localité, sans voir le jour.

 

À quarante-six ans, Blanche Cécilia s’est mariée une seconde fois le lundi 6 février 1956 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Église Saint-Pierre de Joliette avec Georges BÉLANGER. Elle n’eut point de postérité.

 

XIII – Eugène VERSAILLES [153], fils de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), né le lundi 24 janvier 1898, décédé à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le lundi 6 juin 1983, inhumé le jeudi 9 juin 1983 au même lieu, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans [154]. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 24 septembre 1919 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Yvonne ARBOUR, ménagère, née le samedi 28 septembre 1901 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 8 juillet 1991 à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-dix ans, fille de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), d’où :

 

1° Alice VERSAILLES. Qui suit en XIV.

 

2° Bertrand VERSAILLES. Auteur de la sous-branche issue des ARBOUR.

 

3° Anonyme VERSAILLES, fils d’Eugène VERSAILLES (1898-1983), et d’Yvonne ARBOUR (1901-1991), ménagère. Né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le lundi 23 août 1926 [155] [156], décédé le même jour et inhumé le jour même dans la même localité, sans voir le jour [157].

 

4° Eddy VERSAILLES [158], journalier, fils d’Eugène VERSAILLES (1898-1983), et d’Yvonne ARBOUR (1901-1991), ménagère, né et reçu au baptême le mercredi 21 novembre 1928 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [159]. À vingt-trois ans, il s’est marié le samedi 14 juillet 1951 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix [160] avec Clotilde BEAUDRY, née le dimanche 26 janvier 1930 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), fille d’Azarias BEAUDRY (°1887), et d’Emma LAVIGNE (†1961). Ils ont eu :

 

a) Lorraine VERSAILLES, fille d’Eddy VERSAILLES (°1928), journalier, et de Clotilde BEAUDRY (°1930), venue au monde et tenue sur les fonts baptismaux le mardi 26 janvier 1954 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [161], mariée le vendredi 14 juillet 1978 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez avec Pierre DÉNOMMÉ, né à Saint-Gabriel-de-Brandon (Lanaudière (Québec)). On ne lui connaît pas de descendance.

 

b) Martin VERSAILLES, fils d’Eddy VERSAILLES (°1928), journalier, et de Clotilde BEAUDRY (°1930), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le vendredi 12 juillet 1957, présenté au baptême le dimanche 21 juillet 1957 au même endroit, marié le samedi 18 juin 1983 à Montréal (Montréal (Québec)), Église Notre-Dame du Rosaire avec Diane LAFLEUR. Sa postérité n’est pas connue.

 

5° Bernard VERSAILLES [162], menuisier, fils d’Eugène VERSAILLES (1898-1983), et d’Yvonne ARBOUR (1901-1991), ménagère, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le vendredi 28 mars 1930 [163], présenté au baptême le lendemain au même lieu [164], décédé le dimanche 6 janvier 1991et inhumé le mercredi 9 janvier 1991 dans la même localité, à l’âge de soixante et un ans [165]. À vingt-neuf ans, il s’est marié le samedi 5 septembre 1959 à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Côme [166] avec Doria BAILLERGEON, née à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)). De là naquirent :

 

a) André VERSAILLES, fils de Bernard VERSAILLES (1930-1991), menuisier, et de Doria BAILLERGEON, venu au monde et présenté au baptême le jeudi 9 juin 1960 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [167], marié le samedi 30 avril 1983 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [168] avec Chantal BREAULT, fille de Bernard BREAULT, dont :

 

aa) Philippe VERSAILLES, fils d’André VERSAILLES (°1960), et de Chantal BREAULT, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le lundi 3 mars 1986, porté au baptême le samedi 26 avril 1986 au même lieu [169].

 

ab) ¨Hugo VERSAILLES, fils d’André VERSAILLES (°1960), et de Chantal BREAULT, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le mercredi 10 février 1988, porté au baptême le samedi 26 mars 1988 au même lieu [170].

 

b) Luc VERSAILLES, fils de Bernard VERSAILLES (1930-1991), menuisier, et de Doria BAILLERGEON, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le vendredi 20 octobre 1961, baptisé le samedi 28 octobre 1961 au même lieu [171].

 

c) Nathalie VERSAILLES [172], fille de Bernard VERSAILLES (1930-1991), menuisier, et de Doria BAILLERGEON, née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le jeudi 29 juillet 1965 [173].

 

XIV – Alice VERSAILLES [174], ménagère, fille d’Eugène VERSAILLES (1898-1983), et d’Yvonne ARBOUR (1901-1991), ménagère, née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le samedi 25 mars 1922, baptisée le lendemain en la même localité [175]. C’est là qu’elle fut inhumée le samedi 21 juin 2008, son décès étant survenu le mercredi 18 juin 2008, à l’âge de quatre-vingt-six ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le samedi 13 septembre 1941 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [176] avec Gilbert ARBOUR, né le jeudi 17 avril 1919 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédé le vendredi 4 janvier 2008 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliete, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans, fils de Wilfrid ARBOUR (1887-1974), et de Marie-Anne GILBERT (1892-1988), d’où :

 

1° Jacqueline ARBOUR [177], soeurs des Saints Coeurs de Jésus et de Marie, fille de Gilbert ARBOUR (1919-2008), et d’Alice VERSAILLES (1922-2008), ménagère, née et baptisée le mercredi 21 avril 1943 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [178].

 

2° Jeannine ARBOUR, fille de Gilbert ARBOUR (1919-2008), et d’Alice VERSAILLES (1922-2008), ménagère, née et tenue sur les fonts baptismaux le jeudi 24 mai 1945 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [179]. À dix-huit ans, elle s’est mariée le samedi 24 août 1963 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) avec Louis GAUTHIER, né le mardi 10 mai 1938. Ils ont eu :

 

a) Pierrette GAUTHIER, fille de Louis GAUTHIER (°1938), et de Jeannine ARBOUR (°1945), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le lundi 3 août 1964, mariée avec Sylvain ROBITAILLE, dont :

 

aa) Patrick ROBITAILLE, fils de Sylvain ROBITAILLE, et de Pierrette GAUTHIER (°1964), né le dimanche 9 mai 1993.

 

3° Marc ARBOUR, fils de Gilbert ARBOUR (1919-2008), et d’Alice VERSAILLES (1922-2008), ménagère, né et baptisé le lundi 7 juillet 1947 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [180]. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 27 septembre 1969 à Sainte-Marcelline-de-Kildare (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Marcelline avec Lisette CHEVRETTE, née le dimanche 30 octobre 1949. Il en eut :

 

a) Anonyme ARBOUR, fille de Marc ARBOUR (°1947), et de Lisette CHEVRETTE (°1949), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le samedi 16 mai 1970. C’est là qu’elle fut inhumée le mercredi 20 mai 1970, son décès étant survenu le samedi 16 mai 1970, sans voir le jour.

 

b) Caroline ARBOUR, fille de Marc ARBOUR (°1947), et de Lisette CHEVRETTE (°1949), née le dimanche 29 juin 1980.

 

4° Gilberte ARBOUR, fille de Gilbert ARBOUR (1919-2008), et d’Alice VERSAILLES (1922-2008), ménagère, née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le dimanche 14 octobre 1951, présentée au baptême le lendemain au même endroit [181]. À vingt-sept ans, elle s’est mariée le samedi 15 juillet 1978 avec Jacques BEAUPRÉ, né le jeudi 10 avril 1941. Ils ont eu :

 

a) Éric BEAUPRÉ, fils de Jacques BEAUPRÉ (°1941), et de Gilberte ARBOUR (°1951), né le jeudi 18 septembre 1980.

 

b) Luc BEAUPRÉ, fils de Jacques BEAUPRÉ (°1941), et de Gilberte ARBOUR (°1951), né le dimanche 25 septembre 1983.

 

5° Louise Simonne ARBOUR, fille de Gilbert ARBOUR (1919-2008), et d’Alice VERSAILLES (1922-2008), ménagère. Née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le jeudi 3 septembre 1953, portée sur les fonts baptismaux le dimanche 13 septembre 1953 au même lieu [182] [183], décédée le mercredi 6 janvier 1954et inhumée le lendemain dans la même localité, dans sa première année [184].

 

Sous-branche issue des ARBOUR

 

XIV – Bertrand VERSAILLES [185], cultivateur et Journalier, fils d’Eugène VERSAILLES (1898-1983), et d’Yvonne ARBOUR (1901-1991), ménagère, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le vendredi 28 novembre 1924, porté au baptême le lendemain au même lieu [186]. À vingt ans, il s’est marié le samedi 2 septembre 1944 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [187] avec Antoinette ARBOUR, née le lundi 5 mai 1924 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), fille de Wilfrid ARBOUR (1887-1974), et de Marie-Anne GILBERT (1892-1988), d’où :

 

1° Denis VERSAILLES [188], fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), mis au monde et présenté au baptême le samedi 9 mars 1946 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [189]. À vingt ans, il s’est marié le samedi 6 août 1966 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix [190] avec Germaine AYOTTE, née le samedi 8 décembre 1945 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), fille de Lucien AYOTTE (1916-2001), et de Marie-Ange BEAULIEU (°1924). Il eut de sa conjointe :

 

a) Isabelle VERSAILLES, fille de Denis VERSAILLES (°1946), et de Germaine AYOTTE (°1945), née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le lundi 6 octobre 1969, reçue au baptême le dimanche 12 octobre 1969 au même lieu [191], mariée le samedi 22 août 1992 à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame des Prairies avec Yvan CARON, né le mardi 11 février 1964, dont :

 

aa) Alexandra CARON [192], fille d’Yvan CARON (°1964), et d’Isabelle VERSAILLES (°1969), née à Montréal (Montréal (Québec)), Hôpital Notre-Dame le mardi 4 octobre 1994 [193], baptisée à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame des Prairies [194].

 

ab) Nicolas CARON, fils d’Yvan CARON (°1964), et d’Isabelle VERSAILLES (°1969), né à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le mercredi 12 novembre 1997, baptisé au même endroit [195].

 

ac) Laury CARON, fille d’Yvan CARON (°1964), et d’Isabelle VERSAILLES (°1969), née à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le samedi 1er janvier 2000, premier jour de l’année, reçue au baptême au même lieu [196].

 

b) Mario VERSAILLES, fils de Denis VERSAILLES (°1946), et de Germaine AYOTTE (°1945), venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le mercredi 25 août 1971, baptisé le dimanche 19 septembre 1971 au même lieu [197], marié le samedi 4 septembre 1999 à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame des Prairies avec Carole DUGAS, née le samedi 13 mars 1971, dont :

 

ba) Shelby VERSAILLES [198], fille de Mario VERSAILLES (°1971), et de Carole DUGAS (°1971), née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette le samedi 26 septembre 1998, baptisée à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame-des-Prairies [199].

 

bb) Shanyng VERSAILLES, fille de Mario VERSAILLES (°1971), et de Carole DUGAS (°1971), née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette le mardi 24 décembre 2002, veille de Noël, baptisée à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)), Église Notre-Dame des Prairies.

 

2° Marcel VERSAILLES [200], mécanicien, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le samedi 15 février 1947, baptisé le lendemain au même lieu [201]. À vingt-quatre ans, il s’est marié le samedi 11 septembre 1971 [202] à Rawdon (Québec) avec Réjeanne BARRETTE. De là naquit :

 

a) Yan VERSAILLES, fils de Marcel VERSAILLES (°1947), mécanicien, et de Réjeanne BARRETTE, né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le mercredi 16 avril 1980, baptisé le dimanche 8 juin 1980 au même endroit [203], marié le samedi 14 septembre 2002 avec Édith DOUCET, dont :

 

aa) Maéli VERSAILLES, fille d’Yan VERSAILLES (°1980), et d’Édith DOUCET, née le dimanche 15 août 2004.

 

ab) Éloanne VERSAILLES, fille d’Yan VERSAILLES (°1980), et d’Édith DOUCET, née le lundi 31 décembre 2007, jour de la Saint-Sylvestre.

 

ac) Anaé VERSAILLES, fille d’Yan VERSAILLES (°1980), et d’Édith DOUCET, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliette le mercredi 12 août 2009.

 

3° Normand VERSAILLES, opérateur, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le mardi 21 décembre 1948, baptisé le lendemain au même endroit [204]. À vingt-quatre ans, il s’est marié le samedi 28 octobre 1972 à Rawdon (Québec), Église de Rawdon [205] avec Micheline BARRETTE, née le mardi 23 août 1949. Ils eurent :

 

a) Sylvain VERSAILLES, fils de Normand VERSAILLES (°1948), opérateur, et de Micheline BARRETTE (°1949), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le dimanche 25 mars 1973, tenu sur les fonts baptismaux le dimanche 20 mai 1973 au même lieu [206].

 

b) Vicky VERSAILLES, fille de Normand VERSAILLES (°1948), opérateur, et de Micheline BARRETTE (°1949), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le jeudi 27 novembre 1975, portée sur les fonts baptismaux le dimanche 18 janvier 1976 au même endroit [207].

 

4° Francine VERSAILLES, fille de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le lundi 24 juillet 1950, portée au baptême le lendemain au même lieu [208]. À vingt et un ans, elle s’est mariée le samedi 17 juillet 1971 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Cathédrale de Joliette [209] [210] avec Serge LANDRY. Leur union dura dix-neuf ans. Pas de postérité connue.

 

5° Alain VERSAILLES, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né et baptisé le lundi 26 mai 1952 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez.

 

6° Gérard VERSAILLES, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le dimanche 3 janvier 1954, reçu au baptême le lendemain en la même localité [211]. À dix-neuf ans, il s’est marié le lundi 23 juillet 1973 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Alphonse-Rodriguez [212] avec Francine OUIMET, née le vendredi 31 juillet 1953, fille de Roger OUIMET. Naquirent de celle-ci :

 

a) Steve VERSAILLES, fils de Gérard VERSAILLES (°1954), et de Francine OUIMET (°1953), né le samedi 8 novembre 1975, marié avec Sandra BERNARD, dont :

 

aa) Christina VERSAILLES, fille de Steve VERSAILLES (°1975), et de Sandra BERNARD, née en 2000.

 

ab) Jimmy VERSAILLES, fils de Steve VERSAILLES (°1975), et de Sandra BERNARD, né en 2002.

 

b) Jane VERSAILLES, fille de Gérard VERSAILLES (°1954), et de Francine OUIMET (°1953), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le dimanche 2 octobre 1983, tenue sur les fonts baptismaux le samedi 17 décembre 1983 au même endroit [213].

 

7° René VERSAILLES [214], électricien, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le mercredi 24 août 1955, reçu au baptême le dimanche 28 août 1955 en la même localité [215]. À vingt-trois ans, il s’est marié le samedi 15 juillet 1978 à Chertsey (Lanaudière (Québec)), Église de Chertsey [216] avec Nicole PERREAULT, née le dimanche 17 février 1957. De celle-ci naquit :

 

a) Julie VERSAILLES, fille de René VERSAILLES (°1955), électricien, et de Nicole PERREAULT (°1957), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le dimanche 6 mai 1984, présentée au baptême le samedi 21 juillet 1984 en la même localité [217].

 

8° Richard VERSAILLES, commis d’épicerie, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le samedi 5 janvier 1957, porté au baptême le lendemain en la même localité [218]. À vingt et un ans, il s’est marié le samedi 9 septembre 1978 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Église Saint-Pierre [219] avec Francine MORIN, née le mercredi 7 mai 1958. Il en eut :

 

a) Dany VERSAILLES, fils de Richard VERSAILLES (°1957), commis d’épicerie, et de Francine MORIN (°1958), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le jeudi 20 novembre 1980, présenté au baptême le samedi 20 décembre 1980 en la même localité [220].

 

b) Josianne VERSAILLES, fille de Richard VERSAILLES (°1957), commis d’épicerie, et de Francine MORIN (°1958), née à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le jeudi 7 avril 1983, baptisée le dimanche 29 mai 1983 au même endroit [221].

 

9° Réjean VERSAILLES, fils de Bertrand VERSAILLES (°1924), cultivateur et Journalier, et d’Antoinette ARBOUR (°1924), né à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le lundi 25 juin 1962, baptisé le samedi 30 juin 1962 au même lieu [222], marié avec Francine DUPUIS, née le jeudi 5 novembre 1964. De là naquit :

 

a) Maxyme VERSAILLES, fils de Réjean VERSAILLES (°1962), et de Francine DUPUIS (°1964), né le mardi 22 mai 1990.

 

Sous-branche issue des LAFOREST

 

XI – Pierre ARBOUR [223], cultivateur, fils de Narcisse ARBOUR (1818-1904), cultivateur, et de Sophie MORIN (1817-1887), venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)) le lundi 20 mars 1854, décédé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 14 juin 1937, inhumé le surlendemain au même endroit, à l’âge de quatre-vingt-trois ans [224]. À vingt et un ans, il s’est marié le samedi 27 novembre 1875 à Sainte-Mélanie (Lanaudière (Québec)) avec Edwige LAFOREST, née le samedi 21 avril 1855 à Joliette (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 18 août 1947 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-douze ans, d’où :

 

1° Joseph ARBOUR. Qui suit en XII.

 

2° Albina ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des LOYER.

 

3° Evelina ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947). Née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 3 mai 1880 [225], décédée dans la même localité le vendredi 15 avril 1881, dans sa première année.

 

4° Eugène ARBOUR [226], fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 4 septembre 1881, décédé dans la même localité le dimanche 8 janvier 1939, à l’âge de cinquante-huit ans, marié avec Albina MARCIL, née en janvier 1885. Pas de postérité connue.

 

5° Urgel ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947). Né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 18 mars 1883 [227], décédé dans la même localité le lundi 27 août 1883 [228], dans sa première année.

 

6° Emery ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des MARION.

 

7° Charles ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947). Né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 1er juin 1884 [229], décédé dans la même localité le samedi 19 mai 1906, à l’âge de vingt-deux ans.

 

8° Wilfrid ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des GILBERT.

 

9° Pierre ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947), venu au monde à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 11 octobre 1888.

 

10° Maria ARBOUR, fille de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 4 novembre 1890. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le lundi 15 juillet 1912 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Élie LACHAPELLE. De celle-ci naquit :

 

a) Denis LACHAPELLE, fils d’Élie LACHAPELLE, et de Maria ARBOUR (°1890).

 

11° Arsène ARBOUR, fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947). Né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 25 août 1892 [230], décédé dans la même localité le samedi 4 novembre 1893, dans sa première année.

 

12° Avila ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des DEMERS.

 

13° Arthur ARBOUR [231], fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 24 juin 1901 [232], décédé à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) le vendredi 2 décembre 1966, inhumé le lundi 5 décembre 1966 au même endroit, à l’âge de soixante-cinq ans, marié avec Florida LAJEUNESSE, née en mars 1895 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)). Descendance non connue.

 

XII – Joseph ARBOUR [233] [234], cultivateur et menuisier, fils de Pierre ARBOUR (1854-1937), cultivateur, et d’Edwige LAFOREST (1855-1947), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 9 septembre 1876, porté sur les fonts baptismaux le lendemain au même endroit [235]. C’est là qu’il fut inhumé le vendredi 17 décembre 1965, son décès étant survenu le mercredi 15 décembre 1965, à l’âge de quatre-vingt-neuf ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le lundi 29 octobre 1900 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Béatrix Anne MARION, née le jeudi 24 juin 1880 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), y décédée le samedi 27 janvier 1934 [236], à l’âge de cinquante-quatre ans, fille de Sinaï MARION (°1857), d’où :

 

1° Yvonne ARBOUR. Qui suit en XIII.

 

2° Jeanne ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 15 septembre 1903, morte à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 22 février 1985, à l’âge de quatre-vingt-deux ans.

 

3° Hervé ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des ÉTHIER.

 

4° Léo ARBOUR, contremaître-Bûcheron, fils de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 1er juillet 1906, décédé à Saint-Eustache (Laurentides (Québec)) le samedi 9 octobre 1982, à l’âge de soixante-seize ans. À vingt-neuf ans, il s’est marié le mercredi 29 mai 1935 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Jeanne LEPAGE, née le lundi 26 mai 1919 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 22 septembre 1958 à Montréal (Montréal (Québec)), à l’âge de trente-neuf ans. Leur union dura vingt-trois ans. Ils eurent :

 

a) Jacques ARBOUR, fils de Léo ARBOUR (1906-1982), contremaître-Bûcheron, et de Jeanne LEPAGE (1919-1958), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 17 avril 1936, marié le samedi 3 août 1957 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Carmen ROBERGE, dont :

 

aa) Luc ARBOUR, fils de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) en 1958.

 

ab) Yves ARBOUR, fils de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 19 novembre 1959, baptisé le surlendemain en la même localité.

 

ac) Serge ARBOUR [237], fils de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 20 novembre 1960.

 

ad) Sylvain ARBOUR, fils de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 5 novembre 1961.

 

ae) Luce ARBOUR, fille de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 21 juillet 1963.

 

af) Chantal ARBOUR, fille de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 22 octobre 1967.

 

ag) Anonyme ARBOUR, fille de Jacques ARBOUR (°1936), et de Carmen ROBERGE, née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 9 février 1971, décédée dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

b) Gisèle ARBOUR, fille de Léo ARBOUR (1906-1982), contremaître-Bûcheron, et de Jeanne LEPAGE (1919-1958), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 11 décembre 1937, mariée le samedi 7 juillet 1962 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Lucien ROBERGE. Descendance non connue.

 

c) Anonyme ARBOUR, fille de Léo ARBOUR (1906-1982), contremaître-Bûcheron, et de Jeanne LEPAGE (1919-1958). Née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 29 septembre 1942 [238], décédée dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

d) Claude ARBOUR, fils de Léo ARBOUR (1906-1982), contremaître-Bûcheron, et de Jeanne LEPAGE (1919-1958), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 18 décembre 1943, tenu sur les fonts baptismaux le lendemain au même endroit, marié le samedi 14 décembre 1968 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Nicole BARABÉ, née le dimanche 14 janvier 1945 à Montréal (Montréal (Québec)), dont :

 

da) Patrick ARBOUR, fils de Claude ARBOUR (°1943), et de Nicole BARABÉ (°1945), né à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 3 avril 1971.

 

db) Julie ARBOUR, fille de Claude ARBOUR (°1943), et de Nicole BARABÉ (°1945), née à Montréal (Montréal (Québec)) le dimanche 9 décembre 1973, décédée à Napierville (Montérégie (Québec)) le mardi 16 juillet 1996, inhumée le surlendemain en la même localité, à l’âge de vingt-trois ans.

 

e) Normand ARBOUR [239], fils de Léo ARBOUR (1906-1982), contremaître-Bûcheron, et de Jeanne LEPAGE (1919-1958), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 22 mars 1946, marié le samedi 12 juin 1965 à Montréal (Montréal (Québec)), Église Saint-Mathieu avec Huguette JUTEAU. Pas de postérité pour ce couple.

 

f) Anonyme ARBOUR, fils de Léo ARBOUR (1906-1982), contremaître-Bûcheron, et de Jeanne LEPAGE (1919-1958). Né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 6 janvier 1948 [240], décédé dans la même localité le jour même, sans voir le jour.

 

À cinquante-six ans, et après environ quatre ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le samedi 14 avril 1962 [241] à Montréal (Montréal (Québec)), Église Saint-Jean-de-la-Croix avec Pauline LANGLOIS. Sa postérité n’est pas connue.

 

5° Lucien ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 25 décembre 1907, jour de Noël, mort à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 30 avril 1995, à l’âge de quatre-vingt-huit ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mercredi 29 janvier 1930 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Valentine DÉSILETS, née le vendredi 15 décembre 1911, décédée le jeudi 23 août 1984 à Joliette (Lanaudière (Québec)), à l’âge de soixante-treize ans. Leur union dura cinquante-quatre ans. Il eut de sa conjointe :

 

a) Claude ARBOUR, fils de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984).

 

b) Guy ARBOUR, fils de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984), né à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) en 1930, mort à Sainte-Foy (Chaudière-Appalaches (Québec)) le mardi 4 mars 2003, à l’âge de soixante-treize ans.

 

c) Irène ARBOUR, fille de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984).

 

d) Lucie ARBOUR, fille de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984).

 

e) Mona ARBOUR, fille de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984).

 

f) Roger ARBOUR, fils de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984).

 

g) Rolland ARBOUR, fils de Lucien ARBOUR (1907-1995), et de Valentine DÉSILETS (1911-1984).

 

6° Armand ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des BEAUDRY.

 

7° Anna ARBOUR, fille de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mercredi 18 janvier 1911, décédée à Joliette (Lanaudière (Québec)).

 

8° Maurice ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des BEAUDRY.

 

9° Bernard ARBOUR, fils de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934). Né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 21 mai 1915, baptisé le lendemain en la même localité [242], décédé le mercredi 2 juin 1915et inhumée le jour même dans la même localité, dans sa première année.

 

XIII – Yvonne ARBOUR [243], ménagère, fille de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le samedi 28 septembre 1901, décédée à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)) le lundi 8 juillet 1991, enterrée à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Saint-Alphone-Rodriguez le surlendemain, à l’âge de quatre-vingt-dix ans [244]. À dix-huit ans, elle s’est mariée le mercredi 24 septembre 1919 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Eugène VERSAILLES, né le lundi 24 janvier 1898, décédé le lundi 6 juin 1983 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-cinq ans, fils de Joseph VERSAILLES (°1872), et de Laettitia Sophie FLEURY (°1869), d’où :

 

1° Alice VERSAILLES. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MORIN.

 

2° Bertrand VERSAILLES. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MORIN.

 

3° Anonyme VERSAILLES. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MORIN.

 

4° Eddy VERSAILLES. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MORIN.

 

5° Bernard VERSAILLES. Voir sa biographie dans la sous-branche issue des MORIN.

 

Sous-branche issue des ÉTHIER

 

XIII – Hervé ARBOUR [245], fils de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 3 avril 1905, mort à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 13 juin 1967, à l’âge de soixante-deux ans, marié avec Yvette ÉTHIER, née le jeudi 22 mars 1917 à Terrebonne (Lanaudière (Québec)), décédée le vendredi 10 août 2007 à Montréal (Montréal (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-dix ans <voir postérité ci-après>. À vingt-quatre ans, une seconde fois. Il s’est marié le samedi 5 octobre 1929 à St-Esprit de Montcalm avec Antoinette Brien DESROCHERS, née le mardi 13 février 1906 à Montréal (Montréal (Québec)), y décédée le vendredi 2 août 1935, à l’âge de vingt-neuf ans. Il eut de ces unions :

 

Du premier lit :

1° Lise ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), née à Montréal (Montréal (Québec)) le dimanche 6 mars 1938. À vingt-deux ans, elle s’est mariée le samedi 11 juin 1960 avec Jean-Guy DUCHARME. Ils eurent :

 

a) Yves DUCHARME, fils de Jean-Guy DUCHARME, et de Lise ARBOUR (°1938), né le vendredi 28 juillet 1961, marié avec Louise RANCOURT, dont :

 

aa) Béatrice DUCHARME, fille d’Yves DUCHARME (°1961), et de Louise RANCOURT, née le mercredi 15 décembre 1993.

 

ab) Sophie DUCHARME, fille d’Yves DUCHARME (°1961), et de Louise RANCOURT, née le vendredi 19 mai 1995.

 

ac) Sandrine DUCHARME, fille d’Yves DUCHARME (°1961), et de Louise RANCOURT, née le vendredi 19 juillet 1996.

 

ad) Joëlle DUCHARME, fille d’Yves DUCHARME (°1961), et de Louise RANCOURT, née le vendredi 31 juillet 1998.

 

Du deuxième lit :

2° Fernande ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), née à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 22 septembre 1939. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le samedi 29 février 1964 avec Mario FORGUES, né le mardi 20 août 1940 [246] à Pointe-aux-Trembles (Montréal (Québec)). Ils eurent :

 

a) Pascale FORGUES, fille de Mario FORGUES (°1940), et de Fernande ARBOUR (°1939), née le lundi 29 mars 1965, mariée le dimanche 27 septembre 1992 avec Jocelyn BEAUDRY, né le jeudi 24 octobre 1963, dont :

 

aa) Chloé BEAUDRY, fille de Jocelyn BEAUDRY (°1963), et de Pascale FORGUES (°1965), née à Boisbriand (Laurentides (Québec)) le mardi 18 mai 1993.

 

ab) Hugo BEAUDRY, fils de Jocelyn BEAUDRY (°1963), et de Pascale FORGUES (°1965), né à Boisbriand (Laurentides (Québec)) le mercredi 4 octobre 1995.

 

3° Pierrette ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), venue au monde à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 5 janvier 1943. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le samedi 13 juillet 1968 [247] avec Denis BOURGEOIS, né le mardi 2 février 1943. Sans postérité connue.

 

4° Nicole ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), née à Montréal (Montréal (Québec)) le mercredi 19 septembre 1945. À vingt et un ans, elle s’est mariée le samedi 5 février 1966 avec Jean-Claude GUICHARD, né le mardi 26 novembre 1940 à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne (Île-de-France)). Ils eurent :

 

a) Marie-Agnès GUICHARD, fille de Jean-Claude GUICHARD (°1940), et de Nicole ARBOUR (°1945), née à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 21 décembre 1965, mariée avec Jean-Francis BÉLAND, né le lundi 22 avril 1968 à Louiseville (Mauricie (Québec)), dont :

 

aa) Thierry BÉLAND, fils de Jean-Francis BÉLAND (°1968), et de Marie-Agnès GUICHARD (°1965), né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 10 mars 2005.

 

b) Frédéric GUICHARD, fils de Jean-Claude GUICHARD (°1940), et de Nicole ARBOUR (°1945), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mercredi 21 juillet 1971, marié le samedi 22 août 1998 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Ann RUSNOV, née le lundi 20 décembre 1971 [248] à Montréal (Montréal (Québec)), dont :

 

ba) Chloé GUICHARD, fille de Frédéric GUICHARD (°1971), et d’Ann RUSNOV (°1971), née à Princetown ((New Jersey)) le vendredi 21 décembre 2001.

 

bb) Nicholas GUICHARD, fils de Frédéric GUICHARD (°1971), et d’Ann RUSNOV (°1971), né à Montréal (Montréal (Québec)) le dimanche 29 août 2004.

 

5° Jacques ARBOUR, fils d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 13 mars 1947, marié avec Louise GOULET, née le dimanche 8 décembre 1946 à Joliette (Lanaudière (Québec)). Il eut de sa conjointe :

 

a) Catherine ARBOUR, fille de Jacques ARBOUR (°1947), et de Louise GOULET (°1946), née le mardi 19 décembre 1967 [249].

 

Jacques s’est marié une seconde fois avec Carole DUGUAY, née le mardi 23 octobre 1956 [250]. Il eut de sa conjointe :

 

a) Olivier ARBOUR, fils de Jacques ARBOUR (°1947), et de Carole DUGUAY (°1956), né le jeudi 7 avril 1983.

 

b) Philippe ARBOUR, fils de Jacques ARBOUR (°1947), et de Carole DUGUAY (°1956), né le mercredi 29 mai 1985 [251].

 

6° Claudette ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), née à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 2 novembre 1948, jour de la fête des morts, mariée avec Gilles OUELLET, né le jeudi 23 avril 1942. Elle en eut :

 

a) Étienne OUELLET, fille de Gilles OUELLET (°1942), et de Claudette ARBOUR (°1948), née le dimanche 17 mars 1968, mariée avec Sophie GIRARD. Sans postérité connue.

 

Étienne s’est mariée une seconde fois avec Josée MAILLOUX, dont :

 

aa) Isacc OUELLET, fils de Josée MAILLOUX, et d’Étienne OUELLET (°1968), né le dimanche 29 février 2004.

 

ab) Moah OUELLET, fils de Josée MAILLOUX, et d’Étienne OUELLET (°1968), né le mercredi 22 mars 2006.

 

ac) Éléonore OUELLET, fille de Josée MAILLOUX, et d’Étienne OUELLET (°1968), née le dimanche 13 janvier 2008.

 

b) Gabriel OUELLET, fils de Gilles OUELLET (°1942), et de Claudette ARBOUR (°1948), né le mercredi 6 juin 1979.

 

7° Diane ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), née à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 11 mars 1950. À cinquante et un ans, elle s’est mariée le samedi 4 août 2001 avec Yves ALLARD, né le dimanche 11 mars 1951. Pas de postérité connue. Diane s’est mariée une seconde fois avec André JOBIN, né le samedi 28 août 1948, décédé le mardi 8 avril 1997, à l’âge de quarante-neuf ans. Naquit de cette femme :

 

a) Véronique HARBOUR, fille d’André JOBIN (1948-1997), et de Diane ARBOUR (°1950), née le jeudi 23 septembre 1971.

 

8° Michel ARBOUR, fils d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 15 janvier 1953.

 

9° Daniel ARBOUR, fils d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), né le lundi 16 janvier 1956.

 

10° Johanne ARBOUR, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Yvette ÉTHIER (1917-2007), née à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 30 juin 1962. À vingt-six ans, elle s’est mariée le samedi 29 octobre 1988 à Saint-Eustache (Laurentides (Québec)) avec Daniel BÉLISLE, né le mercredi 27 juillet 1960. Elle en eut :

 

a) Guillaume BÉLISLE, fils de Daniel BÉLISLE (°1960), et de Johanne ARBOUR (°1962), né le jeudi 5 avril 1990.

 

b) Marie-Ève BÉLISLE, fille de Daniel BÉLISLE (°1960), et de Johanne ARBOUR (°1962), née le lundi 31 mai 1993.

 

11° Denise ARBOUR, religieuse, fille d’Hervé ARBOUR (1905-1967), et d’Antoinette Brien DESROCHERS (1906-1935), née à Montréal (Montréal (Québec)) le mercredi 25 février 1931.

 

Sous-branche issue des BEAUDRY

 

XIII – Armand ARBOUR [252], chauffeur d’autobus STCUM, fils de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 5 août 1909, mort à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 6 octobre 1989, à l’âge de quatre-vingts ans. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 28 septembre 1935 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Laurette BEAUDRY, ménagère, née le samedi 20 novembre 1909 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédée le samedi 26 février 1994 à Gatineau (Outaouais (Québec)), à l’âge de quatre-vingt-cinq ans, d’où :

 

XIV – Lise ARBOUR, professeur de langue, Consultante et Traductrice, fille d’Armand ARBOUR (1909-1989), chauffeur d’autobus STCUM, et de Laurette BEAUDRY (1909-1994), ménagère, née à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 14 novembre 1938, décédée à Gatineau (Outaouais (Québec)) le samedi 19 avril 2008, inhumée à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le dimanche 18 mai 2008, à l’âge de soixante-dix ans [253]. À vingt-quatre ans, elle s’est mariée le lundi 23 avril 1962 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Claude LACASSE, président chez Groupe conseil en management Sherpa, inc, administrateur agréé, né le mardi 25 mai 1937 à Montréal (Montréal (Québec)), d’où :

 

1° François LACASSE, fonctionnaire Fédéral. Coopération Internationale ACDI, fils de Claude LACASSE (°1937), président chez Groupe conseil en management Sherpa, inc, administrateur agréé, et de Lise ARBOUR (1938-2008), professeur de langue, Consultante et Traductrice, né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 20 novembre 1962, marié avec Chantale DESROCHERS, née le lundi 28 janvier 1963 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)). Il en eut :

 

a) Fréderic DESROCHERS-LACASSE, fils de François LACASSE (°1962), fonctionnaire Fédéral. Coopération Internationale ACDI, et de Chantale DESROCHERS (°1963), né à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 12 octobre 1998.

 

b) Félix DESROCHERS-LACASSE, fils de François LACASSE (°1962), fonctionnaire Fédéral. Coopération Internationale ACDI, et de Chantale DESROCHERS (°1963), né à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 16 juin 2000.

 

c) Francis DESROCHERS-LACASSE, fils de François LACASSE (°1962), fonctionnaire Fédéral. Coopération Internationale ACDI, et de Chantale DESROCHERS (°1963), né à Ottawa ((Ontario)) le vendredi 26 novembre 2004.

 

2° Pascale LACASSE [254], éducatrice, fille de Claude LACASSE (°1937), président chez Groupe conseil en management Sherpa, inc, administrateur agréé, et de Lise ARBOUR (1938-2008), professeur de langue, Consultante et Traductrice, née à Montréal (Montréal (Québec)) le mercredi 6 mai 1964. À dix-neuf ans, elle s’est mariée en 1983 à Montréal (Montréal (Québec)) [255] avec John CORRIGNAN. Pas de postérité pour ce couple. À quarante-cinq ans, Pascale s’est mariée une seconde fois le samedi 26 septembre 2009 à Aylmer (Outaouais (Québec)) avec Rémy BOUDREAU, né le mercredi 18 mars 1959 à Montréal (Montréal (Québec)). Elle eut de son conjoint :

 

a) Jean-François Boudreau LACASSE, fils de Rémy BOUDREAU (°1959), et de Pascale LACASSE (°1964), éducatrice, né le vendredi 4 décembre 1987.

 

3° Louis LACASSE [256], avocat, fils de Claude LACASSE (°1937), président chez Groupe conseil en management Sherpa, inc, administrateur agréé, et de Lise ARBOUR (1938-2008), professeur de langue, Consultante et Traductrice, né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 11 janvier 1966. À trente et un ans, il s’est marié le samedi 26 juillet 1997 à Alymer (Outaouais (Québec)) avec Geneviève CAZA. Sans postérité connue.

 

Sous-branche issue des BEAUDRY (bis)

 

XIII – Maurice ARBOUR [257], cultivateur et menuisier, fils de Joseph ARBOUR (1876-1965), cultivateur et menuisier, et de Béatrix Anne MARION (1880-1934), né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 15 août 1912, tenu sur les fonts baptismaux le surlendemain en la même localité. C’est là qu’il fut inhumé le jeudi 31 décembre 1992, jour de la Saint-Sylvestre, son décès étant survenu le mardi 29 décembre 1992, à l’âge de quatre-vingts ans [258]. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 17 mai 1937 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Noëlla BEAUDRY, ménagère, née le jeudi 21 décembre 1916 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), décédée le lundi 21 novembre 1983 à Montréal (Montréal (Québec)), Hôpital Notre-Dame, à l’âge de soixante-sept ans, d’où :

 

1° Fernand ARBOUR [259], ferblantier-Contracteur, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le mardi 1er mars 1938, baptisé le lendemain au même endroit. C’est là qu’il fut inhumé le mercredi 1er décembre 1999, son décès étant survenu le lundi 29 novembre 1999, à l’âge de soixante et un ans [260]. À dix-neuf ans, il s’est marié le samedi 10 août 1957 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Pierrette ROY, professeur d’écoles, née le lundi 27 avril 1936 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)). Ils eurent :

 

a) Daniel ARBOUR [261], ferblantier-Contracteur, fils de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Pierrette ROY (°1936), professeur d’écoles, né à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 12 mai 1958, marié le samedi 14 juillet 1979 [262] à Notre-Dame-des-Prairies (Lanaudière (Québec)) avec Jacynthe VÉZINA. Sans postérité connue.

 

b) Claude ARBOUR, professeur Titulaire et Chercheur, fils de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Pierrette ROY (°1936), professeur d’écoles, né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 23 avril 1959, marié le samedi 17 décembre 1988 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Lynne CHARTIER, dont :

 

ba) Jonathan ARBOUR, fille de Claude ARBOUR (°1959), professeur Titulaire et Chercheur, et de Lynne CHARTIER, née le mardi 24 juillet 1990.

 

bb) Mathieu ARBOUR, fils de Claude ARBOUR (°1959), professeur Titulaire et Chercheur, et de Lynne CHARTIER, né le jeudi 30 avril 1992.

 

c) Sylvain ARBOUR, consultant, fils de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Pierrette ROY (°1936), professeur d’écoles, né à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 30 avril 1960, marié le samedi 14 mai 1983 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)) avec Denise LAVALLÉE, née le jeudi 14 mai 1959 à Sainte-Élisabeth (Lanaudière (Québec)), dont :

 

ca) Amélie ARBOUR, fille de Sylvain ARBOUR (°1960), consultant, et de Denise LAVALLÉE (°1959), née à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le mardi 11 février 1986.

 

cb) Nicolas ARBOUR, fils de Sylvain ARBOUR (°1960), consultant, et de Denise LAVALLÉE (°1959), né à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le lundi 19 décembre 1988.

 

d) Guy ARBOUR, directeur d’unités, fils de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Pierrette ROY (°1936), professeur d’écoles, né à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 10 novembre 1961, marié en 1985 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Karlene A VENIR, dont :

 

da) Phillippe ARBOUR, fils de Guy ARBOUR (°1961), directeur d’unités, et de Karlene A VENIR, né le mercredi 30 juillet 1986.

 

e) Marc ARBOUR, consultant sénior en informatique spécialisé, fils de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Pierrette ROY (°1936), professeur d’écoles, né à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 29 juin 1964, marié avec José LEVESQUE, dont :

 

ea) Gabriel ARBOUR, fils de Marc ARBOUR (°1964), consultant sénior en informatique spécialisé, et de José LEVESQUE, né le dimanche 3 février 1991.

 

eb) Marc-André ARBOUR, fils de Marc ARBOUR (°1964), consultant sénior en informatique spécialisé, et de José LEVESQUE.

 

Marc s’est marié une seconde fois le samedi 29 août 2009 à Mascouche (Lanaudière (Québec)), Église de Mascouche avec Nathalie CYR. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

À quarante ans, Fernand s’est marié une seconde fois le mercredi 12 juillet 1978 à Montréal (Montréal (Québec)), Palais de Justice de Montréal [263] avec Madeleine PELLETIER, cuisinière pour les maisons d’enseignements, née le samedi 2 octobre 1937 à Saint-Jude (Montérégie (Québec)), fille d’Albert PELLETIER (1913-1985), cultivateur. Il en eut :

 

a) France ARBOUR CMA, fille de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Madeleine PELLETIER (°1937), cuisinière pour les maisons d’enseignements, née à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 4 juillet 1967, unit en 1995 avec Guy CARIGNAN, né le vendredi 9 juin 1967 L’Assomption (Lanaudière (Québec)), dont :

 

aa) Louis CARIGNAN [264], fils de Guy CARIGNAN (°1967), et de France ARBOUR (°1967), né à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le lundi 10 janvier 2000.

 

France s’unit en 2006 avec Dany CHAREST. Descendance non connue.

 

b) Pascale ARBOUR, caissière Alimentation, fille de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Madeleine PELLETIER (°1937), cuisinière pour les maisons d’enseignements, née à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 16 mai 1968, s’unit avec Gilles TROTTIER. Pas de postérité pour ce couple.

 

Pascale s’unit avec Daniel LEBLANC, né le vendredi 29 septembre 1967 à Châteauguay (Montérégie (Québec)), dont :

 

ba) Marianne LEBLANC, fille de Daniel LEBLANC (°1967), et de Pascale ARBOUR (°1968), caissière Alimentation, venue au monde à Châteauguay (Montérégie (Québec)) le mardi 13 avril 1993.

 

bb) Hugo LEBLANC, fils de Daniel LEBLANC (°1967), et de Pascale ARBOUR (°1968), caissière Alimentation, né à Châteauguay (Montérégie (Québec)) le samedi 27 août 1994.

 

c) Patrice ARBOUR, ferblantier, fils de Fernand ARBOUR (1938-1999), ferblantier-Contracteur, et de Madeleine PELLETIER (°1937), cuisinière pour les maisons d’enseignements, né à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 16 mai 1968, marié le samedi 24 août 1996 à Bromont (Montérégie (Québec)), Église de Bromont [265] avec Geneviève DELORME, née le dimanche 22 décembre 1968 à Granby (Montérégie (Québec)). Leur union dura huit ans, dont :

 

ca) Élisabeth ARBOUR, fille de Patrice ARBOUR (°1968), ferblantier, et de Geneviève DELORME (°1968), née à Granby (Montérégie (Québec)), Hôpital de Granby le lundi 7 juin 1993.

 

cb) Christophe ARBOUR, fils de Patrice ARBOUR (°1968), ferblantier, et de Geneviève DELORME (°1968), né à Granby (Montérégie (Québec)), Hôpital de Granby le samedi 18 février 1995.

 

2° Gilles ARBOUR. Qui suit en XIV.

 

3° André ARBOUR [266], ferblantier-Surintendant, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le vendredi 6 juin 1941. À vingt et un ans, il s’est marié le samedi 20 octobre 1962 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Armande THÉRIAULT, née le samedi 30 mai 1942 [267] à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)). Il en a eu :

 

a) Jocelyn ARBOUR, ferblantier-Surintendant, fils d’André ARBOUR (°1941), ferblantier-Surintendant, et d’Armande THÉRIAULT (°1942), né à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 20 juin 1964, marié le samedi 23 août 1986 à Bois-des-Filion (Laurentides (Québec)) avec Chantale CHARBONNEAU, née le jeudi 22 octobre 1964, dont :

 

aa) Jonathan ARBOUR, fils de Jocelyn ARBOUR (°1964), ferblantier-Surintendant, et de Chantale CHARBONNEAU (°1964), né à Saint-Jérôme (Laurentides (Québec)), Hôpital Saint-Jérome le vendredi 18 novembre 1988.

 

ab) Marie-Lou ARBOUR, fille de Jocelyn ARBOUR (°1964), ferblantier-Surintendant, et de Chantale CHARBONNEAU (°1964), née à Saint-Jérôme (Laurentides (Québec)), Hôpital Saint-Jérome le samedi 3 août 1991.

 

ac) David ARBOUR, fils de Jocelyn ARBOUR (°1964), ferblantier-Surintendant, et de Chantale CHARBONNEAU (°1964), né à Saint-Jérôme (Laurentides (Québec)), Hôpital Saint-Jérome le samedi 3 août 1991.

 

b) Jean-Pierre ARBOUR, ferblantier-Contracteur, fils d’André ARBOUR (°1941), ferblantier-Surintendant, et d’Armande THÉRIAULT (°1942), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 8 novembre 1966, marié le samedi 1er août 1998 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix avec Diane BÉLAIR, née le dimanche 1er octobre 1967 [268], dont :

 

ba) Alexandre ARBOUR, fils de Jean-Pierre ARBOUR (°1966), ferblantier-Contracteur, et de Diane BÉLAIR (°1967), né à Saint-Jérôme (Laurentides (Québec)), Hôpital Saint-Jérome le vendredi 16 octobre 1987.

 

bb) Marie-Pierre ARBOUR, fille de Jean-Pierre ARBOUR (°1966), ferblantier-Contracteur, et de Diane BÉLAIR (°1967), née à Saint-Jérôme (Laurentides (Québec)), Hôpital Saint-Jérome le dimanche 1er avril 1990.

 

c) Stéphane ARBOUR, ferblantier-Surintendant, fils d’André ARBOUR (°1941), ferblantier-Surintendant, et d’Armande THÉRIAULT (°1942), né à Montréal (Montréal (Québec)) le mardi 24 décembre 1968, veille de Noël, marié le samedi 30 août 1997 avec Chantal POIRIER, dont :

 

ca) Cathy ARBOUR, fille de Stéphane ARBOUR (°1968), ferblantier-Surintendant, et de Chantal POIRIER, née à Sainte-Anne-des-Plaines (Laurentides (Québec)) le lundi 25 avril 1994.

 

cb) Tracy ARBOUR, fille de Stéphane ARBOUR (°1968), ferblantier-Surintendant, et de Chantal POIRIER, née à Sainte-Anne-des-Plaines (Laurentides (Québec)) le samedi 27 juillet 1996.

 

4° Micheline ARBOUR. Auteur de la sous-branche issue des BEAUDRY.

 

5° Yves ARBOUR [269], ferblantier-Surintendant, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, né à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le samedi 18 mars 1944, baptisé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église Sainte-Béatrix le lendemain. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 10 septembre 1966 [270] à Saint-Claude (Estrie (Québec)), Église de Saint-Claude avec Cécile BINETTE, professeur de peinture (artiste), née le mardi 24 juin 1947 [271] à Saint-Claude (Estrie (Québec)). Ils ont eu :

 

a) Nathalie ARBOUR Phd, chercheuse Médicale, fille d’Yves ARBOUR (°1944), ferblantier-Surintendant, et de Cécile BINETTE (°1947), professeur de peinture (artiste), née à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 20 janvier 1969, mariée le samedi 28 septembre 1996 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Richard VILLENEUVE, chercheur et Professeur, né le jeudi 5 décembre 1957. Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

b) Jacynthe ARBOUR, infirmière Bachelière, fille d’Yves ARBOUR (°1944), ferblantier-Surintendant, et de Cécile BINETTE (°1947), professeur de peinture (artiste), née à Montréal (Montréal (Québec)) le lundi 9 novembre 1970 [272], mariée le samedi 20 août 1994 à Repentigny (Lanaudière (Québec)) avec Éric GENEAU, fonctionnaire, Gouvernement Fédéral, Ministère des Affaires Étrangères, né le vendredi 16 mai 1969 à Repentigny (Lanaudière (Québec)), dont :

 

ba) Frédéric GENEAU, fils d’Éric GENEAU (°1969), fonctionnaire, Gouvernement Fédéral, Ministère des Affaires Étrangères, et de Jacynthe ARBOUR (°1970), infirmière Bachelière, né à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le mardi 1er février 2000.

 

bb) Florence GENEAU, fille d’Éric GENEAU (°1969), fonctionnaire, Gouvernement Fédéral, Ministère des Affaires Étrangères, et de Jacynthe ARBOUR (°1970), infirmière Bachelière, née à Rome le mercredi 30 janvier 2002, présentée au baptême en la même localité.

 

bc) Alexandre GENEAU, fils d’Éric GENEAU (°1969), fonctionnaire, Gouvernement Fédéral, Ministère des Affaires Étrangères, et de Jacynthe ARBOUR (°1970), infirmière Bachelière, né à Rome le vendredi 30 avril 2004, présenté au baptême au même lieu.

 

c) Yanick ARBOUR Ing., ingénieur et Directeur de projets, fils d’Yves ARBOUR (°1944), ferblantier-Surintendant, et de Cécile BINETTE (°1947), professeur de peinture (artiste), né à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le lundi 23 mai 1977, s’unit avec Julie BOURGEOIS, professeur d’écoles, dont :

 

ca) Guillaume ARBOUR-BOURGEOIS, fils d’Yanick ARBOUR (°1977), ingénieur et Directeur de projets, et de Julie BOURGEOIS, professeur d’écoles, né le mercredi 10 juillet 2002.

 

cb) Anaïs ARBOUR-BOURGEOIS, fille d’Yanick ARBOUR (°1977), ingénieur et Directeur de projets, et de Julie BOURGEOIS, professeur d’écoles, née le mercredi 22 juin 2005.

 

cc) Raphaël ARBOUR-BOURGEOIS, fils d’Yanick ARBOUR (°1977), ingénieur et Directeur de projets, et de Julie BOURGEOIS, professeur d’écoles, né le mardi 6 mars 2007.

 

6° René ARBOUR [273], banquier, Fonctionnaire Provincial, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, venu au monde à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le samedi 25 août 1945, reçu au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le lendemain. À vingt ans, il s’est marié le samedi 11 décembre 1965 à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)), Église de Saint-Côme avec Gisèle GAUDET, serveuse, née le jeudi 27 septembre 1945 à Saint-Côme (Lanaudière (Québec)). Il en eut :

 

a) Luc ARBOUR, acheteur et Gestionnaire d’unité, fils de René ARBOUR (°1945), banquier, Fonctionnaire Provincial, et de Gisèle GAUDET (°1945), serveuse, né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le mardi 12 avril 1966.

 

b) José ARBOUR, fille de René ARBOUR (°1945), banquier, Fonctionnaire Provincial, et de Gisèle GAUDET (°1945), serveuse, née à Joliette (Lanaudière (Québec)) le dimanche 6 août 1967, mariée avec une personne, parents par le côté  [274], dont :

 

ba) Steve ARBOUR, analyste Programmeur, fils de José ARBOUR (°1967), né à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 13 août 1983.

 

À trente et un ans, René s’est marié une deuxième fois le samedi 20 mars 1976 à Montréal (Montréal (Québec)) [275] avec Nicole BERGERON, secrétaire, née en 1949 à Charlemagne (Lanaudière (Québec)). Leur union dura onze ans. Il ne semble pas avoir eu de postérité. À quarante-deux ans, René s’est marié en troisièmes et dernières noces le vendredi 9 octobre 1987 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Françoise de CARUFEL, analyste et Directrice de projets, née le lundi 15 janvier 1945 L’Épiphanie (Lanaudière (Québec)). Pas de postérité pour ce couple.

 

7° Ginette ARBOUR [276], banquière-Directrice, fille de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le samedi 4 octobre 1947, présentée au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le lendemain. À vingt ans, elle s’est mariée le samedi 28 octobre 1967 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec René LAPORTE, contracteur de plancher, né le samedi 6 septembre 1947 à Montréal (Montréal (Québec)), y décédé le lundi 23 juin 1986, à l’âge de trente-neuf ans. Ils eurent :

 

a) Martin LAPORTE, ferblantier-Contracteur, fils de René LAPORTE (1947-1986), contracteur de plancher, et de Ginette ARBOUR (°1947), banquière-Directrice, né à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le mardi 28 décembre 1971, marié avec Isabelle AUBÉ, dont :

 

aa) Samuel LAPORTE, fils de Martin LAPORTE (°1971), ferblantier-Contracteur, et d’Isabelle AUBÉ, né à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le lundi 4 mai 1998.

 

Martin s’unit avec Marie-Chantale PLANTE, caissière Alimentation, dont :

 

aa) Justin LAPORTE PLANTE, fils de Martin LAPORTE (°1971), ferblantier-Contracteur, et de Marie-Chantale PLANTE, caissière Alimentation, né à Terrebonne (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le jeudi 20 avril 2006.

 

b) Mario LAPORTE, fils de René LAPORTE (1947-1986), contracteur de plancher, et de Ginette ARBOUR (°1947), banquière-Directrice, né à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le vendredi 15 mars 1974. C’est là qu’il décéda le samedi 16 mars 1974et fut inhumé le dimanche 17 mars 1974, dans sa première année.

 

c) Maxime LAPORTE, vendeur Automobile, fils de René LAPORTE (1947-1986), contracteur de plancher, et de Ginette ARBOUR (°1947), banquière-Directrice, venu au monde à Repentigny (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le lundi 20 mars 1978.

 

À cinquante et un ans, et après environ douze ans de veuvage, une seconde fois. Elle s’est mariée le samedi 1er août 1998 à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) avec Marc PROULX, policier Provincial, né le dimanche 23 mai 1943 à Shawinigan (Mauricie (Québec)). Elle ne semble pas avoir eu de postérité.

 

8° Gaétan ARBOUR [277], directeur de projet-Mécanique Indusriel, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, né à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le vendredi 15 octobre 1948, présenté au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix le lendemain, mort à Notre-Dame-de-Lourdes (Lanaudière (Québec)) le lundi 26 juin 1995, inhumé le surlendemain au même endroit, à l’âge de quarante-sept ans [278]. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 30 mai 1970 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)) avec Fleurette ARBOUR, secrétaire-comptable et Adjointe administrative, née le mardi 20 mai 1952 à Saint-Alphonse-Rodriguez (Lanaudière (Québec)), fille de Charles ARBOUR (°1920), soldat, Cultivateur, Fonctionnaire Provincial Ministère des Transports, et de Robertine CODERRE (°1920), ménagère [279]. De celle-ci naquit :

 

a) Isabelle ARBOUR Ing., ingénieur et Directeur de projets, fille de Gaétan ARBOUR (1948-1995), directeur de projet-Mécanique Indusriel, et de Fleurette ARBOUR (°1952), secrétaire-comptable et Adjointe administrative, née à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital CHRDL Joliete le mardi 16 octobre 1973, présentée au baptême au même lieu, s’unit avec Éric DAGENAIS, représentant, dont :

 

aa) Victoria ARBOUR-DAGENAIS, fille d’Éric DAGENAIS, représentant, et d’Isabelle ARBOUR (°1973), ingénieur et Directeur de projets, née à Laval (Laval (Québec)), Hôpital Cité de la Santé le mercredi 12 août 2009.

 

9° Serge ARBOUR [280], chef-Cuisinier, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, né à Joliette (Lanaudière (Québec)), Hôpital Saint-Eusèbe le lundi 19 septembre 1949 [281], présenté au baptême à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Église de Sainte-Béatrix, décédé à Longueil (Montérégie (Québec)), Hôpital Charles-Lemoyne le dimanche 4 décembre 1994, inhumé à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)), Cimetière de Sainte-Béatrix le surlendemain, à l’âge de quarante-cinq ans [282]. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 29 mai 1971 à Louiseville (Mauricie (Québec)) avec Nicole ALARIE, cuisinière, née le mardi 20 mars 1945 à Louiseville (Mauricie (Québec)). Il en a eu :

 

a) Éric ARBOUR, technicien informatique, fils de Serge ARBOUR (1949-1994), chef-Cuisinier, et de Nicole ALARIE (°1945), cuisinière, né à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) le samedi 22 juillet 1972.

 

b) Dominique ARBOUR, gérant de district en alimentation, fils de Serge ARBOUR (1949-1994), chef-Cuisinier, et de Nicole ALARIE (°1945), cuisinière, né à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) le jeudi 5 septembre 1974, marié le samedi 2 septembre 1995 à Montréal (Montréal (Québec)) avec Christine LÉVESQUE, née le lundi 20 novembre 1967, dont :

 

ba) Maryse ARBOUR, fille de Dominique ARBOUR (°1974), gérant de district en alimentation, et de Christine LÉVESQUE (°1967), née le mardi 27 mai 1997.

 

bb) Cassandra ARBOUR, fille de Dominique ARBOUR (°1974), gérant de district en alimentation, et de Christine LÉVESQUE (°1967), née le lundi 14 juin 1999.

 

c) Caroline ARBOUR, fille de Serge ARBOUR (1949-1994), chef-Cuisinier, et de Nicole ALARIE (°1945), cuisinière, née à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)) le vendredi 6 octobre 1978, s’unit avec Michel CÔTÉ, ferblantier, né le vendredi 29 septembre 1978, dont :

 

ca) Benjamin ARBOUR-CÔTÉ, fils de Michel CÔTÉ (°1978), ferblantier, et de Caroline ARBOUR (°1978), né à Terrebonne (Lanaudière (Québec)), Hôpital Pierre Le Gardeur le jeudi 16 novembre 2006.

 

10° Anonyme ARBOUR, fille de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère. Née à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le dimanche 5 avril 1953 [283], décédée dans la même localité le lendemain, dans sa première année.

 

11° Anonyme ARBOUR, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère. Né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le jeudi 3 juin 1954 [284], décédé dans la même localité le lendemain, dans sa première année.

 

XIV – Gilles ARBOUR [285], ferblantier-Surintendant, fils de Maurice ARBOUR (1912-1992), cultivateur et menuisier, et de Noëlla BEAUDRY (1916-1983), ménagère, né à Sainte-Béatrix (Lanaudière (Québec)) le lundi 17 juin 1940 [286], reçu au baptême le lendemain au même endroit [287]. C’est là qu’il fut inhumé le dimanche 18 mai 2008, son décès étant survenu le lundi 24 décembre 2007, veille de Noël, à l’âge de soixante-sept ans [288]. À dix-neuf ans, il s’est marié le samedi 26 décembre 1959, lendemain de Noël à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)) avec Huguette JOLY, née le dimanche 18 décembre 1938 à Saint-Jean-de-Matha (Lanaudière (Québec)), d’où :

 

1° Roger ARBOUR [289], frigoriste, fils de Gilles ARBOUR (1940-2007), ferblantier-Surintendant, et d’Huguette JOLY (°1938), né à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 8 juillet 1960. À vingt et un ans, il s’est marié le samedi 19 décembre 1981 à Repentigny (Lanaudière (Québec)) avec Ghislaine GERVAIS, ménagère, née le jeudi 26 janvier 1961 à Montréal (Montréal (Québec)). Il en eut :

 

a) Valérie ARBOUR, fille de Roger ARBOUR (°1960), frigoriste, et de Ghislaine GERVAIS (°1961), ménagère, née à Montréal (Montréal (Québec)) le jeudi 15 avril 1982, mariée avec François BALCER. Sans descendance connue.

 

b) Christian ARBOUR, fils de Roger ARBOUR (°1960), frigoriste, et de Ghislaine GERVAIS (°1961), ménagère, né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le vendredi 22 juin 1984.

 

c) Sébastien ARBOUR, fils de Roger ARBOUR (°1960), frigoriste, et de Ghislaine GERVAIS (°1961), ménagère, né à Joliette (Lanaudière (Québec)) le samedi 7 octobre 1989.

 

2° Michel ARBOUR [290] [291], frigoriste, fils de Gilles ARBOUR (1940-2007), ferblantier-Surintendant, et d’Huguette JOLY (°1938), né à Montréal (Montréal (Québec)) le samedi 11 août 1962. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 24 novembre 1984 à Ville le Gardeur (Lanaudière (Québec)) [292] avec Caroline de LAGRAVE, née le dimanche 31 janvier 1965 à Trois-Rivières (Mauricie (Québec)). Leur union dura dix ans. Ils eurent :

 

a) Jessy ARBOUR, fille de Michel ARBOUR (°1962), frigoriste, et de Caroline de LAGRAVE (°1965), née à Repentigny (Lanaudière (Québec)) le vendredi 27 novembre 1981, mariée en 2008 à Casablanca avec Soufiane Jamal ALAOUI, né le lundi 18 juillet 1977 à Casablanca, dont :

 

aa) Nibrass ALAOUI, fille de Soufiane Jamal ALAOUI (°1977), et de Jessy ARBOUR (°1981), née à Casablanca le mercredi 14 mai 2008.

 

b) Carl ARBOUR, fils de Michel ARBOUR (°1962), frigoriste, et de Caroline de LAGRAVE (°1965), né à Falcombridge le dimanche 26 février 1984, marié avec Véronique ARCHAMBAULT, dont :

 

ba) Lyannie ARBOUR, fille de Carl ARBOUR (°1984), et de Véronique ARCHAMBAULT, née à Sainte-Agathe-des-Monts (Laurentides (Québec)), Hôpital de Sainte-Agathe le vendredi 21 novembre 2008.

 

Michel s’unit avec Martine GAUTHIER. Il n’eut point de postérité.

 

3° Chantal ARBOUR [293], chauffeur longue distance Canada-USA, fille de Gilles ARBOUR (1940-2007), ferblantier-Surintendant, et d’Huguette JOLY (°1938), née à Montréal (Montréal (Québec)) le vendredi 23 décembre 1966, s’unit avec Gaétan D’AMOUR, mécanicien équipement lourd, né le dimanche 3 mai 1964 à Rivière-du-Loup (Bas-Saint-Laurent (Québec)). Pas de postérité pour ce couple.

 


[1] ENTERREMENT-BURIAL: St-Nicolas.

[2] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[3] St-Louis.

[4] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie-Madeleine LEMAY-POUDRIER, sa mère qui l’éleva.

[5] St-Nicolas.

[6] ENTERREMENT-BURIAL: St-Louis.

[7] St-Louis.

[8] Date historique (21 mars 1899 : convention franco-anglaise sur le Soudan égyptien).

[9] Madeleine épousa en 1689 Charles GAUDIN, fils de Charles et de Marie BOUCHER, qui lui a donné Genevieve GAUDIN.

[10] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[11] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[12] Son père mourut après elle.

[13] Date historique (7 février 1752 : première condamnation de l’Encyclopédie).

[14] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[15] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[16] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[17] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[18] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[19] Acte de baptême:

 

« Le quatrième jour de juin de la présente année par moi soussigné: Charles A. Martin prestre chanoine de la cathédrale faisant les fonctions curiales en cette paroisse a esté baptisé Charles Letardif, fils de Guillaume Letardif et Marie Godin sa femme, né le même jour. Les parrain et maraine ont esté Charles Godin fils de Charles Godin et Louyse Mathieu fille de Jean Mathieu tous habitans de cette mesme paroisse qui ont déclaré ne scavoir signer de ce interpellé suivant l’ordonnance ».

(signé) Charles Amador Martin.

[20] « Le dix septième de février mil sept cent seize après la publication de un ban de mariage entre Charles Tardif, fils de Guillaume Tardif et de Marguerite Godin ses père et mère habitans de cette paroisse de L’Ange-Gardien d’une part et Geneviève Leroy, fille de Pierre Leroy et Marie-Anne Martin ses père et mère habitans de Camouraska paroisse de St-Louis d’autre part, ne s’estant trouvé aucun empeschement légitime audit mariage je soussigné curé de cette paroisse de L’Ange-Gardien ay recy leur consentenment par parolles ce présent et leur ay donné la bénédiction nuptiale selon la forme de nostre mère Ste-Eglise en présence de François Tardif frère de l’époux, Sieur Antoine Lépine, maistre d’hôtel François Chamberlant et autres parens ou amis dont quelques uns ont signés les autres avec l’époux et l’épouse ont déclarés ne le scavoir de ce enquis suivant l’ordonnance ».

[21] Son père mourut après elle.

[22] Date historique (30 septembre 1800 : traité franco-américain de Mortefontaine).

[23] Date historique (7 août 1786 : première ascension du Mont Blanc).

[24] Son père mourut après lui.

[25] Date historique (28 juillet 1794 (10 thermidor) : exécution de Robespierre).

[26] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[27] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[28] Date historique (27 janvier 1794 : la Convention impose la langue française).

[29] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Un des premiers chefs de famille à s’établir à l’Anse-St-Jean en 1839.

[30] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Un des premiers colonisateurs à s’établir à l’Anse-St-Jean en 1839.

[31] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[32] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[33] Marie-Josephte épousa en 1782 François-Sauveur GUAY, qui lui a donné Anne-Marie, Marie-Olive, Angélique et Scholastique GUAY.

[34] St-Michel de Mistassini.

[35] RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Dolbeau-Mistassini,Maria-Chap.,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b>Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, Saint-Michel-de-Mistassini, Dolbeau, Racine & Dalmas I(1)-2  Page 12<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=40303&highlight=30″>Voir la page / <i>See the page</i></a>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1911): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Dolbeau-Mistassini,Maria-Chap.,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, St. Michel de Mistassini (50) Page 4<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census11/Test9.jsp?id=147805&highlight=42″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[36] St-Michel-de-Mistassini.

[37] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[38] Date historique (25 novembre 1804 : entrevue de Napoléon et de Pie VII).

[39] RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> St-Côme – Linière,Beauce-Sartigan,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b><br>Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i><br>Saint-Côme-de-KennebecG-1 Page 3<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=36886&highlight=41″>Voir la page / <i>See the page</i></a><br>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1911): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> St-Prime,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, St. Prime (51) Page 14<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census11/Test9.jsp?id=147831&highlight=21″>Voir la page / <i>See the page</i></a><br>.

[40] Charles épousa en 1811 Geneviève BILODEAU et épousa en 1866 Marie-Geneviève DESGAGNÉ.

[41] St-Alexis.

[42] St-Alexis.

[43] St-Alexis.

[44] Date historique (13 octobre 1837 : prise de Constantine).

[45] Date historique (20 avril 1814 : « Adieux de Fontainebleau »).

[46] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[47] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[48] Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondationdela colonie jusqu’à no Tanguay, Cyprien.

[49] RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Saguenay(Bagotville),Sag./Lac-St-Jean,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b>Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, Bagotville B  Page 1<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=39621&highlight=2″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[50] St-Alphonse-de-Liguori.

[51] Date historique (25 novembre 1804 : entrevue de Napoléon et de Pie VII).

[52] St-Germain.

[53] St-Alexis.

[54] Athalie épousa en 1843 Éloi MORIN, fils d’Eloi et de Marie-Anne GAGNON, qui lui a donné Marie et Joseph MORIN.

[55] St-François-Xavier.

[56] RECENSEMENT-CENSUS(1881): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www. familysearch.org/Eng/Search/census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1081403&frompage=5″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[57] RECENSEMENT-CENSUS(1911): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> St-André-du-Lac-Saint-Jean,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, St. André (24) Page 2<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census11/Test9.jsp?id=148783&highlight=28″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[58] St-François-Xavier.

[59] RECENSEMENT-CENSUS(1881): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www.familysearch.org/Eng/Search/census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1081403&frompage=5″>Voir la page / <i>See the page</i></a>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b>Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, Saint-Louis-de-Metabetchuan & Saint-Hilaire G(1)-2 Page 1<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=40257&highlight=50″>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Cultivateur.

[60] RECENSEMENT-CENSUS(1881): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www.familysearch.org/Eng/Search/census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1081394&frompage=5″>Voir la page / <i>See the page</i></a>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b>Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, Saint-Louis-de-Metabetchuan & Saint-Hilaire G(1)-3 Page 9<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=40274&highlight=9″>Voir la page / <i>See the page</i></a>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1911): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> St-André-du-Lac-Saint-Jean,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, St. André (24) Page 3<br><a href= »http://www.automatedgenealogy.com/census11/Test9.jsp?id=148784&highlight=15″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[61] RECENSEMENT-CENSUS(1881): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Saguenay(Jonquière),Saguenay – Lac-St-Jean,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www.familysearch.org/Eng/Search/Census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1080108&HOUSEHOLD_SUB=1&frompage=99″>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Cultivateur

 

RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b>Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, Saint-Louis-de-Metabetchuan & Saint-Hilaire G(1)-2 Page 6<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=40262&highlight=1″>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Cultivateur.

[62] St-Dominique.

[63] RECENSEMENT-CENSUS(1881): Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www.familysearch.org/Eng/Search/census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1081404&frompage=5″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[64] RECENSEMENT-CENSUS(1881): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www.familysearch.org/Eng/Search/census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1081403&frompage=5″>Voir la page / <i>See the page</i></a>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1901): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Montréal,Montréal,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i><br>Montréal (City/Cité) Hochelaga (Ward/Quartier) B-12 Page 15<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census/DisplayPagePanb.jsp?id=78942&highlight=1″>Voir la page / <i>See the page</i></a>

 

RECENSEMENT-CENSUS(1911): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> St-Félicien,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Gouvernement du Canada, Archives nationales & Automated Genealogy</i>, St. Felicien  (34)  Page 2<br><a href= »http://automatedgenealogy.com/census11/Test9.jsp?id=148888&highlight=37″>Voir la page / <i>See the page</i></a><br><b>Note:</b> Cultivateur.

[65] RECENSEMENT-CENSUS(1881): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Chambord,Le Domaine-du-Roy,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints</i><br><a href= »http://www.familysearch.org/Eng/Search/census/household_record.asp?HOUSEHOLD_CODE=1881CN_1081403&frompage=5″>Voir la page / <i>See the page</i></a>.

[66] Athalie épousa en 1843 Eloi MORIN, fils d’Eloi et de Marie-Anne GAGNON.

[67] Madeleine épousa en 1689 Charles GODIN, fils de Charles et de Marie BOUCHER, qui lui a donné Angélique, Catherine, Guillaume, Jacques et Madeleine GODIN.

[68] Encore mineure, elle était décédée avant son père.

[69] Encore mineure, elle était décédée la même année que son père.

[70] Encore mineure, elle était décédée avant son père.

[71] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie-Josephte AUGERS, sa mère qui l’éleva.

[72] Son père mourut après elle.

[73] Son père mourut après elle.

[74] Son père mourut après elle.

[75] Date historique (24 avril 1884 : naissance de l’empire colonial allemand).

[76] Son père mourut après elle.

[77] Son père mourut après elle.

[78] Encore mineur, il était décédé avant son père.

[79] Encore mineure, elle était décédée la même année que son père.

[80] Encore mineur, il était décédé avant son père.

[81] Encore mineure, elle était décédée avant son père.

[82] Encore mineur, il était décédé avant son père.

[83] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Esther TRUDEAU, sa mère qui l’éleva.

[84] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Esther TRUDEAU, sa mère qui l’éleva.

[85] Date historique (3 mai 1859 : déclaration de guerre à l’Autriche).

[86] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[87] Son père mourut après lui.

[88] Date historique (2 février 1945 : ordonnance sur l’irresponsabilité des mineurs en matière pénale).

[89] Son père mourut après elle.

[90] Date historique (5 janvier 1929 : Alexandre Ier impose la dictature en Yougoslavie).

[91] Son père mourut après lui.

[92] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Marie-Josephte AUGERS, sa mère qui l’éleva.

[93] A l’inhumation de Julie fut témoin Joseph VIGNEAULT, proche parent ; Olivier VIGNEAULT, proche parent.

[94] A l’inhumation de Marie fut témoin Joseph VIGNEAULT, proche parent ; Olivier VIGNEAULT, proche parent.

[95] A l’inhumation de Marie-Rose-Éva fut témoin Émile GARCEAU, proche parent ; Odilon VIGNEAULT, proche parent.

[96] Son nom figure dans un acte d’Henri ROUSSE.

[97] A l’inhumation d’Hervé fut témoin Émile GARCEAU, proche parent ; Olivier VIGNEAULT, proche parent.

[98] A l’inhumation de Joseph Émilien fut témoin Émile GARCEAU, proche parent ; Joseph GARCEAU, proche parent.

[99] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[100] Encore mineure lors du décès de son père, ce dut être Marguerite LAURIN, sa mère qui l’éleva.

[101] Son père mourut après elle.

[102] Son père mourut après elle.

[103] Son père mourut après elle.

[104] Son père mourut après elle.

[105] Son père mourut après elle.

[106] Date historique (3 décembre 1887 : Sadi Carnot élu président de la République).

[107] Son père mourut après elle.

[108] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[109] Encore mineure lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[110] Import Gedcom du 26 décembre 2008.

[111] Son père mourut après lui.

[112] Date historique (8 janvier 1912 : création de l’ANC).

[113] Son père mourut après elle.

[114] Date historique (6 mars 1980 : une femme à l’Académie française).

[115] Un divorce sera prononcé vers 1995.

[116] Date historique (31 janvier 1966 : premier alunissage d’une sonde soviétique Luna IX).

[117] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[118] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[119] Date historique (13 mai 1943 : les Alliés chassent l’Afrikakorps).

[120] En union de fait.

[121] Couple en Union de fait.

[122] Séparée de Lucien Ménard et divorée le 2 décembre 1992 à Granby, Québec, Canada.

[123] En Union de fait pour le couple.

[124] Couple en Union de fait.

[125] Couple en Union de fait.

[126] Date historique (31 janvier 1966 : ouverture du Centre Georges Pompidou à Paris31 janvier 1977 : inauguration du centre culturel Georges Pompidou).

[127] Date historique (24 décembre 1979 : premier lancement de la fusée européenne Ariane).

[128] Jumelle de Fannie Éverard.

[129] Jumelle de Émilie Éverard.

[130] Son nom figure dans un acte de Napoleon LAFOREST.

[131] Au baptême de Narcisse fut témoin Josephte VAILLANCOURT, proche parente ; François GRENIER, proche parent.

[132] Au décès de Narcisse fut témoin Joseph ARBOUR, proche parent ; Pierre ARBOUR, proche parent.

[133] Son père mourut après elle.

[134] A l’inhumation de Sophie fut témoin Eugène VERSAILLES, proche parent ; Joseph ARBOUR, proche parent ; Urgel LAFOREST, proche parent.

[135] Au baptême de Napoleon fut témoin Sophie MORIN, proche parente ; Narcisse ARBOUR, proche parent.

[136] Son nom figure dans un acte d’Emery ARBOUR.

[137] A l’inhumation de Nazaire fut témoin Léon LAFOREST, proche parent ; Urgel LAFOREST, proche parent.

[138] Au baptême de Gilbert fut témoin Odile LAPORTE, proche parente ; François TESSIER, proche parent.

[139] Au baptême de Pierre fut témoin Edwige LAFOREST, proche parente ; Pierre ARBOUR, proche parent.

[140] A l’inhumation de Pierre fut témoin Urgel LAFOREST, proche parent ; Joseph LEPAGE, proche parent.

[141] Au baptême de M Beatrice fut témoin Célina BEAUPRÉ, proche parente ; Sinaï PELLETIER, proche parent.

[142] A l’inhumation de M Beatrice fut témoin Urgel LAFOREST, proche parent ; Joseph LEPAGE, proche parent.

[143] Son père mourut après elle.

[144] Au baptême de Gilbert fut témoin Caroline ARBOUR, proche parente ; Éphreme LAFOREST, proche parent.

[145] Au baptême de Jean-Baptiste fut témoin Marie LÉVEILLÉ, proche parente ; Jean-Baptiste JETTÉ, proche parent.

[146] Son nom figure dans un acte de Bertrand VERSAILLES.

[147] Dispense 2/3 pour mariage.

[148] Son nom figure dans un acte de Bernard VERSAILLES.

[149] Import Gedcom du 26 décembre 2008.

[150] Import Gedcom du 26 décembre 2008.

[151] Au baptême de Denise fut témoin Albina ARBOUR, proche parente ; Pierre ARBOUR, proche parent.

[152] En présence d’Alcide VERSAILLES, proche parent ; Gaspard MARSOLAIS, proche parent.

[153] Son nom figure dans les actes de Jacqueline ARBOUR, Denis VERSAILLES, Anonyme VERSAILLES, André VERSAILLES.

[154] A l’inhumation d’Eugène fut témoin Eddy VERSAILLES, proche parent ; Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[155] Date historique (23 août 1926 : Rudolph Valentino est mort).

[156] Son père mourut après lui.

[157] A l’inhumation d’Anonyme fut témoin Avila ARBOUR, proche parent ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[158] Son nom figure dans les actes d’Yvonne ARBOUR, Eugène VERSAILLES, Louise Simonne ARBOUR.

[159] Au baptême d’Eddy fut témoin Jeanne ARBOUR, proche parente ; Francis VERSAILLES, proche parent.

[160] En présence d’Azarias BEAUDRY, proche parent ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[161] Au baptême de Lorraine fut témoin Emma LAVIGNE, proche parente ; Azarias BEAUDRY, proche parent.

[162] Son nom figure dans les actes de René VERSAILLES et Philippe VERSAILLES.

[163] Date historique (28 mars 1930 : Constantinople devient Istanbul).

[164] Au baptême de Bernard fut témoin Éva VERSAILLES, proche parente ; Hector RIVEST, proche parent.

[165] A l’inhumation de Bernard fut témoin Nathalie VERSAILLES, proche parente ; Doria BAILLERGEON, proche parente.

[166] En présence de Joseph BAILLARGEON, proche parent ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[167] Au baptême d’André fut témoin Yvonne ARBOUR, proche parente ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[168] En présence de Bernard BREAULT, proche parent ; Bernard VERSAILLES, proche parent.

[169] Au baptême de Philippe fut témoin Doria BAILLERGEON, proche parente ; Bernard VERSAILLES, proche parent.

[170] Au baptême de ¨Hugo fut témoin Francine DUMAIS, proche parente ; Jocelyn BREAULT, proche parent.

[171] Au baptême de Luc fut témoin Hélène MC CABE, proche parente ; Donat BAILLARGEON, proche parent.

[172] Son nom figure dans un acte de Bernard VERSAILLES.

[173] A la naissance de Nathalie fut témoin Alice VERSAILLES, proche parente ; Gilbert ARBOUR, proche parent.

[174] Son nom figure dans les actes de Lucille ARBOUR, Rachel ARBOUR, Francine VERSAILLES, Nathalie VERSAILLES.

[175] Au baptême d’Alice fut témoin Béatrix Anne MARION, proche parente ; Joseph ARBOUR, proche parent.

[176] En présence de Wilfrid ARBOUR, proche parent ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[177] Soeur Saint-Coeur depuis le 7 août 1960.

[178] Au baptême de Jacqueline fut témoin Yvonne ARBOUR, proche parente ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[179] Au baptême de Jeannine fut témoin Marie-Anne GILBERT, proche parente ; Wilfrid ARBOUR, proche parent.

[180] Au baptême de Marc fut témoin Antoinette ARBOUR, proche parente ; Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[181] Au baptême de Gilberte fut témoin Madeleine ARBOUR, proche parente ; Henri AYOTTE, proche parent.

[182] Au baptême de Louise Simonne fut témoin Clotilde BEAUDRY, proche parente ; Eddy VERSAILLES, proche parent.

[183] Son père mourut après elle.

[184] Au décès de Louise Simonne fut témoin Wilfrid ARBOUR, proche parent ; Gilbert ARBOUR, proche parent.

[185] Son nom figure dans les actes de Marc ARBOUR, Yvonne ARBOUR, Eugène VERSAILLES, Mario VERSAILLES, Sylvain VERSAILLES.

[186] Au baptême de Bertrand fut témoin Laettitia Sophie FLEURY, proche parente ; Joseph VERSAILLES, proche parent.

[187] En présence de Wilfrid ARBOUR, proche parent ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[188] Son nom figure dans un acte de Réjean VERSAILLES.

[189] Au baptême de Denis fut témoin Yvonne ARBOUR, proche parente ; Eugène VERSAILLES, proche parent.

[190] En présence de Bertrand VERSAILLES, proche parent ; Lucien AYOTTE, proche parent.

[191] Au baptême d’Isabelle fut témoin Marie-Ange BEAULIEU, proche parente ; Lucien AYOTTE, proche parent.

[192] Son nom figure dans un acte de Shelby VERSAILLES.

[193] Date historique (4 octobre 1994 : course folle pour Florence Rey et Audry Maupin).

[194] Au baptême d’Alexandra fut témoin Carole DUGAS, proche parente ; Mario VERSAILLES, proche parent.

[195] Au baptême de Nicolas fut témoin Isabelle CARON, proche parente ; Benoît CARON, proche parent.

[196] Au baptême de Laury fut témoin Louise AYOTTE, proche parente ; Sylvain ARBOUR, proche parent.

[197] Au baptême de Mario fut témoin Antoinette ARBOUR, proche parente ; Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[198] Son nom figure dans un acte d’Alexandra CARON.

[199] Au baptême de Shelby fut témoin Isabelle VERSAILLES, proche parente ; Serge DUGAS, proche parent.

[200] Son nom figure dans un acte de Vicky VERSAILLES.

[201] Au baptême de Marcel fut témoin Marie-Anne GILBERT, proche parente ; Wilfrid ARBOUR, proche parent.

[202] Date historique (11 septembre 1971 : Nikita Khrouchtchev meurt à 77 ans).

[203] Au baptême d’Yan fut témoin Monique BARRETTE, proche parente ; Rémi DESCHÊNES, proche parent.

[204] Au baptême de Normand fut témoin Madeleine ARBOUR, proche parente ; Henri AYOTTE, proche parent.

[205] En présence de Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[206] Au baptême de Sylvain fut témoin Antoinette ARBOUR, proche parente ; Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[207] Au baptême de Vicky fut témoin Réjeanne BARRETTE, proche parente ; Marcel VERSAILLES, proche parent.

[208] Au baptême de Francine fut témoin Alice VERSAILLES, proche parente ; Gilbert ARBOUR, proche parent.

[209] En présence de Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[210] Un divorce sera prononcé en 1990 à Joliette (Lanaudière (Québec)).

[211] Au baptême de Gérard fut témoin Robertine CODERRE, proche parente ; Charles ARBOUR, proche parent.

[212] En présence de Roger OUIMET, proche parent ; Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[213] Au baptême de Jane fut témoin Denise MATHIEU, proche parente ; Robert OUIMET, proche parent.

[214] Son nom figure dans un acte de Josianne VERSAILLES.

[215] Au baptême de René fut témoin Françoise ARBOUR, proche parente ; Bernard VERSAILLES, proche parent.

[216] En présence de Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[217] Au baptême de Julie fut témoin Manon PERREAULT, proche parente ; Claude LEFEBVRE, proche parent.

[218] Au baptême de Richard fut témoin Marie VENNE, proche parente ; Alphonse ARBOUR, proche parent.

[219] En présence de Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[220] Au baptême de Dany fut témoin Marielle LÉPINE, proche parente ; Maurice MORIN, proche parent.

[221] Au baptême de Josianne fut témoin Nicole PERREAULT, proche parente ; René VERSAILLES, proche parent.

[222] Au baptême de Réjean fut témoin Denis VERSAILLES, proche parent.

[223] Son nom figure dans les actes de Laurent ARBOUR, Lionel ARBOUR, Narcisse ARBOUR, Pierre LAFOREST.

[224] A l’inhumation de Pierre fut témoin Emery ARBOUR, proche parent ; Wilfrid ARBOUR, proche parent ; Avila ARBOUR, proche parent.

[225] Son père mourut après elle.

[226] Son nom figure dans les actes de Gilbert ARBOUR et Lucienne ARBOUR.

[227] Son père mourut après lui.

[228] Date historique (27 août 1883 : explosion volcanique du Krakatoa).

[229] Son père mourut après lui.

[230] Son père mourut après lui.

[231] Son nom figure dans les actes d’Arthur ARBOUR, Charles ARBOUR, Aline ARBOUR, Claude ARBOUR, Germaine ARBOUR.

[232] Date historique (24 juin 1901 : Picasso expose).

[233] Baptisé le 10 septembre 1876.

Parrain; Narcisse Arbour, Grand-père patrnel (père de Pierre Arbour)

Marraine; Hémélie Héroux; Grand-mère maternel (mère de Edwige Laforest).

[234] Son nom figure dans les actes d’Alice VERSAILLES, Marie ARBOUR, Alphonse ARBOUR.

[235] BMS2000, Fiche ID 2340787, cote:9.

[236] Date historique (27 janvier 1934 : manifestation à Paris provoquée par l’affaire Stavisky).

[237] Source: BMS2000, Fiche 2341011

Né le 19 novembre 1960 et baptisé le 20 novembre 1960

Parrain:René Roberge (Oncle côté maternelle)

Marraine:Pierrette Loyer(Tante côté maternelle et épouse de René Roberge).

[238] Son père mourut après elle.

[239] Né et baptisé le 22 mars 1946.

Parrain; Maurice Arbour (Oncle)

Marraine; Noëlla Beaudry (Tante).

[240] Son père mourut après lui.

[241] Date historique (14 avril 1962 : Pompidou, Premier ministre).

[242] Son père mourut après lui.

[243] Son nom figure dans les actes de Jacqueline ARBOUR, Denis VERSAILLES, André VERSAILLES.

[244] A l’inhumation d’Yvonne fut témoin Eddy VERSAILLES, proche parent ; Bertrand VERSAILLES, proche parent.

[245] Son nom figure dans les actes de René VERSAILLES et Philippe VERSAILLES.

[246] Date historique (20 août 1940 : assassinat de Trotski).

[247] Date historique (13 juillet 1968 : Couve de Murville, Premier ministre).

[248] Date historique (20 décembre 1971 :  » Orange mécanique  » déchaîne les passions).

[249] Date historique (19 décembre 1967 : vote de la Loi Neuwirth).

[250] Date historique (23 octobre 1956 : soulèvement anti-communiste en Hongrie).

[251] Date historique (29 mai 1985 : le drame au stade du Heysel).

[252] Son nom figure dans un acte de Gilles ARBOUR.

[253] A l’inhumation de Lise fut témoin Louis LACASSE, proche parent ; Claude LACASSE, proche parent.

[254] Divorcée légalement de John Carrignan en 1996

 

Conjointe de fait avec Rémy Boudreau.

[255] Divorcée en mars 1996.

[256] Son nom figure dans un acte de Lise ARBOUR.

[257] Source: BMS2000, Fiche 2340865

Né le 16 août 1912 et baptisé le 17 août 1912

Parrain:Émery Arbour (Oncle côté paternel)

Marraine:Virginie Marion (Tante côté paternel et épouse de Émery Arbour)).

[258] Anévrisme de l’aorte.

[259] Source: BMS2000, Fiche, 2340930

Né le 1 mars 1940 et baptisé le 2 mars 1940

Parrain: Léo Arbour (Oncle côté paternel)

Marraine:Jeanne Lepage (Tante côté paternel et épouse de Léo Arbour).

[260] A l’inhumation de Fernand fut témoin Daniel ARBOUR, proche parent ; France ARBOUR, proche parente.

[261] Son nom figure dans un acte de Fernand ARBOUR.

[262] Date historique (14 juillet 1979 : le XV de France bat les All Blacks).

[263] En présence d’Albert PELLETIER, proche parent ; Maurice ARBOUR, proche parent.

[264] Son nom figure dans un acte de Fernand ARBOUR.

[265] Un divorce sera prononcé en 2004 à Granby (Montérégie (Québec)).

[266] Source BMS2000, Fiche 2340942

Parrain: Lionel Beaudry (Oncle côté maternelle)

Marraine: Marie Josephe Ducharme (Tante côté maternelle et épouse de Lionel Beaudry).

[267] Date historique (30 mai 1942 : mille bombardiers sur Cologne).

[268] Date historique (1er octobre 1967 : la couleur arrive sur les écrans de télévision français).

[269] Source BMS2000, Fiche 2340949

Né le 18 mars 1944 et Baptisé le 19 mars 1944

Parrain: Joseph Arbour (Grand-père paternel et veuf)

Marraine: (Albina Goyet (Grand-mère maternelle et veuve à cette date).

[270] Date historique (10 septembre 1966 : Johnny Hallyday tente de mettre fin à ses jours).

[271] Date historique (24 juin 1947 : premières soucoupes volantes).

[272] Date historique (9 novembre 1970 : mort de De Gaulle).

[273] Né le 25 août 1945 et baptisé le 26 Août 1945.

Parrain; Urgel Goyet, Grand oncle côté maternel (Frère Albina Goyet)

Marraine Albina Ayotte, Grande tante côté maternel (Épouse de Urgel Goyet)

Source BMS: Fiche,2341472.

[274] Via José ARBOUR.

[275] Un divorce sera prononcé en 1987 à Joliette (Lanaudière (Québec)), Palais de Justice de Joliette.

[276] Source: BMS2000, Fiche 2341316

Née le 4 octobre 1946 et Baptisée le 5 octobre 1946

Parrain: Rolland Beaudry (Oncle côté maternelle)

Marraine: Madeleine Tremblay (Tante côté maternelle et conjointe de Rolland Beaudry).

[277] Source:BMS 2000, Fiche 2340747

Naissance le 15 octobre 1948 et baptisé le 16 octobre 1948

Parrain; Hercule Ducharme (marié en seconde noce à Albina Goyet)

Marraine; Albina Goyet (Grand-mère maternelle).

[278] Cancer généralisé.

[279] Fleurette épousa en 1998 Fernand LAPIERRE, représentant en Lunetterie.

[280] Source:BMS2000, Fiche 2340967

Né et baptisé le 19 septembre 1949

Parrain: Avila Arbour (Grand-oncle côté paternel)

Marraine: Émilienne Desroches (Grande-tante côté paternel et épouse de Avila Arbour).

[281] Date historique (19 septembre 1949 : dévaluation du franc).

[282] Anévrisme de l’aorte.

[283] Son père mourut après elle.

[284] Son père mourut après lui.

[285] Source:BMS2000, Fiche 2340746

Néle 17 juin 1940 et baptisé le 18 juin 1940

Parrain:Armand Arbour (Oncle côté paternel)

Marraine; Laurette beaudry (Tante côté maternel et épouse de Armand Arbour).

[286] Date historique (17 juin 1940 : Pétain annonce la demande d’armistice de la France).

[287] Au baptême de Gilles fut témoin Laurette BEAUDRY, proche parente ; Armand ARBOUR, proche parent.

[288] A l’inhumation de Gilles fut témoin Chantal ARBOUR, proche parente ; Michel ARBOUR, proche parent ; Huguette JOLY, proche parente ; Roger ARBOUR, proche parent.

[289] Son nom figure dans un acte de Gilles ARBOUR.

[290] Divorcé.

[291] Son nom figure dans un acte de Gilles ARBOUR.

[292] Un divorce sera prononcé vers 1994 à Montréal (Montréal (Québec)).

[293] Son nom figure dans un acte de Gilles ARBOUR.

By René Arbour

Management certificate of Credit Card (New York - 1983-84) Bac Administration , Security for the people (Minesota 1984)