Famille Cassé Mathurin (1590-)

Le premier ancêtre connu de la famille CASSÉ pourrait être originaire de Doué-la-Fontaine, dans l’actuel département du Maine-et-Loire, France où mourut, en 1622, Mathurin CASSÉ. Sa descendance est cognatique et se présente par ordre de primogéniture. Elle s’étend sur trois générations dans laquelle on dénombre 41 personnages répartis en 18 hommes et 24 femmes

attelagebucheron1940

HISTOIRE & GÉNÉALOGIE DE LA FAMILLE

 

Mathurin Cassé (1590-)

et de ses alliances

 

Du début des registres à nos jours, le 27 mars 2011

 

 

 

Le premier ancêtre connu de la famille CASSÉ pourrait être originaire de Doué-la-Fontaine, dans l’actuel département du Maine-et-Loire, France où mourut, en 1622, Mathurin CASSÉ. Sa descendance est cognatique et se présente par ordre de primogéniture. Elle s’étend sur trois générations dans laquelle on dénombre 41 personnages répartis en 18 hommes et 24 femmes. Aucun enfant n’est né avant le mariage et pas un n’a été conçu avant les noces de ses parents. Les jours les plus propices aux naissances étaient le samedi, le jeudi et le dimanche. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent le lundi, le vendredi et le mardi. Les mariages quant à eux étaient célébrés les lundi, mercredi et mardi, et les décès les plus nombreux survenaient le mercredi, le mardi et le lundi. Les mois les plus propices aux naissances étaient août, mai et novembre. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent en mai, en février et en septembre, et les décès les plus nombreux survenaient en mai, en février et en novembre. Les unions ne présentent aucune endogamie professionnelle.

 

0 – Mathurin CASSÉ, dit Lacasse, couvreur, né en 1590, décédé à Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire (Pays de la Loire)) en 1622, à l’âge de trente-deux ans, marié avec Perrine BEAUDOIN, née en 1595 à Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire (Pays de la Loire)), y décédée en 1623, à l’âge de vingt-huit ans, d’où :

 

I – Noël CASSÉ, dit Lacasse, fils de Mathurin CASSÉ (1590-1622), couvreur, et de Perrine BEAUDOIN (1595-1623), mis au monde et baptisé le vendredi 1er février 1619 à Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire (Pays de la Loire)), marié avec Madeleine DURAND. Il en a eu Anne, Antoine, Antoine, Denis et Marie qui suivent.

 

1° – Anne CASSE, fille de Noël CASSÉ (°1619), et de Madeleine DURAND.

 

2° – Antoine CASSÉ, fils de Noël CASSÉ (°1619), et de Madeleine DURAND, né à St-Pierre (Anjou) en 1641, décédé à Lauzon (Chaudière-Appalaches (Québec)), Paroisse Saint-Étienne le samedi 1er juin 1709, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 14 octobre 1665 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)) avec Françoise PITIÉ, décédée le mercredi 28 février 1703 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) [1]. Leur union dura trente-huit ans. Il eut de sa conjointe Marie, Antoine, Joseph, Jeanne-Thérèse, Marie-Anne, Catherine, Charlotte et Marguerite qui suivent.

 

A – Marie CASSE, fille d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), venue au monde à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) le dimanche 21 novembre 1666, présentée au baptême à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)), Église de Notre-Dame-de-la-Visitation le lendemain.

 

B – Antoine CASSE, fils d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703). Né à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)) le lundi 7 mai 1668, porté au baptême le lendemain en la même localité [2], décédé dans la même localité le mercredi 17 décembre 1687, à l’âge de dix-neuf ans.

 

C – Joseph CASSÉ, fils d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), né à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), QC le vendredi 23 août 1669, baptisé le jeudi 12 septembre 1669 au même lieu, décédé à Québec (Capitale-Nationale (Québec)), QC le jeudi 23 janvier 1744, enterré à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC, à l’âge de soixante-quinze ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le mercredi 27 juin 1691 à La Durantaye (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Marie-Françoise BAZIN. De là naquirent Marie-Louise, Suzanne, Jean-Baptiste, Marie-Marguerite et Geneviève qui suivent.

 

a – Marie-Louise LACASSE, fille de Joseph CASSÉ (1669-1744), et de Marie-Françoise BAZIN, née à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC le jeudi 19 avril 1696, morte à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC le samedi 5 avril 1766, enterrée le surlendemain au même lieu, à l’âge de soixante-dix ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le mardi 3 septembre 1715 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Jacques ELIE-BRETON. Elle en a eu Augustin, Joseph-J. et Marie qui suivent.

 

(1) – Augustin ELIE-BRETON, fils de Jacques ELIE-BRETON, et de Marie-Louise LACASSE (1696-1766), marié le lundi 22 février 1762 à St-Joachim (Can), QC avec Marie-Anne SIMARD. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

(2) – Joseph-J. ELIE-BRETON, fils de Jacques ELIE-BRETON, et de Marie-Louise LACASSE (1696-1766), marié le lundi 5 octobre 1744 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Madeleine THIVIERGE. Ils ont eu Joseph-Marie qui suit.

 

~1~ – Joseph-Marie ELIE-BRETON, fils de Joseph-J. ELIE-BRETON, et de Madeleine THIVIERGE, marié le lundi 5 octobre 1744 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (Capitale-Nationale (Québec)), QC avec Marie-Josephte PLANTE. On ne lui connaît pas de postérité.

 

(3) – Marie ELIE-BRETON, fille de Jacques ELIE-BRETON, et de Marie-Louise LACASSE (1696-1766), mariée le lundi 3 février 1755 à Saint-Charles-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Pascal BOUCHER, né le samedi 2 mai 1711 à Berthier-sur-Mer (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC, y décédé le jeudi 4 mars 1756, à l’âge de quarante-cinq ans. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

b – Suzanne CASSÉ, fille de Joseph CASSÉ (1669-1744), et de Marie-Françoise BAZIN, née à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) le samedi 29 août 1699, décédée dans la même localité le lundi 8 décembre 1749, jour de la fête de la Conception, à l’âge de cinquante ans. À vingt et un ans, elle s’est mariée le mardi 19 novembre 1720 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Ignace ADAM, né le jeudi 25 juillet 1697, décédé le vendredi 31 août 1759 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), à l’âge de soixante-deux ans. Son décès survint après vingt-neuf ans de mariage. Elle eut de celui-ci Pierre qui suit.

 

(1) – Pierre ADAM, fils d’Ignace ADAM (1697-1759), et de Suzanne CASSÉ (1699-1749), né à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) le samedi 17 août 1726, décédé à Saint-Michel-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)) le lundi 20 mai 1793, à l’âge de soixante-sept ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 20 novembre 1753 à Saint-Vallier (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Angélique BOLDUC, née le jeudi 21 juillet 1729 à Saint-Vallier (Chaudière-Appalaches (Québec)). Il en a eu Marie-Josephe qui suit.

 

~1~ – Marie-Josephe ADAM, fille de Pierre ADAM (1726-1793), et d’Angélique BOLDUC (°1729), née à Saint-Michel-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)) le dimanche 21 octobre 1759. À vingt-trois ans, elle s’est mariée le jeudi 30 mai 1782 à Saint-Michel-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Joseph CASSÉ, né en 1744, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705). Sa postérité n’est pas connue.

 

c – Jean-Baptiste LACASSE, fils de Joseph CASSÉ (1669-1744), et de Marie-Françoise BAZIN, marié le lundi 15 novembre 1734 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Marie-Josephte ALLAIRE, née le jeudi 6 août 1716 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC. De celle-ci naquit Marie-Anne qui suit.

 

(1) – Marie-Anne LACASSE, fille de Jean-Baptiste LACASSE, et de Marie-Josephte ALLAIRE (°1716), mariée le mercredi 17 mai 1758 à Saint-Charles-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Antoine BLEAU, né en mars 1720. Pas de postérité connue.

 

d – Marie-Marguerite LACASSE, fille de Joseph CASSÉ (1669-1744), et de Marie-Françoise BAZIN, mariée le mercredi 11 août 1734 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Pierre-Louis GONTHIER. Pas de postérité pour ce couple.

 

e – Geneviève LACASSE, fille de Joseph CASSÉ (1669-1744), et de Marie-Françoise BAZIN, mise au monde et tenue sur les fonts baptismaux le lundi 25 janvier 1706 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC, décédée le lundi 9 avril 1770et inhumée le jeudi 12 avril 1770 dans la même localité, à l’âge de soixante-quatre ans. À vingt-neuf ans, elle s’est mariée le jeudi 4 août 1735 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC avec Jacques PAQUET, né le samedi 27 novembre 1706 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), QC, y décédé le mardi 16 janvier 1776, à l’âge de soixante-dix ans. Son décès survint après trente-cinq ans de mariage. Sa postérité n’est pas connue.

 

D – Jeanne-Thérèse CASSE, fille d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703). Née à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)) le mardi 7 février 1673, reçue au baptême le vendredi 17 février 1673 au même endroit [3], décédée à St-Michel ((Québec)) le mardi 25 août 1699, à l’âge de vingt-six ans.

 

E – Marie-Anne CASSÉ, fille d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), née à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)) le dimanche 19 août 1674.

 

F – Catherine CASSÉ, fille d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), née à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)) le mercredi 20 mai 1676, portée au baptême le lundi 25 mai 1676 au même lieu.

 

G – Charlotte CASSÉ, fille d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), venue au monde à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)) le mardi 21 juin 1678, baptisée à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), Église de Saint-Étienne-de-Beaumont le vendredi 1er juillet 1678.

 

H – Marguerite CASSÉ, fille d’Antoine CASSÉ (1641-1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), née le jeudi 11 mai 1679.

 

3° – Antoine CASSÉ, fils de Noël CASSÉ (°1619), et de Madeleine DURAND, né à Berthier-sur-Mer (Chaudière-Appalaches (Québec)). Enterré à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), le samedi 1er juin 1709. Antoine Cassé dit Lacasse, originaire de St-Pierre Doué-la-Fontaine, év. d’Angers, Anjou (Maine-et-Loire), marié avec Françoise PITIÉ, décédée le mercredi 28 février 1703 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) [4]. De celle-ci naquit Charles qui suit. une seconde fois, marié le mercredi 14 octobre 1665 à Château-Richer (Capitale-Nationale (Québec)) avec Françoise PILOISÉ, décédée le mardi 28 février 1713. Son décès survint après quarante-quatre ans de mariage. Pas de postérité pour ce couple.

 

A – Charles CASSÉ, fils d’Antoine CASSÉ (†1709), et de Françoise PITIÉ (†1703), né à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) le dimanche 29 mars 1682, présenté au baptême à Lauzon (Chaudière-Appalaches (Québec)) le lundi 20 avril 1682, décédé dans la même localité le jeudi 27 novembre 1749, à l’âge de soixante-sept ans.

 

Charles Cassé dit Lacasse. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 12 septembre 1703 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), Église Saint-Étienne de Beaumont avec Françoise PAQUET, née le samedi 28 novembre 1682 à Sainte-Famille (Capitale-Nationale (Québec)), décédée le mercredi 23 mai 1731 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)), à l’âge de quarante-neuf ans. Leur union dura vingt-huit ans. De là naquirent Françoise, Antoine, Marie-Josette, Jean-Baptiste, Marguerite, Marie-Madeleine, Marie-Charlotte, Masrie-Angélique et Pierre qui suivent. À cinquante-deux ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois, marié le mercredi 27 octobre 1734 à Saint-Vallier (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Marie-Josephe FILTEAU, née le lundi 9 mars 1705 à La Durantaye (Chaudière-Appalaches (Québec)). Il en eut Charles, Marie-Marthe, Ignace, Marie-Louise, Marie-Louise et Joseph qui suivent.

 

a – Françoise CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), née en 1704, décédée le dimanche 26 mai 1754, inhumée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le lendemain, à l’âge de cinquante ans. À trente ans, elle s’est mariée le lundi 1er février 1734 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) avec Jacques BERTHIAUME. On ne connaît aucun enfant de ce couple.

 

b – Antoine CASSÉ, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), né en 1707. À vingt-six ans, il s’est marié le mardi 3 février 1733 avec Angélique ARCHAMBAULT. On ne lui connaît pas de postérité. À trente et un ans, Antoine s’est marié une seconde fois le lundi 4 août 1738 avec Marguerite SIONNAUX. Pas de postérité connue.

 

c – Marie-Josette CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), née en 1709.

 

d – Jean-Baptiste CASSÉ, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), né en 1713, décédé à Saint-Vincent-de-Paul (Laval (Québec)) le mercredi 11 juillet 1792 [5], inhumé à Saint-François-de-Sales (Laval (Québec)) le lendemain, à l’âge de soixante-dix-neuf ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 13 juillet 1739 à Saint-François-de-Sales (Laval (Québec)) avec Barbe LABELLE. Il ne semble pas avoir eu de postérité.

 

e – Marguerite CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), née en 1715. À vingt-cinq ans, elle s’est mariée le lundi 4 juillet 1740 à Lauzon (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Joseph FAGOT. Elle n’eut point de postérité.

 

f – Marie-Madeleine CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), née en 1716, décédée à Lauzon (Chaudière-Appalaches (Québec)) le mardi 6 juin 1786, à l’âge de soixante-dix ans. À dix-neuf ans, elle s’est mariée le lundi 1er août 1735 à Beaumont (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Joseph DUMONT. Pas de postérité connue.

 

g – Marie-Charlotte CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), née en 1718, décédée le mardi 18 novembre 1788, enterrée à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) le lendemain, à l’âge de soixante-dix ans. À trente-cinq ans, elle s’est mariée le lundi 5 novembre 1753 à Québec (Capitale-Nationale (Québec)) avec Martin DOYER. Sans descendance connue.

 

h – Masrie-Angélique CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), née en 1720.

 

i – Pierre CASSÉ, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Françoise PAQUET (1682-1731), né en 1721.

 

j – Charles CASSÉ, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705), né en 1736.

 

k – Marie-Marthe CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705), née en 1738.

 

l – Ignace CASSÉ, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705), né en 1740.

 

m – Marie-Louise CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705), née en 1742.

 

n – Marie-Louise CASSÉ, fille de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705), née en 1742.

 

o – Joseph CASSÉ, fils de Charles CASSÉ (1682-1749), et de Marie-Josephe FILTEAU (°1705), né en 1744. À trente-huit ans, il s’est marié le jeudi 30 mai 1782 à Saint-Michel-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)) avec Marie-Josephe ADAM, née le dimanche 21 octobre 1759 à Saint-Michel-de-Bellechasse (Chaudière-Appalaches (Québec)), fille de Pierre ADAM (1726-1793), et d’Angélique BOLDUC (°1729). Sans descendance connue.

 

4° – Denis CASSÉ, fils de Noël CASSÉ (°1619), et de Madeleine DURAND, né en 1649, décédé en 1714, à l’âge de soixante-cinq ans. Denis Cassé dit Lacasse.

 

5° – Marie CASSÉ, fille de Noël CASSÉ (°1619), et de Madeleine DURAND.

 

©º°¨¨°º©

 


[1] Françoise s’allia avec Antoine CASSÉ, fils de Noël et de Madeleine Michelle DURAND, qui lui a donné Charles CASSÉ.

[2] Son père mourut après lui.

[3] Son père mourut après elle.

[4] Françoise épousa en 1665 Antoine CASSÉ, fils de Noël et de Madeleine Michelle DURAND, qui lui a donné Marie, Antoine, Joseph, Jeanne-Thérèse, Marie-Anne, Catherine, Charlotte et Marguerite CASSÉ.

[5] Date historique (11 juillet 1792 : la Législative déclare « la Patrie en danger »).

By René Arbour

Management certificate of Credit Card (New York - 1983-84) Bac Administration , Security for the people (Minesota 1984)