Filles du Roi (145 femmes) (1650-)

Mes pionnières, sont nul autre que les Fille du Roi, qui espéraient de meilleure avenir. De par leur désire de vivre, elles ont eu le courage de traverser la mer de la France à la Nouvelle-France dans des conditions pénibles voir même insupportables pour bâtir un nouveau pays et fonder des familles. Près de quatre cent ans plus tard, dans le sang d’une de leur héritière vie encore une parcelle de chacune d’elles.

ATTENTION; La liste des 145 femmes ci-dessous n’est pas la liste complète des Filles du Roi, mais bien et seulement celles qui font partie, et même parfois à plusieurs reprises de mon arbre généalogique.


Liste

Mes Pionnières

Mes pionnières, sont nul autre que les Fille du Roi, qui espéraient de meilleure avenir. De par leur désire de vivre, elles ont eu le courage de traverser la mer de la France à la Nouvelle-France dans des conditions pénibles voir même insupportables pour bâtir un nouveau pays et fonder des familles. Près de quatre cent ans plus tard, dans le sang d’une de leur héritière vie encore une parcelle de chacune d’elles.

ATTENTION; La liste des 145 femmes ci-dessous n’est pas la liste complète des Filles du Roi, mais bien et seulement celles qui font partie, et même parfois à plusieurs reprises de mon arbre généalogique.

Dernière modification le 1er mai 2011.

Bonne découverte !

 Sylvie Gauthier 

1 – JEANNE AMIOT, Immigre en 1673, elle apporte des biens estimé à 200 livres. Elle est née vers 1651, à St-Pierre de Losne, évêché de Langres en Bourgones, aujourd’hui archevêché Beaune, en Cote-d’Or. Elle est la  fille de Noël Amiot et de feue Anne Vivienne. Elle décède le 4 et est inhumée le 6 février 1745, à Ste-Anne de Verchères, Qc. Elle contracte mariage le 14 septembre 1673, et épouse le 19 septembre 1673, à Notre-Dame de Québec, Nicolas Pion dit Fontaine, né le 17 mai 1634, à St-Pierre du Boile, ville et archevêché de Tours en Tourraine et fils de Nicolas Pion et de Catherine Bredons. Il décède le 3 mars 1703, à Québec. Le couple a huit enfants. Elle épouse en seconde noce le 12 novembre 1704, à Contrecœur, Qc., François Chicoine dit Bellevue, né vers 1678, au Québec et fils de Pierre Chicoine dit Bellevue et de Madeleine Chrétien.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

2 – URSULE ARCULAR, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 250 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à St-Nicolas des Champs, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Jean Arcular et de Catherine Aucoin. Elle décède le 24 avril 1718 et est inhumée le lendemain 25, à Sorel, Qc. Elle contracte mariage le 7 octobre 1669, devant le notaire Becquet et épouse le 28 octobre 1669, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc. Claude Lefebvre dit Boulanger, fils de Louis Lefebvre et de Marie Verneuil. Il est né vers 1649, à Vigny, archevêché de Rouen, aujourd’hui archevêché de Pontoise, en Val-d’Oise. Il décède le 12 février 1690, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec et est inhumé le même jour, à Québec. Le couple a dix enfants. Elle épouse en seconde noce le 7 juillet 1692, à St-François de l’Île-d’Orléans, Qc. Pierre Lejamble dit LaMadeleine, né vers 1651, à Notre-Dame de Froide Rue, ville de Caen, et évêché de Bayeux en Normandie, aujourd’hui archevêché de Caen en  Calvados et fils de Jean Lejamble et de Françoise Hébert. Le couple a un fils.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

 (références;1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

3 – MARGUERITE ARDION, est née le 11 et baptisée le 17 août 1636, en la ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fille de Pierre Ardion et de Suzanne Soret. Elle décède en couche le 28 septembre 1677, à l’Île-d’Orléans, Qc. En 1659, elle avait épousé Laurent Baudet, à La Rochelle, elle arrive en Nouvelle-France avec un fils. Elle épouse le 28 octobre 1663, à Notre Dame de Québec, Jean Rabouin, né vers 1637, à St-Nicolas ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fils de François Rabouin et de Marguerite Chasse. Remarié deux fois par la suite, il décède le 7 et est inhumé le 8 décembre 1707, à St-Jean, Île-d’Orléans, Qc. Le couple a huit enfants.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4 )

———————————————————————————————————————————

4 – MADELEINE AUVRAY, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1652, à St-Vivien, ville et archevêché de Rouen en Normandie, et fille de feu Antoine Auvray et de Marie Le Normand, ses parents se sont marié le 22 août 1649, à la paroisse St-Vivien de Rouen. Elle décède le 6 et est inhumée le 7 mai 1734, à Neuville, Qc. Elle contracte mariage le 10 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 12 octobre 1671, à Notre-Dame de Québec, Qc., Nicolas Matte, né le 4 décembre 1636, à Ste-Geneviève en Bray, archevêché de Rouen en Normandie, aujourd’hui archevêché de Dieppe, en Seine-Maritime et fils de Charles Matte et de Barbe Harace. Il décède le 20 juillet 1704, à Neuville, Qc. Le couple a onze enfants, dont quatre garçons et sept filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

5 – FRANçOISE BARBERY, est née vers 1641, à St-Sulpice, Faubourg St-Germain des Près, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Rollin Barbery et de Michelle Mingroy. Elle décède le 16 et est inhumée le 17 février 1725, Montréal, Qc. Elle épouse le 12 novembre 1668, à Notre-Dame de Montréal, Qc., René Dardenne, baptisé le 19 janvier 1640, à La Rochelle en France et fils de Pierre Dardenne et de Gilette Chaison. Il décède et est inhumé le même jour le 3 avril 1710, à Montréal, Qc. Le couple a dix enfants, dont quatre garçons et six filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

6 – JEANNE BARBIER, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 50 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1649, à St-Nicolas de Chalons en Marne et fille de Guillaume Barbier et de Liesse Wilbert. Elle est décédée en 1689, à Chambly, Qc. Elle annule un premier contrat de mariage passé le 30 août 1670 avec Bernard Chapelain. Elle contracte de nouveau mariage le 3 novembre 1670, sous seing. privé et épouse en novembre 1670, à St-Joseph de Chambly, Qc., Julien Plumereau dit Latreille, né et baptisé le 20 mai 1639, à Notre-Dame, ville de Chasteaux, évêché d’Angers en Anjou. Le couple a six filles. Elle épouse en seconde noce le 7 janvier 1681, à Contrecœur, Qc., François Blain dit Habelin, né vers 1645 et fils de Mathurin Blain et de Suzanne Crolet. Il décède le 23 et est inhumé le 24 octobre 1708, à la paroisse Sts-Anges de Lachine, Qc. Le couple a quatre enfants, trois garçons et une fille.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

7 – MARIE BELLEHACHE, Immigre en 1673, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1652, à Notre-Dame, ville et archevêché de Rouen en Normandie et fille de feu Pierre Bellehache et de Marie Brunelle. Elle décède le 7 et est inhumée le 8 décembre 1718, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage devant le notaire Duquet, et épouse le 9 septembre 1673, à Notre-Dame de Québec, Gille Bourret dit Lépine, soldat de Carignan, né vers 1642, à St-Georges de Rouen en Normandie et fils de Jean Bourret et de Marie Danguy. Il décède le 8, et est inhumé le 9 février 1726, à Québec, Qc. Le couple a neuf enfants, deux garçons et sept filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

 (références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

8 – MARIE MADELEINE BENOIT, Immigre en 1667, elle est née vers 1653, ses parents ne sont pas connus. Elle décède le 11, et est inhumée le 13 décembre 1733, à Contrecœur, Qc. Elle épouse vers 1668, (acte de mariage perdu), Pierre Favreau dit Deslauriers, soldat de Carignan, né vers 1636, en France, ses parents ne sont pas connus. Il décède le 26, et est inhumé le 28 mai 1708, à Contrecœur, Qc. Le couple a treize enfants, dix garçons et trois filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

9 – LOUISE BERCIER, Immigre en 1668, elle est née vers 1649, à Avrille, évêché de Luçon au Poitou, aujourd’hui archevêché de Les Sables d’Olonne, en Vendée et fille de Jean Bercier et de Marie Morel. Elle contracte mariage le 15 octobre 1668, devant le notaire De Latouche et épouse en octobre 1668, dans la région de Trois-Rivières (acte perdu), Michel Fillion né vers 1630, à St-Pierre Le Vieux, évêché de Maillezais, Poitou, aujourd’hui archevêché de Fontenay Le Comte, en Vendée et fils de René Fillion et de Mathurine Micou. Le couple a cinq enfants, deux garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

10 – JEANNE BERNARD, Immigre en 1668, elle est née vers 1651, en France et fille de feu Hugues Bernard et de Perrine Destournière. Elle décède le 22 juin 1715, à Montréal, Qc. Elle épouse le 29 avril 1699, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Jacques Thuillier dit Desvignets, né vers 1642, à St-Pierre d’Artenay, évêché de Coutances en Normandie et fils de Jean Thuillier et de Gilette Louier. Il décède le 19 août 1710, à Montréal, Qc. Le couple a huit enfants, quatre garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

11 – MARGUERITE BERRIN, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 700 livres. Elle est née à Paris en France, et fille de feu Pierre Berrin et de Louise Amblard. Elle décède avant avril 1679, à Notre-Dame de l’Annonciation à l’Ancienne-Lorette, Qc. Elle contracte mariage le 24 juin 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 2 juillet 1675, à Notre-Dame de Québec, Qc., Julien Boutin dit Dufresne, né le 20 mars 1640, à St-Pierre de Montrelais en Bretagne et fils de Julien Bouin et de Mathurine Bossé. Il décède le 17 février 1716, à l’Ancienne-Lorrette, Qc. Le couple a un fils.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 ), voir Silvio Dumas, pages 183 à 185.

———————————————————————————————————————————

12 – MARGUERITE BLAISE, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 250 livres + 50 livres du Roi. Elle est née le 29 avril 1653, à St-Sembin les Nantes, ville et évêché de Nantes en Bretagne, aujourd’hui archevêché de Nantes, en Loire-Atlantique. Elle est la fille de feu Jean Blaise et de Marguerite Marecot. Elle décède le 15, et est inhumée le 16 juin 1726, à St-Augustin, Qc., Un premier contrat de mariage avec Laurent Poiré, passé le 30 septembre 1669 est annulé. Elle contracte de nouveau mariage le 23 octobre 1669, devant le notaire Becquet et épouse en octobre 1669, en un lieu indéterminé au Québec (acte perdu), Jean Paquet, né vers 1640, à Pamproux évêché de Poitiers au Poitou, aujourd’hui archevêché de Niort, en Deux-Sevres et fils de Jean Paquet et de Suzanne Baindeau. Le couple ne semble pas avoir d’enfant. Elle contracte un second mariage le 16 janvier 1670, devant le notaire Duquet et épouse en deuxième noce en janvier 1670, en un lieu inconnu au Québec (acte perdu), Isaac Harnois, né le 29 janvier 1641, à Yvetot, archevêché de Rouen en Normandie, aujourd’hui archevêché de Rouen, en Seine-Maritime et fils d’Abraham Harnois et de Marie Adrien. Il décède le 22, et est inhumé le 23 mars 1703, à Ste-Foy, Qc. Le couple a sept enfants, dont cinq fils et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-7  )

———————————————————————————————————————————

13 – MARIE BLANCHARD, Immigre en 1667, elle apporte des biens estimés à 50 livres. Elle est née vers 1649, à St-Michel, Rouen en Normandie et fille de Jean Blanchard et de Martine Lebas. Elle décède le 29 juillet 1722, à Sts-Anges de Lachine, Qc.  Elle épouse le 10 novembre 1667, à Notre-Dame de Québec, Qc., Mathieu Brunet dit Letang, (un laboureur), né vers 1638, à Tourouvre, Chartres en Orléanais et fils de Jacques Brunet et de Jacqueline Prohuie. Il décède le 17 décembre 1708, à Montréal, Qc. Le couple fait un contrat après mariage le 14 avril 1679, devant le notaire Antoine Adhémar et déclare ne savoir signé. Le couple a dix enfants, cinq garçons et cinq filles. Elle épouse en seconde noce le 17 mars 1713, à Ste-Ange de Lachine, Qc., Yves Lucas dit St-Velan, (un maître-tonnelier), né vers 1666 et fils de François Lucas et de Marguerite Seleve. Il décède le 3 mai 1726, à Pointe-Claire, Qc. Ce couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à deux reprise dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

14 – MARGUERITE BLUTE, est née vers 1645, à St-Gilles d’Auchy au Bois, évêché de Boulogne en Artois, et fille de Pierre Blute (aussi immigrant) et de feue Louise Pépin. Elle décède le 25 et est inhumée le 26 juin 1732, à Québec. Elle épouse le 27 novembre 1670, à Notre-Dame de Québec, Jean-Baptiste Robitaille, né vers 1643, à St-Georges d’Auchy les Hesdin, évêché de Boulogne en Artois et fils de Jean Robitaille et de Martine Cormont. Il décède le 22 et est inhumé le 23 mars 1715, à Québec. Le couple a six enfants, dont trois garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-tante.

(références;1-2-4 )

———————————————————————————————————————————

15 – FRANçOISE BOIVIN, Immigre en 1668, elle est née vers 1653, en Normandie, ses parents ne sont pas connus. Elle décède le 13, et est inhumée le 15 avril 1717, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Elle épouse vers 1668, (acte et contrat introuvable),  Louis Lamoureux, âgé de 27 ans, il est né vers 1640, en France, ses parents ne sont pas connus. Il décède le 25 février 1715, à St-François de Sales de l’Île-Jésus, Qc. Le couple a dix enfants, quatre garçons et six filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références;1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

16 – MARIE LOUISE BOLPER, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à Le Pont-Tranchefetu, St-Severin de Fontenay sur Eure, évêché de Chartres en Beauce, aujourd’hui archevêché Chartres, Eure et Loir. Elle est la fille de feu Gilles Bolper et de Nicole Lechef. Elle décède le 17 et est inhumée le lendemain 18 novembre 1728, à St-François de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 10 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 12 octobre 1671, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, François Marceau né vers 1641, à Thire, évêché de Luçon au Poitou et fils d’André Marceau et de Marie Grand. Le couple a cinq enfants, trois garçons et deux filles. Elle épouse en seconde noce le 17 novembre 1687, à St-François de l’Île-d’Orléans, Gabriel Roger né vers 1639, à Ste-Verge, évêché de Poitiers au Poitou et fils de René Roger et de Jeanne Angard. Il décède le 24 et est inhumé le 25 juillet 1699, à St-Jean de l’Île-d’Orléans, Qc. Ce couple ne semble pas avoir d’enfant. Elle épouse en troisième noce le 3 février 1701, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Antoine-Olivier Guignard dit Duplessis, ( un notaire ), il est né le 22 septembre 1655, à St-Michel ville et évêché de St-Brieuc en Bretagne et fils d’Antoine Guignard et de Jeanne Branguais. Il décède le 17 septembre 1728, à l’hôpital Général de Québec et est inhumé le même jour. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

17 – JEANNE BOUCAULT, Immigre en 1668, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à St-Germain de Paris en France et fille de feu Nicolas Boucault et de Marguerite Thibault. Elle décède le 23 janvier 1696, à Beauport, Qc. Elle contracte mariage le 7 septembre 1670, devant le notaire Becquet et épouse le 30 septembre 1670, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Louis Coulombe, né vers1640 et fils de Jacques Coulombe et de Rolline Drieu. Il décède 30 novembre 1720. Le couple a douze enfants, cinq garçons et sept filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

18 – MARIE BOUET (BOIS), est née vers 1651, à St-Vivien de Rouen en Normandie et fille de Charles Bouet et d’Anne Levreux. Elle est inhumée le 20 Mars 1687, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle épouse le 24 octobre 1667, Notre-Dame de Québec, Qc., Martin Guérard dit Legras, né le 11 septembre 1633, à St-Léonard ville de Honfleur, évêché de Lisieux en Normandie et fils de Guillaume Guérard et de Rachel Bremont. Il décède le 13, et est inhumé le 19 avril 1676, à l’Île-d’Orléans. Le couple a un fils. Elle épouse ne seconde noce le 7 décembre 1676, à  Notre-Dame de Québec, Qc., Nicolas Gronier dit Métivier, né vers 1646 à Rouen en Normandie et fils de Nicolas Gronier et de Marguerite Annery. Il décède le 29 octobre 1721, à Beaumont, Qc. Le couple a six enfants, deux garçons et quatre filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-mère.

(références;1-2-4 )

———————————————————————————————————————————

19 – JEANNE BRACONNIER, Immigre en 1673, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1651 à Paris, en France. Elle est la fille de Nicolas Braconnier et de Claudia Brunet. Elle décède le 20 février 1711, à Montréal, Qc. Un premier contrat de mariage contracté le10 septembre 1673, est annulé avec Louis Chapacou. Elle contracte de nouveau mariage le 16 septembre 1673, devant le notaire Becquet et épouse le 18 septembre 1673, à Notre-Dame de Québec, Qc., Crespin Thuillier dit Latour, né en Picardie et fils d’Urbain Thuillier et de Florence Paillo. Le couple a deux enfants, un fils et une fille. Elle épouse en seconde noce le 16 octobre 1675, à Ste-Famille de Boucherville, Qc., Charles Édeline, né vers 1641, à Paris en France, et fils de David Édeline et de Noëlle Lambert. Il décède le 27 octobre 1711, à Montréal. Le couple a dix enfants, six garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

20 – JEANNE BUREL, Immigre en 1667, aucune mention de biens apporté. Elle est née vers 1648, à St-Denis de Duclair, archevêché de Rouen en Normandie et fille de feu Daniel Burelle et d’Anne Lesuisse. Elle décède le 17 avril 1724, à Pointe-aux-Trembles, Qc. Un premier contrat de mariage contracté le 21 octobre 1667 est annulé avec Pierre de Lavoye. Elle contracte de nouveau mariage le 1er novembre 1667, devant le notaire Rageot et épouse le 3 novembre 1667, à Notre-Dame de Québec, Qc., André Poudrette dit Lavigne, né vers 1643, St-Gery, ville de Valenciennes, archevêché de Cambrai en Flandre, aujourd’hui archevêché de Valenciennes Nord et fils de Pierre Poudrette et de Philipotte Verogue. Il est décédé le 1er et est inhumé le 2 juin 1724, à Pointe-aux-Trembles, Qc. Le couple a douze enfants, dont six garçons et six filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

21 – HÉLÈNE CALAIS, Immigre en 1673, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1656, à St-Sulpice, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Pierre Calais (Caily) et de Marie Defosse. Elle vit encore le 4 avril 1725. Elle contracte mariage le 17 septembre 1673, devant le notaire Becquet et épouse le 25 septembre 1673, à Notre-Dame de Québec, Blaise Béleau (Belleau) dit Larosse, né vers 1650, à Queyssac, évêché de Périgueux en Périgord et fils de François Béleau et de Marguerite Crevier. Il décède vers 1722. Le couple a dix enfants, dont un bébé anonyme, six garçons et trois fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 7e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4 )

———————————————————————————————————————————

22 – MARIE CAMPION, est née vers 1654, à St-Nicaise de Rouen en Normandie et fille de Pierre Campion et de Marguerite Hénault. Elle décède à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Elle épouse le 3 septembre 1670, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Mathurin Dubé, né vers 1631, à Chapelle Themer au Poitou et fils de Jean Dubé et de Suzanne René. Il décède le 30 décembre 1695, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Le couple a huit enfants, six garçons et deux filles.

Elle revient à quatre reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

23 – MADELEINE CARBONNET, Immigre en 1664, aucune mention de biens apporté. Elle est née le 9 février 1640, à Meudon, archevêché de Paris, Île de France et fille de Nicolas Carbonnet et d’Anne Robin. Elle décède le 16 et est inhumée le 17 mars 1711, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 24 juillet 1664, devant le notaire Duquet et épouse le 11 août 1664, à Notre-Dame de Québec, Qc., Étienne Sédilot dit Desnoyers, né le 9 septembre 1640, à Québec et fils de Louis Sédilot et de Marie Grimout. Il décède le 9 et est inhumé le 10 novembre 1688. Le couple a quatre enfants, un garçon et trois filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références;1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

24 – MARIE CHARPENTIER, Immigre en 1671, elle est née vers 1655, à St-Étienne du Mont, archevêché de Paris. Elle est la fille de François Charpentier et de Marie Gateau. Elle décède le 28 et est inhumée le 29 mai 1713, à Ste-Anne de La Pérade, Qc. Elle contracte mariage le 11 novembre 1671 et épouse le 16 novembre 1671, à Ste-Anne de La Parade, Qc., Pierre-Jean Gendron, né vers 1643, à St-Genard, archevêché de Niort en France et fils de René Gendron et de Catherine Blain. Il décède le 6 et est inhumé le 7 novembre 1724, à Ste-Anne de La Parade, Qc. Le couple a quatre enfants, trois garçons et une fille.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

25 – REINE CHARPENTIER, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 400 livres + un don spéciale de 100 livres du Roi. Elle est née vers 1658, à St-Sulpice, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu de l’Honorable Bonaventure Charpentier et d’Isabelle Dessaint. Elle décède le 25 janvier 1728, à Montréal, Qc. Elle est présente au contrat en avril 1672 de Marie Péchina. Elle contracte mariage le 18 juillet 1672, devant le notaire Becquet et épouse le 28 juillet 1672, à Notre-Dame de Québec, Louis Princeau, né le 29 mars 1643, à St-Étienne, Aytre, évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Jean Princeau et de Marie Grissau. Il décède vers 1680. Le couple a trois filles. Elle épouse en seconde noce le 26 août 1681, à Notre-Dame de Québec, Étienne Tomingo Carabi, né vers 1647, en la ville et évêché de Bayonne, en Gasgonne (archevêché de Bayonne en Pyrenées-Atlantiques) et fils d’Étienne Tomingo et de Catherine Madame. Il décède le 28 décembre 1702, à Québec. Le couple a cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

26 – MARIE CHARRIER, Immigre en 1665 et veuve d’André Depost. Elle est née vers 1639, à Beauvais en Picardie et fille d’Étienne Charrier et de Marie Lissegais, Elle décède le 20 décembre 1694, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec. Elle comparait devant la Prévôté le 13 novembre 1673, pour répondre à l’accusation d’avoir injurié et frappé d’un coup de pied Charles Le Marquis qui l’avait insulté. Elle contracte mariage le 8 octobre 1665, devant le notaire Duquet et épouse le 13 octobre 1665, à Notre-Dame de Québec, Jacques Renaud, né vers 1645, à La Rochelle en Aunis et fils de Vincent Renaud et de Marie Martin. Il décède le 23 décembre 1708, aussi à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec. Le couple a quatre enfants, un garçon et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-7 )

———————————————————————————————————————————

27 – JEANNE CHARTRON, Immigre en 1667, elle est née vers 1653, à St-Pierre le Guillard, ville et archevêché de Bourges, en Berry, aujourd’hui archevêché de Bourges, en Cher. Elle est la fille de feu Louis Charton et de Madeleine Dumont. Elle décède le 6 juin 1703, à Longueuil, Qc. Elle contracte mariage le 9 octobre 1667, devant le notaire Rageot, en présence de plusieurs autres Fille du Roi et épouse le 10 octobre 1667, à Notre-Dame de Québec, Qc., Jean Robin dit Lapointe, né vers 1642, à St-Martin, ville de Clamecy, évêché d’Auxerre en Nivernais, aujourd’hui archevêché de Clamecy en Nievre, et fils de Jean Robin et de Pierrette Gotreau. Le couple a dix enfants, dont deux fils et huit filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

28 – JEANNE MARGUERITE CHEVALIER, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1645, à St-Jacques de Dieppe en Normandie et fille de feu Jacques-Alexandre Chevalier et de Marguerite Le Normand. Elle décède le 24 et est inhumé le 25 novembre 1716, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Elle contracte  mariage le 11 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 19 décembre 1671, Guillaume Lecanteur dit Latour. Sieur de la Tour. Le couple a trois enfants. Elle contracte de nouveau mariage le 21 avril 1679, devant le notaire Paul Vachon et épouse en seconde noce le 22 avril 1679, à L’Ange-Gardien, Qc., Robert Lévesque, né le 29 août 1642 et baptisé le 3 septembre 1642, à Hautot-St-Sulpice, en France et fils de Pierre Lévesque et de Marie Caumont. Il décède le 11 et est inhumé le 13 novembre 1699, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Le couple a six enfants, cinq garçons et une fille. Elle épouse en troisième noce le 5 avril 1701, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc., François Deschamps dit De La Bouteillerie, fils de Jean Deschamps et d’Élisabeth De Bin. Ce couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

29 – MADELEINE CHRÉTIEN, Immigre en 1670 et elle sait signer. Elle est née vers 1641, à St-Eustache de Paris en France et fille de Toussaint Chrétien et de Françoise Bertaut. Elle décède le 27 février 1709, à Contrecœur, Qc. Elle contracte mariage le 15 octobre 1670, sous seing privé, et épouse le 20 octobre 1670, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Pierre Chicoine, (Seigneur de Bellevue), né le 7 février 1639, Channay-sur-Lathan d’Anjou en France et fils de Gilles Chicoine et de Perrine Boisaubert. Il décède à Verchères, il ne sait pas signer. Le couple a neuf enfants, trois garçons et six filles. Elle contrat de nouveau mariage le 8 juin 1702, devant le notaire Antoine Adhémar, et épouse en seconde noce le 16 juin 1702, à Contrecœur, Qc., Louis Odet De Piercot, (Sieur de Bailleul, écuyer, officier des troupes de la marine et chevalier de St-Louis). Il est le fils de Pierre De Piercot et de Marie-Anne Canut, de Les Andelys, archevêché de Rouen en France. Il sait signer. Aucun enfant pour ce couple.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

30 – DENISE COLIN, Immigre en 1673, elle est née vers 1651, à St-Nicolas, ville de Lagny, archevêché de Paris en Brie, aujourd’hui archevêché de Meaux, en Seine-et-Marne. Elle est la fille de Jacques Colin et de Nicole Fontaine. Elle épouse le 17 novembre 1673, à Ste-Famille de Boucherville, Qc., Roch Thouin, né vers 1645, à Notre-Dame de St-Martin le Gaillard, archevêché de Rouen, en Normandie, aujourd’hui archevêché de Dieppe, en Seine-Maritime, et fils d’Antoine Thouin et de Pierette Gagnon. Le couple a huit enfants, dont cinq fils et trois filles. Elle épouse en seconde noce le 19 septembre 1694, à Repentigny, Qc., Antoine Gloria dit Roch, né vers 1664, à Montignac-Charente, évêché d’Angoulême en Angoumois, aujourd’hui archevêché d’Angoulême en Charente, et fils de Pierre Gloria et de Catherine Brunel. Il décède le 22, et est inhumé le 23 octobre 1727, à Repentigny, Qc. Le couple a deux enfants, un fils et une fille.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

31 – MARIE ROSE COLIN, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1642, à Espinay, Chalons en Bourgogne et fille de feu Pierre Colin et de Jeanne Dupoteau. Elle décède et est inhumée le 5 mai 1722, à Montréal, Qc. Un premier contrat de mariage passé le 3 septembre 1670, est annulé avec Charles Milloin. Elle épouse en 1670 dans la région de Richelieu (acte perdu), François Deguire dit Larose, soldat du régiment de Carignan, il est né vers 1641, à Thivieres en Périgord. Il décède et est inhumé le 12 septembre 1699, à Montréal, Qc. Le couple a neuf enfants, cinq garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-9 )

———————————————————————————————————————————

32 – FRANçOISE CONFLANS, Immigre en 1667, elle est dite fille de qualité. Elle est née vers 1650, à Paris en France et fille de Charles Conflans et de Marguerite Roissier. Elle décède le 28, et est inhumée le 29 février 1728, à Québec. Elle signe en compagnie d’autre fille une protestation le 17 juin 1667, à Dieppe concernant le traitement réservé à leurs endroit. Elle contracte mariage le 30 juillet 1667, devant le notaire Becquet (l’acte est perdu) et épouse le 11 octobre 1667, à  Notre-Dame de Québec, Charles Rancin, né vers 1650, à Aunis en France et fils de Pierre Rancin et de Martine Chaignot. Il décède le 6 février 1700, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, Qc. Le couple a douze enfants, cinq garçons et sept filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

33 – FRANçOISE COUSIN, Immigre en 1665, aucune mention de biens apporté. Elle est née vers 1634, à Paris en France et fille de Martin Cousin et de Marie Hubert. Elle décède le 19 et est inhumée le 20 décembre 1714, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 6 octobre 1665, devant le notaire Duquet et épouse le 13 octobre 1665, à Charlesbourg (mais l’acte est inscrit à Québec), Charles Gaudreau, né vers 1637, en France et fils de François Gaudreau et d’Edmée Lejeune. Il décède le16 et est inhumé le 17 décembre 1714, à Charlesbourg, Qc. Le couple a sept enfants, quatre garçons, deux filles et un bébé anonyme.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

34 – ANNE COUTURE, Immigre en 1665, elle est née vers 1641, à St-Hilaire d’Îlliers, évêché de Chartres en Beauce et fille de Jacques Couture et de Marie Chevalier. Elle décède le 13 et est inhumée le 14 mai 1715, à St-Laurent de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 23 octobre 1665, devant le notaire Auber et épouse le 12 novembre 1665, à Château-Richer, Qc., Jean Moreau dit Lagrange, né vers 1635, à St-Philibert de Grandieu, évêché de Nantes en Bretagne et fils de Jean Moreau et de Jeanne Doucet. Il décède le 13 et est inhumé le 14 mars 1704, à St-Laurent de l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a huit enfants, dont six garçons et deux filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

35 – MARIE CROISET, Immigre en 1671, elle est née le 2 juillet 1651, à St-Pierre, ville de Marennes, évêché de Saintes en Saintonge et fille de Pierre Croiset et de Marie Brouard. Elle décède le 30 juin 1716, à Ste-Anne de La Pérade, Qc. Elle contracte mariage le 29 août 1671, devant le notaire De Larue et épouse à l’automne de 1671, au Québec (acte perdu), Jean Laquerre, né à Chavagnes Les Redoux, évêché de Maillezais au Poitou et fils de Joseph Laquerre et de Marguerite Dubois. Le couple a un enfant. Elle contracte de nouveau mariage le 17 août 1677, devant le notaire Roy, et épouse en seconde noce à la fin du mois août 1677, à Ste-Anne de La Pérade, Pierre Lévesque, né vers 1641, à St-Pierre ville de Doue, évêché d’Angers en Saumurois et fils de Gilles Lévesque et de Mathurine Thibault. Le couple a quatre enfants, trois garçons et une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

36 – FRANçOISE CURÉ, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi, elle ne sait pas signer. Elle est née vers 1643, à Revilliers en Picardie et fille de feu Pierre Curé et de Barbe Charles. Elle décède le 19 janvier 1709, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Elle contracte mariage le 19 décembre 1669, devant le notaire Frérot, à Boucherville, et épouse (acte de mariage introuvable), Lucas Loiseau, né vers 1640, à Archery de Champagne en France et fils de Jacques Loiseau et de Marguerite Rouette. Il décède le 14 mars 1703, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Il ne sait pas signer. Le couple a cinq enfants, deux garçons et trois filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

37 – CLAUDE DAMISÉ, Immigre en 1668, aucune mention de bien apporté. Elle est née vers 1648, à St-Nicolas du Chardonnet, Faubourd St-Victor, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Étienne Damisé et de Geneviève Pioche. Elle décède le 6 octobre 1705, à Montréal. Elle contracte mariage le 30 novembre 1668, devant le notaire Basset et épouse le 10 décembre 1668, à Notre-Dame de Montréal, Qc. Pierre Perthuis dit Lalime, né le 19 février 1645, à St-Denis, ville d’Amboise, archevêché de Tours en Tourrain et fils de Sylvain Perthuis et de Mathurine Racicot. Il décède le 16 avril 1708, à Montréal. Le couple a douze enfants, quatre garçons et huit filles. Claude a aussi un enfant illégitime.

Elle revient à quatre reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est trois fois ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

38 – CATHERINE DE BAILLON, Immigre en 1669, descendante du Roi Charlemagne, elle est dite noble de campagne, elle apporte 1000 livres comptant et sait signer. Elle est née vers 1645, à Montfort-l’Amanury et fille de feu Alphonse De Baillon (Sieur de La Mascotterie, écuyer) et de Louise De Marles. Elle décède le 27 et est inhumée le 30 janvier 1688, à Grande-Anse, Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Sa succession sera réglé que 50 ans après sa mort. Elle contracte mariage le 19 octobre 1669, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 12 novembre 1669, à Notre-Dame de Québec, Qc., Jacques Miville dit Deschenes, baptisé le 2 mai 1639, à St-Hillaire d’Hiers-Brouage, archevêché de Rochefort en Saintonge, Charente-Maritime, il sait signer et est le fils de Pierre Miville et de Charlotte Maugis. Il décède le 27 et est inhumé le 28 janvier 1688, à Grande-Anse, Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Tout deux décèdent des suites d’une épidémie de Typhus. Le couple a six enfants, trois garçons et trois filles.

Elle revient à cinq reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

39 – MARIE DE BEAUREGARD, Immigre en 1665, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1647, à Paris et fille d’Olivier De Beauregard et de Philippine Ardouin. Elle décède le 24 octobre 1715, à l’Islet, Qc. Elle contracte  mariage le 31 octobre 1665, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 12 novembre 1665, à Notre-Dame de Québec, Qc., Sébastien Langelier, né vers 1617, en Normandie et fils de Michel Langelier et de Catherine Bidaut, de Notre-Dame-Fresquienne, Seine-Inférieur en Normandie. Le couple a quatre enfants, trois garçons et une fille. Marie a eu un mauvais dossier judicaire, le 20 août 1667, les membres du Conseil Souverain déploraient « qu’il se commet plusieurs actions scandaleuses par quelques femmes et filles… que la femme de Sébastien Langelier estant une des plus scandaleuses il serait à-propos d’en faire justice« . Elle amenda sa conduite par la suite. Elle épouse en seconde noce le 12 octobre 1682, à Notre-Dame de Québec, Qc., Étienne Gélinas, veuf d’Huguette Robert. Il est né en 1624, à St-Eutrope de Saintonge en France et il est le fils de Charles Gélinas et de Madeleine Morrisson. Il est inhumé à Bécancour, comté de Nicolet, Qc. Le couple a deux garçons.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-7 )

———————————————————————————————————————————

40 – CLAUDE DE CHEVRAINVILLE, Immigre en 1665, elle est née vers 1646, à St-Nicolas des Champs, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Jacques De Chevrainville, ( Sieur de la Fontaine ) et de Dame Marguerite-Léonarde Baudon. Elle décède le 22 janvier 1691, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec et est inhumée le même jour. Elle contracte mariage le 11 août 1665, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 12 août 1665, à Notre-Dame de Québec, Henri Brault dit Pominville, né vers 1635, à Ballon évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Jean Brault et de Suzanne Touseaume. Il décède le 3 février 1698, aussi à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumé le même jour. Le couple a douze enfants, huit garçons et quatre filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

41 – CHARLOTTE DE COPPEQUESNE, Immigre en 1666, elle est dite de famille noble. Elle est née vers 1636, à Feuquieres en Vimeu en Picardie et fille du défunt Sieur Aloph De Coppequesne (militaire chevaux-léger, décédé en mars 1664, à Paris, Île de France) et d’Honorée De Nointel. Elle décède le 8 novembre 1706, à Montréal, Qc. Elle contracte mariage le 5 décembre 1666, devant le notaire Basset et épouse le 10 janvier 1667, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Jean Gâteau, immigrant en tant que Recrue de 1653, un maçon au salaire de 75 livres. Il né vers 1627, à Clermont-Creans de Maine en France et fils de Mathurin Gâteau et de Renée Lefebvre. Il décède le 3 février 1687, à Montréal, Qc. Le couple a quatre enfants, un garçon et trois filles. Elle épouse en seconde noce le 1er mars 1688, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Jacques Brault, (un domestique), né 1651, au Poitou, en Couhe et fils de Pierre Brault et de Marie Chauvin. Il décède le 27 mai 1693, à Montréal, Qc. Ce couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-8 )

———————————————————————————————————————————

42 – MARIE CLAIRE DE LAHOGUE, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 50 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à St-Germain Le Vieil, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Gilles De Lahogue et de Marie Lebrun. Elle décède le 25 et est inhumée le lendemain 26 août 1687, à Québec. Elle contracte mariage le 25 novembre 1669, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 27 novembre 1669, à Notre-Dame de Québec, Jean Sédilot dit Montreuil, né le 27 janvier 1647, à Québec et fils de Louis Sédilot et de Marie Grimout. Le couple a dix enfants, quatre garçons et six filles.

Elle revient à trois dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

43 – MARIE DE LAMARRE, est baptisée le 16 août 1650, à Rouen en Normandie et fille de David De Lamarre et d’Anne Busevestre. Elle devient sage-femme. Elle décède le 21 et est inhumée le 23 décembre 1708, à Charlesbourg, Qc. Elle épouse le 27 novembre 1668, à Notre-Dame de Québec, Qc., Guillaume Renaud, baptisé le 20 janvier 1644, à St-Jouin sur Mer, en Normandie et fils de Guillaume Renaud et de Suzanne De LaHaye. Il décède le 5 et est inhumé le 6 janvier 1709, à Charlesbourg, Qc. Le couple a dix enfants, cinq garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

44 – FRANçOISE DESFOSSÉ, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 100 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1649, à St-Jacques du Hautpas, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Georges Desfossé et de Marie Ledoux. Elle décède le 18, et est inhumée le 19 novembre 1711, à St-Jean de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 2 octobre 1669, devant le notaire Dupont et épouse le 18 octobre 1669, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Jacques Bidet dit Roussel, né vers 1644, à St-Martin de Chenac, archevêché de Chenac Saint-Seurin d’Uzet, évêché de Saintes en Saintonge, aujourd’hui archevêché de Saintes en Charente-Maritime et fils de Pierre Bidet et de Marie Allaire. Le couple a six enfants, un garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

45 – MARIE DESCHAMPS, Immigre en 1670, elle est née vers 1656, en France, ses parents sont inconnus. Elle épouse vers 1672 (acte introuvable), Marin Desmarais dit Labarre, né vers 1641, en la ville Alençon, évêché de Sees en Normandie et fils de Martin Desmarais et d’Élisabeth Charpentier. Il décède le 4 mars 1732, à Rivière-du-Loup, (Louisville), Qc. Le couple a deux enfants, un garçon et une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

46 – LOUISE DESGRANGES, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 50 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1648, à St-Brice sous Foret, archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Denis Desgranges et de Marguerite Jouanne. Elle décède le 11 novembre 1721, à Neuville, Qc. Un premier contrat de mariage passé le 29 septembre 1669, est annulé avec Pierre Senat. Elle contracte de nouveau mariage le 30 septembre 1669, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 15 octobre 1669, à Notre-Dame de Québec, Louis Délisle, soldat du Capitaine Petit. Il est né et baptisé le 11 avril 1645, à St-Pierre de Dampierre, archevêché de Rouen en Normandie et fils de Charles Délisle et de Marguerite Petit. Il décède le 10 septembre 1693, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec et est inhumé le même jour à Québec. Le couple a dix enfants dont, six garçons et quatre filles, parmi ses enfants il y a un couple de jumeau/jumelle.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

47 – MADELEINE DESPRÉS, Immigre en 1670, elle sait signer et apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1653, à St-Sauveur, archevêché de Paris en France et fille de François Després et de Madeleine Legrand. Elle décède après trois jours de maladie le 18, et est inhumée le 19 décembre 1712, à St-Jean de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 30 août 1670, devant le notaire Becquet et épouse le15 septembre 1670, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Nicolas Audet dit Lapointe, baptisé le 12 juillet 1637, à Maulais en Canton Thouars (Deux-Sèvres), et fils d’Innocent Audet et de Vincente Roy. Il ne sait pas signer. Il décède le 9 et est inhumé le10 décembre 1700, à St-Jean de l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a douze enfants, neuf garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

48 – MARIE JEANNE DEVAULT, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est est née le 3 avril 1647, en la ville de Nogent-Le-Roi, évêché de Chartres en Beauce et fille de Jacques Deveau et de Louise Follure-Poill. Elle décède le 6 et est inhumée le 7 décembre 1687, à Repentigny, Qc. Elle épouse vers 1668, Antoine Émery dit Coderre, un soldat de Carignan, né le 6 août 1643, à Sarrazac, évêché de Périgueux en Périgord et fils de Megny Émery et de Marguerite Pacaud. Le couple fait un contrat après mariage le 13 avril 1674, devant le notaire Antoine Adhémar. Le couple a onze enfants, quatre garçons et sept filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

49 – AMBROISE DOIGT, Immigre en 1669, elle ne sait pas signer et apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1640, à St-Sulpicede Paris en France et fille de feu Nicolas Doigt et de Perrine Alain. Elle décède le 19 et est inhumée le 20 février 1709, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 21 septembre 1669, devant le notaire Duquet et épouse le 14 octobre 1669, à Notre-Dame de Québec, Qc., Jacques Magnan ou Mignier, baptisé le 31 mars 1636, à St-Pierre en France et fils de Gilles Magnan et de Jeanne Touchelle. Il ne sait pas signer. Il est inhumé le 21 décembre 1713, à Charlesbourg, Qc. Le couple a huit enfants, trois garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

50 – ÉLISABETH DOUCINET, Immigre en 1666, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née le 17 mai 1647, à La Rochelle en Aunis et fille de Pierre Doucinet et de Fleurence Canteau. Elle décède le19 et est inhumée le 21 novembre 1710, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 24 août 1666, devant le notaire Becquet et épouse le 4 octobre 1666, à Notre-Dame de Québec, Qc., Jacques Bédard, né le 15 décembre 1644, à La Rochelle en Aunis et fils d’Isaac Bédard et de Marie Girard. Il décède le 10 et est inhumé le 11 juillet 1711, à Charlesbourg, Qc. Le couple a dix-sept enfants, huit garçons et neuf filles.

Une seule fois dans mon arbre :
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 8e arrière grand-tante,
– elle est ma 9e arrière grand-tante,
– elle est deux fois ma 10e arrière grand-tante.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

51 – MARIE DUBOIS, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1642, à Lisieux en Normandie et fille de feu Guillaume Dubois et d’Élisabeth Lasseur. Elle décède le 30 septembre 1734, à Pointe-aux-Trembles, Qc. Un premier contrat de mariage passé le 26 août 1670, est annulé avec Étienne Revellos. Elle contracte de nouveau mariage le 3 novembre 1670, sous seing privé « en la chambre de M. de Chambly« . et épouse en novembre 1670 (acte perdu), Michel Brouillet, soldat da la compagnie de Petit, par la suite il est farinier. Il est né le 3 mai 1645, à Gouex de Poitiers, au Poitou et fils de Jacques Brouillet et de Renée Vaissière. Il décède le 18 mai 1712, à Montréal, Qc. Le couple a six enfants, quatre garçons et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4-9 )

———————————————————————————————————————————

52 – BARBE DUCHESNE, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1644, à Genève en Suisse et fille de Claude Duchesne et de Claude Laval. Elle décède le 17 juillet 1710, à Montréal, Qc., Elle contracte mariage le 22 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 26 octobre 1671, à Notre-Dame de Québec, Qc., André Badel dit Lamarche, (un militaire), né le 16 juin 1632, à Genève en Suisse et fils d’Étienne Badel et de Perrette Mermoud. Il décède le 20 février 1711, à Montréal, Qc. Le couple a huit enfants, trois garçons et cinq filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

53- MARIE DUCOUDRAY, immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 400 livres + 50 livre du Roi. Elle est née vers 1643 St-Sulpice, ville et archevêché de Paris, Île-de-France et fille de feu Nicolas Ducoudray et de Marie Largue. Elle est décédée après le 9 septembre 1710 à Lauzon. Elle annule un premier contrat de mariage avec Robert Gallien passé le 28 août 1670, devant le notaire Becquet, puis elle en contracte un second le 29 août 1670, devant notaire Becquet avec François Grenet, qu’elle épouse le 15 septembre 1670 à Notre-Dame de Québec. Il est né vers 1642  à St-Leu-La-Foret, archevêché de Paris, Île-de-France et fils de feu Jean Grent et de Jeanne Delan. Il est décédé le 30 mai 1691 à l’Hôtel-Dieu de Québec. De 1671 à 1683 le couple a eu sept enfants.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-6 )

———————————————————————————————————————————

54 – CATHERINE DUPUIS, Immigre en 1663, elle est née vers 1644, à St-Germain-L’Auxerrois, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille d’André Dupuy et de Catherine Duval. Elle décède en couche le 20, et est inhumée le lendemain le 21 décembre 1682, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Elle contracte mariage le 20 octobre 1663, devant le notaire Gloria, et M. de Maisonneuve signe à ce contrat et elle épouse le 28 novembre 1663, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Charles Martin, né vers 1644, à St-Jacques ville de Dieppe en Normandie et fils de Pierre Martin et de Madeleine Pavie. Le couple a dix enfants, cinq garçons et cinq filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

55 – CATHERINE DURAND, Immigre en 1665, elle est née vers 1649, à St-Eustache, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Pierre Durand et de Jaquette Courtois. Elle décède le 18 janvier 1732, à St-Sulpice, Qc. Elle contracte mariage le 23 novembre 1665, devant le notaire Fillion et épouse le 25 novembre 1665, à Notre-Dame de Québec, Pierre Pichet dit Lamusette, né le 18 août 1632, à St-Georges de Faye-La-Vineuse, évêché de Poitiers en Saumurois et fils de Pierre Pichet et d’Anne Pineault. Il décède le 31 octobre 1713, à St-Sulpice, Qc. Le couple a huit enfants, six garçons et deux filles. Pierre épousa Catherine sur la fausse rumeur que son épouse Marie Lefebvre laissé en France était décédée, alors que ce n’était pas le cas, mais en chemin pour le nouveau pays Marie Lefebvre meurt sur le navire. Donc le mariage de Catherine et Pierre fut réhabilité le 19 septembre 1673, par l’abbé Dudouyt.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

56 – MICHELLE DUVAL, Immigre en 1670, elle est née vers 1652, à Bouches-du-Rhone, Brittany en France et fille de Pierre Duval et de Jeanne Labarre. Elle décède le 2, à St-Romain, Qc., et est inhumée le 3 juin 1711, à Charlesbourg, Qc. Elle épouse le 2 mars 1670, à Verchères comté de Contrecoeur, Qc., Pierre Bon dit Lacombe, né vers 1640, à Ste-Foy, ville et évêché de Chartres, en Beauce, ses parents sont inconnus. Il décède le 4, à St-Roumain, et est inhumé le 5 avril 1715, à Charlesbourg, Qc. Le couple a neuf enfants, trois garçons et six filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre :
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

57 – MARIE MARGUERITE ÉLOY, est née vers 1651, à St-Jacques, ville de Dieppe, archevêché de Rouen en Normandie et fille de Jean Éloy et de Marguerite De Falaise. Elle décède le 30, et est inhumée le lendemain 31 mars 1728, à Ste-Geneviève de Batiscan, Qc. Elle épouse le 12 février 1668, au Québec, Jean Cossette, né vers 1642, à St-Hillaire Des Loges, évêché de Maillezais au Poitou et fils de Jacques Cossette et de Renée Macouin. Il décède le 13 novembre 1687, à Neuville, Qc. Le couple a sept enfants, cinq garçons et deux filles. Elle épouse en seconde noce le 19 octobre 1688, à Neuville, Qc., Jean Collet, né vers 1637, à Regny, évêché de Noyon en Picardie et fils de Nicolas Collet et de Marguerite Julien. Il décède le 12 septembre 1699, à Batiscan, Qc. Le couple a trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

58 – MARGUERITE ÉVIN (Hévain), immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651 à St-Fuscien évêché de Amiens en Picardie et fille de feu François Évin et de Louise Robillard. Elle contracte mariage le 8 septembre 1670, devant le notaire Becquet et épouse le 24 septembre 1670 à Château-Richer Pierre Richard, immigrant (domestique de Bertrand Chenay), né vers 1644 St-Vivien d’Écoyeux évêché de Saintes en Saintonges et fils de Jacques Richard et d’Antoinette Merlet. Le couple a dix enfants ; sept garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 

59 – JEANNE FAUCHEUX, est née le 10 juin 1655, à St-Pierre-Es-Liens, de Huisseau-sur-Mauves, évêché d’Orléans et fille de Noël Faucheux et de Jacquette Trion. Elle décède le 20, et est inhumée le 21 novembre 1721, à Ste-Anne de La Pérade, Qc., Elle contracte mariage devant le notaire Roy, et épouse le 17 février 1682, à Ste-Anne de La Pérade, Antoine Leduc, né vers 1649, à Rouen en Normandie et fils de Jean Leduc et de Françoise-Jeanne Desobrie. Le couple a trois enfants, deux garçons et une fille. Elle épouse en seconde noce le 29 février 1688, à Batiscan, Qc., Pierre Vaillant, né vers 1660, au Poitou et fils de Philippe Vaillant et de Jacquette Héritière. Il décède et est inhumé le même jour le 12 septembre 1735, à Ste-Anne de La Pérade, Qc. Le couple a quatre enfants, deux garçons et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4 )

 ———————————————————————————————————————————

60 – MARIE FAUCON, Immigre en 1663, elle est née le 28 mars 1644, à St-Pierre diocèse de Saintes en France et fille de Pierre Faucon et de Marie Berger. Elle décède le 4, et est inhumée le 7 décembre 1709, à Pointe-aux-Trembles, Qc. Elle contracte mariage le 18 novembre 1663, devant le notaire Basset. On peut lire au contrat « …fille usant et jouissant de ses droits« . et épouse le 27 novembre 1663, à Notre-Dame de Montréal, Guillaume Chartier, né en vers 1635, à La Flèche d’Anjou en France, immigrant en tant que Recrue de 1653, au salaire de 60 livres et fils de Jacques Chartier et de Marguerite Loisel. Il décède et est inhumé le 23 mai 1707, à Pointe-aux-Trembles, Qc. Le couple a onze enfants, cinq garçons et six filles. Elle épouse en seconde noce le 15 octobre 1708, à Pointe-aux-Trembles, François Jocteau, fils de Julien Jocteau et de Jeanne Jamet. Il décède le 21 octobre 1708, à Pointe-aux-Trembles, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-8 )

———————————————————————————————————————————

61 – CATHERINE FIÈVRE, Immigre en 1663, aucune mention de bien apporté. Elle est née le 19 novembre 1646, à St-André, ville de Niort, évêché de Poitiers au Poitou et fille de feu Fiacre Fièvre et de Jacquette Dussault. Elle décède le 13 juin 1709, à l’hôpital Hôtel Dieu de Québec, et est inhumée le même jour. Elle contracte mariage le 31 octobre 1663, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 10 novembre 1663, à Notre-Dame de Québec, Charles Allaire dit Dallaire, né le 2 août 1637, à St-Philibert du Pont-Charrault, évêché de Luçon au Poitou et fils de Sébastien Allaire et de Perrine Thourisonne. Le couple a treize enfants, huit garçons et cinq filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

62 – ANNE FOUBERT, immigre en 1670, elle est née vers 1651 à St-Félix de Chartres, archevêché de Paris, Île-de-France et fille de Louis Foubert et de Marie Charpentier. Elle est décédée le 4, et inhumée le 5 avril 1729 à Verchères. Elle contracte mariage avec Pierre Boisseau sous seing privé le 15 octobre 1670 et déposé au minutier du notaire Maugue et l’épouse le 20 octobre 1670 à Notre-Dame de Montréal. Il est né vers 1646 à Trans, évêché de Nantes en Bretagne et fils de René Boisseau et de Renée Martin. Il décède le 22 et est inhumé le 24 septembre 1699 à Ste-Anne de Varennes. De 1672 à 1696 le couple a eu dix-sept enfants dont un couple de jumeau-jumelle.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(référence; 1-2-3-6 )

———————————————————————————————————————————

63 – MARGUERITE FOY, Immigre en 1667, elle ne sait pas signer et apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1636, à Hermenault, de Vendée en France et fille de Pierre Foy et de Catherine Blanchard. Elle décède le 12, et est inhumée le 14 janvier 1718, à St-Jean de Montmorency, Qc. Elle contracte mariage le 5 juillet 1667, devant le notaire Rageot et épouse en juillet 1667, François Dumas ( un maçon ), né vers 1636, à Nanteuil de Vallée, en Charente et fils de François Dumas et d’Anne Rollin. Il ne sait pas signer. Il est inhumé le 24 février 1714, à St-Laurent de Montmorency, Qc. Le couple a sept enfants, quatre garçons et trois filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

64 – LOUISE GARGOTINE, Immigre en 1663, elle est née vers 1637, à Lajarne, évêché de La Rochelle en Aunis et fille de Jacques Gargotine et de Françoise Pernard. Elle contracte mariage le 23 février 1664, devant le notaire Pierre Duquet et épouse le 26 février 1664, à Château-Richer, Qc. Daniel-François Perron dit Suire, fils illégitime né le 25 et baptisé le 26 novembre 1638, au Temple Calviniste de Dompierre et Bourgneuf, évêché de La Rochelle en Aunis. Il décède le 22 février 1678, à L’Ange-Gardien, Qc. Le couple a six enfants dont trois garçons et trois filles. Elle contracte de nouveau mariage le 28 décembre 1678, devant le notaire Paul Vachon et épouse le 7 janvier 1679, à L’Ange-Gardien, Qc. Charles Alain, né vers 1640, à St-Sulpice, Faubourg St-Germain des Prés, ville et archevêché de Paris, Île de France et fils de Pierre Alain et de Marie Lefebvre. Il décède le 15, et est inhumé le 16 août 1699, à L’Ange-Gardien, Qc. Le couple a une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

65 – ANNE GIRARD, Immigre en 1665, aucune mention de biens apporté. Elle est née vers 1636, à St-Cyr-du-Vaudreuil, archevêché de Rouen en Normandie, aujourd’hui archevêché Les Andelys, Eure, ses parents sont inconnus. Elle décède le 22, et est inhumée le 23 août 1710, à Ste-Anne de Varennes, Qc. Elle contracte mariage le 21 octobre 1665, devant le notaire Auber et épouse le 22 octobre 1665, à Château-Richer, Qc. Nicolas Daudelin, né vers 1634, à St-Paul, ville et archevêché de Rouen en Normandie, ses parents sont aussi inconnus. Il décède en août 1699, à Ste-Anne de La Pérade, Qc. Le couple a quatre enfants, un fils et trois filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

66 – ÉLISABETH GODILLON, Immigre en 1670, aucune mention de biens apporté. Elle est née le 4 février 1649, à Notre-Dame des Aides, Blois, évêché de Chartres en France et fille de feu Nicolas Godillon et de Marie Boulay. Elle contracte mariage le 17 septembre 1670, devant le notaire Basset et épouse le 22 septembre 1670, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Léonard Éthier, né en 1641, à St-Martial de Magnot, évêché de Limoges en France et fils d’Étienne Éthier et de Marguerite Sabelle. Le couple a dix enfants, cinq garçons et cinq filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

67 – MARIE GRANDIN, Immigre en 1669, elle est née vers 1654, en l’archevêché de Rouen en Normandie, ses parents sont  inconnus. Elle décède le 31 octobre 1708, à Montréal, Qc. Elle épouse vers 1670, probablement à Trois-Rivières, Qc. (acte introuvable), Michel Morel dit Parisien, né en l’évêché de Troyes en Champagne (Aube), ses parents sont inconnus. Le couple a un fils. Elle épouse en seconde noce vers 1673, aussi dans la région de Trois-Rivières (acte introuvable), Claude Robillard, né vers 1650, en France et aussi de parents inconnus. Il décède le 25, et est inhumé le 26 mai 1719, à St-Sulpice, Qc. Le couple a neuf enfant dont sept fils et deux filles. Un de leur fils épouse une Amérindienne.

Elle revient à quatre reprises dans mon arbre ;
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

68 – CATHERINE GRANGER, Immigre en 1673, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1655, à Melun (Seine-et-Marne), en France et fille de feu Pierre Granger et de Marguerite François. Elle est inhumée le 25 juillet 1731, à Beauport, Qc. Elle contracte mariage le 8 septembre 1673, devant le notaire Becquet et épouse le 11 septembre 1673, à Notre-Dame de Québec, Jean Lépinay, né vers 1647, à Bretagne (Loire-Atlantique), et fils de Mathieu Lépinay et de Françoise Pinson. Il décède le 10, et est inhumé le 11 janvier 1727, à Beauport, Qc. Le couple a onze enfants, quatre garçons et sept filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

69 – MARIE GRAVOIS, Immigre en 1667, elle est née vers 1646, en France, ses parents sont inconnus. Elle épouse le 3 novembre 1667, à la paroisse Immaculée-Conception de Trois-Rivières, Qc., Philippe Étienne, né vers 1629, à Doeuil sur Le Mignon, évêché de Saintes en Saintonge et fils de Mathurin Étienne et de Louise Arsonnelle. Il décède le 7 juillet 1710, à Montréal. Le couple a dix enfants, huit garçons et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

70 – CATHERINE GUÉRARD, Immigre en 1669, elle est née vers 1647 et fille de Pierre Guérard et de Marguerite Monandel. Elle est inhumée le 12 octobre 1727, à Champlain, Qc. Elle contracte mariage le 12 février 1670, devant le notaire De Larue et épouse en février 1670, à Champlain, Qc. (acte introuvable), Julien Dubord dit Lafontaine, né vers 1620, à Limousin (Dordogne), en France et fils de Louis Dubord et de Catherine De La Brugière. Il est inhumé le 2 avril 1705, à Champlain, Qc. Le couple a dix enfants, huit garçons et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

71 – ANNE GUILLAUME, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à Paris en France et fille de Michel Guillaume et de feue Germaine Ermolin. Elle décède le 29, et est inhumée le 30 janvier 1716, à St-Nicolas, Qc. Elle contracte mariage le 12 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 19 octobre 1671, à Notre-Dame de Québec, François Dubois dit Lafrance, né le 23 février 1650, à Bretagne en France et fils de François Dubois et de Claude Fayenne. Il décède le 9, et est inhumé le 10 juillet 1712, à St- Nicolas. Qc. Le couple a dix enfants, cinq garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

72 – MARIE MADELEINE GUILLEBOEUF, Immigre en juin 1668, elle est née vers 1655, à Rouen en Normandie et fille de Nicolas Guilleboeuf et de Madeleine Vavilin. Elle décède en 1710, à Contrecœur, Qc. Elle contracte mariage le 30 mai 1669, devant le notaire Basset et épouse le 24 juin 1669, à Notre-Dame de Montréal. Qc., Jean Plouf, ( un savetier ), né vers 1643, à St-Martin de Paris en France et fils d’Antoine Plouf et de Geneviève De Metz. Il décède et est inhumé le15 avril 1700, à Montréal, Qc. Le couple a sept enfants, cinq garçons et deux filles. Elle épouse en seconde noce en 1702, Louis Foisy, né le 13 août 1686, à Champlain, Qc., et fils de Martin Foisy et de Madeleine Beaudoin, et veuf de Madeleine Gazaille dit Blet, il est père de douze enfants de son premier mariage. Il décède le 18, et inhumé le 19 juin 1755, à Verchères, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à six reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-mère,
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

73 – JACQUELINE HÉRON, Immigre en 1665, elle ne sait pas signer et aucune mention de bien apporter. Elle est née vers 1646, à St-Nicolas des Champs de Paris en France et fille de feu Pierre Héron et de Cécile Dupont. Elle décède le 17 novembre 1716, à Québec. Elle contracte mariage le 6 octobre 1665, devant le notaire Duquet et épouse le 15 octobre 1665, à Notre-Dame de Québec, Jacques Galarneau, né le 27 septembre 1643, à Ste-Marguerite de Cogne en France et fils de Pierre Galarneau et d’Isabelle Goujat. Il décède le 1er janvier 1701, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, Qc. Le couple a douze enfants, six garçons et six filles. Elle contracte de nouveau mariage le 9 mai 1706, devant le notaire Raimbault, et épouse en seconde noce le 9 mai 1706, à Montréal, Qc., Jean Picard, né le 4 novembre 1665, à Château-Richer, Qc., et fils de Jean-Pierre Picard et de Madeleine Gagnon, et veuf de Madeleine Sabourin. il ne sait pas signer. Il est inhumé le 1er mai 1728, à Montréal, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

74 – MARGUERITE HYARDIN, Immigre en 1665, elle ne sait pas signer. Elle est née le 30 août 1645, à Joinville (Haute-Marne), et fille de René Hyardin et de Jeanne Serre. Elle décède le 29, et est inhumée le 30 mai 1720, à St-François de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 5 octobre 1665, devant le notaire Aubert, et épouse en décembre 1665, « en la maison de Julien Fortin dit Bellefontaine tenant lieu d’église au Cap Tourmente« , Nicolas Verieul dit Labécasse, né le 17 octobre 1632, à Dieppe en Normandie et fils de Nicolas Verieul et de Perrette Roussel. Il ne sait pas signer. Il est inhumé le 11 octobre 1714, à St-François de l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a neuf enfants, quatre garçons et cinq filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4 )

———————————————————————————————————————————

75 – MARIE HUS, Immigre en 1667, elle apporte des biens estimés à 300 livres. Elle est née et baptisée le 1er juin 1642, au Temple Calviniste, Petit-Quevilly, ville et archevêché de Rouen en Normandie et fille de Marc Hus et de Marie Crépin. Elle décède le 19 octobre 1716, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec. Un premier contrat de mariage passé le 20 octobre 1667, est annulé avec Adrien Lacroix. Elle contracte de nouveau mariage le 7 décembre 1667, devant le notaire Becquet et épouse le 7 janvier 1668, à Notre-Dame de Québec, Jean Boismé, né vers 1641, à St-Porchaire, ville et évêché de Poitiers au Poitou et fils de Pierre Boismé et d’Andrée Bounet. Il décède le 13 juillet 1703, à Charlesbourg, Qc., et est inhumé le même jour. Le couple a neuf enfants, cinq garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

76 – MARGUERITE JOURDAIN, Immigre en 1667, aucune mention de bien apporter. Elle est née le 12 novembre 1648, à Notre-Dame du Bois-Robert, archevêché de Rouen en Normandie et fille de Claude Jourdain et de feue Marguerite Lahaie. Elle décède le 19 mai 1720, à St-Sulpice de l’Assomption, Qc. Elle contracte mariage le 23 novembre 1667, devant le notaire Basset et épouse le 25 novembre 1667, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Bernard Dalpec dit Bélair, né vers 1641, à Tonnac, évêché de Albi en Languedoc et fils de Jean Dalpec et de Jeanne Tesseran. Il décède le 2, et est inhumé le 10 décembre 1687, à Repentigny, Qc. Le couple a dix enfants, deux garçons et huit filles. Elle épouse en seconde noce le 8 janvier 1689, à Repentigny, Qc., Louis Majot dit Maisonseule, né vers 1645, à St-Martin de Saint-Maixent, évêché de Poitiers au Poitou, (archevêché de Niort, Deux-Sevres) et fils d’Abraham Majot et de Jacquette Lavau. Il décède le 17, et est inhumé le 18 janvier 1700, à Repentigny, Qc. Le couple a deux enfants, un garçon et une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

77 – MARIE LAFAILLE, Immigre en 1663, elle est née vers 1640, à St-Pierre, ville et évêché de Saintes en Saintonge et fille de feu Pierre Lafaille et de Marguerite Constatin. Elle décède le 29 décembre 1708, à St-François de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 19 octobre 1663, devant le notaire Gloria. et M. De Maisonneuve signe à ce contrat, elle épouse le 22 octobre 1663, à Notre-Dame de Québec, René Émond, né vers 1640, en la ville St-Martin, Ile de Ré, évêché de La Rochelle en  Aunis et fils de Jean Émond et de Jeanne Charier. Le couple a dix enfants, cinq garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

78 – MARIE ANNE LAFONTAINE, immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1641 à Saint-Sulpice de Paris et fille de feu de Nicolas Lafontaine et de feue Marguerite Éreau.  Elle contracte mariage le 22 août 1670, devant le notaire Becquet et épouse le 28 août 1670, à la paroisse Ste-Famille de l’Île-d’Orléans Marin Dalleray (Daleret) un menuisier, né vers 1635 St-Sauveur-de-Neufville ville et évêché de Beauvais, Île-de-France et fils de Pierre Daleret et de Marie DeTreillau. Le couple n’a que trois enfants une fille et deux garçons.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(référence ; 1-2-3-4  )

———————————————————————————————————————————

79 – CATHERINE LAÎNÉ, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est baptisée le 6 février 1654, en Normandie et fille de Jean Laîné et de Marie Renaud. Un premier contrat de mariage passé le 21 octobre 1671, est annulé avec Jacques Bluteau. Elle épouse le 12 novembre 1671, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Étienne Mesny, fils de Jean Mesny et de Marie Cane, de Normandie. Il décède le 28 septembre 1693, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec. Le couple a onze enfants, trois garçons et huit filles. Elle épouse en seconde noce le 23 mai 1709, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Jean Paré, né 18 avril et baptisé le 16 juin 1656, à Notre-Dame de Québec et fils de Robert Paré et de Françoise Lehoux. Il décède le 23, et est inhumé le 24 mars 1746, à Ste-Anne de Beaupré, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

80 – MARIE LAMY, Immigre en 1670, elle est née vers 1653, en France, ses parents sont inconnus. Elle décède le 15, et est inhumée le 16 mars 1733, à St-Ours, Qc. Elle épouse vers 1671, à St-Ours, Qc. (l’acte est perdu), François Chevrefils dit Lalime, soldat du capitaine de St-Ours. Il est né vers 1643, en l’évêché de Périgueux en Périgord (Dorgognes), ses parents sont inconnus. Il décède et est inhumé le même jour le 18 mai 1678, à St-Ours, Qc. Le couple a quatre enfants, trois fils et une fille. Elle épouse en seconde noce vers 1680, au Québec (l’acte est perdu), Jean Duval, soldat de Carignan. Il est né vers 1637, en France, aussi de parents inconnus. Le couple a cinq enfants trois fils et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références;1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

81 – JEANNE LANGUILLE, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née le 3 janvier 1649, à St-Maurice d’Artannes sur Indre, archevêché de Tours en Touraine et fille de Michel Languille et d’Étiennette Toucheraine. Elle décède le 12 mars 1711, à Charlesbourg, Qc., et est inhumée le même jour. Elle contracte mariage le 18 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 1er novembre 1671, à Notre-Dame de Québec, François Allard, né vers 1637, à Notre-Dame de Blacqueville, archevêché de Rouen en Normandie et fils de Jacques Allard et de Jacqueline Frérot. Il décède le 25 octobre 1726, à Charlesbourg, Qc. Le couple a huit enfants, cinq garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4-6)

———————————————————————————————————————————

82 – PERRINE LAPIERRE, est née vers 1643, à Corbeil, Île de France, Elle décède le 24 avril 1712, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Montréal, et est inhumée le même jour à Montréal, Qc. Elle épouse le 20 mars 1666, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Honoré Danis dit Tourangeau, ( un charpentier et veuf de Marie Bédard ), né vers 1628, à Montlouis sur Loire, Tours en Touraine. Il immigre en tant que Recrue de 1653, au salaire de 100 livres et fils de Martin Denis et d’Étiennette Badouille. Il décède en 1689, à Montréal, Qc. Le couple a onze enfants, sept garçons et quatre filles. Elle épouse en seconde noce le 19 mars 1705, à Sts-Anges de Lachine, Qc., Yves Lucas dit St-Velan, ( un tonnelier et veuf de Marie Blancard), né vers 1666, à Plouzane, Brest, St-Pol de Léon, Bretagne (Finistere) et fils feu François Lucas et de Marguerite Seleve. Il décède et est inhumé le 3 mai 1726, à St-Joachim de Pointe-Claire, Qc., Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4-6-8 )

———————————————————————————————————————————

83 – ANNE LECLERC, Immigre en 1668, elle est née vers 1648, à St-Rémi de Dieppe en Normandie et fille de Jean Leclerc et de Perrette Brunet. Elle décède le 5 octobre 1716, à St-François de l’Île-d’Orleans, Qc. Elle épouse le 24 mai 1669, à Notre-Dame de Québec, Vincent Chrétien, ( un fermier ), né vers 1643, à Loches, Indre et Loire, en France et est le fils de Jacques Chrétien et de Catherine Niverd. Il décède le 3 juin 1700, à Québec, Qc. Le couple a huit enfants, cinq garçons et trois filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

84 – LOUISE LECOUTRE, Immigre en 1665, elle est née vers 1648, en France, ses parents sont inconnus. Elle épouse vers 1665, probable Cap-de-la-Madeleine (l’acte est perdu), Nicolas Crevier dit Bellerive, né vers 1646, en la ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Christophe Crevier et de Jeanne Évrard. Le couple a onze enfants, cinq fils et six filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

85 – ÉLIZABETH AGNÈS LEFEBVRE, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1655, à St-Gervais, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Guillaume Lefebvre et de Barbe Viet. Elle décède le 28 juillet 1725, à Cap St-Ignace, Qc. Un premier contrat de mariage passé le 31 août 1670 est annulé avec Nicolas Nauteau. Elle contracte de nouveau mariage le 3 octobre 1670, devant le notaire Becquet et épouse le 14 octobre 1670, à Ste-Anne de Beaupré, Qc., François Thibault, né le 28 juin 1647, à Ste-Catherine de La Flotte, Île de Ré, évêché de La Rochelle et fils de Louis Thibault et de Nérée Gautier. Il décède le10 novembre 1724, à Cap St-Ignace, Qc. Le couple douze enfants, cinq garçons et sept filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

86 – MARIE ANTOINETTE LEFEBVRE, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 400 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1653, à Chanu, évêché d’Éveux en Normandie, aujourd’hui Commune de Villiers en Desoeuvre, et fille de Charles Lefebvre et de Louise Prudhomme. Elle contracte mariage le 29 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 9 novembre 1671, à Notre-Dame de Québec, Hilaire Limousin dit Beaufort, soldat du capitaine Lefredière et par la suite tailleur d’habits. Il est né vers 1633, à Ste-Radegonde, ville et évêché de Poitiers au Poitou et fils de Pierre Limousin et d’Isabelle Fradin. Il décède le 14, et est inhumé le 16 mai 1708, à Champlain, Qc. Le couple a treize enfants, quatre garçons et neuf filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

87 – FRANçOISE LEFRANçOIS, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1647, à Notre-Dame d’Ouville la Bien Tournée, évêché de Lisieux en Normandie, aujourd’hui archevêché de Lisieux en Calvados, et fille de feu Antoine Lefrançois et de Paquette Renard. Elle décède le 10 juin 1699, à Québec. Elle contracte mariage le 12 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 19 octobre 1671, à Notre-Dame de Québec, François Lavergne dit Renaud, né vers 1648, à St-Michel Des Lions, ville et évêché de Limoges en Limousin, aujourd’hui archevêché de Limoges en Haute-Vienne, et fils de François Lavergne et de Guillemette Péronne. Remarié deux fois, il décède le 27 juin 1714, à Beaumont, Qc. Le couple a six enfants, trois garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

88 – JEANNE LEGENDRE, Immigre en 1669, elle est née vers 1636, à St-Denis le Rebais évêché de Meaux en Brie et fille d’Isaac Legendre et de Claude Letonne. Elle décède le 1er et est inhumée le 2 mars 1714, à Grondines, Qc. Elle contracte  mariage le 3 décembre 1669, devant le notaire Cusson et épouse en décembre 1669, dans la région de Trois-Rivières (l’acte est  introuvable), Claude Sauvageau, né le 10 mai 1643, à St-Martin de Marce, évêché de Tours en Touraine et fils de Jean Sauvageau et de Madeleine Auvray. Le couple a deux enfants un garçons et une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

89 – MARGUERITE LEMERLE-DAUPRÉ, Immigre en 1671, aucune mention de bien apporter. Elle est de St-Gervais, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Laurent Lemerle-Daupré (Sieur de Hautpré) et de Gérade Besiote. Elle décède hors du Québec. Elle contracte mariage le 16 janvier 1672, devant le notaire Basset et épouse le 8 février 1672, à Notre-Dame de Montréal, Laurent Bory, (Sieur de Grandmaison), né vers 1640, à Toussaint, ville et évêché d’Angers en Anjou et fils de Jean Bory et d’Anne Auger. Il décède en 1687, ̎ au Pays d’en Haut, surpris et tué par les Iroquois alors qu’il se rend au fort Cataracouy ̎. Le couple a trois enfants, deux garçons et une fille. Mais un seul fils survit jusqu’au mariage.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

90 – CATHERINE LEMESLE, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 150 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1646, à St-Pierre du Chatel en Normandie et fille de feu Jean Lemesle et de Marguerite Renard. Elle décède en avril 1721, à Québec. Elle contracte mariage le 4 juin 1672, devant le notaire Rageot et épouse le13 juin 1672, à Notre-Dame de Québec, Pierre Morin, né vers 1648, à St-Étienne de Brillouet au Poitou et fils de Jacques Morin et de Hilaire Guéry. Il décède le 12 décembre 1706, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec et est inhumé le même jour à Québec. Le couple a huit enfants, quatre garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

91 – ANTOINETTE LENOIR, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à St-Eustache de Paris, Île de France et fille de feu Jean Lenoir et d’Antoinette Pirois. Un premier contrat de mariage passé le 29 septembre 1669, est annulé avec Julien Meunier. Elle contracte de nouveau mariage le 24 octobre 1669, devant le notaire Duquet et épouse le 29 octobre 1669, à Notre-Dame de Québec, Jacques Leboeuf, (veuf d’Anne Javelot), né le 14 avril 1643, et baptisé en 1647, à Notre-Dame de Cire-d’Aunis, archevêché de Rochefort et fils de Thomas Leboeuf et de Nicole Gazel. Il décède le 28 novembre 1696, à Batiscan, Qc. Le couple a trois enfants, deux garçons et une fille. Elle épouse en seconde noce le 18 juillet 1701, à Batiscan, Qc., Jean Arcouet dit Lajeunesse, soldat du capitaine Laubia et veuf d’Élisabeth Pépin. Il est né vers 1646, à St-Pierre, ville de Marennes, évêché de Saintes en Saintonge et fils de Pierre Arcouet et d’Élisabeth Martin. Il décède le 7, et est inhumé le 9 août 1727, à Champlain, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

92 – CATHERINE LEROUX, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 800 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1653, à St-Sulpice, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Henri Leroux et d’Élisabeth Chardon. Elle décède le 3, et est inhumée le 5 mai 1728, à Montréal, Qc. Un premier contrat de mariage passé le 3 septembre 1670, est annulé avec Nicolas Goulet. Elle contracte de nouveau mariage le 13 octobre 1670, devant le notaire Becquet et épouse le 29 octobre 1670, à Château-Richer, Qc. René Goulet, né le 27 octobre 1650, à Sillery, Qc., et fils de Jacques Goulet et de Marguerite Mulier. Il décède le 28 juillet 1717, à Montréal, Qc. Le couple a six enfants, un fils et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

93 – FRANçOISE LOISEAU, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 100 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1638, à Crépin aux Bois, évêché de Soissons en Picardie et fille de feu Nicolas Loiseau et de Françoise Fregu. Elle décède le 28, et est inhumée le 31 octobre 1728, à Contrecœur, Qc. Elle contracte mariage le 7 octobre 1669, devant le notaire Becquet et épouse en octobre 1669, probable dans la région de Québec (l’acte est perdu), Mathurin Grégoire, né vers 1646, à Le Camps St-Pere, évêché de Luçon au Poitou, et fils de Valentin Grégoire et de Marguerite Athovin. Il décède le 27, et est inhumé le 28 octobre 1728, à Contrecœur, Qc. Le couple a six enfants, quatre garçons et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

94 – ÉTIENNETTE LORET, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 100 livres. Elle est née vers 1649, au Faubourg St-Laurent, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Jean Loret et de Françoise Lefroy. Elle décède le 29 mars 1733, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Elle épouse le 15 mai 1672, à Ste-Famille de Boucherville, Qc., Jean-Baptiste (Bau) Lebeau dit Lalouette, né vers 1654, à St-Jean de Monts, évêché de Luçon au Poitou. Le couple passe un contrat après mariage le 17 juillet 1678, devant le notaire Antoine Adhémar. Il est le fils de Mathurin Lebeau (né en 1620) et de Louise Garatte. Il décède le 15 novembre 1728, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Le couple a dix enfants, six garçons et quatre filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

95 – PERRETTE LORIOT, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1656, à Bourget, archevêché de Paris, Île de France et fille Pierre Loriot et de Jeanne Bouquet. Elle décède le 13, et est inhumée le 14 novembre 1730, à Berthier en Bas, Qc. Elle contracte mariage, mercredi le 14 octobre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 21 octobre 1671, à Ste-Anne de Beaupré, Qc., Pierre Buteau, ( arrivé en 1662 ), né vers 1637, à Ste-Radegonde la Vineuse, évêché de Maillezais au Poitou et fils de Mathurin Buteau et de Marie Ragot. Il décède le 21, et est inhumé le 22 novembre 1705, à St-François de l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a huit enfants, quatre garçons et quatre filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

96 – ANNE MAGNAN, Immigre en 1665, elle est née vers 1650, à St-Germain-l’Auxerrois ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Simon Magnan et d’Anne ?. Elle décède le 20 décembre 1713, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumée le même jour, à Québec. Elle contracte mariage le 21 octobre 1665, devant le notaire Duquet  » en la Basse ville maison des Rév. Pères Jésuites » et épouse le 22 octobre 1665, à Notre-Dame de Québec, Jean Gauvin, né vers 1643, à Notre-Dame de Croix-Chapeau, évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Louis Gauvin et d’Anne Lépine. Il décède le 6, et est inhumé le 7 juin 1706, à l’Ancienne-Lorette, Qc. Le couple a dix enfants, huit garçons et deux filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

97 – MARIE MAJOR, Immigre en 1668, elle apporte des biens estimés à 300 livres. Elle est née le 26 février 1637, à St-Thomas de Touques, évêché de Lisieux en Normandie et fille de feu Jean Major et de Marguerite Lepelle. Elle décède malheureuse et très pauvre le 8 décembre 1689, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumée le même jour à Québec. Elle contracte mariage le 6 septembre 1668, devant le notaire Le Conte et épouse le 11 septembre 1668, à Notre-Dame de Québec, Antoine Roy dit Desjardins, soldat du capitaine Froment, il est né le 23 mars 1635, à St-Jean, ville de Joigny, archevêché Seins, en Bourgogne et fils d’Olivier Roy (décédé en 1661, en Bourgogne) et de Catherine Boderge. Trouvé au lit avec une femme mariée, il est assassiné par le mari trompé le 10 juillet 1684, à Sts-Anges de Lachine, Qc., et inhumé le même jour. Le couple n’a qu’un fils, mais une nombreuse descendance.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-7-9

———————————————————————————————————————————

98 – JEANNE MANSION, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1649, à St-Jacques de Metz en Lorraine et fille de feu Jacques Mansion et d’Anne Deguaincour. Elle décède le 9, et est inhumé le 10 juillet 1728, à St-Laurent, Montréal, Qc. Elle contracte mariage le 29 septembre 1669, devant le notaire Becquet et épouse le 9 octobre 1669, à Notre-Dame de Québec, Jean Cherlot dit Desmoulins, soldat de Carignan et par la suite charpentier. Il est né vers 1641, à St-Barthelemy, ville de Confolens évêché d’Angoulême en Marche et fils de François Cherlot et de Catherine Peuron. Il décède en 1698, à Montréal, Qc. Le couple a douze enfants, quatre garçons et huit filles. Elle épouse en seconde noce le 5 juin 1712, à Notre-Dame de Montréal, Vincent Tudault dit Vincent, né vers 1667, à La Bretonnière, évêché, de Luçon au Poitou et fils de Pierre Tudault et de Marie Charbonnier. Il décède le 16 février 1716, à Montréal. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

99 – DENISE MARIER, Immigre en 1671, elle est née vers 1654, à St-Paul ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Pierre Marier et de Jeanne Lord. Elle décède le 31 août 1720, à Montréal, Qc. Elle contracte mariage le 12 janvier 1674, devant le notaire Basset et épouse le 12 février 1674, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Jean Quenneville, né le 14 juin 1653, à St-Nicolas, Rouen en Normandie et fils de Pierre Quenneville et de Jeanne Desacespée. Il décède et est inhumé le même jour le 23 août 1701, à Sts-Anges de Lachine, Qc., Le couple a onze enfants, sept garçons et quatre filles. Elle épouse en seconde noce le 15 mai 1704, à Ste-Anges de Lachine, Qc., Jean Guilbert dit Laframboise, né vers 1651, à Beauquesne, évêché d’Amiens en Picardie et fils de Jean Guilbert et de Jeanne Grenier. Il décède le 12, et est inhumé le 13 février 1727, à Montréal. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

100 – MARIE MARTIN, Immigre en 1665, elle est née le 9 janvier 1649, à Notre-Dame de Cogne, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fille de Jacques Martin et de Marie Bonneau. Elle décède le 10 juillet 1729, à l’hôpital Général de Québec, et est inhumée le même jour. Elle contracte mariage le 7 janvier 1666, devant le notaire Paul Vachon et épouse le 4 février 1666, à Château-Richer, Qc., Jean Vallée dit Lavallée, né le 29 août 1640, à St-Saens, archevêché de Rouen en Normandie et fils de Pierre Vallée et de Madeleine Dumesnil. Il décède vers 1673, à l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a trois enfants, un garçon et deux filles. Elle épouse en seconde noce le 5 décembre 1673, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Jacques Charier dit Lafontaine, né vers 1646, à Sainte en Saintonge et fils de Jean Charier et de Jeanne Aubert. Le couple a deux enfants, un garçon et une fille.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

101 – MARIE ANNE MÉTRU, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 400 livres + 100 livres du Roi. Elle est née vers 1656, à Ste-Médéric, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Claude Métru et de Jeanne Crissot. Elle décède le 26, et est inhumée le 27 mars 1731, à Pointe de Lévy, Lauzon, Qc. Elle contracte mariage le 13 novembre 1671, devant le notaire Becquet et épouse le 26 novembre 1671, à Notre-Dame de Québec, Jacques Samson, né vers 1650, à St-Gatien, évêché de Lisieux en Normandie et fils de Toussaint Samson (décédé en 1659 en France) et de Catherine Chevalier (décédée en 1662 en France). Il décède le 3, et est inhumé le 4 mai 1699, à Pointe de Lévy. Le couple a seize enfants, dix garçons et six filles. Elle épouse en seconde noce le 24 novembre 1710, à Québec, Claude Philipeau, né vers 1638, en France, ses parents sont inconnus. Il décède le 15 juillet 1713, à Québec, et est inhumé le même jour. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

102 – ANTOINETTE MEUNIER, Immigre en 1665, elle est née vers 1636, à St-Pierre, ville et évêché d’Autun, Bourgogne. Elle est veuve de Jean Baro et elle est la fille d’Antoine Meunier et d’Anne Lamy. Elle décède le 25, et est inhumée le 26 février 1697, à Grondines, Portneuf, Qc. Elle contracte mariage le 9 novembre 1665, devant le notaire Latouche et épouse en novembre 1665, probable dans la région de Trois-Rivières (l’acte est introuvable), Jacques Aubert dit Grondine, ( Seigneur ) né vers 1637, à Ste-Marguerite sur Duclair, archevêché de Rouen en Normandie et fils de Georges Aubert et de Marguerite Ossan. Il décède le 19, et est inhumé le 20 juin 1710, à Grondines, Portneuf, Qc. Le couple a trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

103 – MARIE MEUNIER, Immigre en 1665, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1643, à St-Antoine, ville de Compiegne, évêché de Soissons en Picardie et fille de Claude Meunier et de Catherine Charpentier. Elle décède le 28 août 1698, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 8 octobre 1665, devant le notaire Duquet « passé dans la maison de Madame Jean Bourdon ». et épouse le 13 octobre 1665, à Notre-Dame de Québec, Michel Chrétien, né le 9 mars 1640, à St-Ours, ville de Loches, archevêché de Tours en Touraine et fils de Jacques Chrétien et de Catherine Niverd. Il décède le 22, et est inhumé le 24 décembre 1721, à Charlesbourg, Qc. Le couple a sept enfants, trois garçons et quatre filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

104 – ANNE MICHEL, Immigre en 1667, elle ne sait pas signer. Elle est née vers 1648, en France, ses parents sont inconnus. Elle décède le 29 novembre 1724, et est inhumée le 1er décembre 1724, à Contrecœur, Qc. Elle épouse en 1668, à Contrecœur, (acte introuvable), Jacques Paviot dit Lapensée, soldat de Contrecœur, au régiment de Carignan. Il est né en France, ses parents sont aussi inconnus. Le couple a quatre enfants, un garçons et trois filles. Elle épouse en seconde noce en 1674, à Contrecœur, Qc.(acte introuvable), Jean Massault dit St-Martin, ( un habitant et menuisier ), né vers 1648, en France. Le couple a six enfants, quatre garçons et deux filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

105 – JACQUETTE MICHEL, Immigre en 1668, elle apporte des biens estimés à 100 livres. Elle est née vers 1636, à Ste-Catherine de La Flotte à La Rochelle, elle est veuve de Jean Gardin et fille de feu Jacques Michel et de Jeanne Dupont. Elle décède le 28, et est inhumée le 29 novembre 1710, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Elle contracte mariage le 7 octobre 1668, devant le notaire Becquet et épouse le 23 octobre 1668, à Notre-Dame de Québec, André Mignier dit Lagacée, né vers 1641, en la ville de St-Martin, Île de Ré à La Rochelle et fils de Michel Mignier et de Catherine Masson. Il décède le 21, et inhumé le 22 mai 1727, à St-Anne de La Pocatière, Qc. Le couple a six enfants, deux garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

106 – FRANçOISE MOISAN, Immigre en 1663, elle est née vers 1645, à St-Barthelémy, ville et évêché de La Rochelle en  Aunis et fille de feu Abel Moisan et de Marie Semiot. Elle décède et est inhumée le même jour le 2 novembre 1718, à Contrecœur, Qc. Elle contracte mariage le 19 octobre 1663, devant le notaire Gloria et épouse le 28 novembre 1663, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Antoine Brunet dit Belhumeur, né vers 1644, à St-Nicolas, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Mathurin Brunet et de Marie Brunet. Le couple a huit enfants, deux garçons et six filles. Elle épouse en seconde noce le 13 février 1707, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Pierre Perthuis dit Lalime, soldat du colonel Salière et veuf de Claude Damisé. Il est né le 19 février 1645, à St-Denis, ville d’Ambroise, archevêché de Tours en Touraine et fils de Sylvain Perthuis et de Mathurine Racicot. Il décède le 16 avril 1708, à Montréal, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

107 – MARGUERITE MOITIÉ, Immigre en 1663, elle apporte des biens estimés à 300 livres. Elle est née le 29 janvier 1646, à Ste-Marguerite, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fille de feu Jacques Moitié et de Françoise Langevin (décédée en 1652 en France). Elle décède le 8, et est inhumée le 9 juin 1701, à Ste-Famille de l’Île d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 7 octobre 1663, devant le notaire Audouard, plusieurs Fille du Roi assistent à ce contrat et elle épouse le 24 octobre 1663, à Château-Richer, Qc., Joseph-Élie Gauthier, né le 11 octobre 1643, à Notre-Dame de Celles-sur-Belles, évêché de Poitiers au Poitou, aujourd’hui archevêché de Niort en Deux-Sevres et fils de Samuel-François Gauthier et d’Hélène Gourlatier. Il décède le 9, et est inhumé le 10 décembre 1700, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a douze enfants, cinq garçons et sept filles. ̎ Marguerite aurait été battue à coups de bâton dans sa maison, en l’absence de son mari, par Pierre Paris, habitant de Ste-Famille ̎. voir (PQ. reg. 35, 2 octobre 1696).

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-7 )

———————————————————————————————————————————

108 – MARGUERITE NAVARRE, Immigre en 1669, aucune mention de bien apporter. Elle est née le 26 décembre 1641, à St-Barthelémy, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fille de feu Jean Navarre et de Louise De Brie. Elle décède le 12 mars 1725, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 15 août 1669, devant le notaire Duquet et épouse le 26 août 1669, à Notre-Dame de Québec, Étienne Roy dit Audy, ( un maçon ), né vers 1642, à Notre-Dame de Cogne, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Mathurin Roy et de Marguerite Bire. Il décède le 1er mars 1690, à Charlesbourg, Qc. Le couple a six enfants, un garçon et cinq filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

109 – MADELEINE NIEL, Immigre en 1667, aucune mention de bien apporter. Elle est née vers 1651, à St-Gervais, ville et archevêché de Rouen en Normandie et fille de Robert Niel et d’Anne Lambert. Elle décède le 15, et est inhumée le 16 août 1732, à St-François de Sales, Île-Jésus, (Laval), Qc. Elle contracte mariage le 21 octobre 1667, devant le notaire Ameau et épouse le 24 octobre 1667, à la paroisse Immaculée-Conception de Trois-Rivières, Qc., Étienne Charles dit Lajeunesse, soldat du capitaine de Contrecœur au régiment de Carignan. Il est né le 11 juin 1643, à la Ville Juif, Creteil, Val de Marne, Île de France et fils de François Charles et de Colombe Renault. Il décède le 16 mai 1724, à Le Tremblay de Dorchester, Qc., et est inhumé le 16 mai 1724, à St-François de Sales, Île-Jésus, Qc. Le couple a douze enfants, quatre garçons et huit filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

110 – AGNÈS OLIVIER, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1651, à St-Nicolas des Champs, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Charles Olivier et de Catherine Odant. Elle décède le 6, et est inhumée le 8 avril 1730, à St-Laurent de l’Île-d’Orléans, Qc. Elle contracte mariage le 28 septembre 1669, devant le notaire Becquet et épouse le 9 octobre 1669, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Qc., Louis Civadier, né vers 1644, à Ansac sur Vienne, évêché d’Angoulême en Angoumois, aujourd’hui archevêché de Confolens, en Charente, et fils de Jean Civadier et de Jacquette Desforges. Il décède le 16 septembre 1721, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumé le même jour, à Québec, Qc. Le couple a huit enfants, quatre garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

111 – MICHELLE OUINVILLE, Immigre en 1668, elle apporte des biens estimés à 400 livres. Elle est née vers 1647, à St-Paul, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Pierre Ouinville et de feue Antoinette Bonnard. Elle décède le 20 novembre 1700, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumée le même jour à Québec. Elle contracte mariage le 21 octobre 1668, devant le notaire Ameau et épouse en novembre 1668, probable dans la région de Trois-Rivières (acte introuvable), Nicolas Barrabé, né vers 1647, à Quincampoix, archevêché de Rouen en Normandie et fils de Robert Barrabé et de Marie Tarou. Le couple a cinq enfants, trois garçons et deux filles. Elle contracte un second mariage le 12 avril 1677, devant le notaire Antoine Adhémar et épouse en avril 1677, probable à Lotbinière (acte introuvable), Michel Lemay, ( veuf de Marie Duteau ) né le 13 mars 1631, à St-Pierre de Chenehutte, évêché d’Angers en Saumurois, aujourd’hui Chenehutte les Tuffeaux, archevêché de Saumur, en Maine-et-Loire et fils de François Lemay et de Marie Gachet. Il décède en novembre 1684, en un lieu indéterminé au Québec. Le couple a trois enfants, un fils et deux filles. Elle contracte en troisième noce le 5 novembre 1685, en un lieu indéterminé au Québec, avec Louis-Jacques Montenu, né vers 1651, évêché de Poitiers au Poitou et fils de Jacques Montenu et de Suzanne Arrierre. Il décède le 10 mars 1724, à Lotbinière, Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

112 – MARGUERITE PAQUET, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 400 livres + 50 livres du Roi. Elle est née le 7 avril 1645, à St-Paul, ville et évêché de Poitiers au Poitou et fille d’Émery Paquet (né en 1614, en France) et de feue Vincente Rat-Beaumont (décédée en 1658 en France). Elle décède entre 1687 et 1698. Elle contracte mariage le 23 novembre 1670, devant le notaire Becquet, l’Intendant Jean Talon signe à ce contrat et elle épouse le 26 novembre 1670, à Notre-Dame de Québec, François Biville dit Picard, né vers 1635, à St-Nicolas, ville et évêché de Boulogne en Picardie et fils de François Biville et de Jeanne Magnan. Il décède le 10 juillet 1675, et est inhumé le même jour à Québec. Le couple a trois enfants, un fils et deux filles. Elle épouse en seconde noce le 20 janvier 1676, à Notre-Dame de Québec, Bernard Gonthier né vers 1643, à St-Severin, ville et archevêché de Paris, Île de France et fils de Jean Gonthier et de Marie Lee. Il décède le 13 janvier 1716, à Beaumont, Qc. Le couple a six enfants, quatre garçons et deux filles.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère,
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-tante,
– elle est deux fois ma 10e arrière grand-tante.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

113 – CATHERINE PAUL, Immigre en 1668, elle apporte des biens estimés à 200 livres. Elle est née vers 1639, à St-Nicolas des Champs, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Pierre Paul et de Jeanne Tartillion. Elle décède le 27 novembre 1705, à Charlesbourg, Qc. Elle contracte mariage le 15 octobre 1668, devant le notaire Paul Vachon et épouse le 21 octobre 1668, à Notre-Dame de Québec, Jean De Lachambre, né vers 1637, à Voulême, évêché de Poitiers au Poitou et fils d’Étienne De Lachambre et de Jacquette Augère. Il décède le 27 mars 1694, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumé le même jour. Le couple a neuf enfants, six garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

114 – CATHERINE PAULO, Immigre en 1663, elle est née vers 1645, à Notre-Dame de Cogne, ville et évêché de La Rochelle  en Aunis et fille de Pierre Paulo et de Renée Cordetelle. Elle décède le 16 avril 1721, à Montréal, Qc. Elle contracte  mariage le 13 novembre 1663, devant le notaire Basset, sa cousine Marie Polo assiste au contrat, et elle épouse le 26 novembre 1663, à Notre-Dame de Montréal, Étienne Campeau, ( un maçon ) né vers 1638, en la ville de Brige La Gaillarde, évêché de Limoges en Limousin et fils de Léonard Campeau et de Françoise Mauger. Il décède en 1692 à Montréal, Qc. Le couple a quinze enfants, huit garçons et sept filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

115 – MARIE MADELEINE PHILIPPE, Immigre en 1668, elle est née vers 1651, à St-Étienne du Mont, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Nicolas Philippe et de Marie Cirier. Elle décède le 9 janvier 1724, à Lotbinière, Qc. Elle assiste au contrat de Michelle Oinville, elle est alors dite compagne de cette fille. Elle contracte mariage le 16 octobre 1668, devant le notaire Duquet et épouse le 17 octobre 1668, à Notre-Dame de Québec, Pierre Tousignant, né le 20 mars 1641, à St-Romain, ville de Blaye, archevêché de Bordeaux en Guyenne, aujourd’hui archevêché de Blaye en Gironde et fils de Hugues Tousignant et de Marie Talle. Le couple a sept enfants, trois garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-7 )

———————————————————————————————————————————

116- NICOLE PHILIPPEAU, Immigre en 1671, elle est né vers 1655, en France, ses parents sont inconnus. Elle décède le 11, et est inhumée le lendemain le 12 mai 1716, à Ste-Anne de Varennes, Qc. Elle épouse vers 1672, Mathurin Gauthier dit Landreville, né vers 1643, à Legé, évêché de Nantes en Bretagne et fils de Pierre Gauthier et d’Anne Lemaître. Il décède le 8, et est inhumé le lendemain le 9 septembre 1711, à Ste-Anne de Varennes. Le couple a dix-sept enfants, six garçons dix filles et un bébé anonyme.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

117 – CATHERINE PILLARD, Immigre en 1664, elle est née le 30 mars 1646, à Notre-Dame de Cogne, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fille de Pierre Pillard et de Marguerite Moulinet. Elle est confirmée le 11 juillet 1664, à Montréal, sous le nom de Catherine Plate. Elle décède le 23 juillet 1717, à Montréal, Qc. Elle épouse le 19 octobre 1665, à Notre-Dame de Montréal, Pierre Charon, né vers 1639, à St-Martin, ville et évêché de Meaux en Brie et fils de Pierre Charon et de Judith Martin. Il décède le 25, et est inhumé le lendemain le 26 décembre 1700, à Montréal. Le couple a douze enfants, quatre garçons et huit filles. Elle contracte un second mariage le 25 décembre 1708, devant le notaire Lepailleur et épouse le 13 janvier 1709, à la paroisse Notre-Dame de Montréal, Sébastien Brisson dit Laroche, né vers 1671, à St-Seurin, ville et archevêché de Bordeaux, en Guyenne et fils de Sébastien Brisson et de Jeanne Lacoste. Il décède le 29, et est inhumé le 30 août 1747, à Montréal. Qc. Le couple ne semble pas avoir d’enfant.

Elle revient à cinq reprises dans mon arbre ;
– elle est quatre fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

Attention : Certaine personne autoproclamé expert en généalogie amérindienne, la déclare amérindienne Algonquine, sans aucun fondement sérieux et vérifiable.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

118 – FRANçOISE PILOIS, Immigre en 1665, et elle ne sait pas signer. Elle est née vers 1639, à St-Nicolas de Paris, Île de France et fille de François Depitre-Pilois et de Claudine Poulet. Elle décède et est inhumée le même jour le 28 février 1713, à St-Étienne de Beaumont, Lévis, Qc. Elle annule un premier contrat de mariage passé le 5 octobre 1665, devant le notaire Duquet avec Marin Gervais. Elle contracte de nouveau mariage le 14 octobre 1665, devant le notaire Aubert et épouse le 14 octobre 1665, à Château-Richer, Qc., Antoine La Casse ( un habitant ) né le 26 avril 1641, à St-Pierre d’Angers en Anjou et fils de Noël Casse et de Madeleine Durand. Il ne sait pas signer. Il décède et est inhumé le même jour le 1er juin 1709, à St-Étienne de Beaumont, Lévis, Qc. Le couple a dix enfants, trois garçons et sept filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4 )

———————————————————————————————————————————

119 – MARIE ANNE PITON (Pitault), Immigre en 1668, apporte des biens estimés à 60 livres. Elle est née vers 1651, à St-Paul, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Rémi Piton et de Marie Poilen (Palain). Elle décède le 25, et est inhumée le 26 avril 1728, à Beauport, Qc. Elle contracte mariage le 26 octobre 1668, devant le notaire Duquet et épouse le 26 novembre 1668, à Notre-Dame de Québec, Jean Bergevin dit Langevin, soldat de Carignan dans la compagnie de Grand-Fontaine. Il est né le 11 mars 1635, à  St-Jacques d’Angers en Anjou, archevêché de Maine et Loire et fils de Mathurin Bergevin (décédé en 1637, en France) et de Marie Tesnier. Il décède le 2, et inhumé le 3 février 1703, à Beauport, Qc. Le couple a onze enfants, sept garçons et quatre filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-9 )

———————————————————————————————————————————

120 – MARIE POIRE, Immigre en 1669, elle apporte des biens estimés à 950 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1641, à St-Laurent, ville et archevêché de Paris et fille de feu Toussaint Poire et de feue Catherine Chaton. Elle décède le 6 janvier 1715, à Neuville, Qc. Un premier contrat de mariage passé le 27 septembre 1669, est annulé avec Jean de Lalonde. Elle contracte de nouveau mariage le 14 octobre 1669, devant le notaire Duquet, « contrat passé dans la maison de Madame Jean Bourdon« , et épouse le 21 octobre 1669, à Notre-Dame de Québec, Jean-François Hardy, ( un domestique et cultivateur ), né vers 1645, à St-François, ville Le Havre, archevêché de Rouen en Normandie et fils de Pierre Hardy et d’Isabelle Mihoux. Il décède le 28 juin 1715, à Neuville, Qc. Le couple a six enfants, trois garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

121 – ANNE POITRON, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 200 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1643, à Bezons, archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Pierre Poitron et de Jeanne Thibierge. Elle décède le 13 juin 1713, à Montréal, Qc. Elle contracte mariage le 25 août 1670, devant le notaire Becquet et épouse en septembre 1670, dans la région de Montréal (acte perdu), Pierre Martin, fils de Jean Martin et de Marie Duchesne, de St-Pierre de Neuville, archevêché de Rouen, en Normandie. Il décède le 27 août 1674, à Repentigny, Qc. Le couple a trois filles. Elle épouse en seconde noce le 12 novembre 1674, à Pointe aux Trembles, Qc., Jean-Baptiste Verger dit Desjardins, né vers 1641, au Port de La Clave, Curzon, évêché de Luçon au Poitou et fils de Lucas Verger et de Catherine Arnaud. Il décède le 6, et est inhumé le lendemain le 7 février 1701, à Repentigny, Qc. Le couple a sept enfants, deux garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

122 – CLAUDE PRAT (Dupras), Immigre en 1665, elle est née vers 1646, à St-Jacques, ville et évêché de Troyes en Champagne et fille de Jean Prat et d’Agnès Lejeune. Elle décède le 21 août 1712, à Montréal, Qc. Elle épouse le 17 novembre 1665, à la paroisse Notre-Dame de Montréal, Qc., Nicolas Giard dit Saint-Martin, né le 14 août 1639, à Notre-Dame de Melleran, évêché de Poitiers au Poitou et fils de Louis Giard et de Michelle David. Le couple a dix enfants, quatre garçons et six filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

123 – MARIE PRÉVOST, Immigre vers 1669, elle est née vers 1639, St-Étienne de Mortagne-sur-Gironde, évêché de Saintes en Saintonge, elle vient rejoindre son frère Pierre déjà domestique des Ursulines de Québec. Ses parents sont inconnus. Elle est veuve de Maurice Berthelot et arrive avec sa fille prénommée Madeleine âgée d’environ de sept ans. Elle contracte mariage le 16 octobre 1669, devant le notaire Paul Vachon, et épouse le 11 juin 1670, à Ste-Famille de l’Île-d’Orléans, Michel Aubin, ( domestique du notaire Paul Vachon ), né vers 1638 à Chartres au Perche et fils de feu Jacques Aubin et de feue Jacqueline Corneille, Il est décède le 16 et est inhumé le 19 avril 1688, à St-Pierre de l’Île-d’Orléans, Qc. Le couple a deux fils, dont un seul survit.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-4-6 )

———————————————————————————————————————————

124 – MARTHE QUINTEL, Immigre en 1665, aucune mention de bien apporter. Elle est née vers 1638, à St-Maclou, ville et archevêché de Rouen en Normandie et fille de Denis Quintel et de Louise Bénard. Elle décède le 26 décembre 1722, à Château-Richer, Qc. Elle abjure le calviniste le 17 juillet 1665, à Québec. Elle contracte mariage le 31 août 1665, devant le notaire Duquet et épouse le 22 septembre 1665, à Château-Richer, Qc., Barthélémy Verreault, né vers 1631, à St-Jean, ville de Dijon, évêché de Langres en Bourgogne, aujourd’hui archevêché de Dijon, en Cote-d’Or, et fils de Michel Verreault et de Claudine Roche. Il décède le 17, et est inhumé le 19 décembre 1700, à Château-Richer, Qc. Le couple a neuf enfants, cinq garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-7 )

———————————————————————————————————————————

125 – ANNE RABARY, Immigre en 1671, elle est née vers 1654, d’origine et de parents inconnus. Elle décède le 4 septembre 1747, à Batiscan, Qc. Elle épouse vers 1670, probable dans la région de Trois-Rivières (acte introuvable), Antoine Lécuyer (dit Laneuville), né vers 1646, en France, ses parents sont aussi inconnus. Il décède le 30 avril 1718, à Batiscan, Qc. Le couple a onze enfants, quatre garçons et sept filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

126 – FLORIMONDE RABLEAU, Immigre en 1665, elle est née vers 1644, à St-Mery, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Mathurin Rableau et de Marie Dubois. Elle décède des suites d’accouchement le 13 août 1671, à Québec et est inhumée le même jour. Elle contracte mariage le 5 octobre 1665, devant le notaire Duquet et épouse le 13 octobre 1665, à Notre-Dame de Québec, Pierre Chamard, ( un pâtissier ) né vers 1632, à St-Hilaire sur L’Autise, évêché de Maillezais au Poitou et fils de Jean Chamard et de Jeanne Pipette. Il décède le 26 octobre 1689, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec et est inhumé le même jour. Le couple a quatre enfants, trois garçons et une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

127 – MARIE RACLOS, Immigre en 1671, elle apporte des biens en « argent monoyé » de 1000 livres + 100 du Roi. Elle est jumelle et née vers 1655, en la ville et archevêché de Paris, Île de France et fille d’Idelon Raclos et de Marie Vigneault. Elle décède entre 1690 et 1697.  Elle contracte mariage le 12 octobre 1671, devant le notaire Becquet, ses deux sœurs Françoise et Madeleine aussi Fille du Roi signèrent à son contrat. Elle épouse en octobre 1671, probable à Champlain (acte introuvable), René Baudouin, né vers 1646, à St-Brice De Courcival, évêché Le Mans en Maine et fils de Jacques Baudoin et de Madeleine Pichon. Il décède le 28 mars 1735, à Champlain, Qc. Le couple a sept enfants, trois fils et quatre filles, ils sont tous marié.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère
– elle est ma 9e arrière grand-tante
– elle est ma 10e arrière grand-tante

(références; 1-2-3-4 )

 ———————————————————————————————————————————

128 – MADELEINE RACLOS, Immigre en 1671, elle a certainement reçu de son père la même dot que sa sœur. Elle est jumelle et née vers 1655, en la ville et archevêché de Paris, Île de France et fille d’Idelon Raclos et de Marie Vigneault. Elle décède le 8 juillet 1724, à Trois-Rivières, Qc. Elle contracte mariage 11 novembre 1671, devant le notaire De Larue, ses sœurs Marie et Françoise aussi Fille du Roi, signèrent à son contrat. (L’acte du notaire perdu, mais une copie est aux archives du Séminaire de Québec au fonds Verreau). Elle épouse en novembre 1671, probable dans la région de Trois-Rivières (acte perdu), Nicolas Perreault, ( capitaine de la côte de Bécancour ), il est né vers 1643, à Darcey , évêché d’Autun en Bourgogne, aujourd’hui archevêché de Montbard, en Cote-d’Or et fils de François Perreault et de Marie Sivot. Il décède le 13, et est inhumé le 14 août 1717, à Bécancour, Qc. Le couple a onze enfants, sept garçons et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-tante
– elle est ma 10e arrière grand-tante

(références; 1-2-3-4 ) (voir, Fonds Verreau, carton 58, liasse 6.)

———————————————————————————————————————————

129 – JEANNE RAIMBAULT Immigre en 1668, elle est née vers 1645, à St-Michel, ville et évêché de Poitier au Poitou et fille de feu Jean Raimbault et de Nicole Grostier. Un premier contrat de mariage passé le 28 juillet 1669 est annulé avec André Morin. Elle épouse vers 1670, probable dans la région de Richelieu (acte perdu), Étienne Raimbault, soldat de la compagnie de Froment. Il est né vers 1637, en l’évêché de Saintes en Saintonge, Charente-Maritime, ses parents sont inconnus. Le couple a environ quatre enfants.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-9 )

———————————————————————————————————————————

130 – MARIE (ANNE) RICHARD, immigre en 1669. Elle est née vers 1647 St-Laurent, évêché de Reims en Champagne et fille de Pierre Richard et de feue Anne Masson. Elle contracte mariage le 24 août 1669, devant le notaire Rémy et épouse (acte perdu), Antoine Daunay, immigrant né vers 1639 St-Mathurin ville et évêché de Luçon au Poitou et fils de Louis Daunay et feue Jeanne Gavatte. Le couple à neuf enfants.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

131 – MARIE RIPOCHE, Immigre avec sa sœur Jeanne aussi Fille du Roi en 1663. Elle est née le 4 juillet 1632, à Notre-Dame de Cogne, ville et évêché de La Rochelle en Aunis. Elle est veuve de Jacques Soullet, marié le 3 juillet 1657, en France et fille de François Ripoche et de Marie Bernard. Elle contracte mariage le 3 septembre 1664, devant le notaire Fillion et épouse le 16 septembre 1664, à Notre-Dame de Québec, Julien Jamin, ( un tailleur d’habits ) né vers 1637, à St-Julien de Concelles, évêché de Nantes en Bretagnes et fils de Jean Jamin et de Françoise Lévesque. Il décède le 3 mars 1704, à Québec, Qc. Le couple a six enfants, trois garçons et trois filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

132 – ANNE RIVET, Immigre en 1665, elle apporte des biens estimés à 300 livres. Elle est née vers 1635, à St-Gervais, ville et évêché de Sees en Normandie, ses parents sont inconnus. Elle décède le 5, et est inhumée le 7 avril 1675, à Château-Richer, Qc. Elle est veuve de Grégoire Hisse en France. Elle contracte mariage le 4 mars 1666, devant le notaire Becquet, des dignitaires de la colonie, Tracy, Courcelle et Talon signèrent à ce contrat et elle épouse le 8 mars 1666, à Notre-Dame de Québec, René Ouellet, né vers 1647, à St-Jacques du Hautpas, ville et archevêché de Paris, Île de France et fils de François Ouellet et d’Isabelle Barre. Il décède le 15, et est inhumé le lendemain 16 janvier 1722, à Ste-Anne de La Pocatière, Qc. Le couple a trois garçons.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

133 – MARGUERITE ROBINEAU, Immigre en 1668, aucune mention de biens apporter. Elle est née vers 1646, à St-Sulpice, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Guillaume Robineau et de Jeanne Liénard. Elle contracte mariage le 16 octobre 1668, devant le notaire Duquet et épouse le 17 octobre 1668, à Notre-Dame de Québec, Qc., Michel Goron, né vers 1636, à St-Vincent-Puymaufrais, évêché de Luçon au Poitou, aujourd’hui archevêché de La Roche sur Yon en Vendée et fils de Pierre Goron et de Louise Chapitrelle. Le couple a huit enfants, quatre fils et quatre filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

134 – HENRIETTE ROUSSEAU, Immigre en 1668, elle apporte des biens estimés à 300 livres. Elle est née vers 1648, à St-Germain, ville de St-Germain en Laye, archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Jacques Rousseau et de feue Jeanne Arnoux. Elle contracte mariage le 5 novembre 1668, devant le notaire Le Conte et épouse le 6 novembre 1668, à Notre-Dame de Québec, Étienne Paquet, né le 20 janvier 1624, à Dissay, évêché de Poitiers au Poitou et fils d’Étienne Paquet et de Jeanne Poussard. Le couple a trois enfants, un garçon et deux filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

135 – CHARLOTTE ROUSSEL, Immigre en 1668, aucune mention de biens apporter. Elle est née vers1646, à Évreux en Normandie et fille de feu Thomas Roussel et de Barbe Poissons. Elle ne sait pas signer et elle devient est sage-femme. Elle décède entre 1689 et 1699, captive, au pays des Iroquois à Tsonnontouans, Âgée de 22 ans, elle contracte mariage le 3 novembre 1668, devant le notaire Bénigne Basset, acte no. 486 et épouse le 12 novembre 1668, à la paroisse Notre-Dame de Montréal, Qc., Pierre Gautier dit Saguingoira, âgé de 39 ans, (un coureur des bois, cultivateur et censitaire de Sts-Anges de Lachine, Qc.), né 12 novembre 1629, à Échillais en Saintonge et fils de Jacques Gautier (né en 1612, en France) et de Marie Boucher (née en 1615, en France). Il décède ̎ des fièvres ̎ le 5, et est inhumé ̎ dans la nouvelle église ̎  le 6 décembre 1703, de la paroisse Sts-Anges de Lachine, Qc. Le couple a huit enfants, six garçons et deux filles. Un de leurs fils épouse une Amérindienne. (Charlotte et Pierre sont mes ancêtres direct).

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 7e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-7 )

———————————————————————————————————————————

136 – JEANNE SAVONNET, Immigre en 1669, elle ne sait pas signer. Elle est née vers 1649, en la ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de Jacques Savonnet et d’Antoinette Babilette. Elle décède le 12 mars 1721, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Elle épouse vers 1670, probable à l’Île d’Orléans, Qc.(acte introuvable), Jean Soucy dit Lavigne, soldat du capitaine Grand-Fontaine. Il décède vers 1679, au Cap-St-Ignace, Qc. Il sait signer. Le couple a quatre enfants, deux garçons et deux filles. Elle épouse en seconde noce le 22 août 1679, à L’Islet, Qc., Damien Bérubé, ( un maçon ), né le 2 février 1647, à Rocquefort en Normandie et fils de Robert Bérubé et de Catherine Ferrecoq. Il décède le 7, et est inhumé le 8 mars 1688, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Il ne sait pas signer. Le couple a six enfant, trois garçons et trois filles. Elle contracte un troisième mariage le 31 octobre 1692, devant le notaire Audouart et épouse le 7 novembre 1692, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc., François Miville dit Lesuisse, (Seigneur et menuisier), né 16 mai 1634, à Rivière-Ouelle, Kamouraska et fils de Pierre Miville dit LeSuisse et de Charlotte Mauger. Il décède le 23 et est inhumé le 24 novembre 1711, à Rivière-Ouelle, Kamouraska, Qc. Il ne sait pas signer. Le couple a une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-9 )

———————————————————————————————————————————

137 – CATHERINE SÉNÉCAL, Immigre en 1670, elle est née vers 1649, à Benouville, archevêché de Rouen en Normandie, aujourd’hui archevêché Le Havre, Seine-Maritime et fille d’Adrien Sénécal dit Lafranboisse (aussi immigrant) et de feue Guillemette Rolleville. Elle décède entre 1692 et 1697. Elle contracte mariage le 12 octobre 1670, devant le notaire Ameau et épouse en octobre 1670, dans la région de Trois-Rivières (acte perdu), Jean Lafond, né le 21 mai 1646, à Trois-Rivières, Qc., et fils d’Étienne Lafond et de Marie Boucher. Remarié le 28 août 1697, il décède le 10 mai 1716, à Batiscan, Qc. Le couple a  huit enfants, trois garçons et cinq filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 10e arrière grand-mère,
– elle est ma 7e arrière grand-tante,
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-tante,
– elle est ma 10e arrière grand-tante.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

138 – CATHERINE SURET, Immigre en 1669, elle est née vers 1651, à St-Sulpice, ville et archevêché de Paris, Île de France et fille de feu Jean Suret et de Denise Leconfesseur. Elle décède le 30, et est inhumée le lendemain 31 octobre 1728, à Charlesbourg, Qc. Elle épouse le 7 octobre 1669, à Notre-Dame de Québec, Nicolas Fâche, né vers 1643, à St-Éloi de Meneslies, évêché de Qmiens en Picardie et fils de Jean Fâche et de Marie Granserre. Il décède le 3, et est inhumé le lendemain le 4 décembre 1714, à Charlesbourg, Qc. Le couple a dix enfants, quatre garçons et six filles.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

139 – ANNE TALBOT, Immigre en 1670, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née le 31 juillet 1651, et baptisée le 1er août 1651, à St-Maclou, ville et archevêché de Rouen en Normandie et fille de feu Eustache-Isaac Talbot et de Marie De Lalande. Elle décède le 4 août 1740, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Un premier contrat de mariage passé le  13 septembre 1670, est annulé avec Jean Barolleau. Elle contracte de nouveau mariage le 23 octobre 1670, devant le notaire Frérot et épouse le 2 novembre 1670, à Ste-Famille de Boucherville, Qc., Jean Gareau dit Saint-Onge, né vers 1643, à Ste-Marguerite, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fils de Dominique Gareau et de Marie Pinard. Il décède et est inhumé le même jour le 6 juin 1713, à Ste-Famille de Boucherville, Qc. Le couple a quinze enfants, six garçons et neuf filles.

Elle revient à trois reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 7e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6 )

———————————————————————————————————————————

140 – ANNE THOMAS, Immigre en 1665, elle est née vers 1646, à Notre-Dame de Vincennes, archevêché de Paris, Île de France, aujourd’hui La Pissotte, archevêché de Nogent-sur-Marne, en Val-de-Marne et fille de feu Jean Thomas et de Madeleine Platon. Elle décède le 12, et est inhumée le 13 avril 1724, à Rivière-des-Prairies, (Mtl.), Qc. Elle épouse le 22 mars 1666, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Claude Jodoin, né vers 1639, en la ville et évêché de Poitiers au Poitou, aujourd’hui archevêché de Poitiers en Vienne et fils de Barnabé Jodoin et de Michelle Duplain. Il décède le 16 octobre 1686, à Montréal, Qc. Le couple a dix enfants, six garçons et quatre filles. Elle épouse en seconde noce vers 1691, en un lieu indéterminé au Québec, Pierre Gadamber dit Desjardins, né vers 1666, à Ville-Jésus, évêché d’Angoulême en Angoumois, aujourd’hui archevêché d’Angoulême en Charente, ses parents sont inconnus. Il décède le 23 décembre 1746, à l’hôpital Général de Montréal et il est inhumé le lendemain le 24 à Montréal. Le couple a une fille.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 )

———————————————————————————————————————————

141 – JEANNE TOUZÉ, Immigre en 1668, aucune mention de biens apporter autre qu’une dot du Roi de 50 livres, elle ne sait pas signer. Elle est née vers 1644, à la paroisse de St-Pierre de Dreux, évêché de Chartres, Île de France et fille de feu Jean Touzé et de Jeanne (?). Elle décède le 3 juillet 1726, à Contrecœur, Qc. Elle contracte mariage le 1er octobre 1668, devant le notaire Duquet et épouse le 8 octobre 1668, à Notre-Dame de Québec, Jean Gazaille dit Saint-Germain, caporal de la compagnie de M. de Contrecœur, il ne sait pas signer. Il est né et baptisé le 12 décembre 1642, à Sarrazac, évêché de Périgueux en Périgord et fils de Jean Gazaille et d’Aubine Regné, ses parrain et marraine sont Jehan Gazaille et Vallery Paturaud. Il décède entre 10 novembre 1689 et le 5 septembre 1694, à Contrecœur, Qc. Le couple a dix enfants.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-5-6-9 )

———————————————————————————————————————————

142 – MARIE VALADE, Immigre en 1663, venue rejoindre sa sœur Barbe Valade, elle est née vers 1647, à St-Nicolas, ville et évêché de La Rochelle en Aunis et fille d’André Valade et de Sara Cousineau (décédée en 1691, en France). Elle décède et est inhumée le même jour le 9 janvier 1719, à Montréal, Qc. Elle est présente au contrat de Marguerite Moitié une autre Fille du Roi. Elle contracte mariage le 15 novembre 1663, devant le notaire Basset et épouse le 26 novembre 1663, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Jean Cadieu, immigrant en tant que Recru de 1653, laboureur et défricheur au salaire de 75 livres. Il baptisé le 29 août 1629, à Notre-Dame de Prince, évêché Le Mans en Maine et fils de Pierre Cadieu et de Renée Foureau. Il décède et est inhumé le même jour le 30 septembre 1681, à Montréal, Qc. Le couple a dix enfants, deux garçons et huit filles. Elle épouse en seconde noce le 9 février 1682, à Notre-Dame de Montréal, Philippe Boudier (Boutier), né vers 1642, en la ville de St-Cloud, archevêché de Paris, Île de France et fils de Mathieu Boudier et d’Anne Prieur. Il décède le 24 janvier 1726, à Montréal, Qc. Le couple a trois enfants, deux garçons et une fille.

Elle revient à deux reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est ma 9e arrière grand-mère,
– elle est deux fois ma 8e arrière grand-tante,
– elle est deux fois ma 9e arrière grand-tante.

(références; 1-2-3-4-6-8 )

———————————————————————————————————————————

143 – MARIE ANNE VANZÈGUE, Immigre en 1673, (dite noble de la Haute société). Elle est née vers 1655, en la ville de Land évêché de Hambourg en Allemagne et fille de feu Christian Vanzègue et de Catherine Phananque. Elle décède malheureuse et très pauvre le 4, et est inhumée le 5 décembre 1722, à St-François de Sales, Île-Jésus, (Laval) Qc. Avant son mariage elle demeurait « à la maison des filles de la Congrégation » Elle contracte mariage le 7 novembre 1673, devant le notaire Basset et épouse le 20 novembre 1673, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Hubert Leroux ( un notaire), né et baptisé le 2 juillet 1639, en la ville de Vitry Le François, évêché de Chalons, Champagne et fils d’Hubert Leroux et de Madeleine Vernier. Il décède le 12 octobre 1681, à Montréal et est inhumé le même jour. Le couple a trois enfants, un garçon et deux filles. Elle épouse en seconde noce le 7 avril 1682, à Notre-Dame de Montréal, Qc., Gabriel Cardinal, né le 12 février 1661, à Montréal, Qc., et fils de Simon Cardinal et Michelle Garnier. Le couple a un fils.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-6-7 )

 ———————————————————————————————————————————

144 – MARIE VARIN, Immigre en 1667, elle est née vers 1644, à St-Pierre du Grand-Quevilly, archevêché de Rouen en  Normandie et fille de Robert Varin et de Marie Lapostre. Elle décède le 5 mars 1701, à l’hôpital Hôtel-Dieu de Québec, et est inhumé le même jour Qc. Elle contracte mariage le 23 octobre 1667, devant le notaire Rageot et épouse le 22 novembre 1667, à Notre-Dame de Québec, René Branche, ( veuf de Marguerite Langlois ) né vers 1641, à Notre-Dame, ville de Fontenay le Comte, évêché de Maillerais au Poitou et fils de Jean Branche et de Jeanne Bardeau. Il décède le 8, et est inhumé le 9 janvier 1681, à Québec. Le couple a une fille. Elle épouse en seconde noce le 9 septembre 1681, à Notre-Dame de Québec, Qc., Pierre Courtois dit Lacroix, né vers 1641, à St-Vincent de Carville en Normandie et fils de Pierre Courois et de Jeanne Quenal. Il décède le 12, et est inhumé le 13 novembre 1683, à Québec, Qc.  Le couple ne semble pas avoir d’enfants. Elle épouse en troisième noce le 27 novembre 1684, à Québec, Qc., Anicet Boyer dit Jolicoeur, soldat de la garnison de Québec en 1680 et 1684, et fils de Guillaume Boyer et de Marguerite Baillot. Il décède le 24, et est inhumé le 25 avril 1724, à Québec, Qc. Le couple a un fils. Elle comparait devant la Prévôté de Québec, en avril 1681, à la demande du procureur fiscal, pour répondre à l’accusation d’avoir recelé une certaine partie des biens appartenant à la succession de René Branche, son premier mari, les biens en question totalise une somme peu considérable.

Une seule fois dans mon arbre ;
– elle est ma 9e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4-7 ) (voir PQ, reg. 16, 27 avril 1681.)

———————————————————————————————————————————

145 – MARGUERITE VIARD, Immigre en 1671, elle apporte des biens estimés à 300 livres + 50 livres du Roi. Elle est née vers 1650, en la ville de Brie-Comte-Robert, archevêché de Paris et fille de feu Pierre Viard et de Catherine Lecompte. Elle décède le 27 décembre 1715, à Montréal, Qc. Elle contracte mariage le 8 octobre 1672, devant le notaire Becquet et épouse le 11 octobre 1672, à Notre-Dame de Québec, Qc., Mathurin Besnard dit Lajeunesse, ( un habitant au fort de Chambly ). Il est né le 3 mars 1643, à St-Pierre De Villiers-Au-Bouin, évêché d’Angers en Touraine et fils de Louis Besnard et de Mathurine Chevay. Le couple a quatre enfants, un garçon et trois filles. Elle épouse en seconde noce le 1er novembre 1682, à Contrecœur, Qc., Jean Inard dit Provencal, né vers 1642, à St-Jean, ville et évêché d’Aix-en-Provence, et fils de Jean-Antoine Inard et de Catherine Rosière. Le couple ne semble pas avoir d’enfant. Elle épouse en troisième noce le  25 septembre 1684, à Laprairie, Qc., Joseph Serran dit l’Espagnol, fils de Jérôme Serran et de Marie Reneau, de Santa Maria, ville et évêché de Valladolid, Vielle-Castille en Espagne. Le couple a six enfants, quatre garçons et deux filles.

Elle revient à sept reprises dans mon arbre ;
– elle est ma 8e arrière grand-mère,
– elle est trois fois ma 9e arrière grand-mère,
– elle est trois fois ma 10e arrière grand-mère.

(références; 1-2-3-4 ) (voir Livre de Silvio Dumas page 345 à 346.)

———————————————————————————————————————————

 

Les descriptions ont été bâties à partir des différentes sources suivants;

1- Yves Landry dans Les Filles du roi au XVIIème siècle (Leméac, 1992).
2- René Jetté, dictionnaire généalogique des Familles du Québec (Les Presses de l’Université de Montréal, 1983).
3- Les Filles du Roi en Nouvelle-France, par Silvio Dumas, édition 1972.
4  DGQA, par Bernard Desjardins.
5- Fichier Origine.
6- BANQ-M, actes originaux, du fond d’État-Civil, du fond Drouin, et des fonds de différent notaire.
7- BANQ, Archives Judiciaires de la Nouvelle-France.
8- La Grande Recrue de Montréal 1653, par Michel Langlois édition 2003.
9- Carignan-Salière 1665-1668, par Michel Langlois édition 2004.

 

By René Arbour

Management certificate of Credit Card (New York - 1983-84) Bac Administration , Security for the people (Minesota 1984)