Genealogie Ascendance Famille Tremblay Rachelle (Mariée 1945) Poulin Lionel

Diapositive20

GÉNÉALOGIE ASCENDANCE DE LA FAMILLE

TREMBLAY RACHELLE (Mariée 1945) POULIN LIONEL

Des origines à nos jours. Le 12 mai 2013

 

La famille TREMBLAY semble originaire de Randonnai, Orne, Basse-Normandie, France où paraît avoir vécu Philibert Tremblay (sosa 1024), le plus lointain ancêtre de Rachelle. Son ascendance s’étend sur quatorze générations dans laquelle on dénombre 276 personnages répartis en 138 hommes et 139 femmes.

Les jours les plus propices aux naissances étaient le mardi, le lundi et le mercredi. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent le mardi, le lundi et le dimanche. Les mariages quant à eux étaient célébrés les lundi, mardi et dimanche, et les décès les plus nombreux survenaient le samedi, le mercredi et le dimanche. Les mois les plus propices aux naissances étaient septembre, novembre et mai. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent en septembre, en mai et en avril, et les décès les plus nombreux survenaient en avril, en novembre et en septembre.

 Génération I

 1 – Rachelle Tremblay, fille de Mauril, et d’Alberta Harvey, mariée avec Lionel Poulin. Elle eut pour enfant Suzanne Poulin (°1949).

 Génération II

2/3 – Mauril Tremblay, fils d’Alfred-Epiphane, et d’Elise Tremblay, marié le lundi 7 janvier 1918 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Alberta Harvey, fille de Pamphile, et d’Orsine Bouchard. De là naquit Rachelle Tremblay.

Génération III

4/5 – Alfred-Epiphane Tremblay, fils d’Alexis, et de Francoise Gagnon, marié le mardi 9 février 1886 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Elise Tremblay, fille de Francois, et de Seraphine Bouchard. Naquit de cette femme Mauril Tremblay.

6/7 – Pamphile Harvey, marié avec Orsine Bouchard. Il eut pour enfant Alberta Harvey.

Génération IV

8/9 – Alexis Tremblay, fils d’Abraham (°~1794), et de Basilisse Perron, marié le mardi 2 septembre 1856 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Francoise Gagnon, fille de Francois, et de Marie-Anne Tremblay (°1798). Ils ont eu Alfred-Epiphane Tremblay.

10/11 – Francois Tremblay, marié avec Seraphine Bouchard. De celle-ci naquit Elise Tremblay.

Génération V

 

16/17 – Abraham Tremblay, fils de Joseph (°1764), et d’Agnes Guay (°1767), né L’Isle-aux-Coudres (CANADA) vers 1794. À environ vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 23 novembre 1819 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Basilisse Perron, fille d’Alexis (°1734), et de Marie-Charlotte Harvey (°1751). Ils ont eu Alexis Tremblay.

 

18/19 – Francois Gagnon, fils de Marc (°1755), et de Marie-Augustine Bouchard (°1755), marié le jeudi 14 novembre 1816 aux âboulements (CANADA), QC avec Marie-Anne Tremblay, née le vendredi 20 juillet 1798 aux âboulements (CANADA), QC, fille de Louis-Alexis (°1761), et de Charlotte Savard (°~1768). Il eut de sa conjointe Francoise Gagnon. Francois s’est marié une seconde fois le mardi 23 août 1836 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Marthe Perron, née en mars 1812 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC.

 

Génération VI

 

32/33 – Joseph Tremblay, fils de Louis (1729-1785), et de Monique Demeules (1728-1798), né L’Isle-aux-Coudres (CANADA) le lundi 2 juillet 1764, baptisé le dimanche 22 juillet 1764 au même endroit [i]. À vingt-deux ans, il s’est marié le mardi 14 novembre 1786 à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul avec Agnes Guay, née le samedi 27 juin 1767 à Baie-Saint-Paul (CANADA), fille de Joseph (1722-1776), et de Marie-Procule Tremblay (1726-1776). Ils ont eu Abraham Tremblay (°~1794).

 

34/35 – Alexis Perron, fils de Pierre (°1706), et de Félicité Bouchard (1705-1757), né à Baie-Saint-Paul (CANADA) le mardi 7 décembre 1734, veille de la fête de la Conception. À trente-trois ans, il s’est marié le lundi 9 novembre 1767 L’Isle-aux-Coudres (CANADA) avec Marie-Charlotte Harvey, née le mardi 27 avril 1751 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, fille de Zacharie-Sébastien (°1726), et de Marie-Charlotte Tremblay (°1729). Il eut pour enfant Basilisse Perron.

 

36/37 – Marc Gagnon, fils d’Etienne (1722-1784), et de Marie-Geneviève Bouchard (1724-1758), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le lundi 18 août 1755. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 18 août 1777 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Marie-Augustine Bouchard, née le mercredi 23 juillet 1755 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, fille de Jacques (°~1721), et de Francoise Rousset. Il eut de celle-ci Emerance (†1865), Claire, Félicité (°1780), Francois, Louis (°1782), Marc et Rose Gagnon.

 

38/39 – Louis-Alexis Tremblay, fils d’Alexis (1737-1780), et de Marie-Josephte Gonthier (1743-1805), né et baptisé le lundi 28 septembre 1761, veille de la Saint-Michel aux âboulements (CANADA), QC. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 1er septembre 1788 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Charlotte Savard, née vers 1768 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, fille de Charles (°1729), et de Marie-Françoise-Dorothée Paré (1734-1807) [ii]. Naquirent de celle-ci Marie-Anne (°1798) et Marie-Geneviève Tremblay (1800-1864).

 

Génération VII

 

64/65 – Louis Tremblay [iii], fils de Francois-Xavier (1695-1755), et de Marie Bouchard (1700-1755), né L’Isle-aux-Coudres (CANADA) le vendredi 4 novembre 1729, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul le dimanche 9 avril 1730, décédé dans la même localité le lundi 11 juillet 1785, à l’âge de cinquante-six ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 11 octobre 1751 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), âglise de Saint-Jean de l’Île d’Orléans avec Monique Demeules, née le mardi 22 juin 1728 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), décédée le jeudi 1er mars 1798 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), à l’âge de soixante-dix ans, fille de Joseph (~1680-1754), et de Catherine Dubeau (1687-1760). Son décès survint après trente-quatre ans de mariage. Ils eurent Francois (°1755) et Joseph Tremblay (°1764).

 

66/67 – Joseph Guay, dit Castonguay, fils de Noël (1688-1748), et de Catherine Simard (1692-1748), né à Baie-Saint-Paul (CANADA) le jeudi 23 avril 1722, baptisé le lendemain au même endroit, décédé le lundi 20 mai 1776et inhumée le surlendemain dans la même localité, à l’âge de cinquante-quatre ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le mercredi 4 novembre 1744 aux âboulements (CANADA) avec Marie-Procule Tremblay, née le lundi 4 novembre 1726 à Quebec (CANADA), décédée en 1776, à l’âge de cinquante ans, fille d’Etienne (1690-1767), et de Marie Fortin (°1700). Leur union dura trente-deux ans. Il en eut Sauveur (°1745), Procule (°1748), Joseph (°1751), François-Sauveur (1754-1794), Therese (°1755), Quirille et Agnes Guay (°1767).

 

68/69 – Pierre Perron, fils d’Antoine (1664-1711), et de Jeanne Tremblay (1672-1711), né L’Ange-Gardien (CANADA), QC le lundi 9 août 1706, baptisé le lendemain au même lieu. À vingt-trois ans, il s’est marié le lundi 10 janvier 1729 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC [iv] avec Félicité Bouchard, née le dimanche 29 novembre 1705 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le vendredi 16 décembre 1757, à l’âge de cinquante-deux ans, fille d’Antoine (1682-1759), et de Marie-Madeleine Simard (1689-1769). Ils eurent Antoine (1729-1805), Alexis (°1734), Joseph, Emerentienne, Félicité, Jean-Baptiste (°1736) et Pierre Perron.

 

70/71 – Zacharie-Sébastien Harvey, fils de Sébastien (1695-1759), et de Rosalie Tremblay (1699-1740), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 6 octobre 1726. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 1er juillet 1750 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA) avec Marie-Charlotte Tremblay, née le dimanche 20 novembre 1729 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), fille de Francois-Xavier (°1702), et de Marie-Reine Dufour (1704-1790). Il eut pour enfant Marie-Charlotte Harvey (°1751).

 

72/73 – Etienne Gagnon, fils de Joseph (°1685), et de Marie-Madeleine Tremblay (1688-1755), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 20 décembre 1722, décédé dans la même localité le jeudi 23 décembre 1784, à l’âge de soixante-deux ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 11 février 1743 aux âboulements (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Gonthier, née le jeudi 5 mars 1722 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée en février 1744, à l’âge de vingt-deux ans, fille de Louis (1679-1728), et de Geneveive Gagne (1686-1731). Leur union dura un an. À vingt-cinq ans, et après environ trois ans de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le mardi 28 novembre 1747 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC avec Marie-Geneviève Bouchard, née le mardi 21 mars 1724 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le mardi 7 février 1758, à l’âge de trente-quatre ans, fille de Francois (1674-1756), et de Marguerite Simard (°1684). Leur union dura onze ans. Il en eut Etienne-Henri (1749-1793), Marc (°1755), Marie-Luce (1758-1843) et Geneveive Gagnon. À trente-neuf ans, et après environ trois ans de veuvage, en troisièmes noces. Il s’est marié le lundi 20 avril 1761 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Lavoie, née le mercredi 25 septembre 1737 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le mercredi 4 février 1767 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de trente ans. Leur union dura six ans. Il eut de celle-ci Joseph (1753-1786), Marie-Josephte (°1762), Madeleine (°~1766) et Charlotte Gagnon (°1767). À quarante-cinq ans, et après environ un an de veuvage, en quatrièmes noces. Il s’est marié le lundi 5 octobre 1767 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marguerite-Euphrosine Simard, née le lundi 10 août 1744 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée en mars 1777, à l’âge de trente-trois ans. Leur union dura dix ans. Il eut de celle-ci Louis, Antoine (°1771) et Constance Gagnon. À cinquante-six ans, et après environ un an de veuvage, en cinquièmes et dernières noces. Il s’est marié le mardi 13 janvier 1778 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Catherine Paquet [v]. Il eut de sa conjointe Euphrosine (°1779) et Angelique Gagnon (1784-1801).

 

74/75 – Jacques Bouchard, fils d’Antoine (1682-1759), et de Marie-Madeleine Simard (1689-1769), né vers 1721. À environ vingt ans, il s’est marié le lundi 13 novembre 1741 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Francoise Rousset, fille de Francois (1675-1731), et de Louise Tremblay (1697-1733). De là naquirent Madeleine (1743-1837), Angelique (°1749), Emerence, Jacques et Marie-Augustine Bouchard (°1755).

 

76/77 – Alexis Tremblay, fils de Jean (1701-1783), et de Catherine Delavoye (1704-1779), né aux âboulements (CANADA), QC le mardi 29 janvier 1737, baptisé le jour même [vi], décédé dans la même localité le mardi 28 novembre 1780, à l’âge de quarante-trois ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 30 septembre 1760, lendemain de la Saint-Michel aux âboulements (CANADA), QC avec Marie-Josephte Gonthier, née le mardi 19 mars 1743 aux âboulements (CANADA), QC, y décédée le samedi 27 juillet 1805, à l’âge de soixante-deux ans, fille de Louis-François (1707-1757), et de Marguerite-Madeleine Gagnon (°~1715). Son décès survint après vingt ans de mariage. Il en eut Louis-Alexis (°1761), Marie-Godfride (°1763), Alexis (°1764) et Benoni Tremblay (°1776).

 

78/79 – Charles Savard, fils de Joseph-Simon (1689-1755), et de Catherine Dallaire (1698-1759), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 4 septembre 1729, baptisé aux âboulements (CANADA), QC le mardi 15 novembre 1729. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 23 août 1751 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC avec Madeleine Gaulin, née en 1726, décédée le mardi 12 mai 1767 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, à l’âge de quarante et un ans. Il en a eu Madeleine (1757-1795) et Dominique Savard.

 

Génération VIII

 

128/129 – Francois-Xavier Tremblay [vii], fils de Louis (°1667), et de Marie Perron (1667-1706), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA) le lundi 11 avril 1695, baptisé L’Ange-Gardien (CANADA) le lendemain, décédé et inhumé le samedi 20 septembre 1755 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), Cimetière de Saint-Louis, L’Isle-aux-Coudres, à l’âge de soixante ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le jeudi 24 novembre 1718 à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul avec Marie Bouchard, née le mercredi 17 mars 1700 à Baie-Saint-Paul (CANADA), décédée le samedi 20 septembre 1755 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), à l’âge de cinquante-cinq ans, fille de Francois (1674-1756), et de Marguerite Simard (°1684). Leur union dura trente-sept ans. Ils eurent Geneveive (1720-1755), Marie-Jeanne (1726-1785), Francois (1727-1806), Louis (1729-1785), Etienne (1733-1808) et Therese Tremblay (°1735).

 

130/131 – Joseph Demeules, né à Quebec (CANADA) vers 1680, décédé à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) le jeudi 10 octobre 1754. À environ vingt-sept ans, il s’est marié le dimanche 20 novembre 1707 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), âglise de Saint-Jean de l’Île d’Orléans avec Catherine Dubeau, née le mercredi 31 décembre 1687, jour de la Saint-Sylvestre à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), décédée le samedi 26 janvier 1760 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), à l’âge de soixante-treize ans, fille de Pierre (~1660-1706), et de Marie-Madeleine Allaire (1667-1710). Son décès survint après quarante-sept ans de mariage. Il eut de celle-ci Charles (1724-1759) et Monique Demeules (1728-1798).

 

132/133 – Noël Guay, dit Castonguay, fils de Mathieu (1654-1719), et de Therese Poirier (1659-1691), né à Quebec (CANADA), QC le samedi 10 juillet 1688, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 17 novembre 1748, à l’âge de soixante ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 9 juin 1711 à Baie-Saint-Paul (CANADA) avec Madeleine Poulin, née le vendredi 10 septembre 1688 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), décédée le dimanche 29 octobre 1713 à Baie-Saint-Paul (CANADA), à l’âge de vingt-cinq ans. Leur union dura deux ans. À vingt-huit ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 4 juin 1716 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Catherine Simard, née le dimanche 4 mai 1692 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le mardi 17 septembre 1748, à l’âge de cinquante-six ans, fille de Noël (1635-1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Leur union dura trente-deux ans. Il eut de celle-ci Marie-Madeleine (1718-1802), Noël (1719-1759), Joseph (1722-1776) et Catherine Guay (1724-1783).

 

134/135 – Etienne Tremblay, fils de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA) le lundi 25 décembre 1690, jour de Noël, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul le lendemain, décédé et inhumé le dimanche 20 septembre 1767 aux âboulements (CANADA), à l’âge de soixante-dix-sept ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 12 novembre 1715, lendemain de la Saint-Martin d’hiver à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul avec Marie Fortin, née le jeudi 1er avril 1700 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, fille de Jacques (1660-1730), et de Catherine Biville (1674-1746). Il en eut Marie-Catherine (°1717), Cecile (°1721), Marie-Josephte (°1723), Marie-Procule (1726-1776), Victoire (°1729), Jean-Francois (°1730), Etienne (°1734), Louis-Roch-Augustin (1738-1795) et Elisabeth-Madeleine Tremblay (°1745).

 

136/137 – Antoine Perron, dit suire [viii], fils de Daniel-François (1638-1678), et de Marie-Louise Gargottine (1641-1698), fille du Roy avec dote de 50 livres, né à Chëteau-Richer (CANADA), QC le samedi 29 novembre 1664, baptisé le mardi 2 décembre 1664 au même endroit [ix], décédé à Quebec (CANADA), QC le mardi 26 mai 1711, à l’âge de quarante-sept ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 15 janvier 1691 L’Ange-Gardien (CANADA), QC [x] avec Jeanne Tremblay, née en 1672, décédée le mardi 23 juin 1711, veille de la Saint-Jean-Baptiste à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de trente-neuf ans, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707). Leur union dura vingt ans. Il en eut Hélène (1694-1735), Ursule (°1696), Jean (1697-1761), Antoine (°1700), Francois (1704-1755), Pierre (°1706) et Jacques Perron (°1709).

 

138/139 – Antoine Bouchard, fils de Claude (1626-1699), et de Louise Gagne (1642-1721), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le jeudi 15 octobre 1682, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 25 octobre 1682 [xi], décédé le samedi 23 juin 1759, veille de la Saint-Jean-Baptisteet inhumée le lendemain dans la même localité, à l’âge de soixante-dix-sept ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le jeudi 20 novembre 1704 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Simard, née le mercredi 19 janvier 1689 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée en février 1769 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de quatre-vingts ans, fille de Noël (1635-1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Son décès survint après cinquante-cinq ans de mariage. Naquirent de celle-ci Félicité (1705-1757), Jean-Baptiste (1707-1765), Antoine (1711-1776), Marie-Madeleine (°1714), Joseph (1718-1803), Marguerite (°1720), Jacques (°~1721), Félicité, Michel (°1725) et Louis Bouchard (1729-1780).

 

140/141 – Sébastien Herve, fils de Sébastien (1642-1714), et de Francoise Philippeau (°1663), né à Quebec (CANADA), QC le mercredi 19 janvier 1695, décédé à Saint-Roch-des-Aulnaies (CANADA), QC le mercredi 7 mars 1759, à l’âge de soixante-quatre ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 17 novembre 1722 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Rosalie Tremblay, née le mardi 29 septembre 1699, jour de la Saint-Michel à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le samedi 20 août 1740, à l’âge de quarante et un ans, fille de Louis (°1667), et de Marie Perron (1667-1706). Leur union dura dix-huit ans. Ils ont eu Zacharie-Sébastien (°1726), Marguerite (°1728), Rosalie (°1730), Pierre (1733-1799), Julien et Sébastien-Dominique Herve (1736-1812). À quarante-six ans, et après environ un an de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le lundi 27 novembre 1741 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC avec Agnes Bouchard, née le jeudi 26 septembre 1709 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée le mercredi 1er mai 1743 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, à l’âge de trente-quatre ans, fille de Francois (1674-1756), et de Marguerite Simard (°1684) [xii]. Leur union dura deux ans. Il eut de celle-ci Marie, Pierre-Dieudonné (1742-1742) et Joseph-Dieudonné Herve (1742-1742). À cinquante-sept ans, et après environ neuf ans de veuvage, en troisièmes et dernières noces. Il s’est marié le dimanche 5 mars 1752 à Saint-Roch-des-Aulnaies (CANADA), QC avec Marie-Louise St-Pierre, née le dimanche 2 mars 1692 à Rivière-Ouelle (CANADA), QC [xiii].

 

142/143 – Francois-Xavier Tremblay, fils de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755), né et baptisé le mercredi 15 novembre 1702 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), âglise de Petite-Rivière-Saint-François,Québec, Canada. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 6 novembre 1726 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Reine Dufour, née en 1704 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, y décédée le mercredi 14 avril 1790, à l’âge de quatre-vingt-six ans, fille de Robert-Gabriel (~1670-1719), et de Louise Gagne (1683-1747). Il en eut Angelique (°1727), Marie-Charlotte (°1729), Francois-Xavier (°1731), Antoine (1734-1809), Agathe (°1736), Jean-Baptiste (°1738), Etienne, Augustin (°1742) et René-Pierre Tremblay (°1749).

 

144/145 – Joseph Gagnon, fils de Jean (1648-1687), et de Marguerite Drouin (°1656), né à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 28 novembre 1685. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 10 avril 1709 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Tremblay, née le samedi 17 juillet 1688 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée en octobre 1755 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755). Ils eurent Pierre (1710-1757), Jeanne (1712-1776), Geneveive, Dominique, Marguerite-Madeleine (°~1715), Angelique (1718-1776), Marie-Josephte (1718-1785), Marie-Rosalie (1721-1781), Etienne (1722-1784), Catherine (1724-1802), Marie-Charlotte (1727-1811) et Joseph Gagnon (1730-1815).

 

146/147 – Francois Bouchard [xiv], fils de Claude (1626-1699), et de Louise Gagne (1642-1721), né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 8 avril 1674, baptisé le lendemain au même endroit [xv], décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le lundi 11 octobre 1756, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 15 juin 1699 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC avec Marguerite Simard, née le lundi 16 octobre 1684 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, fille de Noel (†1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Il eut de sa conjointe Marie (1700-1755), Louise (1701-1736), Marie-Barbe (°1704), Agnes (1709-1743), Gertrude (°1711), Joseph-François (°1713), Josephte (°1713), Catherine (°1715), Jean-Francois, Etienne (1717-1780), Jean-Baptiste (1718-1791), Charlotte (°1722) et Marie-Geneviève Bouchard (1724-1758).

 

148/149 –  voir 138

150/151 – Francois Rousset, né à Sainte-Famille (CANADA), QC le mercredi 9 janvier 1675, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le vendredi 18 mai 1731, à l’âge de cinquante-six ans. À trente-trois ans, il s’est marié le mardi 27 novembre 1708 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Rosalie Lavoie, née le vendredi 26 avril 1686 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée le vendredi 29 janvier 1717, à l’âge de trente et un ans, fille de René (1657-1731), et de Marguerite Bouchard (1665-1731). Leur union dura neuf ans. Il eut de sa conjointe Elisabeth Rousset (°1715). À quarante-cinq ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le dimanche 17 novembre 1720 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Louise Tremblay, née le samedi 22 juin 1697 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le vendredi 11 décembre 1733 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de trente-six ans, fille de Louis (°1667), et de Marie Perron (1667-1706). Son décès survint après onze ans de mariage. Naquit de cette femme Francoise Rousset.

 

152/153 – Jean Tremblay, fils de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le mardi 22 mars 1701, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le vendredi 25 mars 1701, décédé et inhumé le samedi 30 août 1783 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le dimanche 21 avril 1726 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Catherine Delavoye, née le mercredi 3 septembre 1704 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée en février 1779 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de soixante-quinze ans, fille de René (1657-1731), et de Marguerite Bouchard (1665-1731). Leur union dura cinquante-trois ans. Naquirent de celle-ci Marie-Rose (1727-1774), Catherine (°1729), Jean (1731-1798), Elisabeth (°1733), Marie-Anne (°1734), Alexis (1737-1780), Marie-Charlotte (°1741), Gertrude (1743-1795) et Etienne-Gaspard Tremblay (°1747).

 

154/155 – Louis-François Gonthier, fils de Louis (1679-1728), et de Geneveive Gagne (1686-1731), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le jeudi 12 mai 1707 [xvi], décédé le mardi 19 juillet 1757, inhumé aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de cinquante ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 20 avril 1733 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marguerite-Madeleine Gagnon, née vers 1715 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, fille de Joseph (°1685), et de Marie-Madeleine Tremblay (1688-1755). Ils eurent Marie-Madeleine (1734-1777) et Marie-Josephte Gonthier (1743-1805).

 

156/157 – Joseph-Simon Savard, fils de Jean (1657-1735), et de Marguerite Tremblay (1665-1694), né en 1689, décédé L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC le samedi 20 septembre 1755, à l’âge de soixante-six ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 27 juillet 1711 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Marie-Josephte Morel, née le mardi 26 novembre 1686 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, décédée le mercredi 12 mars 1727 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de quarante et un ans. Leur union dura seize ans. Ils ont eu Pierre (~1712-1780), Dorothee (°1718), Charlotte (1719-1770), Brigitte (1720-1798) et Scholastique Savard (~1726-1755). À trente-huit ans, et après environ un an de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le jeudi 16 octobre 1727 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le dimanche 12 octobre 1727, à Notaire Pinguet [xvii] avec Catherine Dallaire, née le samedi 15 février 1698 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, décédée le jeudi 11 janvier 1759 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, à l’âge de soixante et un ans, fille de Charles (1669-1742), et de Marie Bidet (1673-1745) [xviii]. Son décès survint après vingt-huit ans de mariage. Il eut de celle-ci Charles (°1729), Catherine (°1731), Jean-Baptiste (°1734) et Geneveive Savard (°1736). en troisièmes et dernières noces. Il s’est marié avec Marie-Josephte Morel.

 

158/159 – Timothée Paré, fils de Jean (1656-1746), et de Jeanne Racine (1657-1703), né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le vendredi 24 septembre 1700, décédé dans la même localité le dimanche 25 mai 1755, à l’âge de cinquante-cinq ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 15 janvier 1725 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Geneveive Barrette, née le dimanche 29 mars 1705 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, fille de Francois (1676-1717), et de Geneveive Cloutier (1683-1740). Il eut de sa conjointe Marie-Françoise-Dorothée Paré (1734-1807).

 

Génération IX

 

256/257 – Louis Tremblay, fils de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707), né à Chëteau-Richer (CANADA) le jeudi 29 septembre 1667, jour de la Saint-Michel, baptisé le lendemain au même endroit, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA). À vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 27 novembre 1691 L’Ange-Gardien (CANADA), âglise de L’Ange-Gardien-de-Montmorency avec Marie Perron, née en 1667 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le mercredi 7 avril 1706 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), à l’âge de trente-neuf ans, fille de Daniel-François (1638-1678), et de Marie-Louise Gargottine (1641-1698), fille du Roy avec dote de 50 livres. Naquirent de celle-ci Marie-Dorothée (°1692), Francois-Xavier (1695-1755), Louise (1697-1733), Rosalie (1699-1740), Marie-Madeleine (1701-1778) et Louis Tremblay (1703-1757). À trente-neuf ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 19 juillet 1706 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), âglise de Sainte-Anne de Beaupré avec Francoise Morel, née le mercredi 16 octobre 1680 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), décédée en mai 1715 à Baie-Saint-Paul (CANADA), à l’âge de trente-cinq ans. Il en eut Guillaume (1707-1755), Francoise (°1708), Etienne (1710-1755) et Elisabeth Tremblay (°1715).

 

258/259 –  voir 146

262/263 – Pierre Dubeau, né à Paris, Ile de France vers 1660, décédé à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC le lundi 8 février 1706. À environ vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 21 novembre 1684 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Allaire, née le samedi 25 juin 1667, lendemain de la Saint-Jean-Baptiste à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le jeudi 20 novembre 1710 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de quarante-trois ans, fille de Charles (1637-~1691), et de Catherine Fievre (1646-1709). Son décès survint après vingt-deux ans de mariage. Il en eut Marguerite (°1685), Catherine (1687-1760), Angelique (°1689), Jeanne (°1690), Pierre et Louis Dubeau (1703-<1730).

 

264/265 – Mathieu Guay [xix], fils de Gaston (1630-1682), et de Jeanne Prévost (1632-1699), né et baptisé le jeudi 12 novembre 1654, lendemain de la Saint-Martin d’hiver à Montreuil, Ile de France, décédé à Quebec (CANADA), QC le mardi 4 juillet 1719, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de soixante-cinq ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 21 janvier 1681 [xx] à Quebec (CANADA), QC avec Therese Poirier, née le dimanche 5 octobre 1659 à Quebec (CANADA), QC, y décédée le mercredi 26 septembre 1691, à l’âge de trente-deux ans, fille de Vincent (1628-1703), et de Francoise Pinguet (1625-1661). Leur union dura dix ans. De celle-ci naquirent Francois (1681-1682), Jean-Francois (1683-1684), Pierre (°1686), Therese (1686-1705) et Noël Guay (1688-1748). À quarante ans, et après environ trois ans de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le lundi 11 janvier 1694 à Quebec (CANADA) avec Anne Brisson, née le vendredi 7 octobre 1672 L’Ange-Gardien (CANADA), décédée le samedi 27 novembre 1694 à Hotel-Dieu, à l’âge de vingt-deux ans. Ils ont eu René Castonguay (1694-1694). À quarante et un ans, et après environ un an de veuvage, en troisièmes noces. Il s’est marié le mercredi 17 août 1695 à Notre-Dame avec Marguerite Lacombe, née le vendredi 28 janvier 1678 à Quebec (CANADA), QC, y décédée le jeudi 19 octobre 1758, à l’âge de quatre-vingts ans. Son décès survint après vingt-quatre ans de mariage. Ils eurent Pierre Castonguay (1709-~1760). en quatrièmes et dernières noces. Il s’est marié le mardi 29 juillet 1727 à Quebec (CANADA) avec Marie-Madeleine Marquis, née le dimanche 6 janvier 1675 à Quebec (CANADA), décédée le dimanche 5 mars 1747 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), à l’âge de soixante-douze ans.

 

266/267 – Noël Simard, dit Lombret [xxi], fils de Pierre (~1602-~1686), et de Suzanne Durand (1610-1666), né à Puymoyen le lundi 1er janvier 1635, premier jour de l’année [xxii], décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le mercredi 24 juillet 1715, inhumé à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 28 juillet 1715, à l’âge de quatre-vingts ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mardi 22 novembre 1661 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le dimanche 13 novembre 1661, à Notaire Andouart avec Marie-Madeleine Racine, née le lundi 23 juillet 1646 à Quebec (CANADA), QC, décédée en 1715 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de soixante-neuf ans, fille d’Etienne (1607-1689), et de Marguerite Martin (1624-1679) [xxiii]. Leur union dura cinquante-quatre ans. Il eut de celle-ci Pierre (1663-1724), Noël (1664-1726), Marie-Madeleine (1667-1684), Etienne (1669-1750), Francoise (1671-1714), Augustin (1676-1735), Francois (1678-1732), Rosalie (1680-1714), Paul (1681-1733), Jean (°1686), Marie-Madeleine (1689-1769) et Catherine Simard (1692-1748).

 

268/269 – Pierre II Tremblay [xxiv], fils de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707), né et baptisé le jeudi 12 août 1660 à Quebec (CANADA), QC, décédé et inhumé le mercredi 17 octobre 1736 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de soixante-seize ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mercredi 3 novembre 1683 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Simard, née le mardi 4 janvier 1667 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le jeudi 24 août 1684 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de dix-sept ans, fille de Noël (1635-1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Leur union dura un an. Ils ont eu Pierre Tremblay (°1684). À vingt-cinq ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 15 novembre 1685 L’Ange-Gardien (CANADA), QC avec Madeleine-Marie Roussin, née le lundi 25 novembre 1669 L’Ange-Gardien (CANADA), décédée en 1755 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), à l’âge de quatre-vingt-six ans, fille de Nicolas (1635-1697), et de Madeleine Paradis (1653-1669) [xxv]. Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Il eut de sa conjointe Marie-Madeleine (1688-1755), Etienne (1690-1767), Geneveive (1693-1726), Marie (1697-1764), Nicolas (1699-1748), Jean (1701-1783), Francois-Xavier (°1702), Joseph (°1706), Marie-Angelique (1708-1791), Marie-Anne (°1710) et Marie-Josephte Tremblay (1711-1752).

 

270/271 – Jacques Fortin [xxvi], fils de Julien (1621-1692), et de Geneveive Gamache (1636-1709), né à Chëteau-Richer (CANADA) le jeudi 15 janvier 1660, décédé et inhumé le mardi 28 février 1730 à Baie-Saint-Paul (CANADA), à l’âge de soixante-dix ans. À vingt-neuf ans, il s’est marié le samedi 11 juin 1689 à Quebec (CANADA), QC avec Catherine Biville, née le jeudi 15 mars 1674 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, y décédée le lundi 3 octobre 1746, à l’âge de soixante-douze ans, fille de Francois, et de Marguerite Paquet (1646-1698). Son décès survint après quarante et un ans de mariage. De celle-ci naquirent Jacques (1691-1759), Julien (°1694), Cecile, Joseph (1696-1738), Catherine (°1698), Julien, Marie (°1700), Marie (°1700), Marguerite-Geneviève (1701-1740), Francois (°1703), Francois-Xavier (1703-1788), Hélène (1705-1773) et Brigitte Fortin (1708-1783).

 

272/273 – Daniel-François Perron, dit Suire [xxvii], fils de Francois (1615-1665), et de Marie-Jeanne Suire (1620-1647), né à La Rochelle, Poitou Charentes le jeudi 25 novembre 1638, baptisé à Dompierre-les-âglises, Chapelle du Chëteau de Dompierre, Dompierre-les-âglises, France le dimanche 26 décembre 1638, lendemain de Noël [xxviii], décédé L’Ange-Gardien (CANADA) le mardi 22 février 1678, à l’âge de quarante ans. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 26 juillet 1664 à Chëteau-Richer (CANADA) avec Marie-Louise Gargottine, fille du Roy avec dote de 50 livres, née en 1641 à La Jarne, Poitou Charentes, décédée en 1698 L’Ange-Gardien (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-sept ans, fille de Jacques (1623-1664), et de Francoise Bernard (1617-1687) [xxix]. Son décès survint après quatorze ans de mariage. Il en a eu Madeleine, Antoine (1664-1711), Marie (1667-1706), Jean (1672-1745) et Anne Perron (1676-1735).

 

274/275 – Pierre Tremblay, dit Tremblé [xxx], laboureur a LaFilonniere a Randonnai, fils de Philibert, et de Jeanne Coignet, né à Randonnai vers 1626, décédé L’Ange-Gardien (CANADA) le lundi 14 avril 1687. À environ trente et un ans, il s’est marié le mardi 2 octobre 1657, lendemain de la Saint-Rémy à Quebec (CANADA), âglise de Notre-Dame de Québec avec Anne Achon, née le lundi 18 juillet 1633 à Chambon, décédée le samedi 24 décembre 1707, veille de Noël L’Ange-Gardien (CANADA), à l’âge de soixante-quatorze ans, fille de Jean, et d’Helene Renaud Dite Regourde. Son décès survint après trente ans de mariage. Il eut de sa conjointe Marie-Madeleine (1658-1736), Pierre II (1660-1736), Michel (1662-1727), Jacques (1664-1741), Marguerite (1665-1694), Louis (°1667), Louise (°1669) et Jeanne Tremblay (1672-1711).

 

276/277 – Claude Bouchard, dit Dit Le Petit Claude [xxxi], fils de Jacques, et de Noëlle Touschard, né à Saint-Côme de Vair, Pays de la Loire en 1626, décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le mercredi 25 novembre 1699, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de soixante-treize ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le lundi 25 mai 1654 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le jeudi 30 octobre 1653, à Notaire Auber [xxxii] avec Louise Gagne, née le mardi 21 janvier 1642 à Ige, Basse Normandie, décédée le dimanche 27 avril 1721 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de soixante-dix-neuf ans, fille de Louis (1612-1661), et de Marie Michel (1620-1687). Son décès survint après quarante-cinq ans de mariage. De celle-ci naquirent Françoise-Marie (1659-1739), Anne (†1731), Jacques (1662-1690), Marguerite (1665-1731), Francois (1674-1756), Rosalie (1676-1733) et Antoine Bouchard (1682-1759).

 

278/279 –  voir 266

280/281 – Sébastien Hervet [xxxiii], fils de Gabriel (°1610), et de Marguerite Lorillau (†1654), né et baptisé le samedi 28 juin 1642 à Blois, Centre, décédé à Quebec (CANADA), QC le dimanche 15 avril 1714, à l’âge de soixante-douze ans. À quarante-sept ans, il s’est marié le lundi 10 janvier 1689 à Quebec (CANADA), QC avec Francoise Philippeau, née en mars 1663 à Ars-en-Ré, Poitou Charentes, fille de Claude (1639-1713), et de Jeanne Enard (°~1638) [xxxiv]. Il en a eu Sébastien Herve (1695-1759).

 

282/283 –  voir 256

284/285 –  voir 268

286/287 – Robert-Gabriel Dufour [xxxv], fils de Francois, et de Francoise Morin, né à Lisieux, Basse Normandie vers 1670, décédé à Aston Junction (CANADA) en 1719. À environ vingt-quatre ans, il s’est marié le samedi 1er mai 1694 à Saint-Joachim (CANADA), QC avec Anne Migneron, née le mardi 16 octobre 1674 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, décédée en 1703 à Saint-Joachim (CANADA), QC, à l’âge de vingt-neuf ans. Leur union dura neuf ans. Ils eurent Angelique (1695-1768) et Agnes Dufour (°1701). À environ trente-trois ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 23 août 1703 à Quebec (CANADA), QC avec Louise Gagne, née le lundi 20 septembre 1683 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le samedi 23 septembre 1747 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de soixante-quatre ans, fille d’Ignace (1656-1702), et de Barbe Dodier [xxxvi]. Son décès survint après seize ans de mariage. Il en a eu Marie-Reine (1704-1790), Bonaventure (~1707-1783), Barbe (~1711-1799), Joseph (~1714-1774) et Gabriel Dufour (°~1715).

 

288/289 – Jean Gagnon [xxxvii], fils de Jean (1610-1670), et de Marguerite Cauchon (~1620-1699), né à Quebec (CANADA), QC le mercredi 5 février 1648 [xxxviii], décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le dimanche 7 décembre 1687, veille de la fête de la Conception, à l’âge de trente-neuf ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le dimanche 26 octobre 1670 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le mardi 25 novembre 1670, à Aubertin avec Marguerite Drouin, née en 1656, fille de Robert (1617-1685), et de Marie Chapelier (°1624) [xxxix]. Il eut de sa conjointe Agnes, Jean (°1672), Joseph (°1685), Pierre et Marguerite Gagnon (†1703).

 

290/291 –  voir 268

292/293 –  voir 276

294/295 – Noel Lombret, fils de Pierre, et de Suzanne Chevigny (1610-1668), né à AngoulÉme, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA) le mercredi 24 juillet 1715, inhumé le dimanche 28 juillet 1715 en la même localité, marié le mardi 22 novembre 1661 à Chëteau-Richer (CANADA) avec Marie-Madeleine Racine, née le lundi 23 juillet 1646 à Quebec (CANADA), QC, décédée en 1715 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de soixante-neuf ans, fille d’Etienne (1607-1689), et de Marguerite Martin (1624-1679) [xl]. Leur union dura cinquante-quatre ans. Naquirent de celle-ci Joseph (1674-1738) et Marguerite Simard (°1684).

 

296/297 –  voir 276

298/299 –  voir 266

302/303 –  voir 256

304/305 –  voir 268

306/307 – René Delavoye, dit Lavoie [xli], fils de René (1628-1696), et d’Anne Godin (1639-1678), né à Quebec (CANADA), QC le mardi 3 avril 1657, décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le dimanche 9 décembre 1731, lendemain de la fête de la Conception, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de soixante-quatorze ans. À vingt-six ans, il s’est marié le jeudi 4 novembre 1683 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Marguerite Bouchard, née le jeudi 15 octobre 1665 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le jeudi 5 avril 1731 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de soixante-six ans, fille de Claude (1626-1699), et de Louise Gagne (1642-1721). Leur union dura quarante-huit ans. Il en a eu Rosalie (1686-1717), Jean-Baptiste (1693-1748), Marie (°1697), Francois-Xavier, Brigitte-Angelique, Michel (1700-1779), Jacques (1702-1768) et Catherine Delavoye (1704-1779).

 

308/309 – Louis Gonthier, fils de Bernard (1643-1715), et de Marguerite Paquet (1646-1698), né le lundi 27 février 1679, décédé et inhumé le dimanche 19 décembre 1728 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de quarante-neuf ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 13 avril 1706 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Geneveive Gagne, née le lundi 27 mai 1686 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le lundi 9 avril 1731 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de quarante-cinq ans, fille d’Ignace (1656-1702), et de Barbe Dodier. Son décès survint après vingt-deux ans de mariage. Il eut de sa conjointe Louis-François (1707-1757), Jean (1711-1749), Geneveive (°1712), Marie-Madeleine (1722-1744), Marie-Anne (1725-1749), Véronique (1725-1799) et Joseph Gonthier (1727-1796).

 

310/311 –  voir 144

312/313 – Jean Savard [xlii], fils de Simon (1623-1664), maëtre Charron, et de Marie Hourdoville (~1626-1703), né à Montreuil, Ile de France le samedi 6 octobre 1657, baptisé le lendemain au même endroit [xliii], décédé à Charlesbourg (CANADA), QC le dimanche 6 mars 1735, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de soixante-dix-huit ans. À trente ans, il s’est marié le lundi 24 mars 1687 à Notaire Jacob avec Marguerite Tremblay. À trente ans, Jean s’est marié une deuxième fois le lundi 14 avril 1687 L’Ange-Gardien (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le lundi 24 mars 1687, à Etienne Jacob avec Marguerite Tremblay, née le vendredi 2 octobre 1665, lendemain de la Saint-Rémy L’Ange-Gardien (CANADA), QC, décédée le lundi 30 août 1694 à Charlesbourg (CANADA), QC, à l’âge de vingt-neuf ans, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707). Leur union dura sept ans. De là naquirent Joseph-Simon (1689-1755), Marie-Anne (1692-1760), Marguerite (°1694) et Pierre Savard. À trente-sept ans, et après environ un an de veuvage, en troisièmes et dernières noces. Il s’est marié le lundi 22 novembre 1694 à Quebec (CANADA), QC, après avoir passé un contrat, le mercredi 17 novembre 1694, à Roger avec Marie-Anne Sasseville, née le vendredi 1er juillet 1672 à Beauport (CANADA), QC, décédée le dimanche 7 janvier 1703 à Charlesbourg (CANADA), QC, à l’âge de trente et un ans. Leur union dura neuf ans. Ils ont eu Marie-Francoise Savard.

 

314/315 – Charles Allaire [xliv], fils de Charles (1637-~1691), et de Catherine Fievre (1646-1709), né à Sainte-Famille (CANADA), QC le vendredi 13 septembre 1669, baptisé le surlendemain au même lieu, décédé et inhumé le dimanche 24 juin 1742, jour de la Saint-Jean-Baptiste à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de soixante-treize ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 19 novembre 1691 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC [xlv] avec Marie Bidet, née le vendredi 26 mai 1673 à Sainte-Famille (CANADA), QC, décédée le vendredi 10 décembre 1745 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de soixante-douze ans, fille de Jacques (~1646-1712), et de Francoise Desfosses (~1649-1711). Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Il en eut Marie-Francoise (~1691-1767), Charles (1692-1692), Marie-Anne (°1694), Charles (1696-1724), Antoine (1698->1698), Catherine (1698-1759), Jacques (1700-1750), Madeleine (1701-1759), Dorothee (1704-1739), Marie-Hélène (°1706), Joseph (1707-<1800), Etienne (1712-1749), Therese (°1713) et Marie-Josephte Dallaire (°1716).

 

316/317 – Jean Paré [xlvi], né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le mardi 18 avril 1656, décédé dans la même localité le jeudi 24 mars 1746, à l’âge de quatre-vingt-dix ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mardi 3 novembre 1682 à Chëteau-Richer (CANADA), QC avec Jeanne Racine, née le mardi 22 mai 1657 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, y décédée le vendredi 18 mai 1703, à l’âge de quarante-six ans, fille d’Etienne (1607-1689), et de Marguerite Martin (1624-1679). Leur union dura vingt et un ans. Il en eut Marguerite, Francois, Jeanne (°1685), Timothée (1700-1755) et Prisque Paré.

 

318/319 – Francois Barrette, né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le mercredi 15 avril 1676, décédé dans la même localité le vendredi 16 avril 1717, à l’âge de quarante et un ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 15 novembre 1701 à Chëteau-Richer (CANADA), QC avec Geneveive Cloutier, née le lundi 24 mai 1683 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée en novembre 1740 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-sept ans, fille de Jean (1652-1709), et de Louise Bélanger (~1657-1726) [xlvii]. Son décès survint après seize ans de mariage. Il eut de celle-ci Jeanne (°1703), Marie (1703-1757), Geneveive (°1705), Josephte et Joseph Barrette (°1715).

 

Génération X

 

512/513 –  voir 274

514/515 –  voir 272

516/517 –  voir 276

518/519 –  voir 294

526/527 – Charles Allaire [xlviii], fils de Sébastien (1608-1662), et de Perrine Fleurisson (1610-1662), né et baptisé le dimanche 2 août 1637 à Chantonnay, décédé à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) vers 1691. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 10 novembre 1663, veille de la Saint-Martin d’hiver à Chëteau-Richer (CANADA) [xlix] avec Catherine Fievre, née le lundi 19 novembre 1646 à Niort, Poitou Charentes, décédée le jeudi 13 juin 1709 à Quebec (CANADA), Hôpital de Hôtel-Dieu de Québec, à l’âge de soixante-trois ans, fille de Fiacre (1620-1663), et de Jacquette Dusol (1620-1663). Leur union dura vingt-huit ans. Il en eut Marie (1664-<1667), Marie-Madeleine (1667-1710), Charles (1669-1742), Jean-Francois (1674-1721), Joseph (1676-1738), Catherine (1677-1753), Louis (1679-1748), Francoise (1681-1742), Etienne (1683-<1753), Etienne (1683-1753), Alexandre (1684-1758) et Marguerite Allaire (1686-1715).

 

528/529 – Gaston Guay [l], fils de Mathieu (1596-1675), et de Nicole Adam (°1599), né à Montreuil le mercredi 4 septembre 1630, décédé à Quebec (CANADA) le mardi 6 janvier 1682, à l’âge de cinquante-deux ans, marié avec Jeanne Prévost, née le vendredi 24 septembre 1632 à Montreuil, décédée le dimanche 26 avril 1699 à Quebec (CANADA), à l’âge de soixante-sept ans. Ils ont eu Mathieu Guay (1654-1719).

 

530/531 – Vincent Poirier, dit Dit BELLEPOIRE [li], né à Paris, Ile de France en mai 1628, baptisé le lundi 1er mai 1628 au même endroit, décédé à Quebec (CANADA), QC en avril 1703, inhumé le samedi 28 avril 1703 au même lieu, à l’âge de soixante-quinze ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 8 février 1655 à Quebec (CANADA), QC avec Francoise Pinguet, née le lundi 17 mars 1625 à Tourouvre, Basse Normandie, décédée le dimanche 29 mai 1661 à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de trente-six ans, fille d’Henri (1590-1671), et de Louise De Louche (°1589) [lii]. Leur union dura six ans. De là naquirent Anne (°~1656) et Therese Poirier (1659-1691).

 

532/533 – Pierre Simard [liii], fils de Marsault (°1596), et d’Ozanne Souillet, né à Puymoyen vers 1602, décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC vers 1686. À environ vingt-neuf ans, il s’est marié le dimanche 25 mai 1631 à AngoulÉme, Poitou Charentes, après avoir passé un contrat, le dimanche 25 mai 1631, à Vachier avec Catherine Boudier, décédée avant 1635 à ? (CANADA). Leur union dura quatre ans, au plus. À environ trente-trois ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le dimanche 2 décembre 1635 à AngoulÉme, Poitou Charentes, après avoir conclu un contrat, le dimanche 2 décembre 1635, à Gibaut [liv] avec Suzanne Durand, née en 1610 à Puymoyen, Poitou Charentes, y décédée en 1666, à l’âge de cinquante-six ans, fille de Louis (°1590), et de Francoise Levrault (°~1584). Leur union dura trente et un ans. Naquit de cette femme Noël Simard (1635-1715).

 

534/535 – Etienne Racine [lv], fils de René, et de Marie-Madeleine Loysel (°1589), né à Fumichon, Basse Normandie en 1607, décédé à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 24 avril 1689, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À trente et un ans, il s’est marié le dimanche 23 mai 1638 à Quebec (CANADA), QC avec Marguerite Martin, née le jeudi 4 janvier 1624 à Quebec (CANADA), QC, décédée le samedi 25 novembre 1679 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-cinq ans, fille d’Abraham (1589-1664), et de Marguerite Langlois (1596-1665). Leur union dura quarante et un ans. De là naquirent Louise (1641-1675), Noël (°1643), Marie-Madeleine (1646-1715), Francois (1649-1714), Marguerite (1652-1695), Pierre (1654-1729), Jeanne (1657-1703) et Pierre-Etienne Racine (1662-1722).

 

536/537 –  voir 274

538/539 – Nicolas Roussin [lvi], fils de Jean (1597-1681), et de Madeleine Giguere (1605-1650), né et baptisé le samedi 10 mars 1635 à Tourouvre, Basse Normandie, décédé L’Ange-Gardien (CANADA), QC le mercredi 6 mars 1697, inhumé le lendemain au même endroit, à l’âge de soixante-deux ans. À trente-deux ans, il s’est marié en 1667 à Quebec (CANADA), QC avec Madeleine Paradis, née le dimanche 3 août 1653 à Quebec (CANADA), QC, décédée le vendredi 29 novembre 1669 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de seize ans, fille de Pierre (1604-1675), et de Barbe Guyon (1617-1700). Leur union dura deux ans. Ils ont eu Madeleine-Marie Roussin (1669-1755). À trente-six ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le mercredi 25 novembre 1671 L’Ange-Gardien (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Tremblay, née le mercredi 21 août 1658 à Quebec (CANADA), QC, décédée le lundi 9 avril 1736 L’Ange-Gardien (CANADA), QC, à l’âge de soixante-dix-huit ans, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707). Son décès survint après vingt-six ans de mariage. Il en a eu Therese, Anne (°1672), Marie (1673-1714), Pierre (1675-1699), Michel (°1676), Antoine (1677-1681), Jacques (†1753), Joseph (°1679), Geneveive (1681-1722), Marie (1683-1745), Nicolas (1688-1762), Jean (1690-1728), Therese (1692-1760) et Louis Roussin (1695-1760).

 

540/541 – Julien Fortin, dit Bellefontaine [lvii], fils de Julien (~1599-1678), et de Marie Lavye (~1601-1628), né et baptisé le mardi 9 février 1621 à Saint-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire, décédé à Quebec (CANADA), QC le dimanche 10 août 1692, à l’âge de soixante et onze ans. À trente et un ans, il s’est marié le lundi 11 novembre 1652, jour de la Saint-Martin d’hiver à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le mercredi 23 octobre 1652 [lviii] avec Geneveive Gamache, née en octobre 1636 à Bréval, Ile de France, décédée le mardi 5 novembre 1709 L’Islet (CANADA), QC, à l’âge de soixante-treize ans, fille de Nicolas (°~1601), et de Jacqueline Cadot. Son décès survint après quarante ans de mariage. Ils eurent Charles-Thomas (1656-1735), Jacques (1660-1730), Marie-Anne (1666-1702) et Pierre Fortin (1669-~1739).

 

542/543 – Francois Biville-Lepicard, fils de Francois (°1620), et de Jeanne Magnon (°1621), marié le mercredi 26 novembre 1670 à Quebec (CANADA) avec Marguerite Paquet, née en 1646 à Vendeuvre-du-Poitou, Poitou Charentes, décédée en 1698 à Beaumont (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-deux ans, fille de Mery (1610-1679), et de Katie Beaumont (1619-1658) [lix]. Naquit de cette femme Catherine Biville (1674-1746).

 

544/545 – Francois Perron [lx], fils de Jean (~1578-~1616), et de Marie Peneau (~1583-1635), né à La Rochelle le mardi 10 novembre 1615, veille de la Saint-Martin d’hiver, décédé dans la même localité le vendredi 18 septembre 1665, à l’âge de cinquante ans. Il s’est marié en 1640 à La Rochelle [lxi] avec Marie-Jeanne Suire, née en 1620 à Surgères, décédée le lundi 4 mars 1647 à La Rochelle, à l’âge de vingt-sept ans, fille d’Andre, et de Marie Rault. Leur union dura sept ans. Il en a eu Daniel-François Perron (1638-1678).

 

546/547 – Jacques Gargottine, né à La Jarne en 1623, décédé dans la même localité le mardi 26 février 1664, à l’âge de quarante et un ans. À seize ans, il s’est marié en 1639 à La Jarne, Poitou Charentes avec Francoise Bernard, née en 1617 à La Rochelle, décédée le mardi 18 février 1687 à Montmorot, à l’âge de soixante-dix ans. Son décès survint après vingt-cinq ans de mariage. Il eut de sa conjointe Marie-Louise Gargottine (1641-1698).

 

548/549 – Philibert Tremblay, né et décédé probablement à, marié avec Jeanne Coignet. Ils ont eu Pierre Tremblay (~1626-1687).

 

550/551 – Jean Achon, né et décédé probablement à, marié avec Helene Renaud Dite Regourde. De là naquit Anne Achon (1633-1707).

 

552/553 – Jacques Bouchard [lxii], né et décédé à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire, marié avec Noëlle Touschard. Il eut de celle-ci Claude Bouchard (1626-1699).

 

554/555 – Louis Gagne, dit Gasnier [lxiii], fils de Louis, et de Marie Delaunay, né à St-Matin, Basse Normandie le jeudi 13 septembre 1612, baptisé à Igé, Basse Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 2 février 1661, à l’âge de quarante-neuf ans. À vingt-six ans, il s’est marié le vendredi 11 juin 1638 à Saint-Martin-du-Vieux-BellÉme, Basse Normandie, après avoir conclu un contrat, le mercredi 2 juin 1638, à Regnard avec Marie Michel, née en 1620 à Saint-Martin-du-Vieux-BellÉme, Basse Normandie, décédée le mercredi 12 novembre 1687, lendemain de la Saint-Martin d’hiver à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Pierre, et de Louise Gory [lxiv]. Son décès survint après vingt-trois ans de mariage. Ils eurent Louis (°1641), Louise (1642-1721), Marie (1644-1717), Pierre (1647-1710), Olivier (1649-1730), Louis (1651-1698), Anne (1653-1723), Ignace (1656-1702) et Joachim Gagne (~1660-1688).

 

556/557 –  voir 532

558/559 –  voir 534

560/561 – Gabriel Hervet, né à Montfort la Morille en 1610. À vingt et un ans, il s’est marié en 1631 à Saint-Martin-de-Blois avec Marguerite Lorillau, décédée en 1654. Ils eurent Francoise (°1633), Renée (1636-1702) et Sébastien Hervet (1642-1714). À quarante-quatre ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le dimanche 5 avril 1654 avec Marguerite Delorme. De là naquirent Marguerite (°1655) et Michel Hervet (°1657).

 

562/563 – Claude Philippeau [lxv], fils de Jean, et de Francoise Vandoren, né à Calais, Nord Pas-de-Calais en 1639, décédé à Quebec (CANADA), QC le samedi 15 juillet 1713, à l’âge de soixante-quatorze ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 29 octobre 1661 à Ars-en-Ré, Poitou Charentes avec Jeanne Enard, née vers 1638 à Ars-en-Ré, Poitou Charentes, fille de Louis, et de Jeanne Bigaud. Il en a eu Francoise (°1663), Madeleine (1664-1724) et Jeanne Philippeau (~1666-1708). À cinquante-cinq ans, Claude s’est marié une deuxième fois le lundi 11 octobre 1694 à Quebec (CANADA), QC avec Charlotte Lacombe. À soixante et onze ans, Claude s’est marié en troisièmes et dernières noces le lundi 24 novembre 1710 à Quebec (CANADA), QC avec Marie-Anne Métru.

 

564/565 –  voir 274

566/567 –  voir 272

568/569 –  voir 274

570/571 –  voir 538

572/573 – Francois Dufour, né et décédé à ? (CANADA), marié  [lxvi] avec Francoise Morin. Il eut pour enfant Robert-Gabriel Dufour (~1670-1719).

 

574/575 – Ignace Gagne [lxvii], fils de Louis (1612-1661), et de Marie Michel (1620-1687), né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 12 mars 1656, baptisé à Quebec (CANADA), QC le samedi 15 avril 1656 [lxviii], décédé à Québec (CANADA), QC le jeudi 20 juillet 1702, inhumé à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de quarante-six ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 5 novembre 1680 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Barbe Dodier, née en 1664 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, décédée le lundi 7 février 1689 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de vingt-cinq ans. Leur union dura neuf ans. Il eut de celle-ci Jacques Gagne (1688-1758). À vingt-quatre ans, une deuxième fois. Il s’est marié le mardi 5 novembre 1680 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA) avec Barbe Dodier. Il en a eu Louise (1683-1747) et Geneveive Gagne (1686-1731). À trente-trois ans, Ignace s’est marié en troisièmes et dernières noces le mercredi 9 novembre 1689 L’Ange-Gardien (CANADA), QC avec Louise Tremblay, née le lundi 21 octobre 1669 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707) [lxix]. Il eut de celle-ci Barbe (†1723), Ignace (1690-1759), Pierre (°1692), Louis (°1694), Francois-Xavier (°1696), Marie-Francoise (1696-1778), Francois-Xavier (°1698) et Raphael Gagne (1701-1767).

 

576/577 – Jean Gagnon [lxx], fils de Pierre (1572-~1630), et de Renée Roger (1580-1647), né et baptisé le vendredi 13 août 1610 à Tourouvre, Basse Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 2 avril 1670, à l’âge de soixante ans. À trente ans, il s’est marié le dimanche 29 juillet 1640 à Quebec (CANADA) avec Marguerite Cochon, née en 1620 à Dieppe. Ils ont eu Renée (1643-1699) et Marguerite Gagnon (1645-1705). À trente ans, Jean s’est marié une seconde fois le dimanche 29 juillet 1640 à Quebec (CANADA), QC, après avoir établi un contrat, le mardi 21 août 1640, à Aubertin avec Marguerite Cauchon, née vers 1620 à Dieppe, Haute Normandie, décédée le vendredi 26 juin 1699 à Quebec (CANADA), QC, fille de Jean, et de Marguerite Cointerel. Son décès survint après trente ans de mariage. Il eut de celle-ci Marguerite, Jean (1648-1687), Germain (1653-1708), Marie-Madeleine (1659-1722) et Germain Gagnon.

 

578/579 – Robert Drouin [lxxi], fils de Robert (~1575-1617), et de Marie Dubois (1580-1637), né à Pin la Garenne, Basse Normandie le dimanche 6 août 1617, baptisé au Pin-la-Garenne, Basse Normandie le lundi 6 août 1607, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le vendredi 1er juin 1685, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt ans, il s’est marié le dimanche 12 juillet 1637 à Quebec (CANADA), QC, après avoir passé un contrat, le mercredi 16 juillet 1636, à Quebec (CANADA) [lxxii] avec Anne Cloutier, née le lundi 19 janvier 1626 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédée le lundi 3 février 1648 à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de vingt-deux ans, fille de Zacharie (1590-1677), seigneur de la Clousterie (sieur de la Clouterie), charpentier, et de Xainte Dupont (~1595-1680) [lxxiii]. Leur union dura onze ans. Il en eut Geneveive (1643-1710) et Jeanne Drouin (1647-1732). À trente-deux ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 29 novembre 1649 à Quebec (CANADA), QC avec Marie Chapelier, née en 1624, fille de Jean, et de Marguerite Dodier [lxxiv]. Il en eut Nicolas (°1652), Marguerite (°1656), Etienne (1658-1732) et Catherine Drouin (°~1660).

 

580/581 –  voir 274

582/583 –  voir 538

584/585 –  voir 552

586/587 –  voir 554

588/589 – Pierre Simard, dit Lombret, fils de Marsault (°1596), et d’Ozanne Soullet, né et décédé à Puymoyen, marié avec Suzanne Chevigny, née en 1610 à AngoulÉme, décédée en 1668 à Puymoyen, à l’âge de cinquante-huit ans, fille de Louis (°1586), et de Francoise Levrauld (°1584). Il eut de celle-ci Noel Lombret (†1715).

 

590/591 –  voir 534

592/593 –  voir 552

594/595 –  voir 554

596/597 –  voir 532

598/599 –  voir 534

604/605 –  voir 274

606/607 –  voir 272

608/609 –  voir 274

610/611 –  voir 538

612/613 – René Delavoye, dit LAVOIE De La ROY [lxxv], fils de René, et d’Isabeau Bélanger, né et baptisé le mardi 28 novembre 1628 à Rouen, Haute Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le dimanche 11 mars 1696, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mercredi 19 avril 1656 à Quebec (CANADA), QC [lxxvi] avec Anne Godin, née le dimanche 16 octobre 1639 à La Rochelle, Poitou Charentes, décédée le samedi 26 février 1678 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de trente-neuf ans, fille d’Elie (°~1621), et d’Esther Ramage (†1679). Leur union dura vingt-deux ans. Naquirent de celle-ci René (1657-1731), Jean (1660-1723), Anne (1663-1686), Pierre (1666-1736), Jacques (1669-1752) et Joseph Delavoye (1678-<1727).

 

614/615 –  voir 276

616/617 – Bernard Gonthier [lxxvii], né à Paris, Ile de France en 1643, décédé à Beaumont (CANADA), QC le dimanche 13 janvier 1715, à l’âge de soixante-douze ans. À trente-trois ans, il s’est marié le dimanche 26 janvier 1676 à Quebec (CANADA), QC [lxxviii] avec Marguerite Paquet, née en 1646 à Vendeuvre-du-Poitou, Poitou Charentes, décédée en 1698 à Beaumont (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-deux ans, fille de Mery (1610-1679), et de Katie Beaumont (1619-1658) [lxxix]. Leur union dura vingt-deux ans. Il eut de celle-ci Denis, Louis (1679-1728), Jean-Baptiste (1680-1749) et Hélène Gonthier (°~1687).

 

618/619 –  voir 574

620/621 –  voir 288

622/623 –  voir 268

624/625 – Simon Savard [lxxx], maëtre Charron, fils de Simon, et de Marguerite Vinante, né à Montreuil, Paroisse Saint-Pierre-de Montreuil, France le lundi 22 mai 1623, décédé à Beauport (CANADA), QC le samedi 12 janvier 1664, à l’âge de quarante et un ans.

 

En 1642, exerçait à Montreuil.

-. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 15 juin 1644 à Montreuil, âglise de Saint-Pierre de Montreuil, France [lxxxi] avec Marie Hourdoville, née vers 1626 à Montreuil, Ile de France, décédée le samedi 24 novembre 1703 à Charlesbourg (CANADA), QC, fille de Quentin (°~1595), et de Marie Souhaite (°~1595) [lxxxii]. Son décès survint après vingt ans de mariage. De là naquirent Denyse (1646-1702), Francoise (1650-1704), Simon (1654-1714), Jean (1657-1735), Marie et Simon Savard.

 

626/627 –  voir 274

628/629 –  voir 526

630/631 – Jacques Bidet [lxxxiii], fils de Pierre (°~1610), et de Marie Allaire (°~1615), né à Chepniers, Poitou Charentes vers 1646, décédé à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC en 1712. À environ vingt-trois ans, il s’est marié le vendredi 18 octobre 1669 à Sainte-Famille (CANADA), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le mercredi 2 octobre 1669, lendemain de la Saint-Rémy, à Notaire Duquet avec Francoise Desfosses, née vers 1649 à Paris, Ile de France, décédée le mercredi 18 novembre 1711 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, fille de Georges, et de Marie Ledoux. Leur union dura quarante-deux ans. De celle-ci naquirent Francoise (°1670), Marie (1673-1745), Catherine (1678-1747), Jacques (1680-1739) et Madeleine Bidet (1683->1724).

 

634/635 –  voir 534

638/639 – Jean Cloutier [lxxxiv], fils de Jean (1620-1690), charpentier, et de Marie Martin (1635-1699), né à Quebec (CANADA), QC le mardi 20 février 1652, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 4 décembre 1709, à l’âge de cinquante-sept ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 14 novembre 1679 à Chëteau-Richer (CANADA) avec Louise Bélanger, née vers 1657 à Lieu Indéterminé au Québec (CANADA), décédée le vendredi 5 juillet 1726 à Chëteau-Richer (CANADA). Son décès survint après trente ans de mariage. Naquit de cette femme Geneveive Cloutier (1683-1740). À vingt-sept ans, une seconde fois. Il s’est marié le mardi 14 novembre 1679 à Chëteau-Richer (CANADA), QC avec Louise Bélanger, née en 1657 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le vendredi 5 juillet 1726 à Chëteau-Richer (CANADA), à l’âge de soixante-neuf ans, fille de Francois (1612-1685). Son décès survint après trente ans de mariage. Il eut de sa conjointe Agnes, Francois (°1688), Anne (1692-1761), Joseph, Marie-Agnès et Marie-Louise Cloutier.

 

Génération XI

 

1024/1025 –  voir 548

1026/1027 –  voir 550

1028/1029 –  voir 544

1030/1031 –  voir 546

1032/1033 –  voir 552

1034/1035 –  voir 554

1036/1037 –  voir 588

1038/1039 –  voir 534

1052/1053 – Sébastien Allaire [lxxxv], fils de Guillaume (1543-1587), et d’Inc Inconnue, né à Chantonnay en 1608, décédé dans la même localité le mardi 12 décembre 1662, à l’âge de cinquante-quatre ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 24 janvier 1629 à St Philibert du Pont [lxxxvi] avec Perrine Fleurisson, née en 1610 à St Philibert du Pont, décédée le mardi 12 décembre 1662 à Chantonnay, à l’âge de cinquante-deux ans, fille de René, et d’Inc Inconnue. Leur union dura trente-trois ans. De là naquirent Jean (1632-1673) et Charles Allaire (1637-~1691).

 

1054/1055 – Fiacre Fievre, né à Niort en 1620, décédé dans la même localité en 1663, à l’âge de quarante-trois ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le dimanche 30 octobre 1644 à Niort avec Jacquette Dusol, née en 1620 à Niort, y décédée en 1663, à l’âge de quarante-trois ans. Leur union dura dix-neuf ans. Ils eurent Catherine Fievre (1646-1709).

 

1056/1057 – Mathieu Guay, fils de Pierre, et de Marguerite Chevreau, né à Montreuil le mercredi 18 août 1596, décédé à Montreuil-sur-Maine le mercredi 27 février 1675, à l’âge de soixante-dix-neuf ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le dimanche 13 juin 1621 à Montreuil avec Nicole Adam, née le lundi 13 août 1599 à Montreuil. Il eut de sa conjointe Gaston Guay (1630-1682).

 

1062/1063 – Henri Pinguet [lxxxvii], fils de Noël (~1557-<1595), et de Louise Lambert, né à Tourouvre, Basse Normandie en décembre 1590, baptisé le mardi 22 décembre 1590 au même endroit, décédé à Quebec (CANADA), QC le jeudi 1er janvier 1671, premier jour de l’année, à l’âge de quatre-vingt-un ans. À environ vingt-deux ans, il s’est marié vers 1612 à Tourouvre, Basse Normandie [lxxxviii] avec Louise De Louche, née en janvier 1589 à Tourouvre, Basse Normandie, fille de Jean, et de Jeanne Lemoyne. Il en eut Francoise (1625-1661), Noël (°1630) et Pierre Pinguet (°1631).

 

1064/1065 – Marsault Simard, fils de Marsault (°~1575), et de Léonarde Berthoulme (°~1575), né à Puymoyen en 1596. À vingt ans, il s’est marié en 1616 à Puymoyen, Poitou Charentes [lxxxix] avec Ozanne Souillet [xc]. Il eut de celle-ci Pierre Simard (~1602-~1686). À vingt ans, Marsault s’est marié une seconde fois en 1616 à Puymoyen avec Ozanne Soullet. Il eut de sa conjointe Pierre Simard.

 

1066/1067 – Louis Durand, fils de Guillan (°~1570), et de Louise Bertrand (1568-1663), né à AngoulÉme en 1590. À environ quinze ans, il s’est marié vers 1605 à AngoulÉme, Poitou Charentes avec Francoise Levrault, née vers 1584 à AngoulÉme. De là naquit Suzanne Durand (1610-1666).

 

1068/1069 – René Racine, né et décédé à Fumichon, marié en 1607 à Fumichon avec Marie-Madeleine Loysel, née en 1589 à Fumichon. Ils eurent Etienne Racine (1607-1689).

 

1070/1071 – Abraham Martin, dit Dit L’âcossais [xci], né à Montpelleir, Haute Normandie en 1589, décédé à Quebec (CANADA) le lundi 8 septembre 1664, jour de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge, à l’âge de soixante-quinze ans. À trente et un ans, il s’est marié le samedi 24 octobre 1620 à Quebec (CANADA) avec Marguerite Langlois, née le mercredi 18 février 1596 à Saint-Léonard-des-Parcs, décédée le jeudi 17 décembre 1665 à Quebec (CANADA), à l’âge de soixante-neuf ans, fille de Guillaume (1575-1634), et de Jeanne Millet (1570-1629) [xcii]. Son décès survint après quarante-quatre ans de mariage. Naquirent de celle-ci Jean (°1616), Eustache (°1621), Marguerite (1624-1679), Pierre-Charles (°1630), Marie (1635-1699), Madeleine (1640-1688) et Anne Martin (1645-1717).

 

1072/1073 –  voir 548

1074/1075 –  voir 550

1076/1077 – Jean Roussin [xciii], fils de Pierre (†1603), et de Jeanne Nyeullé (°~1570), né et baptisé le lundi 3 octobre 1597 à Tourouvre, Basse Normandie, décédé L’Ange-Gardien (CANADA) en 1681, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le jeudi 16 juin 1622 à Tourouvre, Basse Normandie [xciv] avec Madeleine Giguere, née le jeudi 26 mai 1605 à Tourouvre, Basse Normandie, décédée le dimanche 3 avril 1650 à Tourouvre, à l’âge de quarante-cinq ans. Leur union dura vingt-huit ans. Il en eut Magdelaine (°1623), Francoise (1631-1691), Nicolas (1635-1697), Francois (1639-1650) et Louise Roussin (1642-1700). À cinquante-huit ans, et après environ cinq ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 28 octobre 1655 à Quebec (CANADA), QC avec Marie Letard-Letang.

 

1078/1079 – Pierre Paradis [xcv], fils de Jacques (1580-1632), et de Michelle Lepelle (~1580-1632), né à Tourouvre, Basse Normandie le mardi 20 juillet 1604, baptisé à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédé à Saint-Pierre-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC le mardi 29 janvier 1675, à l’âge de soixante et onze ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mercredi 11 février 1632 à Tourouvre, Basse Normandie, après avoir passé un contrat, le mercredi 11 février 1632, à Roussel avec Barbe Guyon, née le mardi 18 avril 1617 à Tourouvre, Basse Normandie, décédée le samedi 27 novembre 1700 à Saint-Pierre-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de quatre-vingt-trois ans, fille de Jean (1592-1663), sieur, et de Mathurine Robin [xcvi]. Son décès survint après quarante-trois ans de mariage. Il en eut Marie (~1639-1708), Jacques (1641-1679), Guillaume (1644-1716), Pierre (1647-1700), Jean (1650-1717), Madeleine (1653-1669), Marie-Madeleine (1656-1684) et Louise Paradis (1661-1741).

 

1080/1081 – Julien Fortin [xcvii], fils de Simon (1569-1617), et de Valérie Inconnue, né au Mans, Pays de la Loire vers 1599, décédé dans la même localité le dimanche 30 janvier 1678. À environ vingt ans, il s’est marié le mardi 26 novembre 1619 à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire avec Marie Lavye, née vers 1601 au Mans, Pays de la Loire, décédée le vendredi 24 novembre 1628 à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire, fille de Gervais, et d’Inc Inconnue. Leur union dura neuf ans. Naquit de cette femme Julien Fortin (1621-1692). À environ trente et un ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 7 janvier 1630 avec Julienne Gullermin.

 

1082/1083 – Nicolas Gamache [xcviii], fils de Guillaume, et d’Inc Inconnue, né à St-Illiers-la-Ville, Ile de France vers 1601. À environ vingt-huit ans, il s’est marié le lundi 9 juillet 1629 à Bréval, Ile de France avec Jacqueline Cadot. Il en eut Geneveive (1636-1709) et Nicolas Gamache (°1639).

 

1084/1085 – Francois Biville, né à Saint-Paul en 1620. À dix-neuf ans, il s’est marié en 1639 à Quebec (CANADA) avec Jeanne Magnon, née en 1621 à ? (CANADA). Il eut de celle-ci Francois Biville-Lepicard.

 

1086/1087 – Mery Paquet, né à Saint-Paul de Vendeure Poitiers en 1610, décédé à Bourg Royal (CANADA) le lundi 16 octobre 1679, à l’âge de soixante-neuf ans. À vingt-huit ans, il s’est marié en 1638 à Poitiers avec Katie Beaumont, née en 1619 à Poitiers, y décédée le mercredi 20 novembre 1658, à l’âge de trente-neuf ans. Leur union dura vingt ans. Naquit de cette femme Marguerite Paquet (1646-1698). À environ trente ans, une seconde fois. Il s’est marié vers 1640 à Poitiers avec Vincente Beaumont, née vers 1619 à Vendeuvre-du-Poitou, Poitou Charentes, décédée le mercredi 20 novembre 1658 à Poitiers, Poitou Charentes [xcix]. Leur alliance dura près de dix-huit ans. De là naquit Maurice Paquet (1641-1715).

 

1088/1089 – Jean Perron, fils de Jehan (†~1580), et de Marie Pineau (~1560-~1623), né à La Rochelle vers 1578, décédé dans la même localité vers 1616. Il s’est marié le dimanche 22 juin 1603 à La Rochelle [c] avec Marie Peneau, née vers 1583 à La Rochelle, y décédée en avril 1635. Leur union dura treize ans. Il eut de celle-ci Francois Perron (1615-1665).

 

1090/1091 – Andre Suire, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Marie Rault. Naquit de cette femme Marie-Jeanne Suire (1620-1647).

 

1108/1109 – Louis Gagne, marié avec Marie Delaunay. Il eut de celle-ci Louis Gagne (1612-1661).

 

1110/1111 – Pierre Michel, né et décédé à ? (CANADA), marié en 1590 à BellÉme, Basse Normandie avec Louise Gory. De celle-ci naquirent Marie (1620-1687) et Jean Michel.

 

1112/1113 –  voir 1064

1114/1115 –  voir 1066

1116/1117 –  voir 1068

1118/1119 –  voir 1070

1124/1125 – Jean Philippeau, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Francoise Vandoren. Ils ont eu Claude Philippeau (1639-1713).

 

1126/1127 – Louis Enard, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Jeanne Bigaud. Il en a eu Jeanne Enard (°~1638).

 

1128/1129 –  voir 548

1130/1131 –  voir 550

1132/1133 –  voir 544

1134/1135 –  voir 546

1136/1137 –  voir 548

1138/1139 –  voir 550

1140/1141 –  voir 1076

1142/1143 –  voir 1078

1148/1149 –  voir 554

1152/1153 – Pierre Gagnon [ci], fils de Barnabé (1540-1581), et de Francoise Creste (1551-1581), né à Tourouvre, Basse Normandie en 1572, décédé dans la même localité vers 1630. À vingt-cinq ans, il s’est marié en 1597 à Tourouvre, Basse Normandie avec Renée Roger, née en 1580 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédée le mardi 3 septembre 1647 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Gervais, et de Marion Aubert. Leur union dura trente-trois ans. Ils eurent Marguerite (1598-1677), Noëlle (1601-1651), Mathurin (1606-1690), Jean (1610-1670) et Pierre Gagnon (1612-1699).

 

1154/1155 – Jean Cochon, marié avec Marguerite Cointerel. Ils eurent Marguerite Cauchon (~1620-1699).

 

1156/1157 – Robert Drouin [cii], né à Pin-la-Garenne, France – Basse Normandie vers 1575, décédé dans la même localité le jeudi 1er juin 1617. À environ vingt-deux ans, il s’est marié avant 1597 au Pin-la-Garenne, Orne France avec Marie Dubois, née vers 1580 à Perche, France. Il eut de celle-ci Jean (°1597), Michel (°1599), Jacqueline (°1601), Roberte (°1602), Barthelemy (°1603), Rose (°1605), Robert (1607-1685), Hilaire (°1609) et Marie Drouin (°1611). À environ vingt-cinq ans, Robert s’est marié une seconde fois vers 1600 à Pin la Garenne avec Marie Dubois, née en 1580 à Pin-la-Garenne, y décédée le dimanche 12 juillet 1637, à l’âge de cinquante-sept ans. Son décès survint après dix-sept ans de mariage. Il eut pour enfant Robert Drouin (1617-1685).

 

1158/1159 – Jean Chapelier [ciii], né et décédé à Brie-Comte-Robert, Ile de France, marié avec Marguerite Dodier. Ils eurent Marie Chapelier (°1624).

 

1160/1161 –  voir 548

1162/1163 –  voir 550

1164/1165 –  voir 1076

1166/1167 –  voir 1078

1172/1173 –  voir 1108

1174/1175 –  voir 1110

1176/1177 –  voir 1064

1178/1179 – Louis Durand, né à AngoulÉme en 1586, y décédé. À vingt-neuf ans, il s’est marié en 1615 à AngoulÉme avec Francoise Levrauld, née en 1584 à AngoulÉme. De là naquit Suzanne Chevigny (1610-1668).

 

1180/1181 –  voir 1068

1182/1183 –  voir 1070

1188/1189 –  voir 1108

1190/1191 –  voir 1110

1192/1193 –  voir 1064

1194/1195 –  voir 1066

1196/1197 –  voir 1068

1198/1199 –  voir 1070

1208/1209 –  voir 548

1210/1211 –  voir 550

1212/1213 –  voir 544

1214/1215 –  voir 546

1216/1217 –  voir 548

1218/1219 –  voir 550

1220/1221 –  voir 1076

1222/1223 –  voir 1078

1224/1225 – René Delavoye, dit Lavoie, né et décédé à St-Maclou-la-Brière, Haute Normandie, marié avec Isabeau Bélanger. Ils ont eu René Delavoye (1628-1696).

 

1226/1227 – Elie Godin [civ], né à Saintes, Poitou Charentes vers 1621. À environ dix-huit ans, il s’est marié le mardi 22 mars 1639 à La Rochelle, Poitou Charentes [cv] avec Esther Ramage, décédée en 1679 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA) [cvi]. Il en eut Anne (1639-1678) et Charlotte Godin (1655-1677).

 

1228/1229 –  voir 552

1230/1231 –  voir 554

1234/1235 –  voir 1086

1236/1237 –  voir 554

1240/1241 –  voir 576

1242/1243 –  voir 578

1244/1245 –  voir 274

1246/1247 –  voir 538

1248/1249 – Simon Savard, marié avec Marguerite Vinante. De là naquit Simon Savard (1623-1664).

 

1250/1251 – Quentin Hourdoville, fils d’Andre (†1630), et d’Inc Inconnue, né à ? (CANADA) vers 1595. À environ vingt ans, il s’est marié le dimanche 15 novembre 1615 à Montreuil, Ile de France [cvii] avec Marie Souhaite, née vers 1595 à ? (CANADA), fille de Pierre, et d’Inc Inconnue. De celle-ci naquit Marie Hourdoville (~1626-1703).

 

1252/1253 –  voir 548

1254/1255 –  voir 550

1256/1257 –  voir 1052

1258/1259 –  voir 1054

1260/1261 – Pierre Bidet, dit Dit Des ROUSSELS [cviii], né à Saintes, Poitou Charentes vers 1610. À environ trente-quatre ans, il s’est marié avant le samedi 31 décembre 1644, jour de la Saint-Sylvestre à Chepniers, Poitou Charentes [cix] avec Marie Allaire, née vers 1615 à Saintes, Poitou Charentes. Ils ont eu Jacques Bidet (~1646-1712).

 

1262/1263 – Georges Desfosses, marié avec Marie Ledoux. Il en a eu Francoise Desfosses (~1649-1711).

 

1268/1269 –  voir 1068

1270/1271 –  voir 1070

1276/1277 – Jean Cloutier [cx], charpentier, fils de Zacharie (1590-1677), seigneur de la Clousterie (sieur de la Clouterie), charpentier, et de Xainte Dupont (~1595-1680), né et baptisé le mercredi 13 mai 1620 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le lundi 16 octobre 1690, à l’âge de soixante-dix ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mardi 21 janvier 1648 à Quebec (CANADA), QC puis, le même jour, religieusement à Quebec (CANADA) avec Marie Martin LESCOSSOIS, née le mardi 10 avril 1635 à Quebec (CANADA), QC, décédée le samedi 25 avril 1699 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de soixante-quatre ans, fille d’Abraham (1589-1664), et de Marguerite Langlois (1596-1665). Son décès survint après quarante-deux ans de mariage. Ils eurent Jean (1652-1709), Xaintes (1653-1725), Marguerite (°~1654), Francoise, Marie (°1655), Marguerite (1656-<1727), Louise (1658-1733), Anne (1659-1714), Marie (~1661-1725), Josephe (1663-1671), Pierre (1667-1702) et Agnes Cloutier (1673-1761).

 

Génération XII

 

2056/2057 –  voir 1088

2058/2059 –  voir 1090

2068/2069 –  voir 1108

2070/2071 –  voir 1110

2072/2073 –  voir 1064

2074/2075 –  voir 1178

2076/2077 –  voir 1068

2078/2079 –  voir 1070

2104/2105 – Guillaume Allaire, né à Chantonnay, Pays de la Loire en 1543, décédé dans la même localité en 1587, à l’âge de quarante-quatre ans, marié avec Inc Inconnue. Ils ont eu Sébastien Allaire (1608-1662).

 

2106/2107 – René Fleurisson, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Inc Inconnue. Naquit de cette femme Perrine Fleurisson (1610-1662).

 

2112/2113 – Pierre Guay, marié avec Marguerite Chevreau. Ils eurent Mathieu Guay (1596-1675).

 

2124/2125 – Noël Pinguet [cxi], fils de Jehan, et de Louise Creste, né à Tourouvre, Basse Normandie vers 1557, mort dès 05 1595. À environ trente-trois ans, il s’est marié en 1590 à ? (CANADA) avec Louise Lambert [cxii]. Il en a eu Henri Pinguet (1590-1671).

 

2126/2127 – Jean Lousche, marié avec Jeanne Lemoyne. Ils eurent Louise De Louche (°1589).

 

2128/2129 – Marsault Simard, fils d’Antoine (~1506-<1588), et de Francoise Berthon, né à Puymoyen vers 1575. À environ vingt ans, il s’est marié vers 1595 à Puymoyen, Poitou Charentes avec Léonarde Berthoulme, née vers 1575 à Puymoyen. Il eut de celle-ci Marsault Simard (°1596).

 

2132/2133 – Guillan Durand, né à Pézenas, Languedoc – Roussillon vers 1570. À environ dix-neuf ans, il s’est marié vers 1589 à Pézenas, Languedoc – Roussillon avec Louise Bertrand, née en 1568 à Pézenas, Languedoc – Roussillon, décédée le samedi 17 mars 1663 à Pézenas, à l’âge de quatre-vingt-quinze ans. De là naquit Louis Durand (°1590).

 

2142/2143 – Guillaume Langlois, né à Saint-Léonard-des-Parcs, Basse Normandie en 1575, décédé à Quebec (CANADA) le jeudi 27 juillet 1634, à l’âge de cinquante-neuf ans. À vingt ans, il s’est marié en 1595 à Saint-Léonard-des-Parcs avec Jeanne Millet, née en 1570 à Saint-Léonard-des-Parcs, y décédée le vendredi 18 mai 1629, à l’âge de cinquante-neuf ans. Leur union dura trente-quatre ans. Il en a eu Marguerite (1596-1665), Francoise (°1599), Marie (1600-1661), Noël (1606-1684) et Jean Langlois (1608-1658).

 

2152/2153 – Pierre Roussin, né à Tourouvre, décédé dans la même localité le jeudi 26 juin 1603, marié avec Jeanne Nyeullé, née vers 1570 à ? (CANADA) [cxiii]. Il eut de sa conjointe Jean Roussin (1597-1681). Pierre s’est marié une seconde fois avec Jeanne Nyeulle, décédée en 1636 à Tourouvre.

 

2156/2157 – Jacques Paradis, né à Mortagne en 1580, décédé dans la même localité le mercredi 11 février 1632, à l’âge de cinquante-deux ans. À dix-neuf ans, il s’est marié en 1599 à Mortagne-au-Perche avec Michelle Lepelle, née vers 1580 à Mortagne-au-Perche, y décédée en 1632 [cxiv]. Leur union dura trente-trois ans. Il eut de sa conjointe Pierre Paradis (1604-1675).

 

2158/2159 – Jean Guyon, dit Du Buisson [cxv], sieur, fils de Jacques (1562-1623), et de Marie Huet (1568-1626), né à Tourouvre, Basse Normandie le vendredi 15 septembre 1592, baptisé le lundi 18 septembre 1592 au même lieu, décédé à Beauport (CANADA), QC le mercredi 30 mai 1663, inhumé à Quebec (CANADA), QC le dimanche 3 juin 1663, à l’âge de soixante et onze ans, marié avec Mathurine Robin. Il en eut Barbe (1617-1700), Jean (1619-1694), Andree (°1620), Simon (1621-1682), Marie (1624-1696), Claude (1629-1694), Denis (1631-1685), Michel (°1634), Francois (1635-1718), Noël (1638-1638) et Francoise Guyon (°1639).

 

2160/2161 – Simon Fortin, né à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire en 1569, décédé le lundi 10 avril 1617et inhumée le jour même dans la même localité, à l’âge de quarante-huit ans, marié avec Valérie Inconnue. Il eut pour enfant Julien Fortin (~1599-1678).

 

2162/2163 – Gervais Lavye [cxvi], marié avec Inc Inconnue. Il eut de sa conjointe Marie Lavye (~1601-1628).

 

2164/2165 – Guillaume Gamache, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Inc Inconnue. Il eut pour enfant Nicolas Gamache (°~1601).

 

2176/2177 – Jehan Perron, décédé à La Rochelle vers 1580, marié le jeudi 7 mars 1577 à La Rochelle [cxvii] avec Marie Pineau, née vers 1560 à La Rochelle, y décédée vers 1623 [cxviii]. Leur union dura trois ans. Il en a eu Jean Perron (~1578-~1616).

 

2224/2225 –  voir 2128

2228/2229 –  voir 2132

2238/2239 –  voir 2142

2264/2265 –  voir 1088

2266/2267 –  voir 1090

2280/2281 –  voir 2152

2284/2285 –  voir 2156

2286/2287 –  voir 2158

2296/2297 –  voir 1108

2298/2299 –  voir 1110

2304/2305 – Barnabé Gagnon, né à Tourouvre, Basse Normandie en 1540, décédé dans la même localité le samedi 28 octobre 1581, à l’âge de quarante et un ans. À trente et un ans, il s’est marié en 1571 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie [cxix] avec Francoise Creste, née en 1551 à Tourouvre, y décédée le samedi 28 octobre 1581, à l’âge de trente ans. Leur union dura dix ans. Naquirent de celle-ci Jean et Pierre Gagnon (1572-~1630).

 

2306/2307 – Gervais Roger, né et décédé à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, marié avec Marion Aubert. De là naquit Renée Roger (1580-1647).

 

2328/2329 –  voir 2152

2332/2333 –  voir 2156

2334/2335 –  voir 2158

2352/2353 –  voir 2128

2366/2367 –  voir 2142

2384/2385 –  voir 2128

2388/2389 –  voir 2132

2398/2399 –  voir 2142

2424/2425 –  voir 1088

2426/2427 –  voir 1090

2440/2441 –  voir 2152

2444/2445 –  voir 2156

2446/2447 –  voir 2158

2460/2461 –  voir 1108

2462/2463 –  voir 1110

2472/2473 –  voir 1108

2474/2475 –  voir 1110

2480/2481 –  voir 1152

2482/2483 –  voir 1154

2484/2485 –  voir 1156

2486/2487 –  voir 1158

2488/2489 –  voir 548

2490/2491 –  voir 550

2492/2493 –  voir 1076

2494/2495 –  voir 1078

2500/2501 – Andre Ourdouille, décédé à Montreuil, Ile de France le vendredi 8 mars 1630, marié avec Inc Inconnue. De là naquit Quentin Hourdoville (°~1595).

 

2502/2503 – Pierre Souhaite, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Inc Inconnue. Il eut de celle-ci Marie Souhaite (°~1595).

 

2512/2513 –  voir 2104

2514/2515 –  voir 2106

2542/2543 –  voir 2142

2552/2553 – Zacharie Cloutier [cxx], seigneur de la Clousterie (sieur de la Clouterie), charpentier, fils de Denis (†1634), et de Renée Brière (~1570-1608), né à Mortagne-au-Perche, St. Jean de Mortagne le samedi 18 juillet 1590 [cxxi], décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le vendredi 17 septembre 1677, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de quatre-vingt-sept ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 18 juillet 1616 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie [cxxii] avec Xainte Dupont, née vers 1595 à Mortagne-au-Perche, paroisse Saint-Jean, décédée le samedi 13 juillet 1680 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, fille de Paul (~1569-1608), et de Perrine Inconnue (°1571) [cxxiii]. Son décès survint après soixante et un ans de mariage. Il en a eu Zacharie (1617-1708), Jean (1620-1690), Sainte (1622-1632), Anne (1625-1646), Anne (1626-1648), Charles (1629-1709) et Louise Cloutier (1631-1699).

 

2554/2555 –  voir 1070

Génération XIII

 

4112/4113 –  voir 2176

4144/4145 –  voir 2128

4158/4159 –  voir 2142

4248/4249 – Jehan Pinguet, marié le dimanche 8 juillet 1554 à Tourouvre, Basse Normandie avec Louise Creste. Il en a eu Noël Pinguet (~1557-<1595).

 

4256/4257 – Antoine Simard, né à Puymoyen vers 1506, mort dès 1588. À environ soixante-dix ans, il s’est marié vers 1576 à Puymoyen, Poitou Charentes avec Francoise Berthon. De celle-ci naquit Marsault Simard (°~1575). Antoine s’est marié une seconde fois avec Marguerite Sožlot.

 

4316/4317 – Jacques Guyon [cxxiv], né à Tourouvre, Basse Normandie le dimanche 1er février 1562 [cxxv], décédé à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie le vendredi 29 septembre 1623, jour de la Saint-Michel, à l’âge de soixante et un ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 15 avril 1583 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie avec Marie Huet, née le mardi 6 janvier 1568 à Mortagne-au-Perche, y décédée le jeudi 26 février 1626, à l’âge de cinquante-huit ans, fille de Guillaume (°1542), et de Madeleine Avrard (1546-1642). Son décès survint après quarante ans de mariage. Il eut pour enfant Jean Guyon (1592-1663).

 

4448/4449 –  voir 4256

4528/4529 –  voir 2176

4572/4573 –  voir 4316

4668/4669 –  voir 4316

4704/4705 –  voir 4256

4768/4769 –  voir 4256

4848/4849 –  voir 2176

4892/4893 –  voir 4316

4960/4961 –  voir 2304

4962/4963 –  voir 2306

4984/4985 –  voir 2152

4988/4989 –  voir 2156

4990/4991 –  voir 2158

5104/5105 – Denis Cloutier, décédé à Mortagne-au-Perche le lundi 11 décembre 1634, marié en 1586 à Mortagne-au-Perche, église Saint-Jean avec Renée Brière, née vers 1570 à Mortagne-au-Perche, paroisse Saint-Jean, décédée en avril 1608 à Mortagne-au-Perche. Leur union dura vingt-deux ans. Naquit de cette femme Zacharie Cloutier (1590-1677). Après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 3 novembre 1608 à Mortagne-au-Perche avec Jeanne Rahir [cxxvi].

 

5106/5107 – Paul Dupont [cxxvii], fils de Denis (°~1540), et de Xainte Aubry (°~1540), né à Mortagne-au-Perche vers 1569, décédé dans la même localité le mardi 8 avril 1608 [cxxviii]. À environ vingt-six ans, il s’est marié vers 1595 probablement à avec Perrine Inconnue, née en 1571 probablement à. Ils ont eu Xainte Dupont (~1595-1680).

 

5110/5111 –  voir 2142

Génération XIV

 

8288/8289 –  voir 4256

8634/8635 – Guillaume Huet, né à Caen en 1542, décédé à ? (CANADA), marié avec Madeleine Avrard, née en 1546 à Caen, décédée en 1642 à ? (CANADA), à l’âge de quatre-vingt-seize ans. Ils ont eu Marie Huet (1568-1626).

 

9146/9147 –  voir 8634

9338/9339 –  voir 8634

9786/9787 –  voir 8634

9980/9981 –  voir 4316

10212/10213 – Denis Dupont, né à Mortagne-au-Perche vers 1540. À environ vingt ans, il s’est marié vers 1560 à ? (CANADA) avec Xainte Aubry, née vers 1540 à Mortagne-au-Perche. Ils ont eu Paul Dupont (~1569-1608).

 

Génération XV

 

19962/19963 –  voir 8634

©º°¨¨°º©

 


[i]                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           .

[ii] Charlotte a épousé en 1815 Agapit Tremblay.

[iii] BIRTH: St-Louis.

[iv] Ou 1728.

[v] Catherine a épousé en 1767 Michel Cloutier.

[vi] Son père mourut après lui.

[vii] François et son épouse sont décédés en mÉme temps des suites de la picote.

[viii] RECENSEMENT-CENSUS(1667): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 (Benjamin Sulte)</i><br><a href= »http://bibnum2. banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> page 86 du document.pdf: Daniel Perron, 28; Louise Gargotin, sa femme, 30; <B>Antoine, 3</B>; 5 arpents en valeur.

[ix] Antoine avait été conçu cinq mois avant le mariage de ses parents qui avait eu lieu le samedi 26 juillet 1664. Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie-Louise Gargottine, sa mère qui l’éleva.

[x] Ou 1691.

[xi] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Louise Gagne, sa mère qui l’éleva.

[xii] Agnes a épousé en 1727 Joseph Tremblay, fils de Michel et de Genevieve Bouchard, qui lui a donné Joseph Tremblay.

[xiii] Marie-Louise a épousé en 1712 Jean-Jacques Gauvin.

[xiv] NAISSANCE-BIRTH: Cap-TourmenteBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Capitaine de milice.

[xv] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Louise Gagne, sa mère qui l’éleva.

[xvi] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[xvii] Ou le 11 octobre.

[xviii] Catherine a épousé en 1726 Joseph Delavoye, fils de René et d’Anne Godin.

[xix] Fils de Gaston Guay, qui donnait naissance au nom Castonguay.

[xx] Date historique (21 janvier 1681 : création du ballet  » Le triomphe de l’Amour  » de Lully).

[xxi] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>pierre Cimar dit lombrette – 64 Maçon</B></I>; Marie Racine – 20 sa femme; pierre Cimar – 3 fils; Noel Cimar – 16 mois Fils.RECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b>Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> page 30 du document.pdf (Seigneurie de Beaupré): Pierre simard, maçon, 60; <B>Noël Simard 46</B>; Madeleine Racine, sa femme, 32; enfants: Noël 19, Etienne 17, Marie 14, Pierre 13, Françoise 11, Joseph 10, Augustin 8, François 6,Rosalie 1; 3 fusils; 20 bÉtes ê cornes; 30 arpents en valeur.

[xxii] Noël était né avant le mariage de ses parents qui avait eu lieu le dimanche 2 décembre 1635.

[xxiii] Marie-Madeleine a épousé en 1661 Noel Simard dit Lombret, fils de Pierre et de Suzanne Durand dit Chevigny, qui lui a donné Joseph et Marguerite Simard.

[xxiv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b>.. 5 filsRECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> 20.

[xxv] Madeleine-Marie a épousé en 1685 Pierre Tremblay, qui lui a donné Rosalie, Louis, Francois Xavier et Augustin Tremblay.

[xxvi] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jullien Fortin – 50 boucher habittant; Geneviefve gamache – 30 sa femme; barbe Fortin – 12 fille; Charles Fortin – 10 fils; Eustache Fortin – 8 fils; <B>Jacques Fortin – 6 fils</B>; geneviefve Fortin – 4 fille; Joseph Fortin – 2 fils; Marie Fortin – 4 mois Fille et Nicolas palmy – 25 domestique Engaigé.

[xxvii] NAISSANCE-BIRTH: Né au Temple Calviniste de Dompierre et BourgneufBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Commis et commissionnaire; il est fils naturel. Une plaque commémorative a été dévoilée en 1995 au Musée maritime de La Rochelle et l’Allée François-Perron a été inaugurée au quartier des Minimes ê La Rochelle en 1999.RECENSEMENT-CENSUS(1667): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 (Benjamin Sulte)</i><br><a href= »http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> page 86 du document.pdf: <B>Daniel Perron, 28</B>; Louise Gargotin, sa femme, 30; Antoine, 3; 5 arpents en valeur.

[xxviii] Le chëteau de Dompierre

Les réformés de Bourgneuf possédaient un temple avant 1604. Il est certain qu’il fut détruit en mÉme temps qu’une grande partie du village vers 1621-1624, au cours des événements dont furent témoins les environs de La Rochelle. Dès 1636, l’église réformée de Bourgneuf se joint ê celle de Dompierre, o le prÉche se poursuit jusqu’en 1685 pour les deux communautés. La seigneurie de Dompierre (aujourd’hui Dompierre-sur-mer) fit construire un temple touchant la préclôture du chëteauau lieu dit Belle-Croix sur la route de Sainte-Soulle. En 1681, l’intendant Demuin signale que la veuve du sieur de Saint-Marsault fait faire l’exercice de la religion réformée dans son chëteau de Dompierre (aujourd’hui : lieu dit Monplaisir).

[xxix] Marie-Louise a épousé en 1679 Charles-Louis Alain.

[xxx] NAISSANCE-BIRTH: St-MaloBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: <a href= »http://www. unicaen.fr/mrsh/prefen/fichePion.php?id=11396″>Engagé</a> de Noël Juchereau (ct Tourouvre, 09-04-1647)IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1647<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i><br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir la page / <i>See the page</i></a> /<b>Note:</b> TREMBLAY, Pierre (fiche 243978)RECENSEMENT-CENSUS(1666):<br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> 40 habitantRECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> 60; 1 fusil; 16 bÉtes ê cornes; 10 arpents en valeur.

[xxxi] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Premier colon ê s’établir ê Petite-Rivière-St-François en 1675 (28 mai); il arrivait de Ste-Anne-de-Beaupré. / <i>First colonist to be settled in Petite-Rivière-St-François in 1675 (May 28); he was coming from Ste-Anne-de-Beaupré.</i>NAISSANCE-BIRTH: Ancienne région: PercheRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Claude Bouchard – 40 tailleur d’habits; Louise Gasnier – 24 Sa femme; Marie Bouchard – 6 fille; Jacques Bouchard – 4 fils et Margueritte Bouchard – 4 mois fille.

[xxxii] Le 30 octobre 1653, ê la maison de Louis Gagné, le notaire Auber fit la lecture du contrat de mariage entre Claude Bouchard dit « Le petit Claude » et Louise Gagné alors ëgée de 11 ans seulement. La bénédiction nuptiale de Claude et Louise ne fut donnée que le 25 mai 1654 ê la maison du beau-père Gagné, par le R.P. Paul Ragueneau.

[xxxiii] BAPTæME-CHRISTENING: St-MartinBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Potier d’étainIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1671<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> HERVâ / HERVET, Sébastien  (fiche 242051).

[xxxiv] Francoise a épousé en 1676 Louis Marien, qui lui a donné Francoise Marien.

[xxxv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Voir sa biographie sur le site/ <i>See biography on Website</i> <b>Grandes Familles</b> de / <i>of</i> <a href= »http://lesoleil. cyberpresse.ca/journal/2005/08/14/les_grandes_familles/05074_robert_dufour_de_lisieux_a_charlevoix.php »>Cyberpresse</a>.

[xxxvi] Louise a épousé en 1726 Guillaume Boily, qui lui a donné Jean-Baptiste Boily.

[xxxvii] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jean Gaignon – 55 habittant; Margueritte Cochon – 46 sa femme; Jeanne Gaignon – 24 Fille; <b.Jean Gaignon – 18 Fils</b>; Germain Gaignon – 13 fils; Raphael Gaignon – 10 fils; Marie gaignon – 5 fille et Etienne Mesny – 22 domestique Engaigé.

[xxxviii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marguerite Cauchon, sa mère qui l’éleva.

[xxxix] Marguerite a épousé en 1689 Antoine Darde, qui lui a donné Anne Darde.

[xl] Marie-Madeleine a épousé en 1661 Noël Simard, fils de Pierre et de Suzanne Durand, qui lui a donné Pierre, Noël, Marie-Madeleine, Etienne, Francoise, Augustin, Francois, Rosalie, Paul, Jean, Marie-Madeleine et Catherine Simard.

[xli] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Capitaine de miliceRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> René de la Roy (de la Voye) – 33 habittant; Anne Godin – 28 Sa femme; <B>René de laroy (de la Voye) – 9 fils</B>; Jean de laroy (de la Voye) – 6 fils; Annede laroy (de la Voye) – 2 fille.

[xlii] NAISSANCE-BIRTH: Montreuil-sous-Bois (St-Pierre)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jean Reaume dit de Paris – 24 habittant; Marie Olirdouil – 40 sa femme vefve de simon Savard; Simon Savard – 11 fils; <B>Jean Savard – 8 fils</B>; Marie Savard – 5 fille.

[xliii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie Hourdoville, sa mère qui l’éleva.

[xliv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Famille,L’Île-d’Orléans,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/isle_dorleans.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b>.. 1 mois, fils.

[xlv] Cm 1691-08-15 (greffe François Genaple de Bellefonds).

[xlvi] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Robert parrée – 40 habittant; Francoise Lours (Lehoux)40 sa femme; Louise parrée – 12 fille; <B>Jean parrée – 10 fils</B>; Joseph parrée – 8 fils; Noel parrée – 6 fils; Marie parrée – 4fille; Margueritte parrée – 3 fille; Anne parrée – 3 mois fille et francois Thibaut – 18 Engaigé domestiqu.

[xlvii] Geneveive a épousé en 1720 Francois Paré, fils de Jean et de Jeanne Racine.

[xlviii] <TABLE RULES= »ROWS » ALIGN= »CENTER » style= »font-family: arial; font-size: 16px; border: 5px outset green; width: 90%; background-image: url(http://freepages. genealogy.rootsweb.com/~rdallaire/Images/ghost-tree.jpg);  » CELLSPACING= »1″ CELLPADDING= »5″ ><!– Biographie –><TR><TD style= »width: 15%; font-family : vardena; color : #800000; font-size : 17px; font-weight : bold; text-align:center; »>Biographie</TD><TD style= »width: 85%; font-family : Comic Sans MS; color : #800000; font-size : 16px; text-align:justify; »>Charles Allaire (ou Dallaire) est l’un des <a href= »http://www.genealogie.umontreal.ca/fr/Pionnier.asp?607″ target= »_blank »>pionniers</a> de la Nouvelle-France originaire de St-Philbert-du-Pont-Charrault. Je vous invite ê consulter lafiche très détaillée faite par le <a href= »http://www.unicaen.fr/mrsh/prefen/fichePion.php?id=125″ target= »_blank »>Programme de Recherche sur l’âmigration des Français en Nouvelle-France</a>. Consultez aussi le <a href= »http://www.fichierorigine.com/detail.php?id=32″ target= »_blank »>fichier Origine</a> par Marcel Fournier, Archives nationales du Québec. Voir sa biographie complète dans le volume <A HREF= »http://www.allaire-dallaire-genealogy.phildallaire.net/Allaire-Dallaire-Book/pdf/Charles_Allaire_French.pdf » TARGET= »_blank »>Les Allaire Dallaire d’Amérique</A> par Vilotte Allaire qui peut Étre consulté en ligne sur le site de <A HREF= »http://www.dallaire.ca/genealogy/ » TARGET= »_blank »>Philip John Dallaire</A>.</TD></TR><!– Mariage –><TR><TD style= »width: 15%; font-family : vardena; color : #800000; font-size : 17px; font-weight : bold; text-align:center; »>Mariage</TD><TD style= »width: 85%; font-family : Comic Sans MS; color :#800000; font-size : 16px; text-align:justify; »>Charles a d’abord passé un contrat de mariage le 23 juillet 1762 avec Françoise Chapelain devant Guillaume Guillaume Audouart; ce contrat a toutefois été annulé suite au désistement d’une des parties. Il a ensuite passé un nouveau contratde mariage avec Catherine Fièvre le 31 octobre 1663 devant Pierre Duquet; le mariage a été célébré le 10 novembre suivant en la paroisse Notre-Dame de Québec.</TD></TR><!–Recensement –><TR><TD style= »width: 15%; font-family : vardena; color : #800000; font-size : 17px; font-weight : bold; text-align:center; »>Recensement</TD><TD style= »width: 85%; font-family : Comic Sans MS; color : #800000; font-size : 16px;text-align:justify; »><ul><li>Recensé ê l’Île d’Orléans en 1666. Il est alors marié et qualifié d’habitant; il vit avec sa femme et deux jeunes enfants. Consultez la fiche du recensement sur le site <A HREF= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/isle_dorleans.html » TARGET= »_blank »>Alberta Families History Society</A>.</li><li>Recensé ê Ste-Famille de l’Île d’Orléans en 1667. Il est alors marié et il vit avec sa femme et un enfant; il possède une tÉte de bétail et 6arpents en valeur. Consultez la fiche durecensement extrait du volume <A HREF= »http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf » TARGET= »_blank »>Histoire des Canadiens-français</A> par Benjamin Sulte (page 86, 1<SUP>ère</SUP> colonne, dudocument PDF.</li><li>Recensé ê St-Laurent de l’Île d’Orléans en 1686. Il est alors marié et il vit avec sa femme et 7 enfants; il pssède 1 fusil, 4 bÉtes ê cornes et 10 arpents en valeur. Consultez la fiche du recensement extrait duvolume <A HREF= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf » TARGET= »_blank »>Histoire des Canadiens-français</A> par Benjamin Sulte (page 37, 2<SUP>ère</SUP> colonne, du document PDF.</li></ul></TD></TR></TABLE>.

[xlix] Paroisse Notre-Dame<br>cm 1663-10-31 (greffe Pierre Duquet).

[l] Il achète le 19 novembre 1678 le fief St-François a Jacques bourdon et a Charles Aubert. Sa veuve Jeanne Prévost le vend a son neveu Jean-Baptiste Prévost le 3 décembre 1691.

[li] BAPTæME-CHRISTENING: St-Nicolas-des-ChampsBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Sergent de la garnison de Trois-Rivières.

[lii] Francoise a épousé en 1645 Pierre Delaunay, qui lui a donné Henri Delaunay et s’est alliée avec Vincent Poirier-Bellepoire, qui lui a donné Anne Poirier-Bellepoire.

[liii] RECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www. fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> page 30 du document.pdf (Seigneurie de Beaupré): <B>Pierre simard, maçon, 60</B>; Noël Simard 46; Madeleine Racine, sa femme, 32; enfants: Noël 19, Etienne 17, Marie 14, Pierre 13, Françoise 11, Joseph 10, Augustin 8, François 6,Rosalie 1; 3 fusils; 20 bÉtes ê cornes; 30 arpents en valeur.

[liv] Ancienne région d’Angoulème.

[lv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>Estienne Racine – 59 habittant</B></I>; Margueritte Martin – 41 Sa femme; Noel Racine – 22 fils; Louise Racine – 25 fille; Magdelaine Racine – 20 fille; francois Racine – 16 fils; Margueritte Racine – 14 fille; pierre Racine – 11 fils; Jeanne Racine – 6 fille; Estienne Racine – 3 fils et Nicolas delage – 24 domestique Engaigé.

[lvi] NAISSANCE-BIRTH: St-Aubin.

[lvii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Ami de Claude Bouchard (Le Petit Claude)IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1650<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> FORTIN / BELLEFONTAINE, Julien(fiche 241549)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>Jullien Fortin – 50 boucher habittant</B></I>; Geneviefve gamache – 30 sa femme; barbe Fortin – 12 fille; Charles Fortin – 10 fils; Eustache Fortin – 8 fils; Jacques Fortin -6 fils; geneviefve Fortin – 4 fille; Joseph Fortin – 2 fils; Marie Fortin – 4 mois Fille et Nicolas palmy – 25 domestique Engaigé.

[lviii] Le mariage a eu lieu au Cap-Tourmente et enregistré ê Québec.

[lix] Marguerite a épousé en 1670 Francois Biville et a épousé en 1676 Bernard Gonthier, qui lui a donné Denis, Louis, Jean-Baptiste et Hélène Gonthier.

[lx] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Né ê la Rochelle en 1615, de Jean Péron et de Marie Peneau, il devint un armateur cossu, commerça avec le Canada et y fit la pÉche de la morue. Il fit plusieurs voyages en Nouvelle-France. Il a une fort belle signature et un paraphe élégant. Son fils Daniel qu’il eut de Jeanne Suire l’accompagna sans doute et s’établit ê Québec. Il épousa le 26 février 1664, au Chëteau-Richer, Louise Gargottin, fille deJacques Gargottin et de Françoise Bernard, de La Rochelle, après avoir fait abjuration des erreurs de Calvin le 6 décembre 1663, ê Québec.

[lxi] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant ê l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[lxii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Tisserand.

[lxiii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Les généalogistes Gérard Lebel et Aimé Gagné ont tous 2 raconté la fin mystérieuse de Louis Gagné. Cet homme ê son affaire, aimé et respecté de tous ses concitoyens, ne méritait pas un sort aussi cruel.<br><br>En résumé, disons qu’aux printemps de 1660 et 1661, des bandes d’Iroquois, des Agniers, venus d’aussi loin que l’âtat de New-York, ravagent la côte de Beaupré. Les colons qu’ils ne tuent pas sur place, ils les amènent dansleurs villages pour mieux les martyriser.<br><br>Toujours est-il qu’au début de juin 1661, Louis Gagné et Louis Guimont, son 3ème voisin, disparaissent sans laisser de traces. On ne les reverra jamais. On apprendra plus tard qu’ils sont tombés auxmains des Iroquois.IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1644<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> GAGNâ / GASNIER, Louis  (fiche 241616).

[lxiv] Marie a épousé en 1666 Paul De Rainville.

[lxv] RECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Québec,Cap. -Nat,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> page 8 du document.pdf (Basse ville de Québec): <B>Claude Phélipot, tailleur, 42</B>; Jeanne Hénard, sa femme, 42; enfants: Jeanne 5, Anne 13, Jacques 9, Louise 8; 1 fusil.BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Tailleur d’habits arrivé avec sa femmes et ses enfants.

[lxvi] St-Jacques.

[lxvii] NAISSANCE-BIRTH: Paroisse Notre-DameDâCéS-DEATH: Hôpital Hotel-DieuRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Marie Michel – 40 vefve de feu (Louis) gaignier; Louise gaignier – 24 fille; Marie Gaignier – 22 fille; pierre gaignier -20 fils;ollivier Gaignier – 18 fils; Anne gaignier – 12 fille; Louisgaignier – 10 fils; <B>Ignace Gaignier – 8 fils</B> et Jouachin Gaignier – 6 fils.

[lxviii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie Michel, sa mère qui l’éleva.

[lxix] Louise a épousé en 1716 Antoine Buteau.

[lxx] BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinIMMIGRATION: IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1640<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> GAGNON, Jean  (fiche 241622)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <b>Jean Gaignon – 55 habittant</b>; Margueritte Cochon – 46 sa femme; Jeanne Gaignon – 24 Fille; Jean Gaignon – 18 Fils; Germain Gaignon – 13 fils; Raphael Gaignon – 10 fils; Marie gaignon – 5 fille et Etienne Mesny – 22 domestiqueEngaigé.

[lxxi] BAPTæME-CHRISTENING: St-BarthélémyRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <b>Robert droŸin – 60 briquetier</b>; Marie Chapellier – 42 sa femme; Geneviefve droŸin – 23 fille; Jeanne droŸin – 20 fille; Nicolas droŸin – 14 fils; pierre droŸin – 12 fils; Margueritte droŸin – 10 fille; Estienne droŸin – 8 fils; Catherine droŸin – 6 fille; Jean baptiste droŸin – 4 fils.

[lxxii] Premier contrat de mariage dressé en Nouvelle-France.

[lxxiii] Anne s’est alliée avec Pierre Petit.

[lxxiv] Marie s’est alliée avec Pierre Petit.

[lxxv] BAPTæME-CHRISTENING: St-MaclouIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1656<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> LAVOIE (De), René  (fiche 242353)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>René de la Roy (de la Voye) – 33 habittant</B></I>; Anne Godin – 28 Sa femme; René de laroy (de la Voye) – 9 fils; Jean de laroy (de la Voye) – 6 fils; Anne de laroy (de la Voye) – 2 fille.

[lxxvi] Paroisse Notre-Dame.

[lxxvii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Biographie de Bernard Gontier, arrivé en Nouvelle-Franceprobablement en 1653 surle mÉme bateau que mgr de Laval. <br>Réf.: <a href= »http://www.association-gauthier.org/pages/bernard/bernardbiographie.html »>Associationdesfamilles gauthier</a>.NAISSANCE-BIRTH: St-SéverinRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Les domestiques de Monseigneur l’evesque demeurons sur sa terre aud. lieu: pierre le Marchant – 28 travaillant; pierre Roberge – 18 Tisseran en toille; pierre Rondeau – 28 travaillant; le Nomme Lapointe – 27 travaillant; Guillaume le liepvre – 50 travaillant; le Nomme dubé – 33 travaillant; Francois Biville – 40 menuisier; Louis Bibet – 38 charpentier; Jean paul – 24 masson; Simon du Verger – 34 travaillant; Martin grat – 28 travaillant; <B>Bernard gontier – 26 Cordonnier</B>.

[lxxviii] Paroisse Notre-Dame.

[lxxix] Marguerite a épousé en 1670 Francois Biville et a épousé en 1670 Francois Biville-Lepicard, fils de Francois et de Jeanne Magnon, qui lui a donné Catherine Biville.

[lxxx] Originaire de St-Pierre de Montreuil-sous-Bois, ar. Bobigny, archev. Paris(Seine-St-Denis). – BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Voir sa biographie sur le site/ <i>See biography on Website</i> <b>Grandes Familles</b> de / <i>of</i> <a href= »http://lesoleil.cyberpresse.ca/journal/2005/07/03/les_grandes_familles/04367_racines_robustes_chez_les_savard.php »>Cyberpresse</a>NAISSANCE-BIRTH: Montreuil-sous-Bois (St-Pierre)IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1663<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> SAVARD, Simon  (fiche 243761).

[lxxxi] St-Pierre-et-St-Paul.

[lxxxii] Marie a épousé en 1665 Jean Rhéaume, qui lui a donné Marie-Madeleine Rhéaume.

[lxxxiii] NAISSANCE-BIRTH: Ancienne province d’Aunis & SaintongeBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Soldat du Régiment de Carignan, Compagnie Abraham de Maximy, il serait arrivé en Nouvelle-France en 1665.

[lxxxiv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jean Cloustier – 47 charpentier; Marie Martin – 31 sa femme; <b>Jean Cloutier – 14 fils</b>; Marie Cloustier – 12 fille; Louise Cloustier – 8 fille; Anne Cloustier – 7 fille; Xaincte Cloustier – 5fille; Joseph Cloustier – 3 fille (?) et Francois Garinet – 22 domestique Engaigé.

[lxxxv] NAISSANCE-BIRTH: Ancienne province du Poitou.

[lxxxvi] Ou 1628commune de Chantonnay.

[lxxxvii] BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Marchand, arrivé en Nouvelle-France en 1634.

[lxxxviii] St-Aubin.

[lxxxix] Ancienne région d’Angoulème.

[xc] Ozanne a épousé avant 1625 Leurauld Gaultier.

[xci] Il immigra au Canada ê Tadoussac le 30 aout 1619.

[xcii] Marguerite a épousé en 1665 René Branche.

[xciii] BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1650<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> ROUSSIN, Jean (fiche 243654).

[xciv] St-Aubin.

[xcv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Maëtre-coutelierBAPTæME-CHRISTENING: Notre-DameIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1653<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> PARADIS, Pierre  (fiche243162)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Québec(Beauport),Cap.-Nat,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beauport.html »>Voirla page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <B><I>pierre paradis – 55 coutellier, habittant</I></B>; Marie guyon – 46 sa femme; Jacques paradis – 20 armurier, fils; Guillaume paradis – 18 fils; pierre paradis – 15 fils; Magdelaineparadis -13 fille; Jean paradis – 12 fils; Marie Magdelaine paradis – 10 fille; Jean paradis – 7 fils et Louise paradis – 4 fille.

[xcvi] Barbe a épousé en 1632 Pierre Paradis, qui lui a donné Jean Paradis.

[xcvii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Boucher.

[xcviii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Il s’est marié avec Jacqueline Cadotte ê St-Illiers-la-Ville (St-Hilaire) peu après des bans publiés ê Bréval (St-Laurent) le 09-07-1629. Il rentre en France avant 1676.NAISSANCE-BIRTH: St-Hilaire.

[xcix] Vincente a épousé en 1637 Méry Pasquier, qui lui a donné Maurice et Rene Paquet.

[c] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant ê l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[ci] BIOGRAPHY: Laboureur.

[cii] []Robert is a direct ancestor of Sir Charles Alphonse Pantaleon Pelletier. Ancestor of Charles Pelletier.[]From the Parish of St. Barthelemy, Pin-la-Garenne, Perche, France.

[ciii] BIRTH: Paroisse Saint-âtienne.

[civ] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>hellie godin – 45 Matellot</B></I>; Marie Ramage – 42 sa femme; Anne godin – 18 fille; pierre godin – 16 fils; Charlotte godin – 10 fille et Jacques godin – 8 fils.

[cv] Temple calviniste de la Villeneuve.

[cvi] Esther a épousé en 1639 Elie Godin.

[cvii] St-Pierre-et-St-Paul.

[cviii] BIOGRAPHY: de Chenacsur-Gironde (Charente-Inférieure.

[cix] Diocèse de Saintes (17100).

[cx] [][Broderbund WFT Vol. 2, Ed. 1, Tree #1131, Date of Import: Apr 1, 1997]Occupation: Carpenter.[]Baptismal sponsors were Jehan (Jean) GUION & Marie POUSSET. Occupation: Carpenter.[]1018121 pg 49 family line. LDS descendancy chart H2DK-8L Father. LDS his fami-ly group record 8XXD-XK. An unnamed female child born & baptized 6 Oct 1650at Quebec, buried 7 Oct. Tanguay v1 pg 132[]!BIR-MAR-DEATH:Tanguay, Vol 1, pg 132;Jette, pg 259.

[cxi] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Marchand ê Autheuil.

[cxii] Louise a épousé avant 1590 Jean Fanuel et a épousé en 1606 Louis Guimont.

[cxiii] Jeanne a épousé en 1591 Pierre Roussin.

[cxiv] Michelle s’est alliée avec Jacques Paradis.

[cxv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Maçon de profession, il a reçu du seigneur Giffard le fief du Buisson. BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 8 aožt 1634<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> GUYON / BUISSON, Jean  (fiche 241993) – Son ancètre direct Jean portait alors le nomde « Guyon ». Il était maëtre-maçon, sa carrière s’est déroulée ê Mortagne jusqu’en 1634, année de son départ pour la Nouvelle-France. 18septembre 1592! Alors que Henri IV tente de conquérir son Royaume, la paroisse de Tourouvre dans le Perche vit un bien modeste événement. Sur les registres paroissiaux, le curé rédige en latin l’acte de baptèmed’un nouveau paroissien: »Johannes filius Jacobi Guyon er Maria eus uxoris.. ». Le père est un notable, la mère s’appelle Marie Huet.On ignore de quoi fut faite la jeunesse du nouveau-né mais l’on retrouve sa trace sur un acte du 18 mai 1614 o il prÉte une somme d’argent êun laboureur d’Autheuil.On le retrouve un an plus tard ê Mortagne. Le curé de la paroisse Saint-Jean note sur son registre: « Le 12 juin 1615, Jehan Guyon, de la paroisse de Tourouvre, et Mathurine Robin, de cette paroisse, ont été épousés. »A42ans, dix jours après la naissance de son dernier enfant, Jean Guyon va céder aux propositions de Robert Giffard, médecin, chantre de l’émigration vers la Nouvelle-France et décide de tout quitter pour faire colonie au pays de la Nouvelle-France.En mars 1634, Jean et les siens, ê l’exception de sa fille Barbe et de son gendre qui rejoindront le reste de la famille ê Beauport en 1652, quittent Mortagne. Embarqués ê Dieppe, lesGuyon parviendront après deux mois de traversée en juin1634 ê l’embouchure du fleuve Saint-Laurent.Au fil des siècles, leurs descendants ont donné naissance ê des générations de Guyon, devenus Guion ou Dion. Elles se sont installées au Québec, au Canada et aux Etats-Unis. Céline Dion est issue de la branche fondée par Jean, le premier fils du maëtre-maçon.source: d’après un article de Michel Ganivet publié dans l’hebdomadaire Le Perche daté du 1er janvier 1998.

[cxvi] Aubergiste, il a acceuilli Robert Giffard, en tournée de recrutement en France, ê l’auberge de Cheval Blanc.

[cxvii] St-Yon.

[cxviii] Marie s’est alliée avec Antoine Richard.

[cxix] St-Aubin.

[cxx] []Beauport), granted the arriere fief(back fee) of LaCloutiererie in Beauport on14 Mar 1634 later sold to Nicolas Dupont 20 Dec 1670(pg 387 sieur de Neuville)ancestor & family in France(DBC I 238,MSGCF(116):106-113,AG-Or. LDS reel 1018121 pg 49 family line. LDS his descendancy chart H2DK-BL(34 pgs). LDSpedigreechart 8P84-VK Jean Cloutier(BK#2203), him H2DK-8L. Tanguay v1 pg 132[]Arriving August 8, 1634, he settled in Beauport at the manor of Robert Giffard. He later moved toChateau-Richer.[]Five of Zacharie Cloutier’s and Saincte Dupont’s children were baptised in France, at St. Jean de Mortagne:Zacharie   8/16/1617Jean   5/13/1620Saincte   11/1/1622Anne   1/19/1626Charles   5/3/1629[]!BIR-MAR-DEATH:Jette pg 259;Tanguay, Vol 1, pg 132[]first came to Chateau Richer – BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Voir sa biographie sur le site/ <i>See biography on Website</i> <b>Grandes Familles</b> de / <i>of</i> <a href= »http://lesoleil.cyberpresse.ca/journal/2005/08/07/les_grandes_familles/04594_fier_habitant_batisseur_et_rebelle.php »>Cyberpresse</a>NAISSANCE-BIRTH: Ancienne province de Normandie, dont une partie était connue sous le nom du PercheIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1634<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> CLOUTIER, Zacharie  (fiche 240944)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <b>Zacarie Cloutier pere – 76 habittant</b>; Xaincte dupont – 70 sa femme.

[cxxi] Source: Planète généalogie adum.

[cxxii] St-Jean.

[cxxiii] Xainte a épousé en 1611 Michel Lermusier.

[cxxiv] Jean Guyon (1592 Tourouvre – 1663 Beauport)Parenté avec Céline Dion  Parenté avec Madonna  Parenté avec Camilla, duchesse de Cornouailles  Parenté avec Stéphane Dion18 septembre 1592 ! Alors que Henri IV tente de conquérir son Royaume, laparoisse Saint-Aubin de Tourouvre dans le Perche vit un bien modeste événement. Sur les registres paroissiaux, le curé rédige en latin l’acte de baptème d’un nouveau paroissien: « Johannes filius Jacobi Guyon er Maria eus uxoris.. ». Le père Jacques est un notable et la mère s’appelle Marie Huet. On ignore de quoi fut faite la jeunesse du nouveau-né mais l’on retrouve sa trace sur un acte du 18 mai1614 o il prÉte une somme d’argent ê un laboureur d’Autheuil. Unan plus tard, le 2juin 1615, il épousera en la paroisse Saint-Jean de Mortagne, Mathurine Robin qui lui donnera huit enfants avant de le suivre en Nouvelle-France. Quand son père décède en 1623, Jean Guyon vend la maison familiale de Tourouvre et se fixe ê Mortagne, prenant sa mère avec lui. Cette dernière disparaëtra trois ans plus tard. Probablement grëce ê un héritage, la famille s’installe dans une plus grande demeure, et la vie continue.Huisserie de la porte d’accès au clocher etescalier en pierre blanche commandée êJean Guyon en 1615 Il exercera la profession de maçon. A 42 ans, dix jours après la naissance de son dernier enfant, Jean Guyon va céder aux propositions de Robert Giffard, médecin, chantre de l’émigration vers la Nouvelle-France et décide de tout quitter pour « faire, par la grëce de Dieu, colonie au pays de la Nouvelle-France. « Si Robert Giffard tient ê le recruter, c’est sans doute parce qu’il maëtrise son métier, et on ne saurait en douter puisqu’en 1615, on lui confie, en sa qualité de maëtre maçon, le soin de doter l’église Saint-Aubin de Tourouvre d’un escalier d’une trentaine de marches conduisant au clocher. Cet ouvrage peut encore Étre admiré de nos jours.Dix ans plus tard, on recourre êses services pour la restauration des murailles de Mortagne, ce qui témoigne également de la confiance dont il jouissait auprès du procureur syndic des habitants de la ville. Les fortifications étaient sans doute fort mal en point, car Mortagne avait changé 22 fois de mains pendant les guerres de Religion!C’est le 14 mars 1634 que Jean Guyon et Zacharie Cloutier s’engagent ê suivre Robert Giffard. Le seigneur promet de leur concéder des fiefs dans sa seigneurie de Beauport. Le notaire Roussel est-il distrait? Il semble que Giffard veut donner«ê chacun d’eux mille arpents de terre», mais le tabellion écrit «ê chacun deux mille arpents». Quand vient lemoment pour le seigneur de respecter ses promesses, les deux pionniers reçoivent respectivement les arrière-fiefs de laCloutièrerieet du Buisson, celui-ci nommé d’après une petite rivière qui l’arrose. Guyon s’attribuera d’ailleurs ce surnom ê particule. De cette erreur, il résultera une vive contestation. Legouverneur Huault de Montmagny intervintet iltrancha la question au bénéfice du seigneur.En mars 1634, Jean et les siens, ê l’exception de sa fille Barbe et deson gendre qui rejoindront le reste de la famille plus tard, quittent Mortagne. Embarqués ê Dieppe, les Guyon parviennent après deux mois de traversée en juin 1634 ê l’embouchure du fleuve Saint-Laurent.Huit des enfants, dont six fils, se marieront et donneront ê la colonie une pléiade de rejetons. Jean, qui prendra le surnom de son père, jette son dévolu sur Elisabeth Couillard (1645), la petite fille de Louis Hébert: 13 enfants. Simon épouse Louise Racine (1653), fille d’âtienne et de Marguerite Martin: six enfants. Claude se marie avec une Parisienne, Catherine Colin (1655), originaire de la mÉme paroisse que l’épouse de Samuel de Champlain, Saint-Germain-l’Auxerrois: 12 enfants.Denis unit sa destinée ê celle d’Elisabeth Boucher (1659), fille de François et de Florence Gareman: neuf enfants.Michel, sieur de Rouvray, charpentier de navires, choisit pour compagne Geneviève Marsolet (1662), fille de Nicolas, qui est sieur de Saint-Aignant, tout d’abord interprète arrivé en 1613 avec Samuel de Champlain, puis propriétaire de plusieursseigneuries dont celle de Bellechasse: 13 enfants. Enfin, François, dit Després, s’allie lui aussi avec une Marsolet, prénommée Marie-Madeleine (1662), la sœur de Geneviève: 12 enfants. Notons que le mariage de ces deux derniers couples estcélébré le mÉme jour, 4 septembre (1662); ils ont signé leur contrat de mariage devant le notaire Audouardle 20 aožt précédent.Les deux filles Guyon doivent relever aussi le défi des familles nombreuses. Barbe, l’aënée de la famille, épouse le maëtre coutelier Pierre Paradis, ê Mortagne, en 1632; le couple a sept enfants avant de passer en Nouvelle-France et il en porte quatre autres ê l’église après son arrivée. Quant ê sa sœur, Marie, elle choisit pour époux un solide Normand, lemaçon François Bélanger, en 1637; celui-ci sera capitaine de milice sur la côte de Beaupré et recevra, en1677, la seigneurie de Bonsecours (L’Islet). Le couple a 12 enfants.Jean Guyon est de toutes les fÉtes religieuses et populaires. Ainsi, le Journal des Jésuites nous apprend que lors de la FÉte-Dieu de 1646, il marche avec un autre migrantpercheron célèbre Zacharie Cloutier ê la tÉte de la procession, et que, ê l’occasion du mariage de Jean Guyon du Buisson, le fils aëné du pionnier, avec Elisabeth Couillard, «il y eut deux violons ê la noce, ce qui ne s’était pas encore vu au Canada».C’est en 1652 que Pierre Paradis et Barbe Guyon arrivent en Nouvelle-France avec leur famille. Jean Guyon et son épouse possédent toujours leur maison ê Mortagne. En 1653, ils la cèdent ê la paroisse.Jean Guyon décéde le 30 mai 1663; Mathurine Robin l’avait précédé dans la tombe un an plus tôt le 17 avril 1662.Au fil des siècles, leurs enfants et descendants ont donné naissance ê des générations de Guyon, devenus Guion ou Dion. Elles se sont installées au Québec, au Canada et aux Etats-Unis.En 1730, la lignée Guyon compte 2150 personnes, ce qui la place ainsi au premier rang des familles françaises d’Amérique. 238 ans plus tard, le 30 mars 1968 naissait Céline Dion.source:d’après un article de Michel Ganivet publié dans l’hebdomadaire Le Perche daté du 1er janvier 1998.

[cxxv] Nouveau style.

[cxxvi] Jeanne s’est alliée avec Denis Brière, qui lui a donné Renée Brière.

[cxxvii] []Source:LDS pedigree chart 8P84-VK Jean Cloutier(BK#2203), him 8WRC-16-HAVE CY.

[cxxviii] Source: Planète généalogie adum(vers 1605?).

GÉNÉALOGIE ASCENDANCE DE LA FAMILLE

TREMBLAY RACHELLE (Mariée 1945) POULIN LIONEL

et de ses alliances

 

Des origines à nos jours. Le 12 mai 2013

 

La famille TREMBLAY semble originaire de Randonnai, Orne, Basse-Normandie, France où paraît avoir vécu Philibert Tremblay (sosa 1024), le plus lointain ancêtre de Rachelle. Son ascendance s’étend sur quatorze générations dans laquelle on dénombre 276 personnages répartis en 138 hommes et 139 femmes. Les jours les plus propices aux naissances étaient le mardi, le lundi et le mercredi. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent le mardi, le lundi et le dimanche. Les mariages quant à eux étaient célébrés les lundi, mardi et dimanche, et les décès les plus nombreux survenaient le samedi, le mercredi et le dimanche. Les mois les plus propices aux naissances étaient septembre, novembre et mai. Les baptêmes étaient administrés le plus souvent en septembre, en mai et en avril, et les décès les plus nombreux survenaient en avril, en novembre et en septembre.

 

 

Génération I

 

1 – Rachelle Tremblay, fille de Mauril, et d’Alberta Harvey, mariée avec Lionel Poulin. Elle eut pour enfant Suzanne Poulin (°1949).

 

Génération II

 

2/3 – Mauril Tremblay, fils d’Alfred-Epiphane, et d’Elise Tremblay, marié le lundi 7 janvier 1918 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Alberta Harvey, fille de Pamphile, et d’Orsine Bouchard. De là naquit Rachelle Tremblay.

 

Génération III

 

4/5 – Alfred-Epiphane Tremblay, fils d’Alexis, et de Francoise Gagnon, marié le mardi 9 février 1886 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Elise Tremblay, fille de Francois, et de Seraphine Bouchard. Naquit de cette femme Mauril Tremblay.

 

6/7 – Pamphile Harvey, marié avec Orsine Bouchard. Il eut pour enfant Alberta Harvey.

 

Génération IV

 

8/9 – Alexis Tremblay, fils d’Abraham (°~1794), et de Basilisse Perron, marié le mardi 2 septembre 1856 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Francoise Gagnon, fille de Francois, et de Marie-Anne Tremblay (°1798). Ils ont eu Alfred-Epiphane Tremblay.

 

10/11 – Francois Tremblay, marié avec Seraphine Bouchard. De celle-ci naquit Elise Tremblay.

 

Génération V

 

16/17 – Abraham Tremblay, fils de Joseph (°1764), et d’Agnes Guay (°1767), né L’Isle-aux-Coudres (CANADA) vers 1794. À environ vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 23 novembre 1819 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), âglise de Saint-Louis de L’Isle-aux-Coudres avec Basilisse Perron, fille d’Alexis (°1734), et de Marie-Charlotte Harvey (°1751). Ils ont eu Alexis Tremblay.

 

18/19 – Francois Gagnon, fils de Marc (°1755), et de Marie-Augustine Bouchard (°1755), marié le jeudi 14 novembre 1816 aux âboulements (CANADA), QC avec Marie-Anne Tremblay, née le vendredi 20 juillet 1798 aux âboulements (CANADA), QC, fille de Louis-Alexis (°1761), et de Charlotte Savard (°~1768). Il eut de sa conjointe Francoise Gagnon. Francois s’est marié une seconde fois le mardi 23 août 1836 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Marthe Perron, née en mars 1812 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC.

 

Génération VI

 

32/33 – Joseph Tremblay, fils de Louis (1729-1785), et de Monique Demeules (1728-1798), né L’Isle-aux-Coudres (CANADA) le lundi 2 juillet 1764, baptisé le dimanche 22 juillet 1764 au même endroit [i]. À vingt-deux ans, il s’est marié le mardi 14 novembre 1786 à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul avec Agnes Guay, née le samedi 27 juin 1767 à Baie-Saint-Paul (CANADA), fille de Joseph (1722-1776), et de Marie-Procule Tremblay (1726-1776). Ils ont eu Abraham Tremblay (°~1794).

 

34/35 – Alexis Perron, fils de Pierre (°1706), et de Félicité Bouchard (1705-1757), né à Baie-Saint-Paul (CANADA) le mardi 7 décembre 1734, veille de la fête de la Conception. À trente-trois ans, il s’est marié le lundi 9 novembre 1767 L’Isle-aux-Coudres (CANADA) avec Marie-Charlotte Harvey, née le mardi 27 avril 1751 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, fille de Zacharie-Sébastien (°1726), et de Marie-Charlotte Tremblay (°1729). Il eut pour enfant Basilisse Perron.

 

36/37 – Marc Gagnon, fils d’Etienne (1722-1784), et de Marie-Geneviève Bouchard (1724-1758), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le lundi 18 août 1755. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 18 août 1777 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Marie-Augustine Bouchard, née le mercredi 23 juillet 1755 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, fille de Jacques (°~1721), et de Francoise Rousset. Il eut de celle-ci Emerance (†1865), Claire, Félicité (°1780), Francois, Louis (°1782), Marc et Rose Gagnon.

 

38/39 – Louis-Alexis Tremblay, fils d’Alexis (1737-1780), et de Marie-Josephte Gonthier (1743-1805), né et baptisé le lundi 28 septembre 1761, veille de la Saint-Michel aux âboulements (CANADA), QC. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 1er septembre 1788 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Charlotte Savard, née vers 1768 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, fille de Charles (°1729), et de Marie-Françoise-Dorothée Paré (1734-1807) [ii]. Naquirent de celle-ci Marie-Anne (°1798) et Marie-Geneviève Tremblay (1800-1864).

 

Génération VII

 

64/65 – Louis Tremblay [iii], fils de Francois-Xavier (1695-1755), et de Marie Bouchard (1700-1755), né L’Isle-aux-Coudres (CANADA) le vendredi 4 novembre 1729, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul le dimanche 9 avril 1730, décédé dans la même localité le lundi 11 juillet 1785, à l’âge de cinquante-six ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 11 octobre 1751 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), âglise de Saint-Jean de l’Île d’Orléans avec Monique Demeules, née le mardi 22 juin 1728 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), décédée le jeudi 1er mars 1798 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), à l’âge de soixante-dix ans, fille de Joseph (~1680-1754), et de Catherine Dubeau (1687-1760). Son décès survint après trente-quatre ans de mariage. Ils eurent Francois (°1755) et Joseph Tremblay (°1764).

 

66/67 – Joseph Guay, dit Castonguay, fils de Noël (1688-1748), et de Catherine Simard (1692-1748), né à Baie-Saint-Paul (CANADA) le jeudi 23 avril 1722, baptisé le lendemain au même endroit, décédé le lundi 20 mai 1776et inhumée le surlendemain dans la même localité, à l’âge de cinquante-quatre ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le mercredi 4 novembre 1744 aux âboulements (CANADA) avec Marie-Procule Tremblay, née le lundi 4 novembre 1726 à Quebec (CANADA), décédée en 1776, à l’âge de cinquante ans, fille d’Etienne (1690-1767), et de Marie Fortin (°1700). Leur union dura trente-deux ans. Il en eut Sauveur (°1745), Procule (°1748), Joseph (°1751), François-Sauveur (1754-1794), Therese (°1755), Quirille et Agnes Guay (°1767).

 

68/69 – Pierre Perron, fils d’Antoine (1664-1711), et de Jeanne Tremblay (1672-1711), né L’Ange-Gardien (CANADA), QC le lundi 9 août 1706, baptisé le lendemain au même lieu. À vingt-trois ans, il s’est marié le lundi 10 janvier 1729 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC [iv] avec Félicité Bouchard, née le dimanche 29 novembre 1705 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le vendredi 16 décembre 1757, à l’âge de cinquante-deux ans, fille d’Antoine (1682-1759), et de Marie-Madeleine Simard (1689-1769). Ils eurent Antoine (1729-1805), Alexis (°1734), Joseph, Emerentienne, Félicité, Jean-Baptiste (°1736) et Pierre Perron.

 

70/71 – Zacharie-Sébastien Harvey, fils de Sébastien (1695-1759), et de Rosalie Tremblay (1699-1740), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 6 octobre 1726. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 1er juillet 1750 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA) avec Marie-Charlotte Tremblay, née le dimanche 20 novembre 1729 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), fille de Francois-Xavier (°1702), et de Marie-Reine Dufour (1704-1790). Il eut pour enfant Marie-Charlotte Harvey (°1751).

 

72/73 – Etienne Gagnon, fils de Joseph (°1685), et de Marie-Madeleine Tremblay (1688-1755), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 20 décembre 1722, décédé dans la même localité le jeudi 23 décembre 1784, à l’âge de soixante-deux ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 11 février 1743 aux âboulements (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Gonthier, née le jeudi 5 mars 1722 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée en février 1744, à l’âge de vingt-deux ans, fille de Louis (1679-1728), et de Geneveive Gagne (1686-1731). Leur union dura un an. À vingt-cinq ans, et après environ trois ans de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le mardi 28 novembre 1747 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC avec Marie-Geneviève Bouchard, née le mardi 21 mars 1724 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le mardi 7 février 1758, à l’âge de trente-quatre ans, fille de Francois (1674-1756), et de Marguerite Simard (°1684). Leur union dura onze ans. Il en eut Etienne-Henri (1749-1793), Marc (°1755), Marie-Luce (1758-1843) et Geneveive Gagnon. À trente-neuf ans, et après environ trois ans de veuvage, en troisièmes noces. Il s’est marié le lundi 20 avril 1761 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Lavoie, née le mercredi 25 septembre 1737 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le mercredi 4 février 1767 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de trente ans. Leur union dura six ans. Il eut de celle-ci Joseph (1753-1786), Marie-Josephte (°1762), Madeleine (°~1766) et Charlotte Gagnon (°1767). À quarante-cinq ans, et après environ un an de veuvage, en quatrièmes noces. Il s’est marié le lundi 5 octobre 1767 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marguerite-Euphrosine Simard, née le lundi 10 août 1744 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée en mars 1777, à l’âge de trente-trois ans. Leur union dura dix ans. Il eut de celle-ci Louis, Antoine (°1771) et Constance Gagnon. À cinquante-six ans, et après environ un an de veuvage, en cinquièmes et dernières noces. Il s’est marié le mardi 13 janvier 1778 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Catherine Paquet [v]. Il eut de sa conjointe Euphrosine (°1779) et Angelique Gagnon (1784-1801).

 

74/75 – Jacques Bouchard, fils d’Antoine (1682-1759), et de Marie-Madeleine Simard (1689-1769), né vers 1721. À environ vingt ans, il s’est marié le lundi 13 novembre 1741 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC avec Francoise Rousset, fille de Francois (1675-1731), et de Louise Tremblay (1697-1733). De là naquirent Madeleine (1743-1837), Angelique (°1749), Emerence, Jacques et Marie-Augustine Bouchard (°1755).

 

76/77 – Alexis Tremblay, fils de Jean (1701-1783), et de Catherine Delavoye (1704-1779), né aux âboulements (CANADA), QC le mardi 29 janvier 1737, baptisé le jour même [vi], décédé dans la même localité le mardi 28 novembre 1780, à l’âge de quarante-trois ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 30 septembre 1760, lendemain de la Saint-Michel aux âboulements (CANADA), QC avec Marie-Josephte Gonthier, née le mardi 19 mars 1743 aux âboulements (CANADA), QC, y décédée le samedi 27 juillet 1805, à l’âge de soixante-deux ans, fille de Louis-François (1707-1757), et de Marguerite-Madeleine Gagnon (°~1715). Son décès survint après vingt ans de mariage. Il en eut Louis-Alexis (°1761), Marie-Godfride (°1763), Alexis (°1764) et Benoni Tremblay (°1776).

 

78/79 – Charles Savard, fils de Joseph-Simon (1689-1755), et de Catherine Dallaire (1698-1759), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 4 septembre 1729, baptisé aux âboulements (CANADA), QC le mardi 15 novembre 1729. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 23 août 1751 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC avec Madeleine Gaulin, née en 1726, décédée le mardi 12 mai 1767 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, à l’âge de quarante et un ans. Il en a eu Madeleine (1757-1795) et Dominique Savard.

 

Génération VIII

 

128/129 – Francois-Xavier Tremblay [vii], fils de Louis (°1667), et de Marie Perron (1667-1706), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA) le lundi 11 avril 1695, baptisé L’Ange-Gardien (CANADA) le lendemain, décédé et inhumé le samedi 20 septembre 1755 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), Cimetière de Saint-Louis, L’Isle-aux-Coudres, à l’âge de soixante ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le jeudi 24 novembre 1718 à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul avec Marie Bouchard, née le mercredi 17 mars 1700 à Baie-Saint-Paul (CANADA), décédée le samedi 20 septembre 1755 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), à l’âge de cinquante-cinq ans, fille de Francois (1674-1756), et de Marguerite Simard (°1684). Leur union dura trente-sept ans. Ils eurent Geneveive (1720-1755), Marie-Jeanne (1726-1785), Francois (1727-1806), Louis (1729-1785), Etienne (1733-1808) et Therese Tremblay (°1735).

 

130/131 – Joseph Demeules, né à Quebec (CANADA) vers 1680, décédé à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) le jeudi 10 octobre 1754. À environ vingt-sept ans, il s’est marié le dimanche 20 novembre 1707 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), âglise de Saint-Jean de l’Île d’Orléans avec Catherine Dubeau, née le mercredi 31 décembre 1687, jour de la Saint-Sylvestre à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), décédée le samedi 26 janvier 1760 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), à l’âge de soixante-treize ans, fille de Pierre (~1660-1706), et de Marie-Madeleine Allaire (1667-1710). Son décès survint après quarante-sept ans de mariage. Il eut de celle-ci Charles (1724-1759) et Monique Demeules (1728-1798).

 

132/133 – Noël Guay, dit Castonguay, fils de Mathieu (1654-1719), et de Therese Poirier (1659-1691), né à Quebec (CANADA), QC le samedi 10 juillet 1688, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 17 novembre 1748, à l’âge de soixante ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mardi 9 juin 1711 à Baie-Saint-Paul (CANADA) avec Madeleine Poulin, née le vendredi 10 septembre 1688 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), décédée le dimanche 29 octobre 1713 à Baie-Saint-Paul (CANADA), à l’âge de vingt-cinq ans. Leur union dura deux ans. À vingt-huit ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 4 juin 1716 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Catherine Simard, née le dimanche 4 mai 1692 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le mardi 17 septembre 1748, à l’âge de cinquante-six ans, fille de Noël (1635-1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Leur union dura trente-deux ans. Il eut de celle-ci Marie-Madeleine (1718-1802), Noël (1719-1759), Joseph (1722-1776) et Catherine Guay (1724-1783).

 

134/135 – Etienne Tremblay, fils de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA) le lundi 25 décembre 1690, jour de Noël, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul le lendemain, décédé et inhumé le dimanche 20 septembre 1767 aux âboulements (CANADA), à l’âge de soixante-dix-sept ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 12 novembre 1715, lendemain de la Saint-Martin d’hiver à Baie-Saint-Paul (CANADA), âglise de Baie-Saint-Paul avec Marie Fortin, née le jeudi 1er avril 1700 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, fille de Jacques (1660-1730), et de Catherine Biville (1674-1746). Il en eut Marie-Catherine (°1717), Cecile (°1721), Marie-Josephte (°1723), Marie-Procule (1726-1776), Victoire (°1729), Jean-Francois (°1730), Etienne (°1734), Louis-Roch-Augustin (1738-1795) et Elisabeth-Madeleine Tremblay (°1745).

 

136/137 – Antoine Perron, dit suire [viii], fils de Daniel-François (1638-1678), et de Marie-Louise Gargottine (1641-1698), fille du Roy avec dote de 50 livres, né à Chëteau-Richer (CANADA), QC le samedi 29 novembre 1664, baptisé le mardi 2 décembre 1664 au même endroit [ix], décédé à Quebec (CANADA), QC le mardi 26 mai 1711, à l’âge de quarante-sept ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 15 janvier 1691 L’Ange-Gardien (CANADA), QC [x] avec Jeanne Tremblay, née en 1672, décédée le mardi 23 juin 1711, veille de la Saint-Jean-Baptiste à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de trente-neuf ans, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707). Leur union dura vingt ans. Il en eut Hélène (1694-1735), Ursule (°1696), Jean (1697-1761), Antoine (°1700), Francois (1704-1755), Pierre (°1706) et Jacques Perron (°1709).

 

138/139 – Antoine Bouchard, fils de Claude (1626-1699), et de Louise Gagne (1642-1721), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le jeudi 15 octobre 1682, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le dimanche 25 octobre 1682 [xi], décédé le samedi 23 juin 1759, veille de la Saint-Jean-Baptisteet inhumée le lendemain dans la même localité, à l’âge de soixante-dix-sept ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le jeudi 20 novembre 1704 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Simard, née le mercredi 19 janvier 1689 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée en février 1769 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de quatre-vingts ans, fille de Noël (1635-1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Son décès survint après cinquante-cinq ans de mariage. Naquirent de celle-ci Félicité (1705-1757), Jean-Baptiste (1707-1765), Antoine (1711-1776), Marie-Madeleine (°1714), Joseph (1718-1803), Marguerite (°1720), Jacques (°~1721), Félicité, Michel (°1725) et Louis Bouchard (1729-1780).

 

140/141 – Sébastien Herve, fils de Sébastien (1642-1714), et de Francoise Philippeau (°1663), né à Quebec (CANADA), QC le mercredi 19 janvier 1695, décédé à Saint-Roch-des-Aulnaies (CANADA), QC le mercredi 7 mars 1759, à l’âge de soixante-quatre ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 17 novembre 1722 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Rosalie Tremblay, née le mardi 29 septembre 1699, jour de la Saint-Michel à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, y décédée le samedi 20 août 1740, à l’âge de quarante et un ans, fille de Louis (°1667), et de Marie Perron (1667-1706). Leur union dura dix-huit ans. Ils ont eu Zacharie-Sébastien (°1726), Marguerite (°1728), Rosalie (°1730), Pierre (1733-1799), Julien et Sébastien-Dominique Herve (1736-1812). À quarante-six ans, et après environ un an de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le lundi 27 novembre 1741 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC avec Agnes Bouchard, née le jeudi 26 septembre 1709 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée le mercredi 1er mai 1743 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, à l’âge de trente-quatre ans, fille de Francois (1674-1756), et de Marguerite Simard (°1684) [xii]. Leur union dura deux ans. Il eut de celle-ci Marie, Pierre-Dieudonné (1742-1742) et Joseph-Dieudonné Herve (1742-1742). À cinquante-sept ans, et après environ neuf ans de veuvage, en troisièmes et dernières noces. Il s’est marié le dimanche 5 mars 1752 à Saint-Roch-des-Aulnaies (CANADA), QC avec Marie-Louise St-Pierre, née le dimanche 2 mars 1692 à Rivière-Ouelle (CANADA), QC [xiii].

 

142/143 – Francois-Xavier Tremblay, fils de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755), né et baptisé le mercredi 15 novembre 1702 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), âglise de Petite-Rivière-Saint-François,Québec, Canada. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 6 novembre 1726 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Reine Dufour, née en 1704 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, y décédée le mercredi 14 avril 1790, à l’âge de quatre-vingt-six ans, fille de Robert-Gabriel (~1670-1719), et de Louise Gagne (1683-1747). Il en eut Angelique (°1727), Marie-Charlotte (°1729), Francois-Xavier (°1731), Antoine (1734-1809), Agathe (°1736), Jean-Baptiste (°1738), Etienne, Augustin (°1742) et René-Pierre Tremblay (°1749).

 

144/145 – Joseph Gagnon, fils de Jean (1648-1687), et de Marguerite Drouin (°1656), né à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 28 novembre 1685. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mercredi 10 avril 1709 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Tremblay, née le samedi 17 juillet 1688 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée en octobre 1755 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755). Ils eurent Pierre (1710-1757), Jeanne (1712-1776), Geneveive, Dominique, Marguerite-Madeleine (°~1715), Angelique (1718-1776), Marie-Josephte (1718-1785), Marie-Rosalie (1721-1781), Etienne (1722-1784), Catherine (1724-1802), Marie-Charlotte (1727-1811) et Joseph Gagnon (1730-1815).

 

146/147 – Francois Bouchard [xiv], fils de Claude (1626-1699), et de Louise Gagne (1642-1721), né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 8 avril 1674, baptisé le lendemain au même endroit [xv], décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le lundi 11 octobre 1756, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 15 juin 1699 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC avec Marguerite Simard, née le lundi 16 octobre 1684 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, fille de Noel (†1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Il eut de sa conjointe Marie (1700-1755), Louise (1701-1736), Marie-Barbe (°1704), Agnes (1709-1743), Gertrude (°1711), Joseph-François (°1713), Josephte (°1713), Catherine (°1715), Jean-Francois, Etienne (1717-1780), Jean-Baptiste (1718-1791), Charlotte (°1722) et Marie-Geneviève Bouchard (1724-1758).

 

148/149 –  voir 138

150/151 – Francois Rousset, né à Sainte-Famille (CANADA), QC le mercredi 9 janvier 1675, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le vendredi 18 mai 1731, à l’âge de cinquante-six ans. À trente-trois ans, il s’est marié le mardi 27 novembre 1708 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Rosalie Lavoie, née le vendredi 26 avril 1686 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée le vendredi 29 janvier 1717, à l’âge de trente et un ans, fille de René (1657-1731), et de Marguerite Bouchard (1665-1731). Leur union dura neuf ans. Il eut de sa conjointe Elisabeth Rousset (°1715). À quarante-cinq ans, et après environ trois ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le dimanche 17 novembre 1720 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Louise Tremblay, née le samedi 22 juin 1697 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le vendredi 11 décembre 1733 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de trente-six ans, fille de Louis (°1667), et de Marie Perron (1667-1706). Son décès survint après onze ans de mariage. Naquit de cette femme Francoise Rousset.

 

152/153 – Jean Tremblay, fils de Pierre II (1660-1736), et de Madeleine-Marie Roussin (1669-1755), né à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le mardi 22 mars 1701, baptisé à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le vendredi 25 mars 1701, décédé et inhumé le samedi 30 août 1783 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le dimanche 21 avril 1726 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Catherine Delavoye, née le mercredi 3 septembre 1704 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, décédée en février 1779 aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de soixante-quinze ans, fille de René (1657-1731), et de Marguerite Bouchard (1665-1731). Leur union dura cinquante-trois ans. Naquirent de celle-ci Marie-Rose (1727-1774), Catherine (°1729), Jean (1731-1798), Elisabeth (°1733), Marie-Anne (°1734), Alexis (1737-1780), Marie-Charlotte (°1741), Gertrude (1743-1795) et Etienne-Gaspard Tremblay (°1747).

 

154/155 – Louis-François Gonthier, fils de Louis (1679-1728), et de Geneveive Gagne (1686-1731), né à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC le jeudi 12 mai 1707 [xvi], décédé le mardi 19 juillet 1757, inhumé aux âboulements (CANADA), QC, à l’âge de cinquante ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 20 avril 1733 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Marguerite-Madeleine Gagnon, née vers 1715 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, fille de Joseph (°1685), et de Marie-Madeleine Tremblay (1688-1755). Ils eurent Marie-Madeleine (1734-1777) et Marie-Josephte Gonthier (1743-1805).

 

156/157 – Joseph-Simon Savard, fils de Jean (1657-1735), et de Marguerite Tremblay (1665-1694), né en 1689, décédé L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC le samedi 20 septembre 1755, à l’âge de soixante-six ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 27 juillet 1711 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Marie-Josephte Morel, née le mardi 26 novembre 1686 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, décédée le mercredi 12 mars 1727 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de quarante et un ans. Leur union dura seize ans. Ils ont eu Pierre (~1712-1780), Dorothee (°1718), Charlotte (1719-1770), Brigitte (1720-1798) et Scholastique Savard (~1726-1755). À trente-huit ans, et après environ un an de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le jeudi 16 octobre 1727 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le dimanche 12 octobre 1727, à Notaire Pinguet [xvii] avec Catherine Dallaire, née le samedi 15 février 1698 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, décédée le jeudi 11 janvier 1759 L’Isle-aux-Coudres (CANADA), QC, à l’âge de soixante et un ans, fille de Charles (1669-1742), et de Marie Bidet (1673-1745) [xviii]. Son décès survint après vingt-huit ans de mariage. Il eut de celle-ci Charles (°1729), Catherine (°1731), Jean-Baptiste (°1734) et Geneveive Savard (°1736). en troisièmes et dernières noces. Il s’est marié avec Marie-Josephte Morel.

 

158/159 – Timothée Paré, fils de Jean (1656-1746), et de Jeanne Racine (1657-1703), né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le vendredi 24 septembre 1700, décédé dans la même localité le dimanche 25 mai 1755, à l’âge de cinquante-cinq ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le lundi 15 janvier 1725 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Geneveive Barrette, née le dimanche 29 mars 1705 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, fille de Francois (1676-1717), et de Geneveive Cloutier (1683-1740). Il eut de sa conjointe Marie-Françoise-Dorothée Paré (1734-1807).

 

Génération IX

 

256/257 – Louis Tremblay, fils de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707), né à Chëteau-Richer (CANADA) le jeudi 29 septembre 1667, jour de la Saint-Michel, baptisé le lendemain au même endroit, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA). À vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 27 novembre 1691 L’Ange-Gardien (CANADA), âglise de L’Ange-Gardien-de-Montmorency avec Marie Perron, née en 1667 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le mercredi 7 avril 1706 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), à l’âge de trente-neuf ans, fille de Daniel-François (1638-1678), et de Marie-Louise Gargottine (1641-1698), fille du Roy avec dote de 50 livres. Naquirent de celle-ci Marie-Dorothée (°1692), Francois-Xavier (1695-1755), Louise (1697-1733), Rosalie (1699-1740), Marie-Madeleine (1701-1778) et Louis Tremblay (1703-1757). À trente-neuf ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 19 juillet 1706 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), âglise de Sainte-Anne de Beaupré avec Francoise Morel, née le mercredi 16 octobre 1680 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), décédée en mai 1715 à Baie-Saint-Paul (CANADA), à l’âge de trente-cinq ans. Il en eut Guillaume (1707-1755), Francoise (°1708), Etienne (1710-1755) et Elisabeth Tremblay (°1715).

 

258/259 –  voir 146

262/263 – Pierre Dubeau, né à Paris, Ile de France vers 1660, décédé à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC le lundi 8 février 1706. À environ vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 21 novembre 1684 à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Allaire, née le samedi 25 juin 1667, lendemain de la Saint-Jean-Baptiste à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le jeudi 20 novembre 1710 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de quarante-trois ans, fille de Charles (1637-~1691), et de Catherine Fievre (1646-1709). Son décès survint après vingt-deux ans de mariage. Il en eut Marguerite (°1685), Catherine (1687-1760), Angelique (°1689), Jeanne (°1690), Pierre et Louis Dubeau (1703-<1730).

 

264/265 – Mathieu Guay [xix], fils de Gaston (1630-1682), et de Jeanne Prévost (1632-1699), né et baptisé le jeudi 12 novembre 1654, lendemain de la Saint-Martin d’hiver à Montreuil, Ile de France, décédé à Quebec (CANADA), QC le mardi 4 juillet 1719, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de soixante-cinq ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 21 janvier 1681 [xx] à Quebec (CANADA), QC avec Therese Poirier, née le dimanche 5 octobre 1659 à Quebec (CANADA), QC, y décédée le mercredi 26 septembre 1691, à l’âge de trente-deux ans, fille de Vincent (1628-1703), et de Francoise Pinguet (1625-1661). Leur union dura dix ans. De celle-ci naquirent Francois (1681-1682), Jean-Francois (1683-1684), Pierre (°1686), Therese (1686-1705) et Noël Guay (1688-1748). À quarante ans, et après environ trois ans de veuvage, une deuxième fois. Il s’est marié le lundi 11 janvier 1694 à Quebec (CANADA) avec Anne Brisson, née le vendredi 7 octobre 1672 L’Ange-Gardien (CANADA), décédée le samedi 27 novembre 1694 à Hotel-Dieu, à l’âge de vingt-deux ans. Ils ont eu René Castonguay (1694-1694). À quarante et un ans, et après environ un an de veuvage, en troisièmes noces. Il s’est marié le mercredi 17 août 1695 à Notre-Dame avec Marguerite Lacombe, née le vendredi 28 janvier 1678 à Quebec (CANADA), QC, y décédée le jeudi 19 octobre 1758, à l’âge de quatre-vingts ans. Son décès survint après vingt-quatre ans de mariage. Ils eurent Pierre Castonguay (1709-~1760). en quatrièmes et dernières noces. Il s’est marié le mardi 29 juillet 1727 à Quebec (CANADA) avec Marie-Madeleine Marquis, née le dimanche 6 janvier 1675 à Quebec (CANADA), décédée le dimanche 5 mars 1747 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), à l’âge de soixante-douze ans.

 

266/267 – Noël Simard, dit Lombret [xxi], fils de Pierre (~1602-~1686), et de Suzanne Durand (1610-1666), né à Puymoyen le lundi 1er janvier 1635, premier jour de l’année [xxii], décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le mercredi 24 juillet 1715, inhumé à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 28 juillet 1715, à l’âge de quatre-vingts ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mardi 22 novembre 1661 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le dimanche 13 novembre 1661, à Notaire Andouart avec Marie-Madeleine Racine, née le lundi 23 juillet 1646 à Quebec (CANADA), QC, décédée en 1715 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de soixante-neuf ans, fille d’Etienne (1607-1689), et de Marguerite Martin (1624-1679) [xxiii]. Leur union dura cinquante-quatre ans. Il eut de celle-ci Pierre (1663-1724), Noël (1664-1726), Marie-Madeleine (1667-1684), Etienne (1669-1750), Francoise (1671-1714), Augustin (1676-1735), Francois (1678-1732), Rosalie (1680-1714), Paul (1681-1733), Jean (°1686), Marie-Madeleine (1689-1769) et Catherine Simard (1692-1748).

 

268/269 – Pierre II Tremblay [xxiv], fils de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707), né et baptisé le jeudi 12 août 1660 à Quebec (CANADA), QC, décédé et inhumé le mercredi 17 octobre 1736 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de soixante-seize ans. À vingt-trois ans, il s’est marié le mercredi 3 novembre 1683 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Simard, née le mardi 4 janvier 1667 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le jeudi 24 août 1684 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de dix-sept ans, fille de Noël (1635-1715), et de Marie-Madeleine Racine (1646-1715). Leur union dura un an. Ils ont eu Pierre Tremblay (°1684). À vingt-cinq ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 15 novembre 1685 L’Ange-Gardien (CANADA), QC avec Madeleine-Marie Roussin, née le lundi 25 novembre 1669 L’Ange-Gardien (CANADA), décédée en 1755 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), à l’âge de quatre-vingt-six ans, fille de Nicolas (1635-1697), et de Madeleine Paradis (1653-1669) [xxv]. Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Il eut de sa conjointe Marie-Madeleine (1688-1755), Etienne (1690-1767), Geneveive (1693-1726), Marie (1697-1764), Nicolas (1699-1748), Jean (1701-1783), Francois-Xavier (°1702), Joseph (°1706), Marie-Angelique (1708-1791), Marie-Anne (°1710) et Marie-Josephte Tremblay (1711-1752).

 

270/271 – Jacques Fortin [xxvi], fils de Julien (1621-1692), et de Geneveive Gamache (1636-1709), né à Chëteau-Richer (CANADA) le jeudi 15 janvier 1660, décédé et inhumé le mardi 28 février 1730 à Baie-Saint-Paul (CANADA), à l’âge de soixante-dix ans. À vingt-neuf ans, il s’est marié le samedi 11 juin 1689 à Quebec (CANADA), QC avec Catherine Biville, née le jeudi 15 mars 1674 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, y décédée le lundi 3 octobre 1746, à l’âge de soixante-douze ans, fille de Francois, et de Marguerite Paquet (1646-1698). Son décès survint après quarante et un ans de mariage. De celle-ci naquirent Jacques (1691-1759), Julien (°1694), Cecile, Joseph (1696-1738), Catherine (°1698), Julien, Marie (°1700), Marie (°1700), Marguerite-Geneviève (1701-1740), Francois (°1703), Francois-Xavier (1703-1788), Hélène (1705-1773) et Brigitte Fortin (1708-1783).

 

272/273 – Daniel-François Perron, dit Suire [xxvii], fils de Francois (1615-1665), et de Marie-Jeanne Suire (1620-1647), né à La Rochelle, Poitou Charentes le jeudi 25 novembre 1638, baptisé à Dompierre-les-âglises, Chapelle du Chëteau de Dompierre, Dompierre-les-âglises, France le dimanche 26 décembre 1638, lendemain de Noël [xxviii], décédé L’Ange-Gardien (CANADA) le mardi 22 février 1678, à l’âge de quarante ans. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 26 juillet 1664 à Chëteau-Richer (CANADA) avec Marie-Louise Gargottine, fille du Roy avec dote de 50 livres, née en 1641 à La Jarne, Poitou Charentes, décédée en 1698 L’Ange-Gardien (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-sept ans, fille de Jacques (1623-1664), et de Francoise Bernard (1617-1687) [xxix]. Son décès survint après quatorze ans de mariage. Il en a eu Madeleine, Antoine (1664-1711), Marie (1667-1706), Jean (1672-1745) et Anne Perron (1676-1735).

 

274/275 – Pierre Tremblay, dit Tremblé [xxx], laboureur a LaFilonniere a Randonnai, fils de Philibert, et de Jeanne Coignet, né à Randonnai vers 1626, décédé L’Ange-Gardien (CANADA) le lundi 14 avril 1687. À environ trente et un ans, il s’est marié le mardi 2 octobre 1657, lendemain de la Saint-Rémy à Quebec (CANADA), âglise de Notre-Dame de Québec avec Anne Achon, née le lundi 18 juillet 1633 à Chambon, décédée le samedi 24 décembre 1707, veille de Noël L’Ange-Gardien (CANADA), à l’âge de soixante-quatorze ans, fille de Jean, et d’Helene Renaud Dite Regourde. Son décès survint après trente ans de mariage. Il eut de sa conjointe Marie-Madeleine (1658-1736), Pierre II (1660-1736), Michel (1662-1727), Jacques (1664-1741), Marguerite (1665-1694), Louis (°1667), Louise (°1669) et Jeanne Tremblay (1672-1711).

 

276/277 – Claude Bouchard, dit Dit Le Petit Claude [xxxi], fils de Jacques, et de Noëlle Touschard, né à Saint-Côme de Vair, Pays de la Loire en 1626, décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le mercredi 25 novembre 1699, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de soixante-treize ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le lundi 25 mai 1654 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le jeudi 30 octobre 1653, à Notaire Auber [xxxii] avec Louise Gagne, née le mardi 21 janvier 1642 à Ige, Basse Normandie, décédée le dimanche 27 avril 1721 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, à l’âge de soixante-dix-neuf ans, fille de Louis (1612-1661), et de Marie Michel (1620-1687). Son décès survint après quarante-cinq ans de mariage. De celle-ci naquirent Françoise-Marie (1659-1739), Anne (†1731), Jacques (1662-1690), Marguerite (1665-1731), Francois (1674-1756), Rosalie (1676-1733) et Antoine Bouchard (1682-1759).

 

278/279 –  voir 266

280/281 – Sébastien Hervet [xxxiii], fils de Gabriel (°1610), et de Marguerite Lorillau (†1654), né et baptisé le samedi 28 juin 1642 à Blois, Centre, décédé à Quebec (CANADA), QC le dimanche 15 avril 1714, à l’âge de soixante-douze ans. À quarante-sept ans, il s’est marié le lundi 10 janvier 1689 à Quebec (CANADA), QC avec Francoise Philippeau, née en mars 1663 à Ars-en-Ré, Poitou Charentes, fille de Claude (1639-1713), et de Jeanne Enard (°~1638) [xxxiv]. Il en a eu Sébastien Herve (1695-1759).

 

282/283 –  voir 256

284/285 –  voir 268

286/287 – Robert-Gabriel Dufour [xxxv], fils de Francois, et de Francoise Morin, né à Lisieux, Basse Normandie vers 1670, décédé à Aston Junction (CANADA) en 1719. À environ vingt-quatre ans, il s’est marié le samedi 1er mai 1694 à Saint-Joachim (CANADA), QC avec Anne Migneron, née le mardi 16 octobre 1674 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, décédée en 1703 à Saint-Joachim (CANADA), QC, à l’âge de vingt-neuf ans. Leur union dura neuf ans. Ils eurent Angelique (1695-1768) et Agnes Dufour (°1701). À environ trente-trois ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 23 août 1703 à Quebec (CANADA), QC avec Louise Gagne, née le lundi 20 septembre 1683 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le samedi 23 septembre 1747 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de soixante-quatre ans, fille d’Ignace (1656-1702), et de Barbe Dodier [xxxvi]. Son décès survint après seize ans de mariage. Il en a eu Marie-Reine (1704-1790), Bonaventure (~1707-1783), Barbe (~1711-1799), Joseph (~1714-1774) et Gabriel Dufour (°~1715).

 

288/289 – Jean Gagnon [xxxvii], fils de Jean (1610-1670), et de Marguerite Cauchon (~1620-1699), né à Quebec (CANADA), QC le mercredi 5 février 1648 [xxxviii], décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le dimanche 7 décembre 1687, veille de la fête de la Conception, à l’âge de trente-neuf ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le dimanche 26 octobre 1670 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le mardi 25 novembre 1670, à Aubertin avec Marguerite Drouin, née en 1656, fille de Robert (1617-1685), et de Marie Chapelier (°1624) [xxxix]. Il eut de sa conjointe Agnes, Jean (°1672), Joseph (°1685), Pierre et Marguerite Gagnon (†1703).

 

290/291 –  voir 268

292/293 –  voir 276

294/295 – Noel Lombret, fils de Pierre, et de Suzanne Chevigny (1610-1668), né à AngoulÉme, décédé à Baie-Saint-Paul (CANADA) le mercredi 24 juillet 1715, inhumé le dimanche 28 juillet 1715 en la même localité, marié le mardi 22 novembre 1661 à Chëteau-Richer (CANADA) avec Marie-Madeleine Racine, née le lundi 23 juillet 1646 à Quebec (CANADA), QC, décédée en 1715 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de soixante-neuf ans, fille d’Etienne (1607-1689), et de Marguerite Martin (1624-1679) [xl]. Leur union dura cinquante-quatre ans. Naquirent de celle-ci Joseph (1674-1738) et Marguerite Simard (°1684).

 

296/297 –  voir 276

298/299 –  voir 266

302/303 –  voir 256

304/305 –  voir 268

306/307 – René Delavoye, dit Lavoie [xli], fils de René (1628-1696), et d’Anne Godin (1639-1678), né à Quebec (CANADA), QC le mardi 3 avril 1657, décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC le dimanche 9 décembre 1731, lendemain de la fête de la Conception, inhumé le lendemain au même lieu, à l’âge de soixante-quatorze ans. À vingt-six ans, il s’est marié le jeudi 4 novembre 1683 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Marguerite Bouchard, née le jeudi 15 octobre 1665 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le jeudi 5 avril 1731 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de soixante-six ans, fille de Claude (1626-1699), et de Louise Gagne (1642-1721). Leur union dura quarante-huit ans. Il en a eu Rosalie (1686-1717), Jean-Baptiste (1693-1748), Marie (°1697), Francois-Xavier, Brigitte-Angelique, Michel (1700-1779), Jacques (1702-1768) et Catherine Delavoye (1704-1779).

 

308/309 – Louis Gonthier, fils de Bernard (1643-1715), et de Marguerite Paquet (1646-1698), né le lundi 27 février 1679, décédé et inhumé le dimanche 19 décembre 1728 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de quarante-neuf ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 13 avril 1706 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC avec Geneveive Gagne, née le lundi 27 mai 1686 à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC, décédée le lundi 9 avril 1731 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de quarante-cinq ans, fille d’Ignace (1656-1702), et de Barbe Dodier. Son décès survint après vingt-deux ans de mariage. Il eut de sa conjointe Louis-François (1707-1757), Jean (1711-1749), Geneveive (°1712), Marie-Madeleine (1722-1744), Marie-Anne (1725-1749), Véronique (1725-1799) et Joseph Gonthier (1727-1796).

 

310/311 –  voir 144

312/313 – Jean Savard [xlii], fils de Simon (1623-1664), maëtre Charron, et de Marie Hourdoville (~1626-1703), né à Montreuil, Ile de France le samedi 6 octobre 1657, baptisé le lendemain au même endroit [xliii], décédé à Charlesbourg (CANADA), QC le dimanche 6 mars 1735, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de soixante-dix-huit ans. À trente ans, il s’est marié le lundi 24 mars 1687 à Notaire Jacob avec Marguerite Tremblay. À trente ans, Jean s’est marié une deuxième fois le lundi 14 avril 1687 L’Ange-Gardien (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le lundi 24 mars 1687, à Etienne Jacob avec Marguerite Tremblay, née le vendredi 2 octobre 1665, lendemain de la Saint-Rémy L’Ange-Gardien (CANADA), QC, décédée le lundi 30 août 1694 à Charlesbourg (CANADA), QC, à l’âge de vingt-neuf ans, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707). Leur union dura sept ans. De là naquirent Joseph-Simon (1689-1755), Marie-Anne (1692-1760), Marguerite (°1694) et Pierre Savard. À trente-sept ans, et après environ un an de veuvage, en troisièmes et dernières noces. Il s’est marié le lundi 22 novembre 1694 à Quebec (CANADA), QC, après avoir passé un contrat, le mercredi 17 novembre 1694, à Roger avec Marie-Anne Sasseville, née le vendredi 1er juillet 1672 à Beauport (CANADA), QC, décédée le dimanche 7 janvier 1703 à Charlesbourg (CANADA), QC, à l’âge de trente et un ans. Leur union dura neuf ans. Ils ont eu Marie-Francoise Savard.

 

314/315 – Charles Allaire [xliv], fils de Charles (1637-~1691), et de Catherine Fievre (1646-1709), né à Sainte-Famille (CANADA), QC le vendredi 13 septembre 1669, baptisé le surlendemain au même lieu, décédé et inhumé le dimanche 24 juin 1742, jour de la Saint-Jean-Baptiste à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de soixante-treize ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le lundi 19 novembre 1691 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC [xlv] avec Marie Bidet, née le vendredi 26 mai 1673 à Sainte-Famille (CANADA), QC, décédée le vendredi 10 décembre 1745 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de soixante-douze ans, fille de Jacques (~1646-1712), et de Francoise Desfosses (~1649-1711). Son décès survint après cinquante et un ans de mariage. Il en eut Marie-Francoise (~1691-1767), Charles (1692-1692), Marie-Anne (°1694), Charles (1696-1724), Antoine (1698->1698), Catherine (1698-1759), Jacques (1700-1750), Madeleine (1701-1759), Dorothee (1704-1739), Marie-Hélène (°1706), Joseph (1707-<1800), Etienne (1712-1749), Therese (°1713) et Marie-Josephte Dallaire (°1716).

 

316/317 – Jean Paré [xlvi], né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le mardi 18 avril 1656, décédé dans la même localité le jeudi 24 mars 1746, à l’âge de quatre-vingt-dix ans. À vingt-six ans, il s’est marié le mardi 3 novembre 1682 à Chëteau-Richer (CANADA), QC avec Jeanne Racine, née le mardi 22 mai 1657 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, y décédée le vendredi 18 mai 1703, à l’âge de quarante-six ans, fille d’Etienne (1607-1689), et de Marguerite Martin (1624-1679). Leur union dura vingt et un ans. Il en eut Marguerite, Francois, Jeanne (°1685), Timothée (1700-1755) et Prisque Paré.

 

318/319 – Francois Barrette, né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le mercredi 15 avril 1676, décédé dans la même localité le vendredi 16 avril 1717, à l’âge de quarante et un ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le mardi 15 novembre 1701 à Chëteau-Richer (CANADA), QC avec Geneveive Cloutier, née le lundi 24 mai 1683 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée en novembre 1740 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-sept ans, fille de Jean (1652-1709), et de Louise Bélanger (~1657-1726) [xlvii]. Son décès survint après seize ans de mariage. Il eut de celle-ci Jeanne (°1703), Marie (1703-1757), Geneveive (°1705), Josephte et Joseph Barrette (°1715).

 

Génération X

 

512/513 –  voir 274

514/515 –  voir 272

516/517 –  voir 276

518/519 –  voir 294

526/527 – Charles Allaire [xlviii], fils de Sébastien (1608-1662), et de Perrine Fleurisson (1610-1662), né et baptisé le dimanche 2 août 1637 à Chantonnay, décédé à Saint-François-de-L’Île-d’Orléans (CANADA) vers 1691. À vingt-six ans, il s’est marié le samedi 10 novembre 1663, veille de la Saint-Martin d’hiver à Chëteau-Richer (CANADA) [xlix] avec Catherine Fievre, née le lundi 19 novembre 1646 à Niort, Poitou Charentes, décédée le jeudi 13 juin 1709 à Quebec (CANADA), Hôpital de Hôtel-Dieu de Québec, à l’âge de soixante-trois ans, fille de Fiacre (1620-1663), et de Jacquette Dusol (1620-1663). Leur union dura vingt-huit ans. Il en eut Marie (1664-<1667), Marie-Madeleine (1667-1710), Charles (1669-1742), Jean-Francois (1674-1721), Joseph (1676-1738), Catherine (1677-1753), Louis (1679-1748), Francoise (1681-1742), Etienne (1683-<1753), Etienne (1683-1753), Alexandre (1684-1758) et Marguerite Allaire (1686-1715).

 

528/529 – Gaston Guay [l], fils de Mathieu (1596-1675), et de Nicole Adam (°1599), né à Montreuil le mercredi 4 septembre 1630, décédé à Quebec (CANADA) le mardi 6 janvier 1682, à l’âge de cinquante-deux ans, marié avec Jeanne Prévost, née le vendredi 24 septembre 1632 à Montreuil, décédée le dimanche 26 avril 1699 à Quebec (CANADA), à l’âge de soixante-sept ans. Ils ont eu Mathieu Guay (1654-1719).

 

530/531 – Vincent Poirier, dit Dit BELLEPOIRE [li], né à Paris, Ile de France en mai 1628, baptisé le lundi 1er mai 1628 au même endroit, décédé à Quebec (CANADA), QC en avril 1703, inhumé le samedi 28 avril 1703 au même lieu, à l’âge de soixante-quinze ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le lundi 8 février 1655 à Quebec (CANADA), QC avec Francoise Pinguet, née le lundi 17 mars 1625 à Tourouvre, Basse Normandie, décédée le dimanche 29 mai 1661 à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de trente-six ans, fille d’Henri (1590-1671), et de Louise De Louche (°1589) [lii]. Leur union dura six ans. De là naquirent Anne (°~1656) et Therese Poirier (1659-1691).

 

532/533 – Pierre Simard [liii], fils de Marsault (°1596), et d’Ozanne Souillet, né à Puymoyen vers 1602, décédé à Petite-Rivière-Saint-François (CANADA), QC vers 1686. À environ vingt-neuf ans, il s’est marié le dimanche 25 mai 1631 à AngoulÉme, Poitou Charentes, après avoir passé un contrat, le dimanche 25 mai 1631, à Vachier avec Catherine Boudier, décédée avant 1635 à ? (CANADA). Leur union dura quatre ans, au plus. À environ trente-trois ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le dimanche 2 décembre 1635 à AngoulÉme, Poitou Charentes, après avoir conclu un contrat, le dimanche 2 décembre 1635, à Gibaut [liv] avec Suzanne Durand, née en 1610 à Puymoyen, Poitou Charentes, y décédée en 1666, à l’âge de cinquante-six ans, fille de Louis (°1590), et de Francoise Levrault (°~1584). Leur union dura trente et un ans. Naquit de cette femme Noël Simard (1635-1715).

 

534/535 – Etienne Racine [lv], fils de René, et de Marie-Madeleine Loysel (°1589), né à Fumichon, Basse Normandie en 1607, décédé à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 24 avril 1689, à l’âge de quatre-vingt-deux ans. À trente et un ans, il s’est marié le dimanche 23 mai 1638 à Quebec (CANADA), QC avec Marguerite Martin, née le jeudi 4 janvier 1624 à Quebec (CANADA), QC, décédée le samedi 25 novembre 1679 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-cinq ans, fille d’Abraham (1589-1664), et de Marguerite Langlois (1596-1665). Leur union dura quarante et un ans. De là naquirent Louise (1641-1675), Noël (°1643), Marie-Madeleine (1646-1715), Francois (1649-1714), Marguerite (1652-1695), Pierre (1654-1729), Jeanne (1657-1703) et Pierre-Etienne Racine (1662-1722).

 

536/537 –  voir 274

538/539 – Nicolas Roussin [lvi], fils de Jean (1597-1681), et de Madeleine Giguere (1605-1650), né et baptisé le samedi 10 mars 1635 à Tourouvre, Basse Normandie, décédé L’Ange-Gardien (CANADA), QC le mercredi 6 mars 1697, inhumé le lendemain au même endroit, à l’âge de soixante-deux ans. À trente-deux ans, il s’est marié en 1667 à Quebec (CANADA), QC avec Madeleine Paradis, née le dimanche 3 août 1653 à Quebec (CANADA), QC, décédée le vendredi 29 novembre 1669 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de seize ans, fille de Pierre (1604-1675), et de Barbe Guyon (1617-1700). Leur union dura deux ans. Ils ont eu Madeleine-Marie Roussin (1669-1755). À trente-six ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le mercredi 25 novembre 1671 L’Ange-Gardien (CANADA), QC avec Marie-Madeleine Tremblay, née le mercredi 21 août 1658 à Quebec (CANADA), QC, décédée le lundi 9 avril 1736 L’Ange-Gardien (CANADA), QC, à l’âge de soixante-dix-huit ans, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707). Son décès survint après vingt-six ans de mariage. Il en a eu Therese, Anne (°1672), Marie (1673-1714), Pierre (1675-1699), Michel (°1676), Antoine (1677-1681), Jacques (†1753), Joseph (°1679), Geneveive (1681-1722), Marie (1683-1745), Nicolas (1688-1762), Jean (1690-1728), Therese (1692-1760) et Louis Roussin (1695-1760).

 

540/541 – Julien Fortin, dit Bellefontaine [lvii], fils de Julien (~1599-1678), et de Marie Lavye (~1601-1628), né et baptisé le mardi 9 février 1621 à Saint-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire, décédé à Quebec (CANADA), QC le dimanche 10 août 1692, à l’âge de soixante et onze ans. À trente et un ans, il s’est marié le lundi 11 novembre 1652, jour de la Saint-Martin d’hiver à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, après avoir conclu un contrat, le mercredi 23 octobre 1652 [lviii] avec Geneveive Gamache, née en octobre 1636 à Bréval, Ile de France, décédée le mardi 5 novembre 1709 L’Islet (CANADA), QC, à l’âge de soixante-treize ans, fille de Nicolas (°~1601), et de Jacqueline Cadot. Son décès survint après quarante ans de mariage. Ils eurent Charles-Thomas (1656-1735), Jacques (1660-1730), Marie-Anne (1666-1702) et Pierre Fortin (1669-~1739).

 

542/543 – Francois Biville-Lepicard, fils de Francois (°1620), et de Jeanne Magnon (°1621), marié le mercredi 26 novembre 1670 à Quebec (CANADA) avec Marguerite Paquet, née en 1646 à Vendeuvre-du-Poitou, Poitou Charentes, décédée en 1698 à Beaumont (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-deux ans, fille de Mery (1610-1679), et de Katie Beaumont (1619-1658) [lix]. Naquit de cette femme Catherine Biville (1674-1746).

 

544/545 – Francois Perron [lx], fils de Jean (~1578-~1616), et de Marie Peneau (~1583-1635), né à La Rochelle le mardi 10 novembre 1615, veille de la Saint-Martin d’hiver, décédé dans la même localité le vendredi 18 septembre 1665, à l’âge de cinquante ans. Il s’est marié en 1640 à La Rochelle [lxi] avec Marie-Jeanne Suire, née en 1620 à Surgères, décédée le lundi 4 mars 1647 à La Rochelle, à l’âge de vingt-sept ans, fille d’Andre, et de Marie Rault. Leur union dura sept ans. Il en a eu Daniel-François Perron (1638-1678).

 

546/547 – Jacques Gargottine, né à La Jarne en 1623, décédé dans la même localité le mardi 26 février 1664, à l’âge de quarante et un ans. À seize ans, il s’est marié en 1639 à La Jarne, Poitou Charentes avec Francoise Bernard, née en 1617 à La Rochelle, décédée le mardi 18 février 1687 à Montmorot, à l’âge de soixante-dix ans. Son décès survint après vingt-cinq ans de mariage. Il eut de sa conjointe Marie-Louise Gargottine (1641-1698).

 

548/549 – Philibert Tremblay, né et décédé probablement à, marié avec Jeanne Coignet. Ils ont eu Pierre Tremblay (~1626-1687).

 

550/551 – Jean Achon, né et décédé probablement à, marié avec Helene Renaud Dite Regourde. De là naquit Anne Achon (1633-1707).

 

552/553 – Jacques Bouchard [lxii], né et décédé à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire, marié avec Noëlle Touschard. Il eut de celle-ci Claude Bouchard (1626-1699).

 

554/555 – Louis Gagne, dit Gasnier [lxiii], fils de Louis, et de Marie Delaunay, né à St-Matin, Basse Normandie le jeudi 13 septembre 1612, baptisé à Igé, Basse Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 2 février 1661, à l’âge de quarante-neuf ans. À vingt-six ans, il s’est marié le vendredi 11 juin 1638 à Saint-Martin-du-Vieux-BellÉme, Basse Normandie, après avoir conclu un contrat, le mercredi 2 juin 1638, à Regnard avec Marie Michel, née en 1620 à Saint-Martin-du-Vieux-BellÉme, Basse Normandie, décédée le mercredi 12 novembre 1687, lendemain de la Saint-Martin d’hiver à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Pierre, et de Louise Gory [lxiv]. Son décès survint après vingt-trois ans de mariage. Ils eurent Louis (°1641), Louise (1642-1721), Marie (1644-1717), Pierre (1647-1710), Olivier (1649-1730), Louis (1651-1698), Anne (1653-1723), Ignace (1656-1702) et Joachim Gagne (~1660-1688).

 

556/557 –  voir 532

558/559 –  voir 534

560/561 – Gabriel Hervet, né à Montfort la Morille en 1610. À vingt et un ans, il s’est marié en 1631 à Saint-Martin-de-Blois avec Marguerite Lorillau, décédée en 1654. Ils eurent Francoise (°1633), Renée (1636-1702) et Sébastien Hervet (1642-1714). À quarante-quatre ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le dimanche 5 avril 1654 avec Marguerite Delorme. De là naquirent Marguerite (°1655) et Michel Hervet (°1657).

 

562/563 – Claude Philippeau [lxv], fils de Jean, et de Francoise Vandoren, né à Calais, Nord Pas-de-Calais en 1639, décédé à Quebec (CANADA), QC le samedi 15 juillet 1713, à l’âge de soixante-quatorze ans. À vingt-deux ans, il s’est marié le samedi 29 octobre 1661 à Ars-en-Ré, Poitou Charentes avec Jeanne Enard, née vers 1638 à Ars-en-Ré, Poitou Charentes, fille de Louis, et de Jeanne Bigaud. Il en a eu Francoise (°1663), Madeleine (1664-1724) et Jeanne Philippeau (~1666-1708). À cinquante-cinq ans, Claude s’est marié une deuxième fois le lundi 11 octobre 1694 à Quebec (CANADA), QC avec Charlotte Lacombe. À soixante et onze ans, Claude s’est marié en troisièmes et dernières noces le lundi 24 novembre 1710 à Quebec (CANADA), QC avec Marie-Anne Métru.

 

564/565 –  voir 274

566/567 –  voir 272

568/569 –  voir 274

570/571 –  voir 538

572/573 – Francois Dufour, né et décédé à ? (CANADA), marié  [lxvi] avec Francoise Morin. Il eut pour enfant Robert-Gabriel Dufour (~1670-1719).

 

574/575 – Ignace Gagne [lxvii], fils de Louis (1612-1661), et de Marie Michel (1620-1687), né à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC le dimanche 12 mars 1656, baptisé à Quebec (CANADA), QC le samedi 15 avril 1656 [lxviii], décédé à Québec (CANADA), QC le jeudi 20 juillet 1702, inhumé à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de quarante-six ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le mardi 5 novembre 1680 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC avec Barbe Dodier, née en 1664 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, décédée le lundi 7 février 1689 à Baie-Saint-Paul (CANADA), QC, à l’âge de vingt-cinq ans. Leur union dura neuf ans. Il eut de celle-ci Jacques Gagne (1688-1758). À vingt-quatre ans, une deuxième fois. Il s’est marié le mardi 5 novembre 1680 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA) avec Barbe Dodier. Il en a eu Louise (1683-1747) et Geneveive Gagne (1686-1731). À trente-trois ans, Ignace s’est marié en troisièmes et dernières noces le mercredi 9 novembre 1689 L’Ange-Gardien (CANADA), QC avec Louise Tremblay, née le lundi 21 octobre 1669 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, fille de Pierre (~1626-1687), laboureur a LaFilonniere a Randonnai, et d’Anne Achon (1633-1707) [lxix]. Il eut de celle-ci Barbe (†1723), Ignace (1690-1759), Pierre (°1692), Louis (°1694), Francois-Xavier (°1696), Marie-Francoise (1696-1778), Francois-Xavier (°1698) et Raphael Gagne (1701-1767).

 

576/577 – Jean Gagnon [lxx], fils de Pierre (1572-~1630), et de Renée Roger (1580-1647), né et baptisé le vendredi 13 août 1610 à Tourouvre, Basse Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 2 avril 1670, à l’âge de soixante ans. À trente ans, il s’est marié le dimanche 29 juillet 1640 à Quebec (CANADA) avec Marguerite Cochon, née en 1620 à Dieppe. Ils ont eu Renée (1643-1699) et Marguerite Gagnon (1645-1705). À trente ans, Jean s’est marié une seconde fois le dimanche 29 juillet 1640 à Quebec (CANADA), QC, après avoir établi un contrat, le mardi 21 août 1640, à Aubertin avec Marguerite Cauchon, née vers 1620 à Dieppe, Haute Normandie, décédée le vendredi 26 juin 1699 à Quebec (CANADA), QC, fille de Jean, et de Marguerite Cointerel. Son décès survint après trente ans de mariage. Il eut de celle-ci Marguerite, Jean (1648-1687), Germain (1653-1708), Marie-Madeleine (1659-1722) et Germain Gagnon.

 

578/579 – Robert Drouin [lxxi], fils de Robert (~1575-1617), et de Marie Dubois (1580-1637), né à Pin la Garenne, Basse Normandie le dimanche 6 août 1617, baptisé au Pin-la-Garenne, Basse Normandie le lundi 6 août 1607, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le vendredi 1er juin 1685, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt ans, il s’est marié le dimanche 12 juillet 1637 à Quebec (CANADA), QC, après avoir passé un contrat, le mercredi 16 juillet 1636, à Quebec (CANADA) [lxxii] avec Anne Cloutier, née le lundi 19 janvier 1626 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédée le lundi 3 février 1648 à Quebec (CANADA), QC, à l’âge de vingt-deux ans, fille de Zacharie (1590-1677), seigneur de la Clousterie (sieur de la Clouterie), charpentier, et de Xainte Dupont (~1595-1680) [lxxiii]. Leur union dura onze ans. Il en eut Geneveive (1643-1710) et Jeanne Drouin (1647-1732). À trente-deux ans, et après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 29 novembre 1649 à Quebec (CANADA), QC avec Marie Chapelier, née en 1624, fille de Jean, et de Marguerite Dodier [lxxiv]. Il en eut Nicolas (°1652), Marguerite (°1656), Etienne (1658-1732) et Catherine Drouin (°~1660).

 

580/581 –  voir 274

582/583 –  voir 538

584/585 –  voir 552

586/587 –  voir 554

588/589 – Pierre Simard, dit Lombret, fils de Marsault (°1596), et d’Ozanne Soullet, né et décédé à Puymoyen, marié avec Suzanne Chevigny, née en 1610 à AngoulÉme, décédée en 1668 à Puymoyen, à l’âge de cinquante-huit ans, fille de Louis (°1586), et de Francoise Levrauld (°1584). Il eut de celle-ci Noel Lombret (†1715).

 

590/591 –  voir 534

592/593 –  voir 552

594/595 –  voir 554

596/597 –  voir 532

598/599 –  voir 534

604/605 –  voir 274

606/607 –  voir 272

608/609 –  voir 274

610/611 –  voir 538

612/613 – René Delavoye, dit LAVOIE De La ROY [lxxv], fils de René, et d’Isabeau Bélanger, né et baptisé le mardi 28 novembre 1628 à Rouen, Haute Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le dimanche 11 mars 1696, à l’âge de soixante-huit ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mercredi 19 avril 1656 à Quebec (CANADA), QC [lxxvi] avec Anne Godin, née le dimanche 16 octobre 1639 à La Rochelle, Poitou Charentes, décédée le samedi 26 février 1678 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de trente-neuf ans, fille d’Elie (°~1621), et d’Esther Ramage (†1679). Leur union dura vingt-deux ans. Naquirent de celle-ci René (1657-1731), Jean (1660-1723), Anne (1663-1686), Pierre (1666-1736), Jacques (1669-1752) et Joseph Delavoye (1678-<1727).

 

614/615 –  voir 276

616/617 – Bernard Gonthier [lxxvii], né à Paris, Ile de France en 1643, décédé à Beaumont (CANADA), QC le dimanche 13 janvier 1715, à l’âge de soixante-douze ans. À trente-trois ans, il s’est marié le dimanche 26 janvier 1676 à Quebec (CANADA), QC [lxxviii] avec Marguerite Paquet, née en 1646 à Vendeuvre-du-Poitou, Poitou Charentes, décédée en 1698 à Beaumont (CANADA), QC, à l’âge de cinquante-deux ans, fille de Mery (1610-1679), et de Katie Beaumont (1619-1658) [lxxix]. Leur union dura vingt-deux ans. Il eut de celle-ci Denis, Louis (1679-1728), Jean-Baptiste (1680-1749) et Hélène Gonthier (°~1687).

 

618/619 –  voir 574

620/621 –  voir 288

622/623 –  voir 268

624/625 – Simon Savard [lxxx], maëtre Charron, fils de Simon, et de Marguerite Vinante, né à Montreuil, Paroisse Saint-Pierre-de Montreuil, France le lundi 22 mai 1623, décédé à Beauport (CANADA), QC le samedi 12 janvier 1664, à l’âge de quarante et un ans.

 

En 1642, exerçait à Montreuil.

-. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 15 juin 1644 à Montreuil, âglise de Saint-Pierre de Montreuil, France [lxxxi] avec Marie Hourdoville, née vers 1626 à Montreuil, Ile de France, décédée le samedi 24 novembre 1703 à Charlesbourg (CANADA), QC, fille de Quentin (°~1595), et de Marie Souhaite (°~1595) [lxxxii]. Son décès survint après vingt ans de mariage. De là naquirent Denyse (1646-1702), Francoise (1650-1704), Simon (1654-1714), Jean (1657-1735), Marie et Simon Savard.

 

626/627 –  voir 274

628/629 –  voir 526

630/631 – Jacques Bidet [lxxxiii], fils de Pierre (°~1610), et de Marie Allaire (°~1615), né à Chepniers, Poitou Charentes vers 1646, décédé à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC en 1712. À environ vingt-trois ans, il s’est marié le vendredi 18 octobre 1669 à Sainte-Famille (CANADA), QC, après avoir fait rédiger un contrat, le mercredi 2 octobre 1669, lendemain de la Saint-Rémy, à Notaire Duquet avec Francoise Desfosses, née vers 1649 à Paris, Ile de France, décédée le mercredi 18 novembre 1711 à Saint-Jean-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, fille de Georges, et de Marie Ledoux. Leur union dura quarante-deux ans. De celle-ci naquirent Francoise (°1670), Marie (1673-1745), Catherine (1678-1747), Jacques (1680-1739) et Madeleine Bidet (1683->1724).

 

634/635 –  voir 534

638/639 – Jean Cloutier [lxxxiv], fils de Jean (1620-1690), charpentier, et de Marie Martin (1635-1699), né à Quebec (CANADA), QC le mardi 20 février 1652, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le mercredi 4 décembre 1709, à l’âge de cinquante-sept ans. À vingt-sept ans, il s’est marié le mardi 14 novembre 1679 à Chëteau-Richer (CANADA) avec Louise Bélanger, née vers 1657 à Lieu Indéterminé au Québec (CANADA), décédée le vendredi 5 juillet 1726 à Chëteau-Richer (CANADA). Son décès survint après trente ans de mariage. Naquit de cette femme Geneveive Cloutier (1683-1740). À vingt-sept ans, une seconde fois. Il s’est marié le mardi 14 novembre 1679 à Chëteau-Richer (CANADA), QC avec Louise Bélanger, née en 1657 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, décédée le vendredi 5 juillet 1726 à Chëteau-Richer (CANADA), à l’âge de soixante-neuf ans, fille de Francois (1612-1685). Son décès survint après trente ans de mariage. Il eut de sa conjointe Agnes, Francois (°1688), Anne (1692-1761), Joseph, Marie-Agnès et Marie-Louise Cloutier.

 

Génération XI

 

1024/1025 –  voir 548

1026/1027 –  voir 550

1028/1029 –  voir 544

1030/1031 –  voir 546

1032/1033 –  voir 552

1034/1035 –  voir 554

1036/1037 –  voir 588

1038/1039 –  voir 534

1052/1053 – Sébastien Allaire [lxxxv], fils de Guillaume (1543-1587), et d’Inc Inconnue, né à Chantonnay en 1608, décédé dans la même localité le mardi 12 décembre 1662, à l’âge de cinquante-quatre ans. À vingt et un ans, il s’est marié le mercredi 24 janvier 1629 à St Philibert du Pont [lxxxvi] avec Perrine Fleurisson, née en 1610 à St Philibert du Pont, décédée le mardi 12 décembre 1662 à Chantonnay, à l’âge de cinquante-deux ans, fille de René, et d’Inc Inconnue. Leur union dura trente-trois ans. De là naquirent Jean (1632-1673) et Charles Allaire (1637-~1691).

 

1054/1055 – Fiacre Fievre, né à Niort en 1620, décédé dans la même localité en 1663, à l’âge de quarante-trois ans. À vingt-quatre ans, il s’est marié le dimanche 30 octobre 1644 à Niort avec Jacquette Dusol, née en 1620 à Niort, y décédée en 1663, à l’âge de quarante-trois ans. Leur union dura dix-neuf ans. Ils eurent Catherine Fievre (1646-1709).

 

1056/1057 – Mathieu Guay, fils de Pierre, et de Marguerite Chevreau, né à Montreuil le mercredi 18 août 1596, décédé à Montreuil-sur-Maine le mercredi 27 février 1675, à l’âge de soixante-dix-neuf ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le dimanche 13 juin 1621 à Montreuil avec Nicole Adam, née le lundi 13 août 1599 à Montreuil. Il eut de sa conjointe Gaston Guay (1630-1682).

 

1062/1063 – Henri Pinguet [lxxxvii], fils de Noël (~1557-<1595), et de Louise Lambert, né à Tourouvre, Basse Normandie en décembre 1590, baptisé le mardi 22 décembre 1590 au même endroit, décédé à Quebec (CANADA), QC le jeudi 1er janvier 1671, premier jour de l’année, à l’âge de quatre-vingt-un ans. À environ vingt-deux ans, il s’est marié vers 1612 à Tourouvre, Basse Normandie [lxxxviii] avec Louise De Louche, née en janvier 1589 à Tourouvre, Basse Normandie, fille de Jean, et de Jeanne Lemoyne. Il en eut Francoise (1625-1661), Noël (°1630) et Pierre Pinguet (°1631).

 

1064/1065 – Marsault Simard, fils de Marsault (°~1575), et de Léonarde Berthoulme (°~1575), né à Puymoyen en 1596. À vingt ans, il s’est marié en 1616 à Puymoyen, Poitou Charentes [lxxxix] avec Ozanne Souillet [xc]. Il eut de celle-ci Pierre Simard (~1602-~1686). À vingt ans, Marsault s’est marié une seconde fois en 1616 à Puymoyen avec Ozanne Soullet. Il eut de sa conjointe Pierre Simard.

 

1066/1067 – Louis Durand, fils de Guillan (°~1570), et de Louise Bertrand (1568-1663), né à AngoulÉme en 1590. À environ quinze ans, il s’est marié vers 1605 à AngoulÉme, Poitou Charentes avec Francoise Levrault, née vers 1584 à AngoulÉme. De là naquit Suzanne Durand (1610-1666).

 

1068/1069 – René Racine, né et décédé à Fumichon, marié en 1607 à Fumichon avec Marie-Madeleine Loysel, née en 1589 à Fumichon. Ils eurent Etienne Racine (1607-1689).

 

1070/1071 – Abraham Martin, dit Dit L’âcossais [xci], né à Montpelleir, Haute Normandie en 1589, décédé à Quebec (CANADA) le lundi 8 septembre 1664, jour de la fête de la Nativité de la Sainte-Vierge, à l’âge de soixante-quinze ans. À trente et un ans, il s’est marié le samedi 24 octobre 1620 à Quebec (CANADA) avec Marguerite Langlois, née le mercredi 18 février 1596 à Saint-Léonard-des-Parcs, décédée le jeudi 17 décembre 1665 à Quebec (CANADA), à l’âge de soixante-neuf ans, fille de Guillaume (1575-1634), et de Jeanne Millet (1570-1629) [xcii]. Son décès survint après quarante-quatre ans de mariage. Naquirent de celle-ci Jean (°1616), Eustache (°1621), Marguerite (1624-1679), Pierre-Charles (°1630), Marie (1635-1699), Madeleine (1640-1688) et Anne Martin (1645-1717).

 

1072/1073 –  voir 548

1074/1075 –  voir 550

1076/1077 – Jean Roussin [xciii], fils de Pierre (†1603), et de Jeanne Nyeullé (°~1570), né et baptisé le lundi 3 octobre 1597 à Tourouvre, Basse Normandie, décédé L’Ange-Gardien (CANADA) en 1681, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. À vingt-cinq ans, il s’est marié le jeudi 16 juin 1622 à Tourouvre, Basse Normandie [xciv] avec Madeleine Giguere, née le jeudi 26 mai 1605 à Tourouvre, Basse Normandie, décédée le dimanche 3 avril 1650 à Tourouvre, à l’âge de quarante-cinq ans. Leur union dura vingt-huit ans. Il en eut Magdelaine (°1623), Francoise (1631-1691), Nicolas (1635-1697), Francois (1639-1650) et Louise Roussin (1642-1700). À cinquante-huit ans, et après environ cinq ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le jeudi 28 octobre 1655 à Quebec (CANADA), QC avec Marie Letard-Letang.

 

1078/1079 – Pierre Paradis [xcv], fils de Jacques (1580-1632), et de Michelle Lepelle (~1580-1632), né à Tourouvre, Basse Normandie le mardi 20 juillet 1604, baptisé à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédé à Saint-Pierre-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC le mardi 29 janvier 1675, à l’âge de soixante et onze ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mercredi 11 février 1632 à Tourouvre, Basse Normandie, après avoir passé un contrat, le mercredi 11 février 1632, à Roussel avec Barbe Guyon, née le mardi 18 avril 1617 à Tourouvre, Basse Normandie, décédée le samedi 27 novembre 1700 à Saint-Pierre-de-L’Île-d’Orléans (CANADA), QC, à l’âge de quatre-vingt-trois ans, fille de Jean (1592-1663), sieur, et de Mathurine Robin [xcvi]. Son décès survint après quarante-trois ans de mariage. Il en eut Marie (~1639-1708), Jacques (1641-1679), Guillaume (1644-1716), Pierre (1647-1700), Jean (1650-1717), Madeleine (1653-1669), Marie-Madeleine (1656-1684) et Louise Paradis (1661-1741).

 

1080/1081 – Julien Fortin [xcvii], fils de Simon (1569-1617), et de Valérie Inconnue, né au Mans, Pays de la Loire vers 1599, décédé dans la même localité le dimanche 30 janvier 1678. À environ vingt ans, il s’est marié le mardi 26 novembre 1619 à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire avec Marie Lavye, née vers 1601 au Mans, Pays de la Loire, décédée le vendredi 24 novembre 1628 à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire, fille de Gervais, et d’Inc Inconnue. Leur union dura neuf ans. Naquit de cette femme Julien Fortin (1621-1692). À environ trente et un ans, et après environ deux ans de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 7 janvier 1630 avec Julienne Gullermin.

 

1082/1083 – Nicolas Gamache [xcviii], fils de Guillaume, et d’Inc Inconnue, né à St-Illiers-la-Ville, Ile de France vers 1601. À environ vingt-huit ans, il s’est marié le lundi 9 juillet 1629 à Bréval, Ile de France avec Jacqueline Cadot. Il en eut Geneveive (1636-1709) et Nicolas Gamache (°1639).

 

1084/1085 – Francois Biville, né à Saint-Paul en 1620. À dix-neuf ans, il s’est marié en 1639 à Quebec (CANADA) avec Jeanne Magnon, née en 1621 à ? (CANADA). Il eut de celle-ci Francois Biville-Lepicard.

 

1086/1087 – Mery Paquet, né à Saint-Paul de Vendeure Poitiers en 1610, décédé à Bourg Royal (CANADA) le lundi 16 octobre 1679, à l’âge de soixante-neuf ans. À vingt-huit ans, il s’est marié en 1638 à Poitiers avec Katie Beaumont, née en 1619 à Poitiers, y décédée le mercredi 20 novembre 1658, à l’âge de trente-neuf ans. Leur union dura vingt ans. Naquit de cette femme Marguerite Paquet (1646-1698). À environ trente ans, une seconde fois. Il s’est marié vers 1640 à Poitiers avec Vincente Beaumont, née vers 1619 à Vendeuvre-du-Poitou, Poitou Charentes, décédée le mercredi 20 novembre 1658 à Poitiers, Poitou Charentes [xcix]. Leur alliance dura près de dix-huit ans. De là naquit Maurice Paquet (1641-1715).

 

1088/1089 – Jean Perron, fils de Jehan (†~1580), et de Marie Pineau (~1560-~1623), né à La Rochelle vers 1578, décédé dans la même localité vers 1616. Il s’est marié le dimanche 22 juin 1603 à La Rochelle [c] avec Marie Peneau, née vers 1583 à La Rochelle, y décédée en avril 1635. Leur union dura treize ans. Il eut de celle-ci Francois Perron (1615-1665).

 

1090/1091 – Andre Suire, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Marie Rault. Naquit de cette femme Marie-Jeanne Suire (1620-1647).

 

1108/1109 – Louis Gagne, marié avec Marie Delaunay. Il eut de celle-ci Louis Gagne (1612-1661).

 

1110/1111 – Pierre Michel, né et décédé à ? (CANADA), marié en 1590 à BellÉme, Basse Normandie avec Louise Gory. De celle-ci naquirent Marie (1620-1687) et Jean Michel.

 

1112/1113 –  voir 1064

1114/1115 –  voir 1066

1116/1117 –  voir 1068

1118/1119 –  voir 1070

1124/1125 – Jean Philippeau, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Francoise Vandoren. Ils ont eu Claude Philippeau (1639-1713).

 

1126/1127 – Louis Enard, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Jeanne Bigaud. Il en a eu Jeanne Enard (°~1638).

 

1128/1129 –  voir 548

1130/1131 –  voir 550

1132/1133 –  voir 544

1134/1135 –  voir 546

1136/1137 –  voir 548

1138/1139 –  voir 550

1140/1141 –  voir 1076

1142/1143 –  voir 1078

1148/1149 –  voir 554

1152/1153 – Pierre Gagnon [ci], fils de Barnabé (1540-1581), et de Francoise Creste (1551-1581), né à Tourouvre, Basse Normandie en 1572, décédé dans la même localité vers 1630. À vingt-cinq ans, il s’est marié en 1597 à Tourouvre, Basse Normandie avec Renée Roger, née en 1580 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédée le mardi 3 septembre 1647 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA), QC, à l’âge de soixante-sept ans, fille de Gervais, et de Marion Aubert. Leur union dura trente-trois ans. Ils eurent Marguerite (1598-1677), Noëlle (1601-1651), Mathurin (1606-1690), Jean (1610-1670) et Pierre Gagnon (1612-1699).

 

1154/1155 – Jean Cochon, marié avec Marguerite Cointerel. Ils eurent Marguerite Cauchon (~1620-1699).

 

1156/1157 – Robert Drouin [cii], né à Pin-la-Garenne, France – Basse Normandie vers 1575, décédé dans la même localité le jeudi 1er juin 1617. À environ vingt-deux ans, il s’est marié avant 1597 au Pin-la-Garenne, Orne France avec Marie Dubois, née vers 1580 à Perche, France. Il eut de celle-ci Jean (°1597), Michel (°1599), Jacqueline (°1601), Roberte (°1602), Barthelemy (°1603), Rose (°1605), Robert (1607-1685), Hilaire (°1609) et Marie Drouin (°1611). À environ vingt-cinq ans, Robert s’est marié une seconde fois vers 1600 à Pin la Garenne avec Marie Dubois, née en 1580 à Pin-la-Garenne, y décédée le dimanche 12 juillet 1637, à l’âge de cinquante-sept ans. Son décès survint après dix-sept ans de mariage. Il eut pour enfant Robert Drouin (1617-1685).

 

1158/1159 – Jean Chapelier [ciii], né et décédé à Brie-Comte-Robert, Ile de France, marié avec Marguerite Dodier. Ils eurent Marie Chapelier (°1624).

 

1160/1161 –  voir 548

1162/1163 –  voir 550

1164/1165 –  voir 1076

1166/1167 –  voir 1078

1172/1173 –  voir 1108

1174/1175 –  voir 1110

1176/1177 –  voir 1064

1178/1179 – Louis Durand, né à AngoulÉme en 1586, y décédé. À vingt-neuf ans, il s’est marié en 1615 à AngoulÉme avec Francoise Levrauld, née en 1584 à AngoulÉme. De là naquit Suzanne Chevigny (1610-1668).

 

1180/1181 –  voir 1068

1182/1183 –  voir 1070

1188/1189 –  voir 1108

1190/1191 –  voir 1110

1192/1193 –  voir 1064

1194/1195 –  voir 1066

1196/1197 –  voir 1068

1198/1199 –  voir 1070

1208/1209 –  voir 548

1210/1211 –  voir 550

1212/1213 –  voir 544

1214/1215 –  voir 546

1216/1217 –  voir 548

1218/1219 –  voir 550

1220/1221 –  voir 1076

1222/1223 –  voir 1078

1224/1225 – René Delavoye, dit Lavoie, né et décédé à St-Maclou-la-Brière, Haute Normandie, marié avec Isabeau Bélanger. Ils ont eu René Delavoye (1628-1696).

 

1226/1227 – Elie Godin [civ], né à Saintes, Poitou Charentes vers 1621. À environ dix-huit ans, il s’est marié le mardi 22 mars 1639 à La Rochelle, Poitou Charentes [cv] avec Esther Ramage, décédée en 1679 à Sainte-Anne-de-Beaupré (CANADA) [cvi]. Il en eut Anne (1639-1678) et Charlotte Godin (1655-1677).

 

1228/1229 –  voir 552

1230/1231 –  voir 554

1234/1235 –  voir 1086

1236/1237 –  voir 554

1240/1241 –  voir 576

1242/1243 –  voir 578

1244/1245 –  voir 274

1246/1247 –  voir 538

1248/1249 – Simon Savard, marié avec Marguerite Vinante. De là naquit Simon Savard (1623-1664).

 

1250/1251 – Quentin Hourdoville, fils d’Andre (†1630), et d’Inc Inconnue, né à ? (CANADA) vers 1595. À environ vingt ans, il s’est marié le dimanche 15 novembre 1615 à Montreuil, Ile de France [cvii] avec Marie Souhaite, née vers 1595 à ? (CANADA), fille de Pierre, et d’Inc Inconnue. De celle-ci naquit Marie Hourdoville (~1626-1703).

 

1252/1253 –  voir 548

1254/1255 –  voir 550

1256/1257 –  voir 1052

1258/1259 –  voir 1054

1260/1261 – Pierre Bidet, dit Dit Des ROUSSELS [cviii], né à Saintes, Poitou Charentes vers 1610. À environ trente-quatre ans, il s’est marié avant le samedi 31 décembre 1644, jour de la Saint-Sylvestre à Chepniers, Poitou Charentes [cix] avec Marie Allaire, née vers 1615 à Saintes, Poitou Charentes. Ils ont eu Jacques Bidet (~1646-1712).

 

1262/1263 – Georges Desfosses, marié avec Marie Ledoux. Il en a eu Francoise Desfosses (~1649-1711).

 

1268/1269 –  voir 1068

1270/1271 –  voir 1070

1276/1277 – Jean Cloutier [cx], charpentier, fils de Zacharie (1590-1677), seigneur de la Clousterie (sieur de la Clouterie), charpentier, et de Xainte Dupont (~1595-1680), né et baptisé le mercredi 13 mai 1620 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le lundi 16 octobre 1690, à l’âge de soixante-dix ans. À vingt-huit ans, il s’est marié le mardi 21 janvier 1648 à Quebec (CANADA), QC puis, le même jour, religieusement à Quebec (CANADA) avec Marie Martin LESCOSSOIS, née le mardi 10 avril 1635 à Quebec (CANADA), QC, décédée le samedi 25 avril 1699 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, à l’âge de soixante-quatre ans, fille d’Abraham (1589-1664), et de Marguerite Langlois (1596-1665). Son décès survint après quarante-deux ans de mariage. Ils eurent Jean (1652-1709), Xaintes (1653-1725), Marguerite (°~1654), Francoise, Marie (°1655), Marguerite (1656-<1727), Louise (1658-1733), Anne (1659-1714), Marie (~1661-1725), Josephe (1663-1671), Pierre (1667-1702) et Agnes Cloutier (1673-1761).

 

Génération XII

 

2056/2057 –  voir 1088

2058/2059 –  voir 1090

2068/2069 –  voir 1108

2070/2071 –  voir 1110

2072/2073 –  voir 1064

2074/2075 –  voir 1178

2076/2077 –  voir 1068

2078/2079 –  voir 1070

2104/2105 – Guillaume Allaire, né à Chantonnay, Pays de la Loire en 1543, décédé dans la même localité en 1587, à l’âge de quarante-quatre ans, marié avec Inc Inconnue. Ils ont eu Sébastien Allaire (1608-1662).

 

2106/2107 – René Fleurisson, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Inc Inconnue. Naquit de cette femme Perrine Fleurisson (1610-1662).

 

2112/2113 – Pierre Guay, marié avec Marguerite Chevreau. Ils eurent Mathieu Guay (1596-1675).

 

2124/2125 – Noël Pinguet [cxi], fils de Jehan, et de Louise Creste, né à Tourouvre, Basse Normandie vers 1557, mort dès 05 1595. À environ trente-trois ans, il s’est marié en 1590 à ? (CANADA) avec Louise Lambert [cxii]. Il en a eu Henri Pinguet (1590-1671).

 

2126/2127 – Jean Lousche, marié avec Jeanne Lemoyne. Ils eurent Louise De Louche (°1589).

 

2128/2129 – Marsault Simard, fils d’Antoine (~1506-<1588), et de Francoise Berthon, né à Puymoyen vers 1575. À environ vingt ans, il s’est marié vers 1595 à Puymoyen, Poitou Charentes avec Léonarde Berthoulme, née vers 1575 à Puymoyen. Il eut de celle-ci Marsault Simard (°1596).

 

2132/2133 – Guillan Durand, né à Pézenas, Languedoc – Roussillon vers 1570. À environ dix-neuf ans, il s’est marié vers 1589 à Pézenas, Languedoc – Roussillon avec Louise Bertrand, née en 1568 à Pézenas, Languedoc – Roussillon, décédée le samedi 17 mars 1663 à Pézenas, à l’âge de quatre-vingt-quinze ans. De là naquit Louis Durand (°1590).

 

2142/2143 – Guillaume Langlois, né à Saint-Léonard-des-Parcs, Basse Normandie en 1575, décédé à Quebec (CANADA) le jeudi 27 juillet 1634, à l’âge de cinquante-neuf ans. À vingt ans, il s’est marié en 1595 à Saint-Léonard-des-Parcs avec Jeanne Millet, née en 1570 à Saint-Léonard-des-Parcs, y décédée le vendredi 18 mai 1629, à l’âge de cinquante-neuf ans. Leur union dura trente-quatre ans. Il en a eu Marguerite (1596-1665), Francoise (°1599), Marie (1600-1661), Noël (1606-1684) et Jean Langlois (1608-1658).

 

2152/2153 – Pierre Roussin, né à Tourouvre, décédé dans la même localité le jeudi 26 juin 1603, marié avec Jeanne Nyeullé, née vers 1570 à ? (CANADA) [cxiii]. Il eut de sa conjointe Jean Roussin (1597-1681). Pierre s’est marié une seconde fois avec Jeanne Nyeulle, décédée en 1636 à Tourouvre.

 

2156/2157 – Jacques Paradis, né à Mortagne en 1580, décédé dans la même localité le mercredi 11 février 1632, à l’âge de cinquante-deux ans. À dix-neuf ans, il s’est marié en 1599 à Mortagne-au-Perche avec Michelle Lepelle, née vers 1580 à Mortagne-au-Perche, y décédée en 1632 [cxiv]. Leur union dura trente-trois ans. Il eut de sa conjointe Pierre Paradis (1604-1675).

 

2158/2159 – Jean Guyon, dit Du Buisson [cxv], sieur, fils de Jacques (1562-1623), et de Marie Huet (1568-1626), né à Tourouvre, Basse Normandie le vendredi 15 septembre 1592, baptisé le lundi 18 septembre 1592 au même lieu, décédé à Beauport (CANADA), QC le mercredi 30 mai 1663, inhumé à Quebec (CANADA), QC le dimanche 3 juin 1663, à l’âge de soixante et onze ans, marié avec Mathurine Robin. Il en eut Barbe (1617-1700), Jean (1619-1694), Andree (°1620), Simon (1621-1682), Marie (1624-1696), Claude (1629-1694), Denis (1631-1685), Michel (°1634), Francois (1635-1718), Noël (1638-1638) et Francoise Guyon (°1639).

 

2160/2161 – Simon Fortin, né à St-Cosme-en-Vairais, Pays de la Loire en 1569, décédé le lundi 10 avril 1617et inhumée le jour même dans la même localité, à l’âge de quarante-huit ans, marié avec Valérie Inconnue. Il eut pour enfant Julien Fortin (~1599-1678).

 

2162/2163 – Gervais Lavye [cxvi], marié avec Inc Inconnue. Il eut de sa conjointe Marie Lavye (~1601-1628).

 

2164/2165 – Guillaume Gamache, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Inc Inconnue. Il eut pour enfant Nicolas Gamache (°~1601).

 

2176/2177 – Jehan Perron, décédé à La Rochelle vers 1580, marié le jeudi 7 mars 1577 à La Rochelle [cxvii] avec Marie Pineau, née vers 1560 à La Rochelle, y décédée vers 1623 [cxviii]. Leur union dura trois ans. Il en a eu Jean Perron (~1578-~1616).

 

2224/2225 –  voir 2128

2228/2229 –  voir 2132

2238/2239 –  voir 2142

2264/2265 –  voir 1088

2266/2267 –  voir 1090

2280/2281 –  voir 2152

2284/2285 –  voir 2156

2286/2287 –  voir 2158

2296/2297 –  voir 1108

2298/2299 –  voir 1110

2304/2305 – Barnabé Gagnon, né à Tourouvre, Basse Normandie en 1540, décédé dans la même localité le samedi 28 octobre 1581, à l’âge de quarante et un ans. À trente et un ans, il s’est marié en 1571 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie [cxix] avec Francoise Creste, née en 1551 à Tourouvre, y décédée le samedi 28 octobre 1581, à l’âge de trente ans. Leur union dura dix ans. Naquirent de celle-ci Jean et Pierre Gagnon (1572-~1630).

 

2306/2307 – Gervais Roger, né et décédé à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie, marié avec Marion Aubert. De là naquit Renée Roger (1580-1647).

 

2328/2329 –  voir 2152

2332/2333 –  voir 2156

2334/2335 –  voir 2158

2352/2353 –  voir 2128

2366/2367 –  voir 2142

2384/2385 –  voir 2128

2388/2389 –  voir 2132

2398/2399 –  voir 2142

2424/2425 –  voir 1088

2426/2427 –  voir 1090

2440/2441 –  voir 2152

2444/2445 –  voir 2156

2446/2447 –  voir 2158

2460/2461 –  voir 1108

2462/2463 –  voir 1110

2472/2473 –  voir 1108

2474/2475 –  voir 1110

2480/2481 –  voir 1152

2482/2483 –  voir 1154

2484/2485 –  voir 1156

2486/2487 –  voir 1158

2488/2489 –  voir 548

2490/2491 –  voir 550

2492/2493 –  voir 1076

2494/2495 –  voir 1078

2500/2501 – Andre Ourdouille, décédé à Montreuil, Ile de France le vendredi 8 mars 1630, marié avec Inc Inconnue. De là naquit Quentin Hourdoville (°~1595).

 

2502/2503 – Pierre Souhaite, né et décédé à ? (CANADA), marié avec Inc Inconnue. Il eut de celle-ci Marie Souhaite (°~1595).

 

2512/2513 –  voir 2104

2514/2515 –  voir 2106

2542/2543 –  voir 2142

2552/2553 – Zacharie Cloutier [cxx], seigneur de la Clousterie (sieur de la Clouterie), charpentier, fils de Denis (†1634), et de Renée Brière (~1570-1608), né à Mortagne-au-Perche, St. Jean de Mortagne le samedi 18 juillet 1590 [cxxi], décédé à Chëteau-Richer (CANADA), QC le vendredi 17 septembre 1677, inhumé le lendemain en la même localité, à l’âge de quatre-vingt-sept ans. À vingt-six ans, il s’est marié le lundi 18 juillet 1616 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie [cxxii] avec Xainte Dupont, née vers 1595 à Mortagne-au-Perche, paroisse Saint-Jean, décédée le samedi 13 juillet 1680 à Chëteau-Richer (CANADA), QC, fille de Paul (~1569-1608), et de Perrine Inconnue (°1571) [cxxiii]. Son décès survint après soixante et un ans de mariage. Il en a eu Zacharie (1617-1708), Jean (1620-1690), Sainte (1622-1632), Anne (1625-1646), Anne (1626-1648), Charles (1629-1709) et Louise Cloutier (1631-1699).

 

2554/2555 –  voir 1070

Génération XIII

 

4112/4113 –  voir 2176

4144/4145 –  voir 2128

4158/4159 –  voir 2142

4248/4249 – Jehan Pinguet, marié le dimanche 8 juillet 1554 à Tourouvre, Basse Normandie avec Louise Creste. Il en a eu Noël Pinguet (~1557-<1595).

 

4256/4257 – Antoine Simard, né à Puymoyen vers 1506, mort dès 1588. À environ soixante-dix ans, il s’est marié vers 1576 à Puymoyen, Poitou Charentes avec Francoise Berthon. De celle-ci naquit Marsault Simard (°~1575). Antoine s’est marié une seconde fois avec Marguerite Sožlot.

 

4316/4317 – Jacques Guyon [cxxiv], né à Tourouvre, Basse Normandie le dimanche 1er février 1562 [cxxv], décédé à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie le vendredi 29 septembre 1623, jour de la Saint-Michel, à l’âge de soixante et un ans. À vingt et un ans, il s’est marié le lundi 15 avril 1583 à Mortagne-au-Perche, Basse Normandie avec Marie Huet, née le mardi 6 janvier 1568 à Mortagne-au-Perche, y décédée le jeudi 26 février 1626, à l’âge de cinquante-huit ans, fille de Guillaume (°1542), et de Madeleine Avrard (1546-1642). Son décès survint après quarante ans de mariage. Il eut pour enfant Jean Guyon (1592-1663).

 

4448/4449 –  voir 4256

4528/4529 –  voir 2176

4572/4573 –  voir 4316

4668/4669 –  voir 4316

4704/4705 –  voir 4256

4768/4769 –  voir 4256

4848/4849 –  voir 2176

4892/4893 –  voir 4316

4960/4961 –  voir 2304

4962/4963 –  voir 2306

4984/4985 –  voir 2152

4988/4989 –  voir 2156

4990/4991 –  voir 2158

5104/5105 – Denis Cloutier, décédé à Mortagne-au-Perche le lundi 11 décembre 1634, marié en 1586 à Mortagne-au-Perche, église Saint-Jean avec Renée Brière, née vers 1570 à Mortagne-au-Perche, paroisse Saint-Jean, décédée en avril 1608 à Mortagne-au-Perche. Leur union dura vingt-deux ans. Naquit de cette femme Zacharie Cloutier (1590-1677). Après environ un an de veuvage, une seconde fois. Il s’est marié le lundi 3 novembre 1608 à Mortagne-au-Perche avec Jeanne Rahir [cxxvi].

 

5106/5107 – Paul Dupont [cxxvii], fils de Denis (°~1540), et de Xainte Aubry (°~1540), né à Mortagne-au-Perche vers 1569, décédé dans la même localité le mardi 8 avril 1608 [cxxviii]. À environ vingt-six ans, il s’est marié vers 1595 probablement à avec Perrine Inconnue, née en 1571 probablement à. Ils ont eu Xainte Dupont (~1595-1680).

 

5110/5111 –  voir 2142

Génération XIV

 

8288/8289 –  voir 4256

8634/8635 – Guillaume Huet, né à Caen en 1542, décédé à ? (CANADA), marié avec Madeleine Avrard, née en 1546 à Caen, décédée en 1642 à ? (CANADA), à l’âge de quatre-vingt-seize ans. Ils ont eu Marie Huet (1568-1626).

 

9146/9147 –  voir 8634

9338/9339 –  voir 8634

9786/9787 –  voir 8634

9980/9981 –  voir 4316

10212/10213 – Denis Dupont, né à Mortagne-au-Perche vers 1540. À environ vingt ans, il s’est marié vers 1560 à ? (CANADA) avec Xainte Aubry, née vers 1540 à Mortagne-au-Perche. Ils ont eu Paul Dupont (~1569-1608).

 

Génération XV

 

19962/19963 –  voir 8634

©º°¨¨°º©

 


[i]                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           .

[ii] Charlotte a épousé en 1815 Agapit Tremblay.

[iii] BIRTH: St-Louis.

[iv] Ou 1728.

[v] Catherine a épousé en 1767 Michel Cloutier.

[vi] Son père mourut après lui.

[vii] François et son épouse sont décédés en mÉme temps des suites de la picote.

[viii] RECENSEMENT-CENSUS(1667): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 (Benjamin Sulte)</i><br><a href= »http://bibnum2. banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> page 86 du document.pdf: Daniel Perron, 28; Louise Gargotin, sa femme, 30; <B>Antoine, 3</B>; 5 arpents en valeur.

[ix] Antoine avait été conçu cinq mois avant le mariage de ses parents qui avait eu lieu le samedi 26 juillet 1664. Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie-Louise Gargottine, sa mère qui l’éleva.

[x] Ou 1691.

[xi] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Louise Gagne, sa mère qui l’éleva.

[xii] Agnes a épousé en 1727 Joseph Tremblay, fils de Michel et de Genevieve Bouchard, qui lui a donné Joseph Tremblay.

[xiii] Marie-Louise a épousé en 1712 Jean-Jacques Gauvin.

[xiv] NAISSANCE-BIRTH: Cap-TourmenteBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Capitaine de milice.

[xv] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Louise Gagne, sa mère qui l’éleva.

[xvi] Encore mineur lors du décès de ses père et mère, un tuteur dut pourvoir à son éducation.

[xvii] Ou le 11 octobre.

[xviii] Catherine a épousé en 1726 Joseph Delavoye, fils de René et d’Anne Godin.

[xix] Fils de Gaston Guay, qui donnait naissance au nom Castonguay.

[xx] Date historique (21 janvier 1681 : création du ballet  » Le triomphe de l’Amour  » de Lully).

[xxi] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>pierre Cimar dit lombrette – 64 Maçon</B></I>; Marie Racine – 20 sa femme; pierre Cimar – 3 fils; Noel Cimar – 16 mois Fils.RECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b>Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> page 30 du document.pdf (Seigneurie de Beaupré): Pierre simard, maçon, 60; <B>Noël Simard 46</B>; Madeleine Racine, sa femme, 32; enfants: Noël 19, Etienne 17, Marie 14, Pierre 13, Françoise 11, Joseph 10, Augustin 8, François 6,Rosalie 1; 3 fusils; 20 bÉtes ê cornes; 30 arpents en valeur.

[xxii] Noël était né avant le mariage de ses parents qui avait eu lieu le dimanche 2 décembre 1635.

[xxiii] Marie-Madeleine a épousé en 1661 Noel Simard dit Lombret, fils de Pierre et de Suzanne Durand dit Chevigny, qui lui a donné Joseph et Marguerite Simard.

[xxiv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b>.. 5 filsRECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> 20.

[xxv] Madeleine-Marie a épousé en 1685 Pierre Tremblay, qui lui a donné Rosalie, Louis, Francois Xavier et Augustin Tremblay.

[xxvi] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jullien Fortin – 50 boucher habittant; Geneviefve gamache – 30 sa femme; barbe Fortin – 12 fille; Charles Fortin – 10 fils; Eustache Fortin – 8 fils; <B>Jacques Fortin – 6 fils</B>; geneviefve Fortin – 4 fille; Joseph Fortin – 2 fils; Marie Fortin – 4 mois Fille et Nicolas palmy – 25 domestique Engaigé.

[xxvii] NAISSANCE-BIRTH: Né au Temple Calviniste de Dompierre et BourgneufBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Commis et commissionnaire; il est fils naturel. Une plaque commémorative a été dévoilée en 1995 au Musée maritime de La Rochelle et l’Allée François-Perron a été inaugurée au quartier des Minimes ê La Rochelle en 1999.RECENSEMENT-CENSUS(1667): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 (Benjamin Sulte)</i><br><a href= »http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> page 86 du document.pdf: <B>Daniel Perron, 28</B>; Louise Gargotin, sa femme, 30; Antoine, 3; 5 arpents en valeur.

[xxviii] Le chëteau de Dompierre

Les réformés de Bourgneuf possédaient un temple avant 1604. Il est certain qu’il fut détruit en mÉme temps qu’une grande partie du village vers 1621-1624, au cours des événements dont furent témoins les environs de La Rochelle. Dès 1636, l’église réformée de Bourgneuf se joint ê celle de Dompierre, o le prÉche se poursuit jusqu’en 1685 pour les deux communautés. La seigneurie de Dompierre (aujourd’hui Dompierre-sur-mer) fit construire un temple touchant la préclôture du chëteauau lieu dit Belle-Croix sur la route de Sainte-Soulle. En 1681, l’intendant Demuin signale que la veuve du sieur de Saint-Marsault fait faire l’exercice de la religion réformée dans son chëteau de Dompierre (aujourd’hui : lieu dit Monplaisir).

[xxix] Marie-Louise a épousé en 1679 Charles-Louis Alain.

[xxx] NAISSANCE-BIRTH: St-MaloBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: <a href= »http://www. unicaen.fr/mrsh/prefen/fichePion.php?id=11396″>Engagé</a> de Noël Juchereau (ct Tourouvre, 09-04-1647)IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1647<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i><br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir la page / <i>See the page</i></a> /<b>Note:</b> TREMBLAY, Pierre (fiche 243978)RECENSEMENT-CENSUS(1666):<br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> 40 habitantRECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Anne-de-Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> 60; 1 fusil; 16 bÉtes ê cornes; 10 arpents en valeur.

[xxxi] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Premier colon ê s’établir ê Petite-Rivière-St-François en 1675 (28 mai); il arrivait de Ste-Anne-de-Beaupré. / <i>First colonist to be settled in Petite-Rivière-St-François in 1675 (May 28); he was coming from Ste-Anne-de-Beaupré.</i>NAISSANCE-BIRTH: Ancienne région: PercheRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Claude Bouchard – 40 tailleur d’habits; Louise Gasnier – 24 Sa femme; Marie Bouchard – 6 fille; Jacques Bouchard – 4 fils et Margueritte Bouchard – 4 mois fille.

[xxxii] Le 30 octobre 1653, ê la maison de Louis Gagné, le notaire Auber fit la lecture du contrat de mariage entre Claude Bouchard dit « Le petit Claude » et Louise Gagné alors ëgée de 11 ans seulement. La bénédiction nuptiale de Claude et Louise ne fut donnée que le 25 mai 1654 ê la maison du beau-père Gagné, par le R.P. Paul Ragueneau.

[xxxiii] BAPTæME-CHRISTENING: St-MartinBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Potier d’étainIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1671<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> HERVâ / HERVET, Sébastien  (fiche 242051).

[xxxiv] Francoise a épousé en 1676 Louis Marien, qui lui a donné Francoise Marien.

[xxxv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Voir sa biographie sur le site/ <i>See biography on Website</i> <b>Grandes Familles</b> de / <i>of</i> <a href= »http://lesoleil. cyberpresse.ca/journal/2005/08/14/les_grandes_familles/05074_robert_dufour_de_lisieux_a_charlevoix.php »>Cyberpresse</a>.

[xxxvi] Louise a épousé en 1726 Guillaume Boily, qui lui a donné Jean-Baptiste Boily.

[xxxvii] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jean Gaignon – 55 habittant; Margueritte Cochon – 46 sa femme; Jeanne Gaignon – 24 Fille; <b.Jean Gaignon – 18 Fils</b>; Germain Gaignon – 13 fils; Raphael Gaignon – 10 fils; Marie gaignon – 5 fille et Etienne Mesny – 22 domestique Engaigé.

[xxxviii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marguerite Cauchon, sa mère qui l’éleva.

[xxxix] Marguerite a épousé en 1689 Antoine Darde, qui lui a donné Anne Darde.

[xl] Marie-Madeleine a épousé en 1661 Noël Simard, fils de Pierre et de Suzanne Durand, qui lui a donné Pierre, Noël, Marie-Madeleine, Etienne, Francoise, Augustin, Francois, Rosalie, Paul, Jean, Marie-Madeleine et Catherine Simard.

[xli] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Capitaine de miliceRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> René de la Roy (de la Voye) – 33 habittant; Anne Godin – 28 Sa femme; <B>René de laroy (de la Voye) – 9 fils</B>; Jean de laroy (de la Voye) – 6 fils; Annede laroy (de la Voye) – 2 fille.

[xlii] NAISSANCE-BIRTH: Montreuil-sous-Bois (St-Pierre)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jean Reaume dit de Paris – 24 habittant; Marie Olirdouil – 40 sa femme vefve de simon Savard; Simon Savard – 11 fils; <B>Jean Savard – 8 fils</B>; Marie Savard – 5 fille.

[xliii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie Hourdoville, sa mère qui l’éleva.

[xliv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Ste-Famille,L’Île-d’Orléans,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/isle_dorleans.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b>.. 1 mois, fils.

[xlv] Cm 1691-08-15 (greffe François Genaple de Bellefonds).

[xlvi] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Robert parrée – 40 habittant; Francoise Lours (Lehoux)40 sa femme; Louise parrée – 12 fille; <B>Jean parrée – 10 fils</B>; Joseph parrée – 8 fils; Noel parrée – 6 fils; Marie parrée – 4fille; Margueritte parrée – 3 fille; Anne parrée – 3 mois fille et francois Thibaut – 18 Engaigé domestiqu.

[xlvii] Geneveive a épousé en 1720 Francois Paré, fils de Jean et de Jeanne Racine.

[xlviii] <TABLE RULES= »ROWS » ALIGN= »CENTER » style= »font-family: arial; font-size: 16px; border: 5px outset green; width: 90%; background-image: url(http://freepages. genealogy.rootsweb.com/~rdallaire/Images/ghost-tree.jpg);  » CELLSPACING= »1″ CELLPADDING= »5″ ><!– Biographie –><TR><TD style= »width: 15%; font-family : vardena; color : #800000; font-size : 17px; font-weight : bold; text-align:center; »>Biographie</TD><TD style= »width: 85%; font-family : Comic Sans MS; color : #800000; font-size : 16px; text-align:justify; »>Charles Allaire (ou Dallaire) est l’un des <a href= »http://www.genealogie.umontreal.ca/fr/Pionnier.asp?607″ target= »_blank »>pionniers</a> de la Nouvelle-France originaire de St-Philbert-du-Pont-Charrault. Je vous invite ê consulter lafiche très détaillée faite par le <a href= »http://www.unicaen.fr/mrsh/prefen/fichePion.php?id=125″ target= »_blank »>Programme de Recherche sur l’âmigration des Français en Nouvelle-France</a>. Consultez aussi le <a href= »http://www.fichierorigine.com/detail.php?id=32″ target= »_blank »>fichier Origine</a> par Marcel Fournier, Archives nationales du Québec. Voir sa biographie complète dans le volume <A HREF= »http://www.allaire-dallaire-genealogy.phildallaire.net/Allaire-Dallaire-Book/pdf/Charles_Allaire_French.pdf » TARGET= »_blank »>Les Allaire Dallaire d’Amérique</A> par Vilotte Allaire qui peut Étre consulté en ligne sur le site de <A HREF= »http://www.dallaire.ca/genealogy/ » TARGET= »_blank »>Philip John Dallaire</A>.</TD></TR><!– Mariage –><TR><TD style= »width: 15%; font-family : vardena; color : #800000; font-size : 17px; font-weight : bold; text-align:center; »>Mariage</TD><TD style= »width: 85%; font-family : Comic Sans MS; color :#800000; font-size : 16px; text-align:justify; »>Charles a d’abord passé un contrat de mariage le 23 juillet 1762 avec Françoise Chapelain devant Guillaume Guillaume Audouart; ce contrat a toutefois été annulé suite au désistement d’une des parties. Il a ensuite passé un nouveau contratde mariage avec Catherine Fièvre le 31 octobre 1663 devant Pierre Duquet; le mariage a été célébré le 10 novembre suivant en la paroisse Notre-Dame de Québec.</TD></TR><!–Recensement –><TR><TD style= »width: 15%; font-family : vardena; color : #800000; font-size : 17px; font-weight : bold; text-align:center; »>Recensement</TD><TD style= »width: 85%; font-family : Comic Sans MS; color : #800000; font-size : 16px;text-align:justify; »><ul><li>Recensé ê l’Île d’Orléans en 1666. Il est alors marié et qualifié d’habitant; il vit avec sa femme et deux jeunes enfants. Consultez la fiche du recensement sur le site <A HREF= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/isle_dorleans.html » TARGET= »_blank »>Alberta Families History Society</A>.</li><li>Recensé ê Ste-Famille de l’Île d’Orléans en 1667. Il est alors marié et il vit avec sa femme et un enfant; il possède une tÉte de bétail et 6arpents en valeur. Consultez la fiche durecensement extrait du volume <A HREF= »http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/numtxt/59302-4.pdf » TARGET= »_blank »>Histoire des Canadiens-français</A> par Benjamin Sulte (page 86, 1<SUP>ère</SUP> colonne, dudocument PDF.</li><li>Recensé ê St-Laurent de l’Île d’Orléans en 1686. Il est alors marié et il vit avec sa femme et 7 enfants; il pssède 1 fusil, 4 bÉtes ê cornes et 10 arpents en valeur. Consultez la fiche du recensement extrait duvolume <A HREF= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf » TARGET= »_blank »>Histoire des Canadiens-français</A> par Benjamin Sulte (page 37, 2<SUP>ère</SUP> colonne, du document PDF.</li></ul></TD></TR></TABLE>.

[xlix] Paroisse Notre-Dame<br>cm 1663-10-31 (greffe Pierre Duquet).

[l] Il achète le 19 novembre 1678 le fief St-François a Jacques bourdon et a Charles Aubert. Sa veuve Jeanne Prévost le vend a son neveu Jean-Baptiste Prévost le 3 décembre 1691.

[li] BAPTæME-CHRISTENING: St-Nicolas-des-ChampsBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Sergent de la garnison de Trois-Rivières.

[lii] Francoise a épousé en 1645 Pierre Delaunay, qui lui a donné Henri Delaunay et s’est alliée avec Vincent Poirier-Bellepoire, qui lui a donné Anne Poirier-Bellepoire.

[liii] RECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www. fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> page 30 du document.pdf (Seigneurie de Beaupré): <B>Pierre simard, maçon, 60</B>; Noël Simard 46; Madeleine Racine, sa femme, 32; enfants: Noël 19, Etienne 17, Marie 14, Pierre 13, Françoise 11, Joseph 10, Augustin 8, François 6,Rosalie 1; 3 fusils; 20 bÉtes ê cornes; 30 arpents en valeur.

[liv] Ancienne région d’Angoulème.

[lv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>Estienne Racine – 59 habittant</B></I>; Margueritte Martin – 41 Sa femme; Noel Racine – 22 fils; Louise Racine – 25 fille; Magdelaine Racine – 20 fille; francois Racine – 16 fils; Margueritte Racine – 14 fille; pierre Racine – 11 fils; Jeanne Racine – 6 fille; Estienne Racine – 3 fils et Nicolas delage – 24 domestique Engaigé.

[lvi] NAISSANCE-BIRTH: St-Aubin.

[lvii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Ami de Claude Bouchard (Le Petit Claude)IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1650<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> FORTIN / BELLEFONTAINE, Julien(fiche 241549)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>Jullien Fortin – 50 boucher habittant</B></I>; Geneviefve gamache – 30 sa femme; barbe Fortin – 12 fille; Charles Fortin – 10 fils; Eustache Fortin – 8 fils; Jacques Fortin -6 fils; geneviefve Fortin – 4 fille; Joseph Fortin – 2 fils; Marie Fortin – 4 mois Fille et Nicolas palmy – 25 domestique Engaigé.

[lviii] Le mariage a eu lieu au Cap-Tourmente et enregistré ê Québec.

[lix] Marguerite a épousé en 1670 Francois Biville et a épousé en 1676 Bernard Gonthier, qui lui a donné Denis, Louis, Jean-Baptiste et Hélène Gonthier.

[lx] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Né ê la Rochelle en 1615, de Jean Péron et de Marie Peneau, il devint un armateur cossu, commerça avec le Canada et y fit la pÉche de la morue. Il fit plusieurs voyages en Nouvelle-France. Il a une fort belle signature et un paraphe élégant. Son fils Daniel qu’il eut de Jeanne Suire l’accompagna sans doute et s’établit ê Québec. Il épousa le 26 février 1664, au Chëteau-Richer, Louise Gargottin, fille deJacques Gargottin et de Françoise Bernard, de La Rochelle, après avoir fait abjuration des erreurs de Calvin le 6 décembre 1663, ê Québec.

[lxi] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant ê l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[lxii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Tisserand.

[lxiii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Les généalogistes Gérard Lebel et Aimé Gagné ont tous 2 raconté la fin mystérieuse de Louis Gagné. Cet homme ê son affaire, aimé et respecté de tous ses concitoyens, ne méritait pas un sort aussi cruel.<br><br>En résumé, disons qu’aux printemps de 1660 et 1661, des bandes d’Iroquois, des Agniers, venus d’aussi loin que l’âtat de New-York, ravagent la côte de Beaupré. Les colons qu’ils ne tuent pas sur place, ils les amènent dansleurs villages pour mieux les martyriser.<br><br>Toujours est-il qu’au début de juin 1661, Louis Gagné et Louis Guimont, son 3ème voisin, disparaissent sans laisser de traces. On ne les reverra jamais. On apprendra plus tard qu’ils sont tombés auxmains des Iroquois.IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1644<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> GAGNâ / GASNIER, Louis  (fiche 241616).

[lxiv] Marie a épousé en 1666 Paul De Rainville.

[lxv] RECENSEMENT-CENSUS(1681): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Québec,Cap. -Nat,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Histoire des Canadiens-français, 1608-1880 : origine, histoire, religion, guerres, découvertes, colonisation, coutumes (Sulte, Benjamin))</i><br><a href= »http://www.fmed.ulaval.ca/~senecal/recensements/R1681.pdf »>Voir la trancription / <i>See the transcript</i></a> / <b>Note:</b> page 8 du document.pdf (Basse ville de Québec): <B>Claude Phélipot, tailleur, 42</B>; Jeanne Hénard, sa femme, 42; enfants: Jeanne 5, Anne 13, Jacques 9, Louise 8; 1 fusil.BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Tailleur d’habits arrivé avec sa femmes et ses enfants.

[lxvi] St-Jacques.

[lxvii] NAISSANCE-BIRTH: Paroisse Notre-DameDâCéS-DEATH: Hôpital Hotel-DieuRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Marie Michel – 40 vefve de feu (Louis) gaignier; Louise gaignier – 24 fille; Marie Gaignier – 22 fille; pierre gaignier -20 fils;ollivier Gaignier – 18 fils; Anne gaignier – 12 fille; Louisgaignier – 10 fils; <B>Ignace Gaignier – 8 fils</B> et Jouachin Gaignier – 6 fils.

[lxviii] Encore mineur lors du décès de son père, ce dut être Marie Michel, sa mère qui l’éleva.

[lxix] Louise a épousé en 1716 Antoine Buteau.

[lxx] BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinIMMIGRATION: IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1640<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> GAGNON, Jean  (fiche 241622)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <b>Jean Gaignon – 55 habittant</b>; Margueritte Cochon – 46 sa femme; Jeanne Gaignon – 24 Fille; Jean Gaignon – 18 Fils; Germain Gaignon – 13 fils; Raphael Gaignon – 10 fils; Marie gaignon – 5 fille et Etienne Mesny – 22 domestiqueEngaigé.

[lxxi] BAPTæME-CHRISTENING: St-BarthélémyRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <b>Robert droŸin – 60 briquetier</b>; Marie Chapellier – 42 sa femme; Geneviefve droŸin – 23 fille; Jeanne droŸin – 20 fille; Nicolas droŸin – 14 fils; pierre droŸin – 12 fils; Margueritte droŸin – 10 fille; Estienne droŸin – 8 fils; Catherine droŸin – 6 fille; Jean baptiste droŸin – 4 fils.

[lxxii] Premier contrat de mariage dressé en Nouvelle-France.

[lxxiii] Anne s’est alliée avec Pierre Petit.

[lxxiv] Marie s’est alliée avec Pierre Petit.

[lxxv] BAPTæME-CHRISTENING: St-MaclouIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1656<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> LAVOIE (De), René  (fiche 242353)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>René de la Roy (de la Voye) – 33 habittant</B></I>; Anne Godin – 28 Sa femme; René de laroy (de la Voye) – 9 fils; Jean de laroy (de la Voye) – 6 fils; Anne de laroy (de la Voye) – 2 fille.

[lxxvi] Paroisse Notre-Dame.

[lxxvii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Biographie de Bernard Gontier, arrivé en Nouvelle-Franceprobablement en 1653 surle mÉme bateau que mgr de Laval. <br>Réf.: <a href= »http://www.association-gauthier.org/pages/bernard/bernardbiographie.html »>Associationdesfamilles gauthier</a>.NAISSANCE-BIRTH: St-SéverinRECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Les domestiques de Monseigneur l’evesque demeurons sur sa terre aud. lieu: pierre le Marchant – 28 travaillant; pierre Roberge – 18 Tisseran en toille; pierre Rondeau – 28 travaillant; le Nomme Lapointe – 27 travaillant; Guillaume le liepvre – 50 travaillant; le Nomme dubé – 33 travaillant; Francois Biville – 40 menuisier; Louis Bibet – 38 charpentier; Jean paul – 24 masson; Simon du Verger – 34 travaillant; Martin grat – 28 travaillant; <B>Bernard gontier – 26 Cordonnier</B>.

[lxxviii] Paroisse Notre-Dame.

[lxxix] Marguerite a épousé en 1670 Francois Biville et a épousé en 1670 Francois Biville-Lepicard, fils de Francois et de Jeanne Magnon, qui lui a donné Catherine Biville.

[lxxx] Originaire de St-Pierre de Montreuil-sous-Bois, ar. Bobigny, archev. Paris(Seine-St-Denis). – BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Voir sa biographie sur le site/ <i>See biography on Website</i> <b>Grandes Familles</b> de / <i>of</i> <a href= »http://lesoleil.cyberpresse.ca/journal/2005/07/03/les_grandes_familles/04367_racines_robustes_chez_les_savard.php »>Cyberpresse</a>NAISSANCE-BIRTH: Montreuil-sous-Bois (St-Pierre)IMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1663<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> SAVARD, Simon  (fiche 243761).

[lxxxi] St-Pierre-et-St-Paul.

[lxxxii] Marie a épousé en 1665 Jean Rhéaume, qui lui a donné Marie-Madeleine Rhéaume.

[lxxxiii] NAISSANCE-BIRTH: Ancienne province d’Aunis & SaintongeBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Soldat du Régiment de Carignan, Compagnie Abraham de Maximy, il serait arrivé en Nouvelle-France en 1665.

[lxxxiv] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> Jean Cloustier – 47 charpentier; Marie Martin – 31 sa femme; <b>Jean Cloutier – 14 fils</b>; Marie Cloustier – 12 fille; Louise Cloustier – 8 fille; Anne Cloustier – 7 fille; Xaincte Cloustier – 5fille; Joseph Cloustier – 3 fille (?) et Francois Garinet – 22 domestique Engaigé.

[lxxxv] NAISSANCE-BIRTH: Ancienne province du Poitou.

[lxxxvi] Ou 1628commune de Chantonnay.

[lxxxvii] BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinBIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Marchand, arrivé en Nouvelle-France en 1634.

[lxxxviii] St-Aubin.

[lxxxix] Ancienne région d’Angoulème.

[xc] Ozanne a épousé avant 1625 Leurauld Gaultier.

[xci] Il immigra au Canada ê Tadoussac le 30 aout 1619.

[xcii] Marguerite a épousé en 1665 René Branche.

[xciii] BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1650<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> ROUSSIN, Jean (fiche 243654).

[xciv] St-Aubin.

[xcv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Maëtre-coutelierBAPTæME-CHRISTENING: Notre-DameIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1653<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> PARADIS, Pierre  (fiche243162)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Québec(Beauport),Cap.-Nat,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beauport.html »>Voirla page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <B><I>pierre paradis – 55 coutellier, habittant</I></B>; Marie guyon – 46 sa femme; Jacques paradis – 20 armurier, fils; Guillaume paradis – 18 fils; pierre paradis – 15 fils; Magdelaineparadis -13 fille; Jean paradis – 12 fils; Marie Magdelaine paradis – 10 fille; Jean paradis – 7 fils et Louise paradis – 4 fille.

[xcvi] Barbe a épousé en 1632 Pierre Paradis, qui lui a donné Jean Paradis.

[xcvii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Boucher.

[xcviii] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Il s’est marié avec Jacqueline Cadotte ê St-Illiers-la-Ville (St-Hilaire) peu après des bans publiés ê Bréval (St-Laurent) le 09-07-1629. Il rentre en France avant 1676.NAISSANCE-BIRTH: St-Hilaire.

[xcix] Vincente a épousé en 1637 Méry Pasquier, qui lui a donné Maurice et Rene Paquet.

[c] En novembre 1638, soit exactement dix ans après de Grand Siège deLaRochelle, François Peron est père d’un enfant né hors mariage etprénomméDaniel. La mère est Jeanne Suire, originaire de Surgères enAunis. Pouréviter que la chose s’ébruite, une fille mère faithabituellementbaptiser son enfant ê l’extérieur de la ville. C’est ce quefait Jeanne.

[ci] BIOGRAPHY: Laboureur.

[cii] []Robert is a direct ancestor of Sir Charles Alphonse Pantaleon Pelletier. Ancestor of Charles Pelletier.[]From the Parish of St. Barthelemy, Pin-la-Garenne, Perche, France.

[ciii] BIRTH: Paroisse Saint-âtienne.

[civ] RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www. afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <I><B>hellie godin – 45 Matellot</B></I>; Marie Ramage – 42 sa femme; Anne godin – 18 fille; pierre godin – 16 fils; Charlotte godin – 10 fille et Jacques godin – 8 fils.

[cv] Temple calviniste de la Villeneuve.

[cvi] Esther a épousé en 1639 Elie Godin.

[cvii] St-Pierre-et-St-Paul.

[cviii] BIOGRAPHY: de Chenacsur-Gironde (Charente-Inférieure.

[cix] Diocèse de Saintes (17100).

[cx] [][Broderbund WFT Vol. 2, Ed. 1, Tree #1131, Date of Import: Apr 1, 1997]Occupation: Carpenter.[]Baptismal sponsors were Jehan (Jean) GUION & Marie POUSSET. Occupation: Carpenter.[]1018121 pg 49 family line. LDS descendancy chart H2DK-8L Father. LDS his fami-ly group record 8XXD-XK. An unnamed female child born & baptized 6 Oct 1650at Quebec, buried 7 Oct. Tanguay v1 pg 132[]!BIR-MAR-DEATH:Tanguay, Vol 1, pg 132;Jette, pg 259.

[cxi] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Marchand ê Autheuil.

[cxii] Louise a épousé avant 1590 Jean Fanuel et a épousé en 1606 Louis Guimont.

[cxiii] Jeanne a épousé en 1591 Pierre Roussin.

[cxiv] Michelle s’est alliée avec Jacques Paradis.

[cxv] BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Maçon de profession, il a reçu du seigneur Giffard le fief du Buisson. BAPTæME-CHRISTENING: St-AubinIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 8 aožt 1634<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> GUYON / BUISSON, Jean  (fiche 241993) – Son ancètre direct Jean portait alors le nomde « Guyon ». Il était maëtre-maçon, sa carrière s’est déroulée ê Mortagne jusqu’en 1634, année de son départ pour la Nouvelle-France. 18septembre 1592! Alors que Henri IV tente de conquérir son Royaume, la paroisse de Tourouvre dans le Perche vit un bien modeste événement. Sur les registres paroissiaux, le curé rédige en latin l’acte de baptèmed’un nouveau paroissien: »Johannes filius Jacobi Guyon er Maria eus uxoris.. ». Le père est un notable, la mère s’appelle Marie Huet.On ignore de quoi fut faite la jeunesse du nouveau-né mais l’on retrouve sa trace sur un acte du 18 mai 1614 o il prÉte une somme d’argent êun laboureur d’Autheuil.On le retrouve un an plus tard ê Mortagne. Le curé de la paroisse Saint-Jean note sur son registre: « Le 12 juin 1615, Jehan Guyon, de la paroisse de Tourouvre, et Mathurine Robin, de cette paroisse, ont été épousés. »A42ans, dix jours après la naissance de son dernier enfant, Jean Guyon va céder aux propositions de Robert Giffard, médecin, chantre de l’émigration vers la Nouvelle-France et décide de tout quitter pour faire colonie au pays de la Nouvelle-France.En mars 1634, Jean et les siens, ê l’exception de sa fille Barbe et de son gendre qui rejoindront le reste de la famille ê Beauport en 1652, quittent Mortagne. Embarqués ê Dieppe, lesGuyon parviendront après deux mois de traversée en juin1634 ê l’embouchure du fleuve Saint-Laurent.Au fil des siècles, leurs descendants ont donné naissance ê des générations de Guyon, devenus Guion ou Dion. Elles se sont installées au Québec, au Canada et aux Etats-Unis. Céline Dion est issue de la branche fondée par Jean, le premier fils du maëtre-maçon.source: d’après un article de Michel Ganivet publié dans l’hebdomadaire Le Perche daté du 1er janvier 1998.

[cxvi] Aubergiste, il a acceuilli Robert Giffard, en tournée de recrutement en France, ê l’auberge de Cheval Blanc.

[cxvii] St-Yon.

[cxviii] Marie s’est alliée avec Antoine Richard.

[cxix] St-Aubin.

[cxx] []Beauport), granted the arriere fief(back fee) of LaCloutiererie in Beauport on14 Mar 1634 later sold to Nicolas Dupont 20 Dec 1670(pg 387 sieur de Neuville)ancestor & family in France(DBC I 238,MSGCF(116):106-113,AG-Or. LDS reel 1018121 pg 49 family line. LDS his descendancy chart H2DK-BL(34 pgs). LDSpedigreechart 8P84-VK Jean Cloutier(BK#2203), him H2DK-8L. Tanguay v1 pg 132[]Arriving August 8, 1634, he settled in Beauport at the manor of Robert Giffard. He later moved toChateau-Richer.[]Five of Zacharie Cloutier’s and Saincte Dupont’s children were baptised in France, at St. Jean de Mortagne:Zacharie   8/16/1617Jean   5/13/1620Saincte   11/1/1622Anne   1/19/1626Charles   5/3/1629[]!BIR-MAR-DEATH:Jette pg 259;Tanguay, Vol 1, pg 132[]first came to Chateau Richer – BIOGRAPHIE-BIOGRAPHY: Voir sa biographie sur le site/ <i>See biography on Website</i> <b>Grandes Familles</b> de / <i>of</i> <a href= »http://lesoleil.cyberpresse.ca/journal/2005/08/07/les_grandes_familles/04594_fier_habitant_batisseur_et_rebelle.php »>Cyberpresse</a>NAISSANCE-BIRTH: Ancienne province de Normandie, dont une partie était connue sous le nom du PercheIMMIGRATION: <br><b>Endroit arrivée / <i>Arrival place</i>:</b> Québec,Capitale-Nationale,QC,CAN<br>Date: 1634<br><b>Réf. / <i>Ref.:</b> Fichier origine</i> (Copyright 1998-2006 <a href= »http://federationgenealogie.qc.ca/ »>Fédération québécoise des sociétés de généalogie</a>)<br><a href= »http://www.fichierorigine.com/ »>Voir le site / <i>Go the the site</i></a> / <b>Note:</b> CLOUTIER, Zacharie  (fiche 240944)RECENSEMENT-CENSUS(1666): <br><b>Endroit / <i>Place</i>:</b> Beaupré,La Côte-de-Beaupré,QC,CAN<br><b>Référence / <i>Reference:</b> Alberta Family Histories Society</i><br><a href= »http://www.afhs.ab.ca/data/census/1666/beuapre.html »>Voir la page / <i>See the page</i></a> / <b>Note:</b> <b>Zacarie Cloutier pere – 76 habittant</b>; Xaincte dupont – 70 sa femme.

[cxxi] Source: Planète généalogie adum.

[cxxii] St-Jean.

[cxxiii] Xainte a épousé en 1611 Michel Lermusier.

[cxxiv] Jean Guyon (1592 Tourouvre – 1663 Beauport)Parenté avec Céline Dion  Parenté avec Madonna  Parenté avec Camilla, duchesse de Cornouailles  Parenté avec Stéphane Dion18 septembre 1592 ! Alors que Henri IV tente de conquérir son Royaume, laparoisse Saint-Aubin de Tourouvre dans le Perche vit un bien modeste événement. Sur les registres paroissiaux, le curé rédige en latin l’acte de baptème d’un nouveau paroissien: « Johannes filius Jacobi Guyon er Maria eus uxoris.. ». Le père Jacques est un notable et la mère s’appelle Marie Huet. On ignore de quoi fut faite la jeunesse du nouveau-né mais l’on retrouve sa trace sur un acte du 18 mai1614 o il prÉte une somme d’argent ê un laboureur d’Autheuil. Unan plus tard, le 2juin 1615, il épousera en la paroisse Saint-Jean de Mortagne, Mathurine Robin qui lui donnera huit enfants avant de le suivre en Nouvelle-France. Quand son père décède en 1623, Jean Guyon vend la maison familiale de Tourouvre et se fixe ê Mortagne, prenant sa mère avec lui. Cette dernière disparaëtra trois ans plus tard. Probablement grëce ê un héritage, la famille s’installe dans une plus grande demeure, et la vie continue.Huisserie de la porte d’accès au clocher etescalier en pierre blanche commandée êJean Guyon en 1615 Il exercera la profession de maçon. A 42 ans, dix jours après la naissance de son dernier enfant, Jean Guyon va céder aux propositions de Robert Giffard, médecin, chantre de l’émigration vers la Nouvelle-France et décide de tout quitter pour « faire, par la grëce de Dieu, colonie au pays de la Nouvelle-France. « Si Robert Giffard tient ê le recruter, c’est sans doute parce qu’il maëtrise son métier, et on ne saurait en douter puisqu’en 1615, on lui confie, en sa qualité de maëtre maçon, le soin de doter l’église Saint-Aubin de Tourouvre d’un escalier d’une trentaine de marches conduisant au clocher. Cet ouvrage peut encore Étre admiré de nos jours.Dix ans plus tard, on recourre êses services pour la restauration des murailles de Mortagne, ce qui témoigne également de la confiance dont il jouissait auprès du procureur syndic des habitants de la ville. Les fortifications étaient sans doute fort mal en point, car Mortagne avait changé 22 fois de mains pendant les guerres de Religion!C’est le 14 mars 1634 que Jean Guyon et Zacharie Cloutier s’engagent ê suivre Robert Giffard. Le seigneur promet de leur concéder des fiefs dans sa seigneurie de Beauport. Le notaire Roussel est-il distrait? Il semble que Giffard veut donner«ê chacun d’eux mille arpents de terre», mais le tabellion écrit «ê chacun deux mille arpents». Quand vient lemoment pour le seigneur de respecter ses promesses, les deux pionniers reçoivent respectivement les arrière-fiefs de laCloutièrerieet du Buisson, celui-ci nommé d’après une petite rivière qui l’arrose. Guyon s’attribuera d’ailleurs ce surnom ê particule. De cette erreur, il résultera une vive contestation. Legouverneur Huault de Montmagny intervintet iltrancha la question au bénéfice du seigneur.En mars 1634, Jean et les siens, ê l’exception de sa fille Barbe et deson gendre qui rejoindront le reste de la famille plus tard, quittent Mortagne. Embarqués ê Dieppe, les Guyon parviennent après deux mois de traversée en juin 1634 ê l’embouchure du fleuve Saint-Laurent.Huit des enfants, dont six fils, se marieront et donneront ê la colonie une pléiade de rejetons. Jean, qui prendra le surnom de son père, jette son dévolu sur Elisabeth Couillard (1645), la petite fille de Louis Hébert: 13 enfants. Simon épouse Louise Racine (1653), fille d’âtienne et de Marguerite Martin: six enfants. Claude se marie avec une Parisienne, Catherine Colin (1655), originaire de la mÉme paroisse que l’épouse de Samuel de Champlain, Saint-Germain-l’Auxerrois: 12 enfants.Denis unit sa destinée ê celle d’Elisabeth Boucher (1659), fille de François et de Florence Gareman: neuf enfants.Michel, sieur de Rouvray, charpentier de navires, choisit pour compagne Geneviève Marsolet (1662), fille de Nicolas, qui est sieur de Saint-Aignant, tout d’abord interprète arrivé en 1613 avec Samuel de Champlain, puis propriétaire de plusieursseigneuries dont celle de Bellechasse: 13 enfants. Enfin, François, dit Després, s’allie lui aussi avec une Marsolet, prénommée Marie-Madeleine (1662), la sœur de Geneviève: 12 enfants. Notons que le mariage de ces deux derniers couples estcélébré le mÉme jour, 4 septembre (1662); ils ont signé leur contrat de mariage devant le notaire Audouardle 20 aožt précédent.Les deux filles Guyon doivent relever aussi le défi des familles nombreuses. Barbe, l’aënée de la famille, épouse le maëtre coutelier Pierre Paradis, ê Mortagne, en 1632; le couple a sept enfants avant de passer en Nouvelle-France et il en porte quatre autres ê l’église après son arrivée. Quant ê sa sœur, Marie, elle choisit pour époux un solide Normand, lemaçon François Bélanger, en 1637; celui-ci sera capitaine de milice sur la côte de Beaupré et recevra, en1677, la seigneurie de Bonsecours (L’Islet). Le couple a 12 enfants.Jean Guyon est de toutes les fÉtes religieuses et populaires. Ainsi, le Journal des Jésuites nous apprend que lors de la FÉte-Dieu de 1646, il marche avec un autre migrantpercheron célèbre Zacharie Cloutier ê la tÉte de la procession, et que, ê l’occasion du mariage de Jean Guyon du Buisson, le fils aëné du pionnier, avec Elisabeth Couillard, «il y eut deux violons ê la noce, ce qui ne s’était pas encore vu au Canada».C’est en 1652 que Pierre Paradis et Barbe Guyon arrivent en Nouvelle-France avec leur famille. Jean Guyon et son épouse possédent toujours leur maison ê Mortagne. En 1653, ils la cèdent ê la paroisse.Jean Guyon décéde le 30 mai 1663; Mathurine Robin l’avait précédé dans la tombe un an plus tôt le 17 avril 1662.Au fil des siècles, leurs enfants et descendants ont donné naissance ê des générations de Guyon, devenus Guion ou Dion. Elles se sont installées au Québec, au Canada et aux Etats-Unis.En 1730, la lignée Guyon compte 2150 personnes, ce qui la place ainsi au premier rang des familles françaises d’Amérique. 238 ans plus tard, le 30 mars 1968 naissait Céline Dion.source:d’après un article de Michel Ganivet publié dans l’hebdomadaire Le Perche daté du 1er janvier 1998.

[cxxv] Nouveau style.

[cxxvi] Jeanne s’est alliée avec Denis Brière, qui lui a donné Renée Brière.

[cxxvii] []Source:LDS pedigree chart 8P84-VK Jean Cloutier(BK#2203), him 8WRC-16-HAVE CY.

[cxxviii] Source: Planète généalogie adum(vers 1605?).

By René Arbour

Management certificate of Credit Card (New York - 1983-84) Bac Administration , Security for the people (Minesota 1984)